• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Changer d’aiR ...

Changer d’aiR ...

Cap sur l'oubli

À prendre au pied de la lettre …

Voici le moment venu de changer d'air, de quitter le climat Reclus et vicié de mes Rives pour aller Respirer d'autres parfums, pour flâner le long de nouvelles Rivières, m'y Rafraîchir. Il me faut changer d' « R », faire l'économie de mes Rancœurs pour aller me Régénérer loin des soucis actuels à Refouler qui, au fond, ne sont que Remous Ricanants, malheureuses agitations dérisoires, pures supputations invérifiables, Rebattues et Risibles.La Rivière continuera de couler sous d'autres ponts, sans doute, loin des amitiés rassises. Alors, pour ce Renouveau, sans plus Ressasser ni Ratiociner, il me faudra suivre quelques sages Recommandations, m'accorder enfin quelque Répit, me guider d'après d'autres Repères.

 

Mettre le Rêve en avant, vivre au-delà de l'instant dans un imaginaire à Reconstruire, porteur des valeurs Rebelles à Réhabiliter qui ne sont, certes pas, celles de ce monde Restreint de fâcheux Rabat-joie avec lequel il me faut Rompre. Rêver et Repousser le Réel Rebutant, avancer dans une fiction Récréative à Recréer à chaque instant, repousser les cupidités et les Récriminations de l'heure pour construire un monde Réservé aux humains, à ceux qui ouvrent leur cœur plutôt que leur portefeuille.

 Réagir pour sortir du marasme,quitter ma Réserve, m'ouvrir aux autres, loin de ceux qui m'ont Renié, Rejeté, blessé. Aller Recharger les batteries au bord d'autres Ruisseaux, m'y Repêcher, m'y Renflouer, puiser dans les flots l'énergie de la Résistance, l'élan de la Réaction, la vigueur de la Révolte. Ne plus m'enfermer dans la Rancune, aimer les gens simples, Réels, Raisonnables. Ranimer la flamme des Rencontres, m'y Réchauffer, m'y Requinquer. Faire des Ricochets, Rebondir, Réagir, pour mieux Repartir. Réactiver le plaisir au fil de l'eau. En un mot, me Restaurer sans me mettre à table. Ravauder, Rapetasser mes vieilles illusions d'antan.

 Voici sages Recommandations :Rouler sa bosse dans des endroits improbables, Rechercher des personnages à croquer, à Rendre tangibles par de belles images, tendre l'oreille pour découvrir les Richesses qui ne soient pas ces vulgaires valeurs pécuniaires Rancies, mais ces belles vertus, si Rares dans ce monde mercantile, que portent les gens simples, humbles et Réels. Ceux qu'on appelle si judicieusement les vrais gens ! Faire de l'existence un Roman, une Rengaine ou de belles Ritournelles aux Riants Refrains. Repartir d'un bon pied Résolu qui ne sera plus marin ni même Riverain.

 

Rire et se laisser aller au bonheur en s'allégeant enfin de la chape de plomb qui pesait jusqu'alors. Railler les vicissitudes précédentes, Relativiser les contrariétés et Retrouver le doux parfum de la vie, où se mêlent Rose et Romarin. Renouer avec le sourire autour d'un bon Repas et de magnifiques Rencontres, d'émouvantes Retrouvailles. Se Régénérer grâce à de belles lectures, quelques Romans un peu plus légers que cette pauvre tragédie. Cesser de Rôder sur ses Rives malsaines,de se griffer aux Ronces, Rallier de nouveaux Rivages bien plus accueillants où Roucoulent d'aimables colombes , où s'égosille le Rossignol.

 Réinventer le monde, faire souffler le vent de la Révolte dans quelques Rudes pamphlets qui Raillent les bassesses de l'époque. Se Ruer sur les médiocres imbus de leur pouvoir en se conciliant les Rieurs. Renverser les modèles Routiniers, faire la Révolution par la farce et la fable. Dépeindre les Ridicules et les Rusés par de jolies saillies, les Rabrouer comme ils le méritent. Racornir leurs bassesses, Rudoyer leurs travers, Rogner leurs privilèges, Rabattre leur orgueil. Combattre leurs Roueries par une parole Radieuse et Révoltée, dans une langue Riche et Rurale.

 Cesser enfin de Regimber pour Réactiver la machine à émerveillement. Se laisser aller sans entrave pour Recouvrer la joie de vivre qui s'était perdue en chemin, Repeindre les idées noires, Raviver les couleurs si monotones. Se Rabibocher avec soi-même, Reconstruire la confiance, Redorer son blason en se montrant sous un jour meilleur. Raffermir ses engagements, Réajuster ses postures, Rimer si nécessaire pour Rabaisser leur caquet. Ramer à contre-courant parce que c'est là votre Raison d'être sans plus jamais Rebrousser chemin.

 Partir en Randonnée, explorer les Routes, aller au loin et cesser de tourner en Rond. L'Ailleurs nous Ravira ; ici l'air est vicié. Changer d'air, car telle sera la Réponse au problème actuel. La Rédemption est au bout d'un Raidillon qu'il faudra gravir. Seuls les Ruminants restent en place ! Demain sera un autre jour : Rayonnant ; le vent aura Repoussé les nuages Retors, les Ripostes Ravageuses. Râ brillera à nouveau, la vie est belle, si Radoucie, si Riante quand les Rats quittent le Radeau !

 Ré-oxygénationnement mien. 

 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • juluch juluch 1er août 2015 18:48

    En voilà un bon aiR frais....... 

     smiley

    • C'est Nabum C’est Nabum 1er août 2015 19:15

      @juluch

      Un courant d’Air qui va à rebrousse poil, ce qui n’est pas pour me déplaire
      Je sais ma réponse lapidaire, mais cela s’imposait !


    • Loatse Loatse 2 août 2015 12:50

      Bonjour c’est Nabum


      Qui en douterait ? Vous ne manquez pas de "RessouRces, J’ai cependant crains un moment que vous utilisiez celles ci pour combattre les moulins à vent... Que vous leur apportiez chaque jour un peu plus de grains qu’ils s’empresseraient d’écraser sous la meule

      Peut être un jour l’idée vous effleurera de jeter votre dernier sac.. dans le fleuve. Libéré de ce poids, le coeur apaisé, c’est alors avec un regard neuf que vous les observerez 

      Et comme la Vie ne fait pas les choses à moitié, il se pourrait même que vous puissiez enfin entendre les paroles que le vent vous destinait à travers le bruit des ailes..

      Vous seul le pouvez... nous n’en saurons donc rien et c’est tant mieux car chacun y mettrait son grain de sel.. Ainsi est faite la nature humaine...

      Que vous souhaiter donc sinon... bons vents ! 





      • C'est Nabum C’est Nabum 2 août 2015 20:14

        @Loatse

        Je ne veux pas jeter la Loire, je suis né à côté d’elle, j’espère un jour y finir en cendre en dépit de lois iniques.

        Je jette le sac marin qui m’encombre, il me faut faire le deuil de la forfaiture subie et ce n’est pas simple. Ce qui m’aide, c’est la vacuité du personnage qui joue se prend pour un amiral de carnaval

        Merci à vous


      • exocet exocet 3 août 2015 09:44

        Bonjour, C Nabum, que se passe-t’il ?

        Un parasite bien placé a obtenu votre mutation ailleurs ?


        • C'est Nabum C’est Nabum 3 août 2015 10:26

          @exocet

          Un Capi t’haine m’a humilié à plusieurs reprises faisant venir un conteur professionnel sur son bateau pour éviter de me solliciter, oubliant de citer notre disque dans la presse, ne venant pas à la sortie de mon livre parce que ce n’était pas avec lui que cela se passait.

          Voila pour la partie visible car en sous-main, il agit pour m’évincer du Festival.

          Occupez vous de mes amis, mes ennemis, c’est plus facile

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires