• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Chronique d’un Papy, sur la vie des puissants

Chronique d’un Papy, sur la vie des puissants

Je ne suis pas la plume d’un Stéphane Guillon. Je ne suis qu’un simple spectateur de la décadence de notre beau pays. Mes pauvres textes vous feront sourire ou réagir. Attendons le verdict des modérateurs.

Voici le premier (et peut-être dernier) texte que je vous soumets.
 
 
Ce soir, je ne mangerai pas au château.
 
N’ayant pas la verve de Zemmour ou d’Eric Naulleau,
Pour l’actualité, j’emprunte volontiers le langage pulbo.
J’avoue humblement, que sur Agoravox, c’est nouveau.
Présenter nos maux en employant une musique de mots…
 
Ce soir, je ne mangerai pas au château.
 
Les conseillers ont lu au roi, la plupart des journaux
Sûr, qu’il va hurler et incendier cette sphère de fachos.
Son prestige et son ego, souffrent depuis l’annonce d’Oslo
Le Nobel de la paix n’est pas pour lui, mais pour un Afro !
 
Ce soir, je ne mangerai pas au château.
 
On va encore parler de l’attribution des jeux 2016, à Rio
Et de cette gabegie d’argent qui manquera à l’ami Dassault.
Mais que fait notre Ministre des sport, la gracieuse Bachelot
Ce soir, ca va être sa fête, elle va encore sortir en lambeaux.
 
Ce soir, je ne mangerai pas au château.
 
Depuis le départ de Chirac, on nous sert que des menus bios.
Carla veille, Chouchou ne doit pas reprendre des kilos.
Ce n’est pas bon pour l’image, même si on retouche les photos.
Fini également les grands crus, à table on ne boit que de l’eau.
 
Ce soir, je ne mangerai pas au château.
 
J’ai peur, également de la fée carabosse, notre ministre Morano
Avec elle en boite de nuit, demain je suis bon pour un lumbago.
Mais, je n’en dirai pas plus. Car plus rapide que l’illustre Zorro
Elle portera plainte, et je finirais ma vie, derrière les barreaux.
 
Ce soir, je ne mangerai pas au château.
 
Non, je ne veux pas rencontrer la bande des Guaino et des Frédo
Avec, en plus une chance de rencontrer le dauphin, le petit Janot.
Et oui, ce soir j’ai une autre invitation. Avec Borloo, on va au resto.
Je le ramènerai, pour éviter qu’on le retrouve dans un caniveau.
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.29/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    



    • LE CHAT LE CHAT 12 octobre 2009 14:23

      excellent ! smiley ça donne quoi chanté par Voris Bian ?


      • Papybom Papybom 12 octobre 2009 14:25

        Bonjour et merci, Le péripate.

        Je suis comblé. Avec cette publication et vos nombreuses louanges.

        J’entre de le cercle des intouchables. Sous les colonnes de Michel-Ange,

        Villa Médicis, me voici  ! Ensuite derrière la bannière du Roi, je me range.

        Les euros j’engrange. Avec les garçons, sans crainte, je me mélange

        Et comme c’est étrange, il n’y a plus personne que mes actes dérangent.

        Cordialement.


        • fwed fwed 12 octobre 2009 17:09

          Bel art de la plume.
          Merci


          • jean 12 octobre 2009 18:32

            J’aime bien papy, comme déja dit pourquoi ne pas écrire sur la vie dans le trou ? ne laissez pas passer la mémoire
            j’espère que ce n’est pas le dernier article , les précédents j’rai bien aimé aussi


            • Papybom Papybom 12 octobre 2009 19:26

              Bonsoir Jean,

              Pour l’instant, je prends du plaisir à écrire des petits articles. Je n’ai pas d’ambition dans la littérature.

              Je ne souhaite pas, envahir Agoravox avec mes élucubrations. D’autres souhaitent également être publié.

              Si on dérange, il ne faut pas s’imposer. Reflexe de « vieux ».

              Cordialement.


              • Radix Radix 12 octobre 2009 19:28

                Bonsoir

                Passer de la mine aux vers, quel curieux parcours !

                Peut-être que les profondeurs inspirent et sont propices à l’élévation de la pensée comme seule issue vers la lumière.

                Merci, Radix


                • Papybom Papybom 12 octobre 2009 20:11

                  Bonsoir Radix,

                  Seriez-vous un psy pour chercher le fond des choses  ?

                  Non, sérieusement (quoi, qu’avec moi, il faut se méfier), Ce jeux est plaisant et permet de parler de l’actualité, d’une façon plaisante.

                  Et comme j’ai un bon « fond », je ne me « mine » pas.

                  Cordialement.


                  • Jojo 12 octobre 2009 21:46

                    Je croyais qu’au fond, la mine, un rien l’épuisait…
                    Et puis avant, le risque permanent c’était : Ci gît le cher être dans du hêtre, miné, épuisé, par trois fois rien, par le peu d’air.
                    Et puis l’usure (c’est du moins ce qu’à l’air libre ils croyaient), chaque jour qui passait, gueule noire avant la douche, petite mine après, grosses mimines toujours, mais une fois à la retraite… Laptop, desktop, mine de crayon, trois coups de pioche et c’est le filon…
                    Voila t’y pas qu’il a sa revanche le Papy. Normal… Il paraît que si en bas, tout souffre, il est une chose qui s’y conserve bien … Le cœur !

                    Le Papybom mine de rien... est loin d’être un gisement épuisé…


                    • Papybom Papybom 12 octobre 2009 22:00

                      Bonsoir Jojo,

                      Merci de votre passage. Pas mal votre tirade, j’aime bien les mots qui riment et qui chantent..

                      N’en faite pas trop, Calmos va encore trouver que je fais un plat, de mes origines.

                      Et en ce moment, un mineur de 62 ans, c’est pain béni pour Frédo.

                      Cordialement.


                      • gruni gruni 13 octobre 2009 08:51

                        Boire de l’eau au château, quel dommage alors qu’il y a de si bonnes bouteilles dans la cave . Décidément ce châtelain ne sait pas vivre !


                        • Papybom Papybom 13 octobre 2009 09:14

                          Bonjour Gruni,

                          Méfiance, le Roi Juan Carlos (pas le notre) connaît les bons crus  :

                          « Château Piquette, pour se sentir comme un roi ». Lien.

                          Bonne journée.


                        • Cathare Cathare 13 octobre 2009 12:13

                          Merci pour cette page de fraicheur Papybom !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès



Partenaires