• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Criminalité dans le Sud : réunion de crise à l’Élysée

Criminalité dans le Sud : réunion de crise à l’Élysée

La vague de crimes qui frappe le Midi et la Corse a suscité, à l’initiative du président, une discrète réunion de crise entre Hollande, Ayrault et Valls. Objectif de ce trilogue : mettre sur pied une solution pour diminuer de manière spectaculaire le nombre de ces crimes. Malgré la confidentialité du document, AgoraVox est parvenu à se procurer le verbatim de cette réunion...

Hollande : Tous ces crimes, ça la fiche mal. On va finir par passer pour des branquignols. Bientôt, les médias vont nous accuser d’être encore plus nuls que les sarkozystes et se foutre carrément de nous. Car, comme on dit en Corrèze : « Quand on a le cul dans les orties et pas la force de se relever, les moqueurs sont à la fête ! » Bref, il faut que ça cesse très vite. Que proposez-vous ?

 Ayrault : Pour l’heure, il faut renforcer notre com’ : montrer nos muscles et adopter un ton martial, le temps que les choses s’arrangent.

 Hollande : Ne le prends pas mal, Jean-Marc, mais si c’est pour faire comme toi sur le dossier Arcelor Mittal, autrement dit faire prendre aux Français les vessies pour des lanternes, mieux vaut trouver autre chose de plus convaincant pour éviter les effets boomerang. C’est d’ailleurs ce que l’on dit à Ussel : « Quand on enfume les jambons, mieux vaut connaître le sens du vent !  »

 Valls : Il est vrai que la com’ a ses limites. Et d’ailleurs, à part virer les Roms, je n’ai fait que ça depuis mon arrivée à Beauvau : de la com’. Difficile d’aller plus loin dans ce domaine sans résultats tangibles, sauf à passer définitivement pour des fonbous, euh... des bouffons, à la sauce Hortefeux.

 Hollande : Manu a raison : comme on dit à Tulle, « On ne chante pas le parfum de la rose quand on a les pieds dans la bouse ! » Il faut par conséquent trouver autre chose, une solution en béton pour afficher le plus rapidement possible une baisse sensible de la criminalité dans le Sud.

 Ayrault : Vu qu’on a six mois de répit du côté de Notre-Dame-des-Landes, Manu pourrait peut-être envoyer les troupes de choc de la gendarmerie faire le ménage, au moins dans les quartiers nord de Marseille.

 Valls : On a déjà envoyé des renforts, et cela en pure perte. Ces mecs-là ont tout dans la matraque et pas grand-chose dans le cigare. Non, il faudrait des renforts d’enquêteurs de police judiciaire dans les Bouches-du-Rhône et en Corse.

 Hollande : Désolé, Manu, mais tu sais bien que c’est impossible : on a déjà gratté les fonds de tiroir en matière de moyens. Et comme on dit à Martel : « Quand le pis est vide, rien ne sert de tirer les tétines ! » Il faut trouver autre chose, les gars. Et ça urge !...

 Un long blanc a suivi, les trois hommes jouant « tempête sous les crânes » afin de faire jaillir l’idée lumineuse. Elle est finalement venue de Hollande après un constat de Valls :

 Valls (désabusé) : Étant donné la forte disparité des taux de criminalité entre les départements, l’idéal serait que les tueurs aillent de temps à autre défourailler ailleurs... (soupir) Autant appeler le Père Noël à la rescousse.

 Hollande (souriant) : Mais non, Manu, la voilà, la bonne idée ! Car comme on dit à Brive « Poule qui pond en nids divers est tranquille été comme hiver ! » Pourquoi ? Parce que la poule n’attire pas l’attention sur elle. Et en ce qui nous concerne c’est l’attention des médias qu’il convient de détourner. Voilà la solution : inciter les tueurs à déconcentrer leurs crimes. Dis-moi, Manu, quels sont les départements les moins exposés aux meurtres et assassinats ?

 Valls : Á vue de nez, je dirais le Cantal, la Haute-Loire, la Lozère, la Mayenne, et sans doute la Vendée.

 Hollande : Bien, c’est donc là qu’il faudrait amener les excités de la kalachnikov à aller se flinguer entre eux. Cela rééquilibrerait les statistiques territoriales et se traduirait ipso facto par une baisse des crimes dans le Sud. Reste à trouver les moyens incitatifs car, comme on dit à Égletons, « Á quoi bon changer d’herbage quand est bien gras le pâturage  ? » Autrement dit, il nous faut agiter des carottes pour faire bouger non seulement les tueurs mais également leurs victimes. Une suggestion, Jean-Marc ?

 Ayrault : Euh...

 Hollande : Et toi, Manu ?

 Valls : Même avec un effacement de leur casier et la promesse d’une future cécité judiciaire sur leurs violations répétées du Code pénal, je vois mal malfrats et nationalistes de tous poils aller s’entretuer sur le causse de Sauveterre ou dans le bocage vendéen. Leurs « affaires » sont dans le Sud et nulle part ailleurs.

 Ayrault : Manu a raison, François, inutile de fantasmer.

 Hollande (dépité) : Je vois... Eh bien, tant pis ! Abandonnons tout espoir de péréquation du crime. Reste à utiliser les bonnes vieilles ficelles. Á nous d’être suffisamment habiles pour tromper les médias. Faisons comme on dit à Uzerches : « Bien lavée, bien peignée, bien habillée, fille laide aussi peut trouver mari ! »

 Ayrault et Valls (d’une même voix) : Autrement dit, on refait de la com’.

 Hollande : Nous n’avons pas le choix. Et croisons les doigts pour que cela fonctionne. Cela étant, j’y crois, car comme l’on dit à Bugeat (on frappe à la porte)... Entrez !

 Pénètre dans le bureau le directeur de cabinet de Hollande. Livide, l’homme est porteur d’une dépêche qu’il remet au président.

Hollande : Un nouveau meurtre, messieurs. La bonne nouvelle : il ne s’est pas produit dans le Sud. La mauvaise : Jérôme Cahuzac vient d’abattre Edwy Plenel. Décidément, il se confirme que les emmerdes, comme les cons, volent en escadrille. Mais comme on dit en Corrèze : « Pluie de merde sur le potager, belle récolte engrangée  ! »


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 7 décembre 2012 09:12

    Bonjour à tous.

    Je tiens à remercier tous les amis corréziens (hélas fictifs !) qui m’ont aimablement prêté des dictions dont... ils n’ont jamais entendu le premier mot, que ce soit à Brive, à Tulle, à Bugeat ou à Uzerches.


    • ZEN ZEN 7 décembre 2012 12:29

      Jérôme Cahuzac vient d’abattre Edwy Plenel

      M’étonnerait..
      Plenel a échappé aux coups du Florentin Mitterand, autrement plus vindicatif...


      • Fergus Fergus 7 décembre 2012 12:44

        Bonjour, Zen.

        Le fait est qie Plenel a montré, en différentes occasions, qu’il avait le cuir dur. Et, aussi cassant soit-il, Cahuzac ne l’impressionne certainement pas.

        Cela dit, attendons sur cette affaire de disposer d’éléments plus convaincants.


      • paco 7 décembre 2012 13:02

         Non mais ça va pas, Fergus ? Balancer ainsi à tous les noms des départements ou qu’on est peinards hormis quelques v(i)oleurs de poules ou petits joueurs qui s’essaient à rouler plus bourrés que les schtroumphs ? T’és pas bien ? T’és fier de jouer au cafteur ? Avec un tel délateur, comme on dit par chez moi, « on a pas le cul sorti des ronces... »


        • Fergus Fergus 7 décembre 2012 14:00

          Bonjour, Paco.

          Mea culpa ! J’avoue ne pas avoir réfléchi à la portée d’un acte aussi inconséquent que celui d’indiquer les lieux où l’on vit si tranquille que le moindre crime, par sa rareté, y acquiert aussitôt un statut de légende et alimente les récits horrifiés des veillées hivernales durant des décennies, jusqu’au prochain...

          Toutes mes excuses !


        • Gabriel Gabriel 7 décembre 2012 13:56

          Bonjour Fergus,

          Je suis un peu comme Sampiero, je ne crois pas que l’on puisse éradiquer la délinquance. Eventuellement la réduire mais en y mettant les moyens nécessaires. D’abord, combattre le premier des maux, qui alimente cette délinquance, qu’est le chômage, ensuite, mettre les moyens en terme d’éducation, de police et de justice etc… Nous avons atteint un stade ou sur le territoire se sont créées des zones de non droit ou les institutions républicaines non plus le droit de citer et puis, lorsque l’on est dirigé par des hommes politiques dont l’honnêteté est plus que douteuse, il est difficile de faire la morale.


          • Fergus Fergus 7 décembre 2012 15:48

            Bonjour, Gabriel.

            Entièrement d’accord. J’ajoute à cela que ce sont les politiques de tous bords qui portent la responsabilité de l’abandon progressif des cités, devenues en effet des « zones de non droit » parce qu’on à laissé s’y développer des comportements délinquants sous la forme d’une économie parallèle censée pallier l’incurie des gouvernements et leur incapacité à enrayer la montée du chômage. Bref, on a recherché la paix sociale et l’on paye aujourd’hui le prix de ce laxisme passé.

            Oeuvrer pour diminuer les taux de chômage est une nécessité, mais elle ne suffit pas : il faudrait aussi casser les ghettos en répartissant les populations de manière à créer une véritable mixité non seulement au niveau des communautés mais aussi des catégories socio-professionnelles.


          • paco 7 décembre 2012 15:12

             Amende honorable, cher Fergus. Evitons de pousser mémé dans les orties.
             Eradiquer la délinquance, c’est un peu le tonneau des Dardanaides. A quelques syllabes prés. Detoutempsl’homme ( j’adore la formule qui te valait zéro en dissert ) n’a vécu que pour le pognon, le pouvour afférent, le cul en prime. Bon il y a bien sur aussi la culture, les arts, et tout ce genre de conneries qui n’ont jamais empéché personne de se tarter, meme en mots choisis.
             Ce qui nous manque je crois est l’éducation. Qui peut revetir plein d’aspects, meme les plus incongrus. Ma mère, je l’agaçais, elle me disait « arrete ou je te mastique un oeil » Ca calme.
             Historiquement je crois que nous vivons les années les plus paisibles depuis au moins toujours. Ce qui rend chaque mort plus inadmissible, évidement. On a d’une part une majorité d’habitants qui essaient de se démerder, une minorité bourrée de testostérone qui n’en a rien à foutre, et entre les deux toute une jeunesse qui se cherche un avenir sous des cieux bien sombres, et beaucoup sombrent.
             Pourquoi le Sud tue-t-il plus que le Nord ?
             J’avance une hypothèse hardie : qui des deux fait le plus l’amour ?
             Cordialement.


            • Fergus Fergus 7 décembre 2012 16:05

              Bonjour, Paco.

              Eradiquer la délinquance est un voeu pieux, une chimère, nous sommes bien d’accord. Mais on peut du moins espérer la limiter dans une société prétendue civilisée. C’est d’ailleurs ce qui se passe grosso modo, car contrairement à ce qu’avancent parfois certains de nos compatriotes, la criminalité est nettement moins importante de nos jours que par le passé, comme vous l’avez fort justement souligné. Mais c’est précisément cette diminution de la grande délinquance et de la criminalité qui, paradoxalement a fait monter le sentiment d’insécurité, et cela en grande partie du fait de la médiatisation des faits divers, les plus crapuleux et les plus horribles étant du pain béni pour les médias.

              En matière de délinquance et de criminalité confondues, le Sud n’est pas le seul à occuper la tête de liste : celle-ci est partagée par la région parisienne, une concurrence à distance liée sans doute principalement aux trafics divers, et notamment au commerce de la drogue.

              Pas de corrélation par conséquent entre la délinquance et les jeux de l’amour (sourire), mais une évidente corrélation entre la délinquance et les grandes concentrations d’habitat populaires, là où les pouvoirs publics ont laissé se développer une économie parallèle. Quant à la Corse, vieille histoire que celle de ce pays où les crimes d’honneur se conjuguent désormais aux agissements mafieux...


            • blablablietblabla blablablietblabla 7 décembre 2012 15:38

              « Pourquoi le Sud tue-t-il plus que le Nord »


              Tout simplement que dans le sud ça toujours été plus chaud , d’ailleurs le grand banditisme venait de Corse via Marseille jusqu’à Paris.


              C’est un tempérament, en faite c’est tout le sud de la méditerranée jusqu’à en Italie y a qu’à voir Naples ,d’ailleurs à Naples les chauffeur de taxis ils mettent tous la montre sur la poignée droite et pas sur la gauche pour e pas se la faire tirer par des gars en Scooter !

              • Fergus Fergus 7 décembre 2012 16:14

                Bonjour, Blablablietblabla.

                Le fait est qu’il y a toujours une tradition criminelle autour de la Méditerranée, au point qu’elle fait partie de la légende et a donné à nombre de romans et de films.

                Mais aux agissements des truands d’autrefois est venu se substituer ceux des jeunes caïds d’aujourd’hui qui veulent brûler les étapes dans le contrôle des territoires, et cela hors de toutes les lois non écrites du Milieu de naguère. Comment pourrait-il en aller autrement alors que, dès 11 ou 12 ans, les gamins se font des paquets de fric comme simples guetteurs ? Bref, les repères ont volé en éclats.


              • paco 7 décembre 2012 16:16

                 Température ou tempérament ? Le pékin de base, quand il fait chaud il va se baquer, pas braquer. un R qui fait toute la difference.
                 Tant qu’on y est, je vais certainement en braquer certains. on devine bien tous d’ou viennent les Kalash et qui s’en sert.


              • Henri Diacono alias Henri François 7 décembre 2012 16:22
                • Bravo l’ami pour cette belle fable agrémentée de véritables trouvailles proverbiales... Quant aux véritables règlements de compte, tout en pensant qu’il ne faut surtout pas accabler le Sud où le pastis, le soleil, la mer et les platanes valent de l’or, la bonne solution serait de faire faire le ménage par... les vrais gangsters et leurs troupes. Et puis tant que la racaille s’entretue...

                • Fergus Fergus 7 décembre 2012 16:49

                  Bonjour, Henri.

                  Merci pour ce commentaire.
                  Accabler le Sud, certainement pas. Quant à laisser s’entretuer les caïds, on pourrait éventuellement en prendre son parti s’il n’y avait de temps à autre des victimes collatérales et totalement innocentes. Et cela on ne peut le tolérer.


                • Brontau 7 décembre 2012 17:07

                   Sans aborder le fond, je vous félicite, Fergus, pour votre mémoire si ces dictons existent, et pour votre inventivité s’ils sont le fruit de votre créativité ! Lecture véritablement jubilatoire en ces temps d’austérité et d’anxiété générales. Un grand merci !!!


                  • Fergus Fergus 7 décembre 2012 17:27

                    Bonjour, Brontau.

                    Merci à vous. Ces dictons n’existent pas, du moins pas sous cette forme. Mais étant d’origine voisine de la Corrèze, je connais assez bien l’esprit des populations du massif central, et c’est pourquoi je pense ne pas avoir trahi les Corréziens pour lesquels j’ai une grande sympathie.


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 7 décembre 2012 17:43

                    Il faut produire des Kalash à Florange !
                    Assassiner ,oui ,mais français !
                    (tweet de Montebourg à Mimolette )


                    • Fergus Fergus 7 décembre 2012 17:48

                      Bonjour, Aita Pea Pea.

                      Va pour les kalach à Florange. Et pour les pruneaux, on se tournera comme il se doit vers Agen !


                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 7 décembre 2012 18:06

                      Suis sur qu’on pourrait sauver la raffinerie de Rouen, avec cette campagne de pub :
                      L’essence Pétroplus ,elle crame mieux les bus !


                    • paco 7 décembre 2012 21:25

                       Wouarfff ! Magnifique Aita Pea Pea ! ( a-t-on idée de s’appeler ainsi ceci dit...) Mieux vaut produire des Kalash à Florange que du goulash sur la Baie des Anges. Tuer Français ne devrait pas etre réservé aux bedonnants avinés rougeauts vaguement chasseurs de nos campagnes profondes ! Quand aux bus, y foutre le feu, soit, mais y associer une marque, c’est pas trés déontologique, m’enfin !


                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 8 décembre 2012 10:28

                      Faut prononcer A i ta Pé a Pé a
                      Ca veut dire« y a pas de problème » en tahitien .


                    • ddacoudre ddacoudre 7 décembre 2012 20:39

                      bonjour fergus

                      c’est bien amusant et si prés d’une presque réalité.
                      la sécurité comme source électorale conduit tous ceux qui s’y adonne à une monté de la radicalité sans succès si ce n’est d’utiliser le leurre et la désinformation et en multipliant des lois qui n’ont pour utilité que l’artifice d’un prestidigitateur.
                      il est navrant de voir Valls s’y adonné, mais durant la campagne hollande avait annoncé la couleur, tous ceux qui veulent être élu doivent se dire mieux disant en ce domaine que l’autre, et un jour nous rétablirons la peine de mort, elle est inscrite dans ce processus de radicalité qu’entretien instrumentalisation médiatique et cette appétence des citoyens pour les drames qui fleurissent sur toutes les chaînes dans des reportages ou émissions téléou feuilleton.
                      sociologiquement il ne peut en découler qu’une irrationalité comportementale proche d’une hystérie.

                      cordialement http://ddacoudre.over-blog.com/article-l-autoroute-du-desastre-113203819.html.


                      • Fergus Fergus 7 décembre 2012 22:47

                        Bonsoir, Ddacoudre.

                        Vous avez raison de souligner que la médiatisation (souvent excessive) des faits divers peut engendrer des comportement irrationnels pouvant, dans certains cas, déboucher sur une forme d’hystérie collective.

                        Si l’on peut faire un rapprochement entre Valls et Sarkozy sur le plan de la communication martiale, je ne crois pas que l’on puisse l’étendre au domaine des lois. Sarkozy a usé et abusé de cette ficelle opportuniste en sachant pertinemment que ces lois ne verraient jamais le jour ou seraient inapplicables. Pas de loi nouvelle à chaque fait divers dans ce gouvernement, et c’est déjà en soi une amélioration par rapport aux dernières années.

                        Je suis également très dubitatif sur le retour de la peine de mort qui serait une terrible régression. Par chance, malgré les problèmes de sécurité qui se posent un peu partout, la peine de mort continue de reculer dans le monde, y compris aux USA où elle est soit abolie soit inappliquée désormais dans une très large majorité des Etats.


                      • ddacoudre ddacoudre 8 décembre 2012 00:19

                        @fergus
                        déja une loi sur le renforcement de l’arsenal anti terorisme a été voté, d’autre sont en cours d’élaboration sur les violences conjugales, d’autre vont suivre pour la réduction des accidents de la route ou il fait plus « fou » et démagogique que ses prédécesseurs.
                        c’est un terrain glissant je dirai même des sables mouvants dans lesquels nous nous sommes engagé et il est impossible de revenir en arrière et nous nous enliserons inévitablement.

                        cordialement.


                      • alinea Alinea 7 décembre 2012 21:28

                        J’admire votre imaginaire à faire parler ces trois-là ; j’avoue que personnellement ils ne(m’a)muse(nt) pas !
                        J’ai bien apprécié, merci !


                        • Fergus Fergus 7 décembre 2012 22:55

                          Bonsoir, Alinea.

                          Merci à vous. Je comprends que ce trio ne soit pas de nature à amuser beaucoup de monde, surtout dans le contexte actuel. Reste 4,5 ans dans ce quinquennat. Qu’en sera-t-il au moment du bilan ? Nous verrons bien, mais il n’y a guère lieu d’être optimistes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires