• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

CUI BONO ?

A une certaine époque, j’ai été jeune (Je sais, c’est loin.). Mais ma jeunesse me permettait de poser les questions les plus stupides. Plus soulant que moi, il n’y avait que genièvre que l’on fabrique dans le nord de la France. Celui de Loos, n’est pas mauvais.

Pourquoi faut-il se laver ? Pourquoi faut-il se coucher ? Pourquoi faut-il aller à l’école ? Pourquoi ceci et pourquoi cela ? Déjà, à l’époque j’étais pénible.

Puis, ce fut la période des pourquoi et surtout des comment. La puberté ne freina pas ma soif de savoir. Glorieuse époque ou je voulais savoir : comment fait-on les bébés ? Plus tard, viendra l’autre question : comment faire pour ne pas en avoir ?

C’est bien plus tard que j’ai répondu à une de mes premières questions. Pourquoi aller à l’école. En poursuivant ma scolarité, j’aurais connu plus tôt le célèbre Caïus Cassius Longinus, un des descendants du célèbre Cassius, meurtrier de César, et qui fut gouverneur de Syrie sous le règne de Claude. Il fut un des plus savants jurisconsultes de Rome. « Dans la connaissance des lois, dit Tacite, il surpassait tous les Romains. » Le nom de Cassius est resté à l'une des nombreuses règles de droit formulées par lui, le cui bono, dont le sens est à peu près celui de l'axiome : is fecit cui prodest, cherchez à qui le crime profite, vous trouverez le coupable.

Par extension, Cui Bono s'emploie aussi dans le sens de but final. Dans quel intérêt ?

C’est souvent la question que je me pose, à la lecture de certains articles de presse. 

-Quel intérêt de photographier la poitrine de Kate Middleton ? Financier surement !

-Quel intérêt de protester contre la corrida ? Les droits des animaux avant ceux des hommes !

-Quel intérêt pour un président d’une république laïque d’inauguré un nouveau mémorial de l’horreur de la Shoah ? Récupération politique, sans doute.  

Dernièrement, je me suis surpris à plagier Serge Lama dans sa chanson« Superman » Ah, dites-moi pourquoi… Oui dite moi pourquoi, un président de la République est-il allait inaugurer au Louvre, le département des Arts de l'Islam. En ces temps de calme plat dans l’économie et la politique, un peut de culture ne peut pas nuire...

L'inspecteur Colombo doit bien s'amuser de là-haut de mes questions. De plus, ma femme copie la sienne. Elle m’a dit : « Cherche, pour savoir à qui profite la bêtise humaine ! »

Il ne me reste qu’Agoravox pour obtenir une réponse : A qui profite les crimes au nom de la religion ?

Illustration : http://extremecentre.org/2011/06/


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • oncle archibald 22 septembre 2012 11:09

    Ah Papy ! Moi le méridional dont toute la famille depuis dix générations au moins se trouve dans un rayon de 100 km autour de Narbonne, j’ai eu un fils qui a été admis à l’EIPC, à Saint Omer, et qui a appris son métier là ... Et j’ai découvert le Nord .. et ma culture se limitant à ce que j’avais pu voir dans des films mettant en scène des mineurs, je voulais voir ce qu’il en était de la « bistouille » et sur tout y gouter ... 

    Je ne voudrais pas passer pour donneur de leçons, mais en matière de genièvre, on m’a dit « la haut » de façon quasi unanime que celui de Houlle était le meilleur ... J’en achète quand je vais voir mon fils .. 1000 km quand même ... et il m’en porte quand il « descend » ... j’en ai toujours un carafon (en grès bien sur) dans mon placard ....

    J’ai découvert aussi à proximité immédiate de la place charles de Gaulle à Lille une brasserie qu’il faudrait classer monument historique, ou après la carbonnade flamande je vous recommande en dessert un « café chti » .. Sur la base de l’Irisch cofee mais avec de l’alcool de genièvre en remplacement du Whisky ... Que c’est beau, que c’est bon, le Nord !!! 

    Conclusion ... pour votre prochaine navigation au genièvre essayez la houle .. Ca tangue pas mal ... Parole d’un septu-grand-père du midi, qui aime le Nord et les nordistes ... Qui bono ?? l’alcool de genièvre de Houlle ! 

    Pour le reste, laissez tomber .. Parfois il vaut mieux prendre du recul sur l’actualité et c’est pas jojo en ce moment ...

    • ZEN ZEN 22 septembre 2012 12:31

      Ah ! que voilà un connaisseur !
      Bono, bonissimo !
      Un amoureux du ch’Nord ne peut pas être tout à fait mauvais...
      Vazymolo quand même...smiley


      • Papybom Papybom 22 septembre 2012 13:33

        Bonjour Oncle Archibald et ZEN,

         

        Et oui, à l’époque de l’exploitation du charbon, chaque fosse avait son troquet. Vu le système des trois huit, le travail ne manquait pas. Le poste du matin, consommait la fameuse « Bistouille ». Le poste de nuit, demandait au Genièvre, de lui nettoyer la gorge.

        Pour le patron, les jours de « Quinzaine » étaient de la folie. Percevoir en liquide son salaire de quinze jours, justifiait les tournées de cet élixir régional.

         

        Cordialement.


        • oncle archibald 22 septembre 2012 19:15

          Quand je suis allé la première fois à Saint Omer pour chercher une piaule et y installer mon fils étudiant j’avais pris une chambre dans un hôtel plutôt bas de gamme, genre « hôtel du pou nerveux » avec des patrons très sympas et une clientèle de braves gens pas riches du tout eux aussi très sympas. Ils faisaient aussi bistrot et restau ... 

          Le matin dans la salle du café je guette et comme dans les films le premier mec qui rentre ne dit pas un mot, s’assied au bar sur un tabouret et sans qu’il commande on lui sert un café et un tout petit verre de genièvre à coté .. Le mec boit tout de suite une gorgée de son cahoua, il verse dans ce qui reste le contenu du petit verre, et la il sirote gentiment le café chargé ... J’en aurait pleuré .. C’est exactement comme dans les films je me suis dit ...

          Depuis cette époque mes revenus se sont améliorés, mon fils a un bon métier et il habite Lomme .. Lassé de payer un loyer hors de prix dans Lille il a cherché à acheter avec des remboursements identiques à son loyer .. Et du coup il habite une maison de corons ...Tu vois je connais l’essentiel du ch’nord : la carbonade flamande, la houle et les maisons de corons... 

          Quand je suis revenu à Lille pour voir sa fille qui venant de naitre, ses beaux parents « pur chti » nous ont emmenés à la brasserie dont je te parlais, « la chicorée » qu’elle s’appelle (publicité gratuite) et la, parlant en chti avec les serveuses ils se sont bien gentiment payé la tête des méridionaux qui n’en pouvaient plus de rire et de boire à la santé de la petite fille toute neuve qui venait de naitre ... C’est le n°7 dans l’ordre de mes petits enfants .... Lili de Lille qu’on l’appelle ! 

          Moi j’ai adoré le café chti et ma femme la « tat’au shuc » ... Il y a des choses délicieuses pour tout le monde à la chicorée ! Seule grosse tare qui fait froncer les sourcils autour de nous : ni moi ni ma femme n’aimons la bière ... A la chicorée on a eu du pot .. Ils ont du vin ... mais mon fils nous a amenés dans des estaminets ou il n’y en a pas .. C’est de la bière ou de l’eau pour accompagner ton repas .. et je n’aime ni l’un ni l’autre !!! Nobody is perfect !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès