• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Dettes : le mauvais exemple islandais

Dettes : le mauvais exemple islandais

Et si les Irlandais refusaient aussi de rembourser leurs dettes, hein ? Et les Grecs ? Depuis quand les peuples (qui ont des dettes) décident-ils de leur avenir tous seuls ?

Depuis que je sais que c'est à la mode d'être décomplexé, moi, je m'en donne à coeur joie. Eduqué dans la "bien-pensance", le "droit-de-l'hommisme" et une sorte d'égalitarisme féministe anti-raciste social démocrate, bref, autant dire dans la pensée unique, je suis aujourd'hui fier et heureux de me libérer enfin de ces informes idéo-ripeaux.

Youpi ! j'ai enfin le droit de dire tout haut ce que mon grand père disait (tout haut aussi) du haut de son mirador : les Noirs et les Arabes dehors, les femmes à la cuisine, les syndicalistes et les fainéants au chômage, les pauvres en taule. Voilà, je suis enfin dé-com-ple-xé : vive la France !

Oui, je suis raciste et alors ? (Mais pas encore antisémite, hein, notez-bien : ça, on n'a pas encore réussi à le "décomplexer", faut dire qu'ils ne se laissent pas faire, les bougres !). Non, moi, je suis raciste contre les Scandinaves (un problème avec les Vikings en 842 après. JC).

Aujourd'hui, alors que les peuples d'Afrique du nord se libèrent de Charybde pour Scylla, je vous engage plutôt à regarder la petite saloperie que viennent encore de nous concocter ces saligauds d'Islandais :

Après l'effondrement de l'île, le gouvernement islandais avait proposé un plan de remboursement équivalent à 40% du PIB (jusqu'en 2014). Et vous savez ce qu'on fait les Islandais ? Ils ont signé une pétition (20% de la population) ce qui a entraîné un référendum où 93% ont refusé de rembourser. Ces communistes ont donc laissé filer leur monnaie et couler les filiales étrangères de leurs banques - au grand dam des Britanniques qui y avaient investi (ça ne me dérange pas : je n'aime pas les Anglais) mais quand même ! Quand on doit de l'argent, on rembourse, c'est tout. Qui paie ses dettes s'enrichit, disait ma grand-mère depuis son bureau du secrétariat de la Kommandantur.

france-deficit-dette.jpgEt ce n'est pas fini : les Islandais sont carrément en train d'envisager de renationaliser leurs ressources naturelles ! Et le pire, c'est que - gros coup de bol - leur économie est repartie ! Mais que se passerait-ils si tout le monde faisait pareil ?

Et si les Irlandais refusaient aussi hein ? Et les Grecs ? Depuis quand les peuples (qui ont des dettes) décident-ils de leur avenir tous seuls ? Alors bon, oui, je suis d'accord, ce n'était pas vraiment "leurs" dettes, plutôt celles de leurs banques mais bon, ce n'est pas une raison, faut savoir être solidaire de ses banques, un peu : sans elles, qui sponsoriserait le Tour de France ?

Pour finir, croyez-vous que les autorités islandaises auraient eu les c*** de se faire respecter ? Non, rien. Pas une arrestation, pas un coup de matraque, ces pédés (je suis toujours décomplexé) du gouvernement islandais ont baissé leur froc illico et entériné une révolution silencieuse avec nouvelle constitution à la clé.... On se demande parfois qui c'est qui commande chez eux.

En tout cas, c'est pas ici qu'on verrait ça et c'est tant mieux : les gens n'y connaissent rien en économie et ne comprennent rien à la constitution européenne ; ils ne savent pas ce qui est bon.

 

abonnez-vous aux Blablas de la Blanche


Moyenne des avis sur cet article :  4.46/5   (52 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • 2102kcnarF 17 février 2011 11:01

    Je viens de voir un film islandais : Harpoon, c’est mauvais soit ...

    Le francais est un maghrébin qui se saoule la gueule, se pisse dessus quand il a peur et finit décapité ....

    C’est mauvais mais il y a du vrai là-dedans ...

    Le noir , le héros est pédé ( ce’st lui qui le dit ) et est abattu par la police.

    Les japonais qui partagent le triste palmarés des baleines abattues sont les chamions de la survie, quand les islandais sont tous devenus dégénérés ...

    On sent que la crise est passée par là !  smiley


    • Alpo47 Alpo47 17 février 2011 11:08

      Oui, c’est bien le « coeur du problème » que vous mettez là en évidence : Des dettes indues, d’abord parce que c’est une gigantesque escroquerie d’imposer aux Etats d’emprunter au système bancaire privé, puis de devoir rembourser pour sauver les spéculateurs.

      On a demandé aux Islandais et ils ont eu le bon sens et l’intelligence de dire « NON », une partie de l’opinion publique Irlandaise, notamment le Sinn Fein, sont en train de faire de même... alors ce n’est pas demain la veille que l’on redemandera aux peuples.
      « On » s’en passe et continue, comme si de rien n’était.

      Tout ceci est tout simplement, je répète, une gigantesque escroquerie, au seul profit des ’« rentiers-actionnaires », ceux qui sont derrière les système financier et les multinationales. Quelques centaines de familles qui sont les décideurs et grands profiteurs et 10% de la population qui en bénéficie avec un niveau de vie très enviable.

      Restent 90%, nous, qui subissent.

      On voit, en regardant 20 ans derrière nous, que tout ceci a été mis en place progressivement, mesure par mesure, la plupart du temps avec de fausses promesses, des mensonges ou omissions.

      Il ne reste guère de solutions pour en sortir, étant donné que parmi ces mesures, il y a la mise en place de personnalités politiques, de tous bords, dépendantes du systèmes. La solution Française ne viendra pas de l’UMPS.

      Et si les Tunisiens, finalement, pouvaient nous donner des idées ???


      • Robert GIL ROBERT GIL 17 février 2011 11:10

        les dette sont toutes basée sur le meme systeme, voir cet article court et simple pour comprendre le systeme

        http://2ccr.unblog.fr/2010/10/16/la-dette-de-la-france/


        • Furax Furax 17 février 2011 11:35

          Merci pour ce lien !


        • JL JL 17 février 2011 11:13

          Bonjour la blanche,

          c’est court, c’est juste, c’est excellent. Encore !


          • JL JL 17 février 2011 11:17

            Au fait, vous savez qui se prépare à remplacer Sarkozy ? Le roi de la dette, le prince de la galette, DSK himself !


          • NEPNI NEPNI 17 février 2011 11:26

            La dette est une spoliation du peuple aux profit des banques privées, sans aucune contrepartie réelle (voir création monétaire Grignon) donc indue


            • frugeky 17 février 2011 11:46

              Faisons comme les islandais, ne remboursons plus les dettes des banques, et éliminons les décomplexés-racistes (pas la blanche, faut garder un spécimen).


              • LE CHAT LE CHAT 17 février 2011 11:47

                bravo aux islandais et merde aux banksters !


                • Pyrathome pyralene 17 février 2011 12:23

                  Comme vous avez raison, envoyons leur vite DSK et son FMI , qu’il mette ces manants d’Islandais à l’eau et au pain sec.....non mais, alors !!


                  • kemilein 20 février 2011 15:49

                    ca suffirait pas !

                    1) Démocratie
                    la démocratie c’est la souveraineté du citoyen, en france c’est tout français âgé de 18 ans.

                    2) République
                    la france est une république, qui dit république dit res-publica : soit « la chose publique » (donc commune, donc intérêt général de la collectivité humaine)

                    3) Education et Information
                    la souveraineté s’exerce tout d’abbord en ayant eut une éducation puis par la suite en ayant accès a des informations fiables

                    4) Souveraineté
                    la souveraineté c’est la possibilité d’exercice concrèt du pouvoir (celui du citoyen) qui est incompatible avec les prises d’otages d’intérêts vitaux pour la population par des intérêts privés

                    5) indépendance
                    conclusion directe de la souveraineté ; l’indépendance financière, médicale, alimentaire, industrielle et énergétique doivent être garantie par l’état (entité représentante du collectif humain)

                    pour ce faire il n’y a qu’une seule solution : une nouvelle constitution, avec beaucoup d’obligation de référendum sur plein de sujets précisément cité, puis un droit au référendum citoyen.
                    la redéfinition des fondamentaux : législatif éxécutif judiciaire, mais avec financier (mutuelle-d’investissement-public) et médiatique.
                    puis plein d’autre chose plus précise comme la question des députés et tout le tralala, leur statut leur rémunération les sanctions pénal qu’ils encourent.


                  • PhilVite PhilVite 17 février 2011 12:42

                    Pourtant Alliot-Marie était allé leur proposer notre savoir-faire, mais ces salauds-là l’ont renvoyée dans son avion à grands coups de pied au cul.
                    « Savent pas ce qui est bon pour eux, ces pédés ! » a-t-elle dit en se frictionnant le fondement.
                    « Si c’est comme ça je me casse chez Ben ! » a-t-elle ajouté dans un grognement.


                    • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 17 février 2011 12:43

                      1.L’article devrait etre retiré, pour propos homophobe si on se réfère au standard actuel.

                      Sinon c’est beau de se prétendre dans l’humour,dans la derision mais encore faudrait il que ça soit drole.On dirait que vous pensez sincèrement ce que vous écrivez ici.
                      Alors ?


                      • Eric la Blanche la Blanche 17 février 2011 13:00

                        @Mr.K
                        « On dirait que vous pensez sincèrement ce que vous écrivez ici.
                        Alors ? »
                        Ben alors rien. J’ai écrit, vous savez lire, rien à ajouter.
                        Cordialement,
                        L’auteur : Eric la Blanche


                      • pissefroid pissefroid 17 février 2011 13:03

                        Je crois que les choses pourraient s’arranger si les responsables élus des pays étaient responsables des dettes qu’ils ont laissé accumuler.

                        Le peuple est responsable des élections de leurs dirigeants pas de leurs dettes.

                        Ils serait temps que les dirigeants soient responsables de leurs gestions.


                        • wesson wesson 17 février 2011 13:33

                          bonjour l’auteur,

                          « Pas une arrestation [...] »

                          humm, pas tout à fait exact. Ils en ont pris 9 d’un groupe de 30 personnes qui étaient rentrés dans le parlement islandais le 8 décembre 2008. Ils ont été poursuivis avec une accusation « d’attaque du parlement » qui tombe sous la législation anti-terroriste, alors qu’il n’ont fait que lire depuis les coursives réservés au public une déclaration demandant la démission de politiques, un fait qui a eu des précédent, mais qui ne furent jamais poursuivis. Là, ils encourent une peine d’emprisonnement jusqu’à perpétuité.

                          Le procès s’est tenu le 26 Janvier 2011, l’accusation y a largement fait naufrage, le procureur se révélant incapable notamment de prouver la présence de certains des accusés à l’intérieur du parlement, malgré la présence de caméra de surveillance.

                          Le jugement définitif devrait tomber dans quelques semaines, cependant vu la maigreur de l’accusation un acquittement généralisé est probable.

                          Comme quoi eux aussi ont leur mouvance anarcho-autonome de crypto-gauchistes tendance épicerie de Tarnac.


                          • plancherDesVaches 17 février 2011 14:19

                            « Comme quoi eux aussi ont leur mouvance anarcho-autonome de crypto-gauchistes tendance épicerie de Tarnac. »

                            Trop bon, Wesson...  smiley smiley

                            Ceci dit, un sociologue faisait remarquer de façon très pertinente (une fois n’est pas coutume), que les gouvernements accusaient de « terrorisme » des personnes en ne les jugeant non pas sur leur actes, soit, éventuellement criminels de droit commun, mais de plus en plus sur leurs opinions politiques. Et ce, quelque soit la gravité des faits.

                            Les nazis faisaient la même chose...


                          • plancherDesVaches 17 février 2011 15:05

                            L’auteur a certainement « oublié » de lire cela :
                            http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/faillites-bancaires-la-derniere-88019#forum2825136
                            « Faillites bancaires : la dernière saga islandaise enfin traduite en français »


                          • wesson wesson 17 février 2011 16:02

                            Bonjour PlancherDesVaches

                            « L’auteur a certainement »oublié« de lire cela »

                            mouais, bof, j’ai hésité à mentionner cet article, tant il me paraissait procéder plus de l’idéologie que de l’information. L’auteur - un libéral assumé - y fait état d’un accord sur le remboursement de la dette Islandaise qui serait intervenu le 31 Décembre 2010. Et bien que selon les chiffres fournis par cet auteur ce nouvel accord se révèle finalement plus couteux pour l’Islande que celui qui fut rejeté à 93%, il nous dit que le peuple islandais est cette fois-ci majoritairement d’accord. Sauf que il n’existe aucune trace dans la presse ni Anglaise, ni Islandaise de l’existence d’un tel accord, même à un stade préliminaire, ou d’un débat ou la recherche d’un consensus sur un tel accord. Et je voit mal un pays en train de se doter d’une constitution originale laisser une assemblée sur le départ engager l’ile sur une dette qui courra pendant 30 ans. Bref, un article fortement sujet à caution, parlant d’un accord dont personne n’a entendu parler, tout en citant des chiffres invérifiables. De très gros doutes quoi !


                          • Loatse Loatse 17 février 2011 14:36

                            Bonjour la blanche

                            Comme l’actualité devient légère sous votre plume... euh clavier ! Continuez je vous prie, cela nous change des semelles de plomb

                            J’imagine fort bien la tête de nos « populistes » soucieux du bien être du peuple français, si nous les prenions au mot... Mais quel est donc l’imbécile heureux qui répondrait par oui à la question : « faut il rembourser la dette ? » :)

                            Vous avez soulevé là mine de rien, l’air de ne pas y toucher, le « titi » de la cocotte minute francaise, un jet de vapeur fuse.. en plus c’est bouillant !

                            Malheureusement personne n’a éteint le gaz, ca continue à cuire...

                             Un article à donner des vapeurs à notre MAM qui compte et recompte ses colis en carafe...



                          • ZEN ZEN 17 février 2011 16:33

                            On nous signale que l’Islande fait appel à ses réservistes et masse des troupes à la frontière
                            Au cas où...


                            • LE CHAT LE CHAT 17 février 2011 16:55

                              Est ce qu’ils boivent encore de la bière dans le crâne de leurs ennemis comme à l’époque d’Erik le rouge ?  smiley un crâne de directeur FMI , ça fait combien de pintes ?


                            • brieli67 17 février 2011 17:00

                              Depuis son passage place Beauvau, un corps d’élite ( gendarmerie + Armée) s’entraîne à la guérilla urbaine dans le Sud-ouest. 


                              MAM et Juppé n’ont que des amis

                            • dup 20 février 2011 09:54

                              c’est une blague cet article . La democratie directe est la seule solution. La démocratie parlementaire se verouille et crée une oligarchie qui avec le temps a les pires dérives.


                              • BA 20 février 2011 22:53
                                Après la Grèce, après l’Irlande, c’est le tour du Portugal.

                                Le Portugal emprunte à des taux d’intérêt qui deviennent de plus en plus exorbitants.

                                Pour le Portugal, tous les records historiques sont battus.

                                Vendredi 18 février 2011 :

                                Emprunts portugais à 5 ans au plus haut.

                                Le rendement des obligations portugaises à cinq ans a atteint un nouveau record depuis la création de l’euro vendredi, toujours sous pression des investisseurs qui craignent que Lisbonne ne soit contraint de faire appel à une aide internationale.

                                « C’est tout simplement une situation d’incertitude générale vis-à-vis du Portugal. Ces tout derniers jours, les Bunds ont monté, et nous avons observé un report vers des actifs jugés moins risqués aux dépens des pays périphériques », commente un trader. 



                                Portugal : taux des obligations à 5 ans : 7,128 %.


                                Portugal : taux des obligations à 10 ans : 7,497 %.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires