• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Et si on interdisait l’éclairage électrique ?

Et si on interdisait l’éclairage électrique ?

Aurait-on pu lire cet article dans un journal au début du 20eme siècle ?
L’éclairage électrique qui empêche oblige nos usines de bougie à fermer les unes après les autres.
L’éclairage électrique qui enlève leur moyen de subsistance à nos artisans fabricant de bougie.
Bien sûr les avantages du courant électrique sont nombreux, lumière disponible à domicile sans devoir se ravitailler régulièrement en bougies. Grand choix de luminaires etc.
Mais faut il sacrifier une industrie et des artisans sur l’hôtel d’un soi-disant progrès ?

La confédération des fabricants de bougie a interpelé le gouvernement à ce sujet.
Après avoir voté une taxe sur les ampoules électriques dont le produit revient aux fabricants de bougie, la confédération veut aller plus loin et faire interdire l’utilisation de l’électricité à des fins de génération de lumière.
La loi HADEPE (Haute Autorité contre la diffusion électrique pour l’éclairage) sera votée prochainement.
 
Cette loi mettra en place un système de gestion de l’électricité qui permettra le contrôle de l’utilisation du courant électrique dans chaque foyer. Un système spécial vérifiant le déphasage sera installé sur tous les compteurs électriques et la haute autorité sanctionnera lourdement chaque utilisateur d’éclairage électrique.
L’électricité reste bien sûr disponible pour les autre utilisations. 
Les récidivistes pourront se voir déconnectés du réseau électrique.
De plus dans un second temps le système de contrôle mis en place sur les compteurs devrait permettre de mieux connaitre les habitudes des citoyens en permettant de définir exactement les appareils électriques utilisés et l’heure d’utilisation.

Quelques voix se sont élevées dans l’opposition contre cette loi en la qualifiant d’anti progressiste ou de liberticide ; mais l’industrie de la bougie en France a une grande influence, et les nombreux artisans fabricants de bougie (qui votent traditionnellement pour l’opposition) ont finalement calmé les débats.
Il semblerait que d’autres pays devraient suivre la France sur le chemin de l’interdiction et du contrôle.

 
NB : Les lois et les situations de cet article étant purement fictives, toute ressemblance avec des lois ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.27/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • PhilVite PhilVite 30 janvier 2010 10:29

    Le syndicat de fabricants de bougies tient à préciser qu’il n’agit nullement dans son propre intérêt, mais uniquement pour préserver celui des sculpteurs sur bougie dont les droits d’auteurs sont bafoués par les utilisateurs de cette abominable création du diable qu’est l’électricité.


    • Jean 30 janvier 2010 11:13

      En tant que fabricant de bougies, cierges, chandelles, la loi HADEPE m’ indiffère, le commerce des cierges aux sanctuaires -celui de Lourdes- par exemple continue à être juteux, les gens continuent de souper à la chandelle ; ce qui m’ ennuie pour les sociétés d’ energies qui se privatisent, c’ est que les bougies « domestiques », il y a quelques siècles n’ étaient accessibles qu’ aux gens très bien (les riches) tandis que l’ electricité est devenue accessible aux salops de pauvres : ça fait baisser les prix et en plus ils s’ en servent pour s’ éclairer ces cons ! et puis quoi encore ?... mais on va les tondre quand même : réguler, interdire (actionnaire j’ me frotte déjà les mains $ dans les pupilles) !


    • LeLionDeJudas LeLionDeJudas 30 janvier 2010 19:50

      En tant qu’artisan en capilliculture (et subsidiairement propriétaire d’une petite part sociale de Gilette), je suis pour qu’on les rase.


    • ZEN ZEN 30 janvier 2010 11:24

      On peut toujours s’approvisionner ici
      Bientôt en rupture de stock !!
      La révolte des fabriquants a bien eu lieu quand la diffusion de la découverte d’Edison a fait trembler la profession


      • dup 30 janvier 2010 12:55

        heeeee !! arretez de leur donner des idées.


        • chapichapo 30 janvier 2010 13:03

          texte de bastiat : 


          Pétition

          des fabricants de chandelles, bougies, lampes, chandeliers, réverbères, mouchettes, éteignoirs, et des producteurs de suif, huile, résine, alcool, et généralement de tout ce qui concerne l’éclairage

          À MM. les Membres de la Chambre des Députés....


          http://bastiat.org/fr/petition.html


          • finael finael 30 janvier 2010 13:18

            Maisil faut aussi interdire les lampes à pétrole ... Ah ! c’est déjà fait ! - ;)


            • alberto alberto 30 janvier 2010 15:40

              Je ne verrais pas non plus d’inconvénient à substituer la bougie (ou le cierge) à l’électricité de la dite chaise


              • chapichapo 30 janvier 2010 22:27

                je vois pas bien le sens de ce message.



              • Deneb Deneb 31 janvier 2010 07:05

                Vilistia : pour une fois, d’accord avec toi. Tu oublies toutefois tous ceux qui croient à un être surnaturel qui communique avec eux par télépathie.


              • Deneb Deneb 31 janvier 2010 10:29

                J’en ai une : l’Humanisme. Pas facile, il faut y croire vraiment !


              • srobyl srobyl 30 janvier 2010 22:38

                ca va mal finir, moi j’vous l’dit tout ça...On aura des guerres et ce qui va avec : du savon qui ne savonne pas, du café qui ne cafte pas, et des bougies qui ne bougent pas 


                • Deneb Deneb 31 janvier 2010 10:35

                  Cool, l’article. Ce serait interessant de debusquer dans l’histoire les arguments des corporations des charretiers et des relais à chevaux, très nombreux avant l’arrivée du chemin de fer et du moteur à explosion. Ou des moines copistes contre l’imprimerie.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès