• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > « Excusez-moi de chanter encore du rock and roll »

« Excusez-moi de chanter encore du rock and roll »

Après un suspense haletant de plusieurs jours, nous voilà enfin rassurés « Avé maria » notre Johnny national actuellement à « L’hosto » survivra, il est bien trop tôt pour jouer « Requiem pour un fou » de la scène comme lui . « L’idole des jeunes » est vraiment « Aussi dur que du bois ».
Une maladie nosocomiale « Ça fait mal », en France 6000 morts par an, mais « Cet homme que voilà » est fort comme « Cheval d’acier », par « Chance » il n’ira pas « Chercher les anges » .

" Ce qui ne tue pas nous rend plus fort " pourra toujours chanter le rocker et " C’est mieux ainsi " d’autre part le moins que l’on puisse dire, c’est que l’icône du rock n’est pas " Le chanteur abandonné ".
"Laura " ainsi qu’une partie de ses " Ex " s’étaient données rendez vous à son chevet à Los Angeles . " Comme un fou " le microcosme médiatique s’est " Éperdument " déchaîné autour de la star et de ses proches, " Les vautours " des assurances aussi d’ailleurs . Plus rien n’avait d’importance, ni les frasques de " Nadine " Morano ou les états d’âme de Rachida Dati, ni même le sommet de Copenhague pour lutter contre " La pollution ". " La solitude" Johnny ne connaît pas, malheureusement pour ses fans "La Tournée " du chanteur sera " Ma main au feu" probablement supprimée et les voilà " Le coeur en deux " pour eux " Noir c’est noir "
 
" L’asticot roi " pour qui tout le monde le sait " Un ami ça n’a pas de prix " suivait " Au jour le jour " malgré le  " Décalage horaire " l’état de santé du chanteur, prêt à décoller pour " La terre promise " américaine, aux frais des contribuables Français bien sûr . " Un coup pour rien " pour notre super Président et " Entre nous " " Dommage " pour lui, il aurait pu " Encore " profiter de l’occasion pour faire remonter sa cote au " Hit parade " de la popularité . " Face au monde " en tirant ainsi un nouveau rideau de " Fumée " sur les chiffres catastrophiques du chômage et les graves dégâts occasionnés par la crise, ce qui entraînera pour beaucoup de Français un " Noël interdit " .
 
" Johnny, reviens ! " payer des impôts en France, le pays va mal et l’Etat a besoin de " La couleur inconnue " de ton argent . " Le p’tit clown de ton coeur " a enfilé " La blouse de l’infirmière " pour les privilégiés comme toi en créant " Le parapluie " fiscal, car après tout tu as " Le droit de vivre " .
 
"C’est " Jésus-Christ ", le premier héros de ma jeunesse. Il arrivait à attirer les foules."
( Johnny hallyday )
 

Moyenne des avis sur cet article :  2.6/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • denis84 17 décembre 2009 10:41

    Et si Johnny , en fait , était mort et qu’on lui avait substitué un de ses nombreux sosies , comme la légende le disait fin sixties concernant Paul Mc Cartney ?
    Comment le saurons nous ?


    • LE CHAT LE CHAT 17 décembre 2009 11:00

      pauvre Jauni , réduit à manger du mash potatoes , les bras en croix , comme si je devais mourir demain , mais une consolation , la blouse de l’infirmière !


      • gruni gruni 17 décembre 2009 17:53

        @ LE CHAT

        Et si en plus l’infirmière s’appelle « Gabrielle »


      • Alpo47 Alpo47 17 décembre 2009 11:06

        De toutes façons, inutile d’espérer retrouver un semblant d’harmonie sur nos ondes, avant 50 ans. Même décédé, les « oeuvres » de notre Jojo national continueront d’occuper les radios et les consoles des disquaires...
        Notre concitoyens qui souffrent, hélas, de surdité, ne savent pas toujours la chance qu’ils ont...


        • gruni gruni 17 décembre 2009 18:00

          @ Alpo47

          Vous avez raison quoi qu’il arrive maintenant, Johnny est une légende .


        • Daniel Roux Daniel Roux 17 décembre 2009 14:45

          Chaque Président s’entourent des personnalités qui le fascinent.

          De Gaulle aimait bien Massu, entre autres.
          Pompidou savourait les poètes en général.
          Giscard adorait Jobert en particulier
          Mitterand admirait Levy en tête à tête.
          Chirac, copine avec Tilinac devant une bonne bière.

          et Sarkozy, s’amourache de Halliday, après Clavier, Reno, Besson, Lefèbvre, Hortefeu...

          Ne dit-on pas que « Qui se ressemble, s’assemble. »


          • gruni gruni 17 décembre 2009 18:05

            @ Daniel Roux

            Vous savez Sarkosy va là où il y a de la lumière, mais je suis comme vous je n’apprécie pas le mélange des genres .


          • duane 17 décembre 2009 23:18

            Comme c’est beau le Journalisme Citoyen !

            Avec des Articles Citoyens torchés comme des torchons par des Journalistes Citoyens torchés comme des bourriques !

            Non mais ! c’est quoi ce truc ?

            Et ça passe à la modo ca ????

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès