• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

France 2050

En 2050, en France dans un coin perdu de province.

Bien calé dans son vieux fauteuil, Julien regardait son petit-fils jouer. Il fallait qu’il en profite. Dans une semaine il aurait 11 ans et il lui faudrait trouver un travail. La famille n’avait pas les moyens de payer les frais d’inscription au collège. D’ailleurs elle n’avait les moyens pour presque rien.

Les éclats de rire du garçon lui firent monter les larmes aux yeux et la colère s’empara de lui. Il attrapa le verre d’eau qui reposait sur la table et l’envoya se fracasser sur le mur aux peintures depuis longtemps défraîchies. Les rires cessèrent.  

« Grand-Père, qu’est-ce qu’il y a ? » demanda le garçon qui avait accouru en entendant le verre éclater.

- Rien, joues petit, bientôt ce verbe ne fera plus parti de ton vocabulaire.

-Allons Grand-Père ce n’est pas ta faute si nous n’avons pas d’argent pour me payer l’école. Répondit-il. Et puis je préfère travailler pour vous aider toi et Maman. »

Un silence pesant s’installa puis d’une voix triste Julien demanda

- « Dis moi, Nolan. Je t’ai déjà parlé du temps d’avant ? quand c’était plus facile.

- Un peu, mais chaque fois maman t’a demandé d’arrêter.

- Et bien profitons qu’elle ne soit pas là pour te faire une petite leçon d’histoire.

- Oh j’ai déjà appris pas mal de choses en prim…

- Tu n’as rien appris du tout ! que des conneries ! rugit le vieil homme effrayant sa descendance. Rien du tout !

- Vois tu, tu dis que ce n’est pas ma faute. Moi je t’affirme le contraire. Oui c’est ma faute. La mienne et celle de tous les vieux cons encore vivants comme moi. Il renifla. Nous avions l’éducation nationale, la sécurité sociale, la retraite par répartition, un salaire minimum garanti…Je sais ça ne veut pas dire grand chose pour toi, mais je vais t’expliquer. Nous avions tant et nous nous sommes laisser dépouiller sans broncher.

- Ca s’est passé quand ? demanda Nolan, très intéressé par ce savoir proscrit.

- Ca a vraiment commencé en 2010, même si pas mal d’évènements précédents auraient du nous faire réagir. En ce temps là il y a eu la première « réforme » celle des retraites. Il s’essuya le front et reprit. La retraite par répartition, petit, c’est que les jeunes générations travaillaient, payaient des cotisations qui étaient réparties entre les retraités, la solidarité intergénérationnelle. Comme ça les jeunes avaient de l’argent pour vivre et les vieux aussi. Au début la répartition n’a pas été remise en cause, il fallait seulement travailler plus longtemps pour avoir droit à quelque chose plus tard. Mais ça n’a pas durer, 5ans plus tard ils ont purement et simplement supprimer le système.

- Et alors ?

- Alors ? Alors pour avoir une retraite il a fallu mettre de l’argent de côté. Le problème c’est que de l’argent on en avait besoin pour vivre au jour le jour et aussi que les fonds de pension ont tout perdu en 2021 lors du Bigcrack. Au début on s’est rebellé mais le cœur n’y était pas, et puis en face y avaient les flashballs, les tasers et les balles réelles. Alors la lutte s’est arrêtée. Il aurait fallu agir plus tôt, tel ne fut pas le cas. Après le Bigcrack tout s’est enchaîné. Sous prétexte de réduire les déficits il y a eu des coupes sombres dans les budgets. C’est l’éducation nationale et la santé qui ont morflé.

- C’est quoi l’éducation nationale ?

- L’éducation nationale. Ca servait à instruire les enfants, à peu près. Et l’école était gratuite jusqu’à la fin du lycée. C’était pas très efficace mais ça avait au moins le mérite d’essayer.

- Et qu’est ce qu’il s’est passé cette fois.

- Ils ont supprimé tous les profs, d’un coup d’un seul. Après tout pourquoi payer des gens pour instruire les jeunes quand il suffit de les mettre tous devant un écran avec des cours enregistrés. Voilà la vraie égalité des chances qu’ils ont dit. Les mêmes enseignements dispensés à tous par un seul professeur. Ce coup là ça a chauffé plus qu’avec les retraites mais si ils avaient supprimés les profs ils avaient pas supprimé l’armée et la police. Deux semaines que ça a duré, après les combats se sont arrêtés faute de combattants…Ils avaient gagné haut la main. Après ce fut au tour de la sécu ….

- La sécu ?

Sur le chemin qui menait à la maison, une femme arrivait en bicyclette.

 - La sécu ce sera pour une autre fois, fiston. Voilà ta mère qui rentre du travail.
 
Nolan prit son ballon et retourna jouer avec.

Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • liberta 1er juillet 2010 10:36


    BRRRRRR Ca fait froid dans le dos et pourtant c’est d’un réalisme bouleversant
    Je vais imprimer cet article et le garder précieusement en espérant qu’un jour on en plaisante mais j’en doute
    Il y a des films des années 70 qui ont traduit la réalité d’aujourd’hui et de demain (le fim Soleil Vert ) par exemple, alors il faut prendre au sérieux le sens de cet article


    • pallas 1er juillet 2010 10:57

      La Turquie viens de tourner le dos définitivement a l’Europe et travail avec la Syrie et le Liban et l’union de la BRIC.

      L’Irlande est en passe de tourner définitivement le dos a l’Europe en voyant la zone euro mourir.

      L’Algérie, travail de plus en plus avec la Chine et la Russie, donc l’union de la BRIC et tourne le dos a l’Europe.

      Les Entreprises occidentales du pétrole, sont jeter les unes apres les autres, l’Afrique ce tourne vers la Chine.

      L’Europe est totalement jeté du reste du monde, comme un boycotte

      Les USA dépendent directement de l’Europe, et les USA meurt aussi.

      Nous n’avons plus d’industries, nous n’avons plus rien, la Mondialisation ce passe de l’Europe et des USA ça se confirme et qui a crée la Mondialisation ?, l’Europe et les USA.

      En 2050, la situation sera bien pire que décrit dans l’article, l’Europe et les USA sont le nouveau Tiers Monde, au vu de la dégradation et des coupures commercial avec les autres nations.

      Nos banques ruinés européenne, devait remboursé l’argent empreinté a la BCE, chose impossible, donc aujourd’hui, l’Europe économique est morte et enterré.

      En 2050, ici sa sera la pauvreté, la famine, le tiers monde et des sac de riz seront envoyé chez nous par un Kouchner Chinois qui sait ?.

      La roue tourne c’est comme ça, je pleins les momes d’aujourd’hui.


      • saint_sebastien saint_sebastien 1er juillet 2010 13:06

        mouais , les USA ne tomberons pas avant d’avoir saccager le reste de la planète , ils se trouverons toujours une excuse.
        Quand à l’afrique elle va de mal en pis depuis 50 ans , c’est pas avec la chine que ça va s’arranger , les chinois n’ont aucun problèmes moraux et se feront une joie de coloniser à leur tour l’afrique pour la piller ;
        Quand aux états arabes , une dictature en remplace une autre.


      • Kalki Kalki 1er juillet 2010 11:35

        2050 ?

        The last question : isaac asimov : http://www.multivax.com/last_question.html
        Surement biaisé par le manque de connaissance de l’accélération du progrès mais c’est presque cela.

        http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=56833.html

        La dernière question : c’est comment l’on vie ? Oubliez vos barrières et vos règles, vos cauchemars ... comment voulez vous vivre ?


        • Antoine 1er juillet 2010 11:41

          Est ce que le grand-père aura la courage de raconter les forêts ou l’on se promenait, la mer ou l’on se baignait, l’espace de liberté que fut, un temps, Internet, etc ???


          • Lucien Denfer Lucien Denfer 1er juillet 2010 13:21

            Article juste mais trop optimiste qui considère qu’ils nous reste encore 40 ans avant que tout ne se désagrège. Pourtant on voit déjà les lézardes et les premières fissures.

            Malheureusement on a pas 40 ans devant nous car au point où nous en sommes et vu la nature des décisions politiques qui n’adressent très imparfaitement que le très court terme, on sombrera bien avant.


            • PtitLudo PtitLudo 1er juillet 2010 15:06

              Bien d’accord, l’article est sympa mais m’est avis que le monde en 2050 aura subi un holocauste qui rendra anecdotiques toutes ces questions.


            • lordrax 1er juillet 2010 15:46

              Merci

              J’ai bien conscience de l’optimisme quant à la date 2050. Je pense moi aussi que nous avons beaucoup moins de temps que ça. 10 ans tout au plus. Mais cet article reste une fiction. J’espère seulement que contrairement à grand père Julien nous réagirons à temps...l’espoir fait vivre


            • foufouille foufouille 1er juillet 2010 14:06

              "Au début on s’est rebellé mais le cœur n’y était pas, et puis en face y avaient les flashballs, les tasers et les balles réelles. Alors la lutte s’est arrêtée."

              en banlieu, il utilise des cocktail molotov
              pourtant ils sont peu instruits
              avec quelques connaissance en chimie, on peut faire bcp mieux
              mais la, ca devient une rebellion


              • Kalki Kalki 1er juillet 2010 15:22

                Ola !

                « On a frôlé la vie ! »


              • foufouille foufouille 1er juillet 2010 15:49

                je l’ait enregistre quand il est passe a la tele
                et vu 15 fois au moins


              • Strega 1er juillet 2010 15:20

                Le rognement progressif de tous les acquis sociaux sacrifiés sur l’autel du libéralisme auront définitivement raison du système actuel, si rien n’est fait.

                Et rien n’est fait.

                Ces dix dernières années j’en ai passé 9 sous le seuil de pauvreté. J’aurais au moins eu un vrai travail une fois dans ma vie. Bon, pas un CDI, juste un CDD d’un an, faut pas trop en demander non plus.

                Je suis retourné vivre au village et je regarde parfois tous ces enfants qui jouent dans la cour. S’ils savaient. Si on leur disait ce qui les attend. Une poignée s’en sortira, bien sûr. Et les autres... ? De futurs moi. Survie.

                Tiens, le mois dernier mon meilleur ami s’est pendu. Comme je le comprends. Dommage que j’en aie pas ce courage. Mais nulle inquiétude : Viendra le jour où l’État me coupera les vivres et là, la question ne se posera plus. Il faut partir à point.

                On parle de la retraite à la télé. 2 ans de chômage de plus. Aucun changement. Moi l’Anpe ne m’embête pas vraiment : ils n’ont même plus le temps d’accorder les entretiens. Je cherche quand même, par honnêteté. On peut pas dire que les employeurs soient réjouis. Je n’ai pas ce qu’ils cherchent, eux ; je n’ai pas le piston. Je ne suis personne. Dommage.

                J’ai choisi de ne pas avoir d’enfants. C’est pas leur faire un cadeau que de les mettre au monde. Des immigrés viennent et que voient-ils ? Que ce qu’on appelle France n’était qu’un mirage aux confins du désert. Un beau rêve.

                Je commence à comprendre pleinement le sens de l’œuvre de Salinger. L’Attrape-Cœurs. Il a dit la seule chose qu’il y avait à dire et s’est retiré à jamais au fin fond du New Hampshire. Il y mourut, vieux, passant au statut de légende. Que disait-il ? Tout ceci est comme un lent mouvement marin, une houle incessante, fatiguée. Et je suis si fatigué moi aussi. Un jeune à la retraite. Un de plus.


                • Kalki Kalki 1er juillet 2010 15:29
                  Time runs out for 1.2 million on unemployment

                  Et en france ? pareil.

                  Bombe sociale : 1 million de chômeurs en findroits en 2010 dont 60% sans aucune ressource
                  Il vaut mieux vivre un jour comme un lion que cent jours comme un mouton.

                  100 jours, c’est votre espérance de vie ?

                  On comprend que c’est le désespoir qui fait AGIR

                  Agir , quand il n’y a que la mort de toute façon : autant bien choisir sa mort : vous y êtes prédestiné, et on vous y conduit , LE TRAIN EST EN MARCHE.

                  Mais espérer dans un dernier acte, espérer la libération dans l’action

                  Il est temps d’agir.


                • Natariege 1er juillet 2010 15:53

                  Il est temps d’agir !!!!
                  Ou est ce leader charismatique dont on a temps besoin ?
                  Le problème c’est nous sommes presques tous individualistes.
                  Pour changer je ne vois que deux solutions, les grèves ou le vote.
                  Dans le premier cas on a fait mirroité à la population que nous pouvons tous être propriètaire donc un crédit sur 25 ans par conséquence pas possible de faire grève (ne pas oublier que c’est les banques qui gouvernent).
                  Dans le deuxiéme, la politique c’est pipé on monte artificiellement le 3eme homme, pour diviser (diviser c’est mieux régnier) et on se base sur la théorie des masses, le francais n’aime pas perdre donc votera pour celui qui aura été désigné par les sondages.
                  Les sondages reste le meilleur moyen de manipuler la population.
                  Donc c’est mort


                  • 65beve 65beve 1er juillet 2010 23:33

                    Bonsoir Natariege,

                    Pas mieux ; + 1.

                    Cependant,
                    Pour être en accord avec moi-même je continue les manifs, même si le gvt s’en tamponne.
                    Pour être en accord avec moi-même je continue d’aller voter, même si le gvt s’en tamponne.

                    Cdlt
                    bv


                  • docdory docdory 1er juillet 2010 17:25

                    @ Lordax

                    Votre description pourrait être enrichie de la façon suivante :
                    La quiétude vespérale fut interrompue par la vocifération d’un « Allah Akbar » amplifié par un mégaphone nasillard et crachotant, en provenance du minaret de la mosquée municipale. Grand Père jura : en effet il se souvint brusquement qu’il lui restait à payer le tiers provisionnel de sa texte de dhimmi . « Ces enfoirés de culs-en- l’air vont encore empocher 10 % de mon salaire » , maugréa t-il en crachant par terre !
                    La mère de Julien, effrayée, dit à celui-ci : ne répète surtout pas ça à tes copains, la police religieuse viendrait et tu aurais la mort de ton grand père sur ta conscience ...Le Cadi de Conches en Ouche , le chef-lieu de canton , n’est pas un tendre et il en a fait décapiter pour moins que ça ...

                    ( Tiens , ça pourrait faire le début d’un roman d’anticipation ! )

                    • docdory docdory 1er juillet 2010 17:26

                      Oups, coquille : c’est « taxe de dhimmi » qu’il fallait lire !


                    • Lucien Denfer Lucien Denfer 1er juillet 2010 18:05

                      Ce roman existe déjà, le titre est « la mosquée de notre dame de Paris », l’auteur est la Russe Elena Tchoudinova et l’action se déroule en 2048 (clin d’oeil à l’auteur).


                    • docdory docdory 1er juillet 2010 18:33

                      @ Lucien Dnefer 

                      Je sais : j’en ai fait une analyse sur agoravox

                    • docdory docdory 1er juillet 2010 18:34

                      Dans le même genre , mais aux USA , il y a le roman « feddayin » de Robert Ferrigno 


                    • Tang Tang 1er juillet 2010 18:05

                      Merci docdory,j’ai eu la même réaction que vous,il manquait la cerise sur le gateau.


                      • Shaytan666 Shaytan666 1er juillet 2010 18:19

                        2050 sera comme aujourd’hui sauf que les caïds de la mafia ne feront plus fortune dans le trafic de coke et d’héro mais dans celui des côtes de porc et de la rosette de Lyon.


                        • nyandjock 1er juillet 2010 18:56

                          Ben, à ce que j’ai pu voir là bas, c’est déjà comme ça depuis pas mal de temps dans une grande partie de l’Afrique.....Nous risquons juste de subir ce que nous leur avons imposé !


                          • Lucien Denfer Lucien Denfer 1er juillet 2010 19:11

                            Ou nous pouvons les aider à vivre un peu mieux tout en rationalisant notre mode de vie par la suppression du fultile et de la gabegie induite par les sirènes du profit...


                          • Marc Bruxman 1er juillet 2010 19:41

                            Et pourtant la destruction du système, c’est vous même à refuser les réformes qui la créez. 


                            Regardez le déficit et la dette de nos états. Comment croyez vous que cela va pouvoir continuer ? 

                            La dette, ce sont des étrangers qui l’achétent. Le jour ou on ne pourra plus la rembourser, ils cesseront de nous préter de l’argent. Que croyez vous qu’il va ensuite survenir ? C’est bien beau de faire dans les dépenses sociales, mais cela aurait encore un sens si la France était à l’équilibre. Au lieu de cela, on fait du social avec l’argent des autres qui se marrent tant qu’ils croient qu’on va pouvoir rembourser (avec intrérêts) notre gabegie. Si rien n’est fait, un jour ou ne pourra plus rembourser et tout s’effondrera, le bon et le mauvais. 

                            D’après le budget de l’état, voila ce que l’on pourrait supprimer sans toucher aux retraites ni à la sécu pour revenir à l’équilibre : 

                            Ministére de l’écologie : 13 Milliards (On a vécu sans pendant des lustres) 
                            Solidarité, Insertion, Egalité des Chances : 12 Milliars
                            Culture : 3 Milliards (Le plus gros producteur culturel mondial n’a pas de ministère de la culture).
                            Anciens combattants : 3.4 Milliards
                            Aide au développement : 3.4 Milliards (si on continue à gaspiller notre fric dans des pays étrangers alors qu’on est en déficit c’est nous qui allons avoir besoin d’aide au développement). 
                            Agriculture et Pêche : 4 Milliards (Si les paysans vivaient de leur ventes plutot que de subvention, tout le monde s’en porterait mieux). 
                            Plan de relance : 4 Milliards 

                            Total : 29.8 Milliards

                            Déficit 2010 : 116 Milliards d’euros devient 86.2 Milliards sans toucher à rien d’essentiel. 

                            Avant de s’occuper des collectivités territoriales dépensiéres (tenues par la gauche), notons que 29.8 Milliards c’est le montant de l’impot sur les sociétés moins 4 Milliards. En clair, ces économies pourraient permettre à la France de devenir un paradis fiscal ! ! ! Et donc on deviendrait une grosse place financière internationale et même en ne taxant que à 10% vu l’afflux de gens qui voudraient être taxés à ce taux on récupérerait au final encore plus d’argent. Et puis ca boosterait la construction de tours de ouf (comme a Dubai, Hong Kong, Singapour) ce qui donnerait des emplois à ceux qui ne touchent plus le RMI. 

                            On peut au passage faire une TVA sociale remplçant les cotisations sociales. Les entreprises se battront alors pour venir chez nous et y payer leur taxe. Au final c’est une mesure vite amorti qui va créer des emplois ! 

                            Mais allons plus loin : 
                            Les collectivités territoriales coutent 85 Milliards. Elles font bcp de social. On peut facilement amputer leur budget de 20%, ce qui les forcera à faire moins de social. On récupére 17 Milliards. 

                            Nous sommes à 69 Milliards de déficit ce qui reste bcp trop. Mais il reste de larges voies pour améliorer tout cela. L’enseignement scolaire coute 61 Milliards pour garder les jeunes en garderie jussqu’au Bac. Le supérieur en coute 46. Total : 107 Milliards. En cessant de vouloir 80% d’une classe d’age au bac et en réorientant les autres vers l’alternance on doit pouvoir baisser la encore facilement les coûts de 25%. Total : 26.75 Milliards.

                            Déficit restant : 42 Milliards. 

                            Légalisation et taxation du cannabis et de la prostitution : 4 à 5 Milliards. 

                            Reste : 37 Milliards

                            Et c’est sans compter que si l’on s’engage dans cette voie nos taux d’intérêts vont s’améliorer (grosse économie), que la croissance va rapidement reprendre. Ce qui créera des recettes fiscales supplémentaires non comptabilisées dans ce post. Un RMiste qui se met à bosser même pour nettoyer des chiottes devient un plus pour la société la ou auparavant il était un boulet. 

                            C’est sans compter que l’on peut faire des ventes massives de biens d’état (immobillier) et les affecter au remboursement de la dette pour diminuer la charge de celle-ci. 

                            Et grâce à la croissance crée, en quelques années nos finances publiques passeront à l’équilibre puis en bénéfice. On remboursera alors tranquillement notre dette que la croissance aidera à rendre gérable à l’avenir. Et ce, sans toucher à la sécu ni aux retraites. 



                            • Lucien Denfer Lucien Denfer 1er juillet 2010 20:03

                              Légalisation et taxation du cannabis et de la prostitution : 4 à 5 Milliards.

                              J’adore votre humour dans la mesure ou la prostitution et le cannabis sont déjà taxés sans être légalisés, ce qui rapporte plus que si cela était légalisé. Vous croyez franchement pas que les autorités tolèreraient que des pains de shit soient livrés chaque semaine dans les quartiers dits difficiles sans que leur dime ne soit prélevé d’une quelconque manière ?

                              Tout ceux qui ont enquêté sur la french connection ont reçu des menaces.

                              A d’autres...


                            • fwed fwed 1er juillet 2010 23:50

                              « Regardez le déficit et la dette de nos états. Comment croyez vous que cela va pouvoir continuer ? »

                              Il faut éviter de reprendre le discours anxiogène sur la dette que nous prêche les représentants de notre gouvernement.

                              VIsitez donc ce lien pour mieux comprendre ce que sont le déficit et la dette dans le système de création monétaire.


                            • aye 1er juillet 2010 21:24

                              pas loin de la vérité sauf si révolte et guerre civile.


                              • 65beve 65beve 1er juillet 2010 23:22

                                Bonsoir les gens,

                                27 % de votes négatifs pour cet excellent article de société fiction.
                                27 % ; c’est curieux, c’est le pourcentage des personnes qui font (encore) confiance à N.Sarkozy, d’après un sondage à lire dans....le Figaro !

                                « Imaginons la France d’après »
                                Vous souvenez-vous de ce slogan de l’UMP en 2007 ?

                                La réponse est donnée dans cette fiction qui frise la réalité.

                                Bonne nuit
                                cdlt
                                bv

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Auteur de l'article

lordrax


Voir ses articles


Derniers articles de l'auteur

Tous les articles de cet auteur




Les thématiques de l'article


Palmarès