• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Georges, pêcheur d’épaves

Georges, pêcheur d’épaves

Rencontre improbable au fil de l'eau ...

Un pirate de plus sur la Loire !

1175652_634977796535398_355583428_n.jpg

Sur notre Loire, il n'est pas surprenant de croiser des personnages au caractère bien trempé. Il se peut même qu'ils aient une grande propension à déborder quelque peu, à sortir des chemins balisés. Ne soyez pas étonné que celui que j'ai croisé ne soit ni falot ni insipide. C'est même tout le contraire, l'homme peut, à bien des égards, désarçonner par ses excès et ses manières. C'est ce qui en fait son charme et sa douce folie …

Georges est un vrai gueux. Il en constitue même le paradigme des temps modernes tout en ressemblant fort à l'image que l'on se fait des trimards d'autrefois. Il en a la gouaille, le parcours chaotique et des plaies plein le cœur. Mais comme ses glorieux prédécesseurs, c'est un seigneur sur l'eau même s'il se donne avec jubilation une allure redoutable de pirate édenté.

1235224_635603006472877_452496123_n.jpg

J'écrivais justement ces quelques lignes sur mon calepin alors que je remontais la Loire à bord d'un fûtreau avec mon Capitaine. Nous allions vers le petit port de la Binette sur la commune de Bou quand nous vîmes Georges et son canoë rouge. Il nous attendait pour profiter de l'aubaine de notre moteur afin de nous emboîter le pas.

J'avais l'intention de brosser son portrait, de tenter de restituer le parcours incroyable et agité qu'il m'avait confié la veille. Il n'était plus temps de se concentrer sur mes notes, la quiétude à bord n'était plus qu'un lointain souvenir. Georges allait transformer cette remontée en une épopée, une farce à peine croyable, une aventure drolatique. Il est de ces êtres qui chassent les soucis de la vie en convoquant la farce et la bouffonnerie.

1237607_635603053139539_427524941_n.jpg

La routine pas plus que la mélancolie ne sont de rigueur quand ce drôle de paroissien se trouve dans les parages. Il a une gouaille sortie tout droit des dialogues d'Audiard et une gueule à tourner chez Jean-Pierre Mocky. La mélancolie n'est pas sa compagne et tout est prétexte à fantaisie. Il ne tarda pas à se mettre en action.

Il commença par transformer notre petit bateau en un espace de grande agitation. Il voulut d'abord mettre à couple son canoë, l'attacher en parallèle. Il bougeait en tous sens, allait de l'avant à l'arrière, cherchant sans doute à nous donner le roulis. Le résultat n'était pas satisfaisant, le corps inerte déviait notre trajectoire et occasionnait des turbulences. Qu'à cela ne tienne, Georges chargea son compagnon sur le nôtre ! Le confort en prit un sacré coup. Adieu les travaux d'écriture !

1233436_635603203139524_9037417_n.jpg

Je n'avais d'ailleurs plus l'opportunité de me concentrer. Nous disposions d'un discoureur incroyable qui nous racontait avec une langue colorée sa Loire. Elle est faite de pêche et de recherche d'épaves, d'objets abandonnés par le temps et les hommes. Il est toujours à l'affût, il scrute les rives et le fond.

Alors qu'il me faisait la liste des objets aussi hétéroclites qu'improbables qu'il avait ainsi sortis de la rivière, il hurla qu'il fallait nous arrêter. La manœuvre sur l'eau n'est pas immédiate, il fallut reculer pour satisfaire l'impérieuse exigence du bonhomme. Soudain, il avait retrouvé ce qui avait éveillé sa curiosité.

1236259_635603759806135_1613254638_n.jpg

Georges sauta par dessus bord tout habillé. Le trésor devait en valoir la peine et à voir sa mine réjouie, il avait trouvé un objet fabuleux. Il avait fière allure notre pirate avec ses nu-pieds en plastique aux couleurs du camouflage de l'armée, son bermuda noir avec des franges découpées à la manières des motards, son bandana de corsaire sur un crâne dégarni, son unique dent illuminée par un sourire contagieux et ses yeux plein de malice !

Il remonta sur le bateau, mouillé mais porteur d'une bouteille de bière qui n'était pas décapsulée. Comment l'avait-il remarquée ? Que faisait-elle en plein milieu de la Loire ? Je ne pense pas qu'il faille se poser des questions avec un tel naufrageur. Plus loin, il nous rejoua la même scène. Cette fois, il y avait plus de fond. Il n'hésita pas à plonger totalement pour remonter cette fois, plein de rage car la bouteille était vide …

1235367_635603956472782_1940405054_n.jpg

Puis, il alla chercher un objet métallique énigmatique. Il ne put le sortir de l'eau, sans doute un reste des anciennes dragues, un danger qui traîne au fond de l'eau, abandonné par des hommes qui ont cessé de gagner de l'argent avec la rivière … Puis Georges plongea une autre fois pour nous sortir d'un banc de sable.

Il n'eut alors de cesse de s'activer pour nous faire arriver à bon port : il tirait le bateau, il scrutait le bon passage, il indiquait les pierres, il retournait à l'eau pour un mauvais prétexte ! Il était dans son élément. La Loire n'a pas de secret pour lui, il y passe le plus clair de son temps. La pêche est un prétexte, la rivière sa passion.

1230009_635604066472771_110075527_n.jpg

Nous arrivâmes à la Binette avec une tête de proue pas banale. Georges était fier comme Artaban, trempé et heureux. Il passa la journée en compagnie des autres mariniers. Il avait trouvé une confrérie qui lui convenait parfaitement. Il s'y coula même si sa faconde dénotait parfois. Pas de souci, nous avions apporté notre bonne fortune de mer !

Picaresquement vôtre.

1238081_635604163139428_1512733765_n.jpg

JPEG - 47.7 ko

Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • C'est Nabum C’est Nabum 12 septembre 2013 16:50

    Morvandiau


    Le dépravé vous salue bien !

    Mais bon, je suis tout auatnt épave à protéger et de telles insinuations me font mal !

  • C'est Nabum C’est Nabum 12 septembre 2013 17:59

    Morvandiau


    Vous savez ?

    Ne l’ébruitez pas ! 

  • Prudence Gayant Prudence Gayant 12 septembre 2013 23:25

    Nabum,


    Vous donnez l’impression d’être plus souvent sur la Loire qu’en classe.
    Faites-vous des repérages pour les cours d’activités extra-scolaires, qui seront dans votre cas gratuites pour les parents ?


  • C'est Nabum C’est Nabum 13 septembre 2013 06:37

    Prudence


    Vous vous gaussez ! 
    Je travaille et je suis plus souvent en classe que bien des professeurs

  • Prudence Gayant Prudence Gayant 13 septembre 2013 14:46

    Nabum,

    Je me gausse ?
    Les professeurs de votre collège ? 
    Clément vous salue bien.

    • C'est Nabum C’est Nabum 13 septembre 2013 17:59

      Prudence


      Je ne sais qui est ce Clément mais pour être présent sur le festival j’ai fait 28 heures de cours cette semaine Je sais que pour un travailleur c’est peu mais en collège, mes homologues sont à 18 heures ...

    • Prudence Gayant Prudence Gayant 14 septembre 2013 00:50

      Nabum,

      Clément est le nom d’une marque de rhum par ici, je faisais juste référence à votre dernier article un peu arrosé.
      Que le festival de Loire vous soit profitable.

    • C'est Nabum C’est Nabum 13 septembre 2013 17:58

      Morvandiau


      Vous médisez de moi ! et j’aime ça 

    • C'est Nabum C’est Nabum 13 septembre 2013 19:44

      Morvandiau


      Les bras m’en tombent ! 

    • C'est Nabum C’est Nabum 13 septembre 2013 20:09

      Morvandiau


      J’en reste à la gueule de bois, c’est provisoire et moins invalidant 

    • C'est Nabum C’est Nabum 14 septembre 2013 07:30

      Morvandiau


      Son portrait aujourd’hui en ligne si vous le voulez bien ! 

    • Georges 25 septembre 2013 22:40

      Merci Monsieur « C’est Nabum » pour cet excellent récit et ce réaliste portrait .Grace à toi , grâce à vous j’entre dans un nouveau monde .... Mon (Notre) Capitaine m’avait donné les clefs mais toi tu m’en as ouvert les portes . smiley


      @Prudence ...Donne du rhum à ton homme du miel et du tabac . :->..Georges Moustaki

      @Morvandio : Ne pas confondre Pirates & Corsaires ...les Corsaires travaillent pour le Roi et n’écoute plus François Béranger .
       smiley


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès