• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Halal ah !

Pourquoi la religion doit entrer dans les fast food.

Quelques restaurants Kick – je prononce à la française - ont donc enlevé le bacon de leurs hambourgeois - je traduis à la française - pour le remplacer par de la dinde fumée. Le reste de la viande provient de bêtes égorgées rituellement par un religieux / boucher / musulman qui fait des prières dessus après.

Qu’est-ce que ça change ? A part pour le bacon, rien. Pourquoi ? Parce que Dieu n’a pas de goût. « Nous, c’est le goût » disent-ils pourtant chez Kick mais, s’Il en avait, ça se saurait. Il suffit de demander aux catholiques qui En mangent tous les dimanches : Dieu est infiniment bon, mais dans la bouche, ça ne vaut pas le Nutella (n’est-ce pas, les filles ?).

Et puis, si Dieu avait du goût, Il ne permettrait pas toutes les horreurs qu’on commet en Son nom.

Donc, si Kick fait entrer Dieu dans ses restaurants, c’est pour d’autres raisons. C’est pour attirer les Musulmans. Pourquoi ? Parce que les Musulmans ont un point commun avec les Juifs et les Chrétiens (je ne vous cause pas des Bouddhistes sinon on ne s’en sort plus) et ce point commun, c’est qu’ils sont tous attirés par Dieu.

D’ailleurs, même moi qui ne suis pas religieux, il faudrait au moins une intervention divine pour que j’accepte d’aller chez Kick – ou dans l’autre chaîne de fast-food mondiale, là, dont je ne me rappelle jamais le nom mais qui a un rapport avec un canard écossais.

Ce qui pose problème, à la fin, avec cette histoire de Kick halal c’est que les Juifs et les Chrétiens sont jaloux des Musulmans car ils pensent tous que leur dieu est un modèle unique alors que ce ne sont que des copies démarquées de l’Original.

L’Original ? Si, vous savez bien ! celui qu’on cherche partout depuis la nuit des temps et qu’on n’a jamais trouvé nulle part malgré tous les... et enfin, bref, tout le monde voudrait donc avoir un Kick qui serve des hambourgeois de la même religion que lui. Or chacun sait pourtant qu’un hamburger n’a pas de religion à part celle de l’argent.(Comme d’habitude, on ne demande pas leur avis aux athées ou aux agnostiques, qui sont pourtant majoritaires, mais bon, eux, c’est comme pour les gens qui n’aiment pas Johnny Hallyday, on s’en fout.)

Alors pour faire baisser cette fièvre communautariste, je propose qu’on fasse des Kick qui respectent toutes les religions : casher ET halal, pas de porc, fermé pendant ramadan, fermé pendant shabbat, fermé pendant carême, pas de bœuf non plus (il faut respecter les Hindouistes), comme ça Kick dépose le bilan et tout le monde est content.

Les obèses vous remercient.


PS au fait, saviez-vous que, selon le Coran, la viande des bêtes (porc excepté) abattues par les Juifs et les Chrétiens est, de toute façon, halal ? Donc, à part pour le bacon, Quick était déjà halal.

« Vous est permise la nourriture des Gens du Livre, et votre propre nourriture leur est permise. »

— Le Coran, « La Table, V, 5 » ((ar)‎المائدة‏).

 les blablas de la Blanche
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.84/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • Shaytan666 Shaytan666 9 septembre 2010 18:45

    Euh ! une bête question, et la viande des athées n’est pas bonne alors ?
    Bientôt les « tueurs » vont devoir fournir un certificat de bapthême ou montrer leur « zizi » avant d’être engagé dans un abattoir.  smiley


    • tourn en ron 10 septembre 2010 04:04

      PS au fait, saviez-vous que, selon le Coran, la viande des bêtes (porc excepté) abattues par les Juifs et les Chrétiens est, de toute façon, halal ? Donc, à part pour le bacon, Quick était déjà halal.

      « Vous est permise la nourriture des Gens du Livre, et votre propre nourriture leur est permise. »          ;; ;; ;; ;; ;;......... !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!   OK MAIS DEPUIS LE TEMPS QUELQU’UN ÉGORGE LES BÊTES SELON LES PRÉCEPTE CHRÉTIEN ? TIENS AU LIEU D’EMBOBINER LES GENS AVEC TA CONNERIE !!!!!!!!!!!!! « Vous sont interdits la bête trouvée morte, le sang, la chair de porc, ce sur quoi on a invoqué un autre nom que celui de Dieu, la bête étouffée, la bête assommée ou morte d’une chute ou morte d’un coup de corne, et celle qu’une bête féroce a dévorée - sauf celle que vous égorgez avant qu’elle ne soit morte -. (Vous sont interdits aussi la bête) qu’on a immolée sur les pierres dressées, ainsi que de procéder au partage par tirage au sort au moyen de flèches. Car cela est perversité. Aujourd’hui, les mécréants désespèrent (de vous détourner) de votre religion : ne les craignez donc pas et craignez-Moi. » — Sourate 5 (Al-Mâ’ida La table servie)VA REJOINDRE TA RIPOSTE STATIQUE ÇA VAUT MIEUX QUE DE RACONTER DES CONNERIE ,VOUS FAITE LA MÊME CHOSE QUE LES FADA QUE VOUS VOULAIS DÉNONCER 


    • Aldebaran Aldebaran 9 septembre 2010 18:50

      Bonsoir,

      qu’est ce que c’est que cet article ?
      Pas de sources, juste un point de vue perso de l’auteur, cherchant comme par hasard à prôner..... la laïcité comestible, une fois encore en guerre subjective contre les musulmans, en écornant les autres, comme tous les jours, comme la plupart des articles. Comme c’est bizarre...

      << les Juifs et les Chrétiens sont jaloux des Musulmans car ils pensent tous que leur dieu est un modèle unique alors que ce ne sont que des copies démarquées de l’Original. >>

      Vous êtes sur que c’est du journalisme ?
      A mon avis c’est ENCORE de l’agit-prop" de droite.

      • romaeterna romaeterna 9 septembre 2010 19:43

        Ah ! Enfin un truc rigolo.

        Quoi ! Même pas sourcer l’article. Mr (ou Mme) la blanche alors vous êtes de droite (je sais pas pourquoi mais j’aime bien répéter les conneries des imbéciles - mon cerveau se repose !).
        En tout cas, je suis d’accord avec vous !

        Signé
        Groin-groin le mahométan avec la queue en tire-bouchon


        • vinvin 10 septembre 2010 01:27

          Et bien si la religion entre dans chez FAST-FOOD, alors moi (déjà que je n’ y allais pas souvent,) cette fois-ci je n’ y mettrais plus les pieds.


          J’ irais manger dans des VRAIS restaurants Français, et LAÏQUES.


          Et je termine en disant que, avec les restaurants halal, les magasins de kébabs, la burka, les mosquées, et autres « coranneries », en 2012 je saurais pour qui je dois voté !




          VINVIN.

          • friedrich 10 septembre 2010 01:52

            Perso c’ est mon palais qui décide ce que je mange, pas ma carte d’ électeur. J’ adore le cassoulet, mais bon un bon couscous, faut être sérieusement maso pour s’ en priver. Idem pour le poulet au gingembre avec riz cantonais. Chacun ses gouts, gustatifs ou politiques. Quant au Quick Halal, comme vous non merci. Par contre un bon Kebab...


          • tourn en ron 10 septembre 2010 04:13

            VIN VIN LE DIABLE NE VA PAS CE PRÉSENTER A LA PRÉSIDENTIEL .ILS TE FAUT VOTE POUR UNE POURRITURE MAIS CES PAS DIFFICILE VIN VIN HEIN VIN VIN LA FLÈCHE COUR VIN VIN COUR TON CHEMIN EST COURT COMME TON ESPRIT ET CELUI DE L’AUTRE FOLLE 


          • friedrich 11 septembre 2010 09:31

            moi, voter ?


          • hankuler 10 septembre 2010 09:12

            quick ou mc do c’est de la nourriture pré-chié !!!


            • frugeky 10 septembre 2010 09:37

              Pré-chié et pourtant...
              Dix minutes pour l’avaler, malgré des prix prohibitifs, et une heure après tu as de nouveau faim.
              Par contre, trois jours après t’as pas fini de le chier !


            • Shaytan666 Shaytan666 10 septembre 2010 10:24

              Pour les pisses-vinaigre et les obtus du bulbe, vous auriez pu remarquer que cet article se trouve sous la rubrique « Parodie »  smiley


              • Halman Halman 10 septembre 2010 10:31

                Et on va nous priver de ces excellentes pizzas paysannes parce qu’elles ont du lard ?

                Que dalle !!


                • luatwork 10 septembre 2010 10:42

                  et pour ceux qui ne connaissent pas l’auteur, cliquez un peu sur son nom, vous accéderez ainsi à ses différents écrits
                  celui-ci est certes moins drôle que ses précédents, mais ça n’engage que moi
                  tout comme il n’engage que vous d’aller ou non dans un fast food
                  et pour ceux qui considèrent cette restauration rapide comme de la mal bouffe, je vous conseille fortement d’aller dans 10 restaurants traditionnels français, d’aller faire un tour dans leur cuisine, et de nous dire combien d’entre eux ne font pas de la mal bouffe


                  M. La Blanche (qui vend.... la mèche )
                  « PS au fait, saviez-vous que, selon le Coran, la viande des bêtes (porc excepté) abattues par les Juifs et les Chrétiens est, de toute façon, halal ? Donc, à part pour le bacon, Quick était déjà halal. »
                  vous faites une généralité : si la viande n’est pas abattue par un Juif ou un Chrétien, elle n’est pas halal, donc Quick n’était pas halal à 100%


                  • rocla (haddock) rocla (haddock) 10 septembre 2010 11:00

                    en fait en François on dit cuic ,

                    Exemple 

                    les pigeons reculent et vont se faire un cuic ...


                    • Massaliote 10 septembre 2010 12:09
                      En 2009 l’INRA se penchait sur l’abattage rituel : Dans un rapport intitulé “Douleurs animales, les identifier, les comprendre, les limiter, douleurs animales, les identifier, les comprendre, les limiter chez les animaux d’élevage”à la demande du Ministère de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche et du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, l’INRA présentait son rapport d’expertise réalisé en décembre 2009 dans lequel était abordé le thème de l’abattage rituel.

                      Les abattages rituels par saignée sans étourdissement, conformes aux règles religieuses du judaïsme et de l’islam, restent autorisés en France par dérogation, au nom de la liberté de culte. Le judaïsme et l’islam ont en effet en commun de n’autoriser la mise à mort que d’animaux conscients. Les deux confessions s’opposent donc à l’insensibilisation effectuée préalablement à la saignée. La directive 93/119/CE fait obligation d’insensibiliser les animaux de boucherie avant de les saigner, mais consent un statut d’exception aux abattages rituels par saignée directe. Divers mouvements militants préconisent un étiquetage des produits spécifiant “abattu selon un rite
                      religieux”. En effet, le jeu des circuits de commercialisation conduisant nécessairement une partie des viandes abattues rituellement sur des étals non confessionnels, cette mention permettrait d’informer les consommateurs soucieux du bien-être animal et qui seraient désireux d’éviter cet abattage – avec le risque toutefois d’une possible discrimination de ces produits pour des raisons autres que la douleur des animaux.

                      Dans le cas particulier de l’abattage rituel, l’animal n’est pas étourdi lors de la saignée. Le cou est coupé en un seul geste avec un couteau long très affûté. Le sacrificateur coupe la peau, les différents muscles, la trachée, les carotides communes, les jugulaires et le nerf vague, mais épargne la moelle épinière, les artères et les veines vertébrales qui restent donc intactes. La transsection des artères cause une perte de pression artérielle qui ralentit les échanges, entre le sang et les organes, y compris le cerveau, notamment de nutriments et d’oxygène
                      provoquant dans des délais variables une perte de conscience, puis la mort. L’efficacité de l’abattage rituel en termes d’induction d’inconscience est variable selon les espèces, mais aussi selon des aspects techniques liés au sacrificateur, à son équipement et enfin en fonction de l’animal lui-même. Chez le mouton, l’inconscience s’installe rapidement, après 14 secondes en moyenne. Chez les veaux et les bovins adultes, on observe une grande variabilité dans la perte de conscience des animaux, avec des extrêmes de 8 secondes à 14 minutes, qui s’explique par la formation de faux anévrismes dans les durées les plus longues. En l’absence de tels “anévrismes”, un EEG isoélectrique est obtenu entre 36 et 54 secondes. Des études, limitées en nombre, sur le terrain montrent que les faux anévrismes concerneraient 17 à 18% des animaux lors d’abattages musulman (halal) et juif (shechita). De plus, chez les volailles, comme chez les bovins, selon l’abattoir et l’efficacité de l’opérateur, la saignée manuelle donne des résultats très variables en termes de délais de perte de conscience.

                      Par exemple, chez le poulet, selon que la saignée effectuée est uni- ou bilatérale, la perte de conscience varie de 60 à 120 secondes. D’autres sources potentielles de douleur sont possibles pendant la saignée chez l’animal non ou mal étourdi, comme l’aspiration du sang chez les bovins ou des problèmes techniques chez les volailles (section de la moelle épinière lors de la saignée), mais aucune étude ne permet d’affirmer actuellement l’existence d’une douleur associée à ces pratiques.

                      Conclusion

                      Certaines pratiques et conditions d’élevages et d’abattage, motivées par des considérations multiples (zootechniques, sanitaires et culturelles), sont douloureuses ou potentiellement douloureuses

                      Faux anévrisme : terme proposé par Neville Gregory. Dans ce cas, suite à la transsection de l’artère, du sang s’infiltre entre la partie extérieure de la paroi de l’artère et la gaine de tissu conjonctif qui l’entoure. La paroi de l’artère enfle ce qui limite le flux de sang qui quitte l’artère coupée. Pour que cela se passe, l’artère doit se rétracter dans la gaine après la coupe.

                      Expertise scientifique collective “Douleurs animales”

                      Rapport complet

                      <SCRIPT type=text/javascript>
                      swfobject.embedSWF("http://www.youtube.com/v/fG0t2-v-5m0&amp;rel=0&amp;fs=1&amp;showsearch=0&amp;showinfo=0", "vvq-135985-youtube-1", "494", "400", "10", vvqexpressinstall, vvqflashvars, vvqparams, vvqattributes);
                      </SCRIPT>


                    • Serpico Serpico 10 septembre 2010 12:27

                      De toutes façons, même avec de la viande soi disant « halal », le quick n’est pas halal.

                      Il n’y a pas que la forme d’abattage : il y a aussi l’hygiène, le respect de la nature (il y a toute la chimie dans la bouffe de fast food)...des tas de trucs.

                      Après avoir torpillé les traditions culinaires françaises, le fast food s’attaque aux religions.


                      • tourn en ron 10 septembre 2010 15:57

                        PASOU MAIS ALCOOLO QUEL TALLENT PASOU LA FLÈCHE DU CIRCUIT PAUL RICARD 


                        • Bug Cafard Bug Cafard 20 octobre 2010 12:57

                          A l’eau, Halal et à l’huile.

                          Quand le tchador, les pourris dansent.

                          Bug cafard à l’huile

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires