• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Hot Définition, l’émission chaudasse de Chain

Hot Définition, l’émission chaudasse de Chain

Au bistro ce matin Vincent est plutôt pâle et boit sa bière lentement, vraiment lentement.
- Oh Vincent, t’as pas l’air bien...
- Tu l’as dit, je me sens mal, j’ai comme la nausée
- T’as mangé un truc pas bon hier soir
- Non, j’crois pas que c’est la bouffe, c’est plutôt la télé...
- Ah ! t’as regardé quoi, un film d’horreur genre l’exorciste avec le diable et tout ?
- Non j’ai regardé TF1, c’est ma femme qu’a voulu, elle voulait voir Emmanuel Chain. Elle le trouve sexy. Elle a dit qu’on l’avait pas vu depuis longtemps et qu’elle voulait le voir dans Haute Définition sa nouvelle émission.
- Et t’es malade parce que t’es jaloux d’un mec gros, qu’a un seul sourcil ?
- Mais non t’es con, il m’a complètement angoissé avec son émission...
- c’était quoi comme émission
- Haute Définition, des reportages sur la vie
- Ah !... En haute définition...
- Ouais si on veut...
- Et t’as vu quoi de la vie qui t’a foutu la nausée ?
- Ben j’ai vu que mes voisins sont des dealers, que mes enfants sont des salauds que ma femme préfèrerait coucher avec des jeunes et que Mickael Jackson lui, est un père exemplaire... Tiens René sert moi une autre bière s’il te plait... Burps...
- Putain de vie
- Ouais... Et le pire c’est que ma femme a pris des mesures suite à cette émission.
- Oh ! Quelles mesures ?
- D’abord le premier reportage, c’est : l’internet, la cour de récré qui tue. Elle a dit “c’est vrai, nous sommes des parents inconscients”, et elle a supprimé les ordinateurs des enfants. Ensuite, elle les a convoqués devant la télé. “Désormais c’est uniquement cet écran-là que vous regarderez.”
- Punaise... Le malaise.
- Bref, dans Haute Définition, on te dit que Mickael Jackson est un papa attentionné et prévoyant qui a donné une vie structurée à ses enfants, alors que toi t’es pas foutu de regarder ce que les tiens foutent sur internet... Après mes voisins sont des dealers, bon ça je le savais, mais que ma femme pouvait devenir un cougar, c’est ça qui a fini par me donner la nausée...
- Ta femme un cougar, ça veut dire quoi ?
- Ça veut dire qu’elle va se taper des petits jeunes...
- Sans déconner
- Sans déconner, elle me l’a dit après avoir couché les enfants : “Vincent je crois que je vais faire comme ces femmes à la télé...”
- Elle a dit ça pour t’embêter
- Non elle est allée sur internet pour trouver une croisière cougar, bref des vacances en solo pour baiser... hips...
- Mais elle va pas le faire...
- Oui, elle va le faire parce qu’elle se sent soutenue par Sylvie Brunel l’ex-femme d’Eric Besson qui encourage les femmes à prendre les hommes comme des étalons ou des poulains... Elle a même acheté son livre sur internet le soir même.
- Putain,c’est dangereux l’internet. C’est quoi son livre à Madame Besson ?
- “Manuel de guérilla à l’usage des femmes”
- La vache... et tout ça sur TF1
- Oui, j’en ai encore la nausée... En plus, Emmanuel a dit que son magazine parlait de notre quotidien avec l’ambition de nous montrer la réalité d’encore plus prés... Et là d’un coup, j’ai même des frissons...
- Tu veux que je te dise, tu te mets la rate au court-bouillon pour une émission qui est à mon avis pleine de fausses définitions, voilà mon ami... hips... Reviens sur terre, t’es plus sur TF1 là... René, c’est ma tournée, deux autres bières...
- T’as raison Raoul Fausses Définitions, c’est plutôt ça le titre de cette émission... Tu sais quoi, tu me remontes le moral là... René il te reste des cacahuètes...
- Et ta femme si elle devient cougar, un petit coup de fouet pour la faire sauter comme un fauve... Pour sûr qu’elle va aimer...
- Mouais... Burps...

Moyenne des avis sur cet article :  4.47/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • Deneb Deneb 31 mars 2010 10:03

    Merci pour cette tranche de vie bien rigolotte. TF1 c’est vraiment le nouveau Pravda. Ca fait des années que je ne regarde plus la télé. Je paie pourtant la redevance, parce que j’ai acheté un poste il y a quelques années pour la brancher sur la wii - en effet, j’ai des enfants. S’il m’arrive à voir quelques séquences sur internet, à chaque fois je suis atterré par la langue de bois journalistique qui me rappelle étrangement l’esprit médiatique propagandiste que j’ai connu dans ma jeunesse en Yougoslavie.

    De plus, Mitterrand est d’accord pour augmenter la redevance. J’espère que l’on ne se laissera pas faire.


    • Voltaire52 Voltaire52 31 mars 2010 13:13

      j ai zappe plusieurs fois pour voir l emission : le sujet racoleur sur les dangers du net , comme d habitude , on montre facebook , mais derriere facebook il y a les autres medias libres qui commencent a enquiquiner , la clique politique PS-UMP, donc plus de securite sur le net.

      Chain enchaine sur les vilains trafiquants de drogue noirs et arabes , qui terrorisent le quartier....comme un fait expres , le mardi , tous ces délinquants ceux-sont faits arrêter par la police....coïncidence d apres chain et TF1 ....ben voyons

      le dernier sujet bien crado , bien racoleur, les vieilles qui veulent se taper des jeunes ....et ben , la quête de sens de tf1 est en marche , forcement on baigne dans le milieu bourgeois/debauche ....


      • zelectron zelectron 31 mars 2010 13:43

        Merci, heureusement qu’il y a toujours un Agoravoxien qui analyse, filtre, soupèse, synthétise les « zémissions » telles que celle-ci. Avec humour ? oui, bien sûr, allez encore une pinte...hips...


        • tourn en ron 31 mars 2010 13:59

          les dealer coffré moi je crois que ces tf1 qui a refilé les vidéo non flouté au flic ces comme l’affaire des continental ,ces des chiens tf1 une chaine que je regarde que quand il y a du foot sinon ces une chaine de propagande on aurai pus penser que la propagande pourrai venir du service public mais non les ami de sarko on les outils de propagande adéquate lisez ca !

          TF1 auxiliaire de police

          On se souvient que sept salariés de Continental étaient poursuivis par la justice pour le saccage de la sous-préfecture de Compiègne : "Pourquoi eux et pas les autres ?interrogeait le Courrier picard en janvier dernier. C’est la question que se posent souvent les témoins du saccage. Ces sept-là (six hommes et une femme dont le leader cégétiste, Xavier Mathieu) ont été identifiés par la direction de l’usine sur les images de TF1, non floutées et utilisées par les juges du tribunal correctionnel de Compiègne, le 17 juillet." L’information est glissée mine de rien, sans insistance. Le Monde était tout autant sibyllin : "Qui a dégradé quoi ? Ils étaient plusieurs dizaines dans les locaux de la sous-préfecture lorsque la situation a dérapé. Pourquoi ces sept-là plus que les autres ? Ils ont été filmés par des caméras de TF1 et reconnus par des membres de la direction de l’usine". L’Humanité le signale également, mais sans commentaire, là encore : "La pièce principale du dossier est un reportage de TF1, filmé le jour du grabuge à la sous-préfecture. Les sept prévenus, qui font tous partie du comité de grève, ont été identifiés sur ces images par… la direction de Continental." Heureusement qu’il reste les blogs pour mettre les points sur les i. Celui d’Harry Fandor par exemple : "à l’inverse de tous les autres médias, TF1 n’avait pas flouté les visages des salariés qui occupaient la sous-préfecture de l’Oise. Circonstance aggravante pour TF1, toujours selon Xavier Mathieu (ci-contre), un accord avait été passé avec l’ensemble des équipes de journalistes sur place. Pour que ceux-ci puissent suivre l’occupation de la sous-préfecture, ils devaient dissimuler les identités, avec les moyens techniques habituels, au moment de la diffusion des reportages à l’antenne. Tant sur France 2, France 3, France 24 (équipes différentes ou montages différents) que ITélé ou BFM, les rédactions avaient respecté l’accord de principe — qui n’est après tout que l’observation d’une règle déontologique fondamentale du journalisme. Les équipes de reportage avaient donc bien pris garde de flouter les visages. La presse écrite, de même, diffusait des photos avec des visages floutés. Par exemple Le Parisien avec les photos d’Arnaud Dumontier. Dérapage, incompétence, désir intériorisé de nuire, volonté délibérée de donner des gages au pouvoir ? On aimerait que Denis Cadeau (service économie) qui a effectué le reportage, ainsi que Catherine Nayl, la directrice de la rédaction, s’expliquent. D’autant que celle-ci occupe un poste si sensible qu’elle est directement rattachée à Nonce Paolini, le PDG du groupe TF1. Quand on connaît les liens qui unissent Nicolas Sarkozy à Martin Bouygues, on devient vite soupçonneux et en droit de se poser des questions."

          Siné hebdo se faisait plus précis dans son numéro du 9 septembre, sauvant l’honneur des médias traditionnels : "Lors des incidents, de nombreuses équipes de télévision étaient présentes sur les lieux. Quelques heures plus tard, les JT y vont de leur reportage, mais tous floutent les visages des protagonistes. Sauf la Une. "Le reporter de TF1 m’avait pourtant dit à 15 h : "T’inquiètes pas, les images seront floutées", se souvient Mathieu. Mais le soir même c’était : « désolé, on a eu un problème technique ». Que la chaîne n’ait pas réussi en cinq heures à opacifier les images est invraisemblable, comme le confirme à Siné hebdo un journaliste maison dont nous conserverons l’anonymat, nous", écrivait Jérôme Bonnet. Le dessin illustrant l’article, signé Lindingre, est plus éloquent que n’importe quelle conclusion écrite.


          • @distance @distance 31 mars 2010 14:43


            que de temps perdu à regarder la boîte à connerie
            votre tv, faites en un aquarium http://www.youtube.com/watch?v=TNqRcKqQOPo

            - allez Dédé, paye moi une tite mousse !


            • cimonie raoul 31 mars 2010 17:42

              Pas grand chose à ajouter ; plus de lave-cervelle depuis au moins 5 ans. En hiver la cheminée fait parfaitement l’affaire et en été les nuits sont trop longues et trop belles pour rester enfermé.
              Les gens ont oublié les soirées en famille et les jeux de société. Moi j’ai redécouvert le « Uno » il y peu de temps.
              Belle tranche de vie décrite ici, en tous cas. j’aime bien smiley


              • srobyl srobyl 31 mars 2010 18:32

                Super article...
                Parler aux gens de leur « quotidien » ....Sûr que ça va faire rêver, ça tiens. Attendons un sujet sur la place des piercing ou des tatouages et leur impact sur le capital séduction...ou encore un autre sur la zoophilie de mes voisins
                Maison de maçon, mur de maçon, télé de merde. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès