• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > J’étais à la Bastille

J’étais à la Bastille

La salive sort de ma bouche, glisse sur la moitié de ma joue et tombe au sol. Mon sang colle mes cheveux sur ma paupière gauche, je ne vois plus que de l’œil droit. Je suis en garde à vue, allongé dans une cellule. J’entends l’Internationale, chantée de façon laconique et alcoolique. C’est Maurice le clodo qui était avec nous à la Bastille. Il s’est éclaté le salaud, au point de lancer sa bouteille de rouge qu’il pensait être un cocktail Molotov. Avant de l’envoyer sur les CRS, Il l’a goûté pour vérifier. Mais non ! C’était bien de la Villageoise.

Son litron en plastique n’a pas explosé, mais la compagnie nous a rattrapés, le gros rouge en pleine gueule les avait dopés. Il a dit qu’il n’avait jamais couru aussi vite depuis 68. je lui ai dit que je ne connaissais pas 68 mais seulement 64, la marque de tee-shirts et autres conneries. Il a ri, s’est arrêté, a vomi, moi aussi. Ils nous ont cognés avec une volée de matraques. Elles étaient légères comme des ailes de papillons jaunes. Trop cool, la dope de Kévin, faudra que je pense à lui dire que son herbe est vraiment trop bonne. Avant que ma tête ne touche le macadam, j’ai vu l’érection de la colonne de Juillet, ça m’a fait penser au cul de Juliette. On a fait l’amour chez sa mère, avant-hier. C’était trop bien, on s’est super fait jouir, sauf à la fin  : le drame. On est parti dans un truc tellement hot, qu’on a renversé la télé de sa vieille.

Mais le pire, c’est qu’on a cassé son Johnny Hallyday qui était dessus. Celui qui était torse nu dans la boule à neige. Elle est devenue hystérique, Juliette. On aurait dit qu’elle voulait sauver un poisson rouge tombé sur la moquette. Je crois même que je l’ai vu frétiller le Johnny, encore mouillé par l’eau de la boule. Il avait même une paillette sur l’œil gauche. On ne se sentait pas glorieux tous les trois : Juliette, Johnny et moi. Je viens de toucher le sol : aïe ! ça fait mal, le macadam place de la Bastille.

Ma bave ne cesse de sortir de ma bouche. Je crois plutôt que c’est du sang. Je ne suis pas inquiet, à travers les barreaux, mon pote clodo appelle les secours. Il gueule bien Maurice. Mais qu’est ce qu’il dit ?

« Johnny revient en France, Johnny revient en France. Lève-toi petit, Johnny revient en France. Ils l’ont dit à l’instant à la radio des flics. »

« Ben ! je sais, on l’a libéré avec Juliette, il avait plein de neige et de paillettes sur le corps. »

Il insiste : «  Johnny revient en France, mais c’est pas grâce à toi couillon, c’est grâce à Nicolas. C’est un saint, ce Nicolas. Ô mon Dieu ! Ô Saint Nicolas, protecteur des enfants, gâte-nous comme tu gâtes Johnny, Ô Saint-Nicolas ! »

Il délire le vieux, mais putain, on a bien rigolé. J’aurais bien brûlé une bagnole moi aussi, mais je voulais juste m’acheter un kebab frites. C’est dingue ce qu’il y a comme monde place de la Bastille. Demain, je reprends le boulot, j’espère que je pourrai faire du vélo...


Moyenne des avis sur cet article :  3.56/5   (97 votes)




Réagissez à l'article

50 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 15 mai 2007 10:46

    Quand on à vue l’etat de crasse et de dégradation public orchestrée par une minorité de fascistes rouges qui n’ont pas accepté le suffrage universel et on commencé à contesté les élections en cassant tous sur leur passage,il ne faut pas venir pleurer d’avoir pris un coup de matraque.

    Les casseurs doivent aller en prison le plus longtemps possible surtout quand ils contestent le droit de voter librement pour un candidat dans un pays libre


    • machinchose machinchose 15 mai 2007 11:07

      qui conteste le droit de vote ?

      cessez donc un peu cette espèce de vieille méthode qui consiste à interdire la constesation au pretexte de l’election. Vous êtes dans la négation de la liberté d’expression républicaine quand vous amalgamez tout en assimilant nottament d’office le manifestant et le casseur.


    • machinchose machinchose 15 mai 2007 11:09

      ceci étant dit. (je veux dire mes commentaires de commentaires)...

      n’est pas Thompson qui veut...


    • feuille de trefle feuille de trefle 15 mai 2007 10:48

      On croirait du Pennac ! smiley


      • Marie Pierre 15 mai 2007 11:10

        @ La feuille,

        Effectivement, Pennac n’est pas loin !


      • GRL GRL 15 mai 2007 14:57

        Entre Fée Carabine et Soleil des mourants ... arg , c’est vrai !


      • machinchose machinchose 15 mai 2007 11:06

        il aurait fallu appliquer ce genre de doctrine crasse à l’époque ou nos futur nouveaux ministres étaient membre d’occident et aimaient bien manier la batte.


      • La Taverne des Poètes 15 mai 2007 11:08

        Seb59 : vous êtes imperméable à la littérature. Cela ne m’étonne guère quand on lit vos commentaires nullisimes.


      • bozz bozz 15 mai 2007 12:09

        sans oublier qu’il est totalement défoncé par le shit !

        bref de l’incitation à consommer de la drogue ? dans un journal ? n’y a -t-il pas une loi contre cela ?

        quant-à la qualité littéraire, bof bof, n’est pas Pennac qui veut...

        moralité de l’histoire : que cherche l’auteur à travers ces lignes : est-ce un fait ? une fable ? une satire ?(voir un satyre) en mélangeant tout et n’importe quoi on se demande où va finir AVox.....


      • La Taverne des Poètes 15 mai 2007 14:30

        Seb59 : Je clique sur votre vignette et je vois que vous êtes un faux rédacteur. Mal placé pour donner des leçons donc.


      • bozz bozz 15 mai 2007 15:10

        je ne vois pas du tout en quoi cela concerne seb59 ! il n’a pas écrit d’article ? la belle affaire ! les non rédacteurs d’AVox sont donc tous inculte selon vous ? belle mentalité qui correspond bien à votre sectarisme


      • armand armand 15 mai 2007 23:30

        Etre d’Occident en ces années-là c’était pas pire que de préparer le bonheur de l’humanité (contre son gré) sous l’égide de Tritsky et Mao, comme grand nombre de membres de l’Establishment actuels. C’était même plutôt sain comme réaction contre la chape de plomb marxiste.


      • La Taverne des Poètes 15 mai 2007 11:06

        Un bon récit sous forme de courte nouvelle bien amenée. Sur le fond, si la réalité des faits n’est pas déformée (j’ai lu l’avertissement dans votre CV), je ne vous approuve évidemment pas.


        • Yannick J. Yannick J. 15 mai 2007 11:06

          Boooo, moi je trouve ça rigolo !

          Sympa ce pitit récit, ça aurait presque pu faire un nouvelle...Que ce soit au premier degré ou au second, je le trouve sympa, ça change.

          Quant à réagir à ce sujet.... Mouais, bon biinn que ceux qui n’apprécient pas la démocratie deviennent majorité, là on en rediscutera...


          • le mave 15 mai 2007 11:14

            Le chapeau et le fume cigare de HST (couverture de La grande chasse au requin ) pour le reste je ne suis pas sur .

            En tout cas ça change des articles de plus en plus stréréotypés .


            • prgrokrouk 15 mai 2007 11:15

              Très sympa. On dirait un début de roman noir vachement chouette. Ou du Céline presque.


              • O.Z.Acosta 15 mai 2007 11:44

                c’est plutôt frais. Sauf que si vous êtes HST alors Maurice est O.Z.Acosta ( Dr gonzo) pas très flatteur pour cet avocat des minorités.

                Nous sommes tous orphelin de HST mort le 20 Février 2005.

                Z


                • Marie Pierre 15 mai 2007 12:26

                  @ le Furtif,

                  Je reviens sur une impression : je pense à Gabriel Lecouvreur et à sa Cheryl. D’ailleurs, dans le Poulpe, il y a une nana qui s’appelle Juliette et qui dit : pour la baise, Gabriel « ce serait le maillot à pois du meilleur grimpeur ».

                  Cheryl s’occuppe aussi de sa mamie, en dehors des permanentes et des couleurs, pendant que Gabriel est au violon, toujours martyrisé par Vergeat.

                  Y a plus qu’à trouver un titre façon Le Poulpe (que j’adore si t’avais pas deviné).


                • Marsupilami Marsupilami 15 mai 2007 12:09

                  Superbe texte, bravo ! Gonzo s’est enfin réincarné. Un petit lien sur le Gonzo-journalisme et sur Hunter S. Thompson.


                  • CAMBRONNE CAMBRONNE 15 mai 2007 12:13

                    SALUT MARSU

                    je vois que nous sommes bien d’accord sur le talent de l’auteur .

                    Salut et fraternité .


                  • CAMBRONNE CAMBRONNE 15 mai 2007 12:11

                    BRAVO A L’AUTEUR

                    Quel talent ! Un petit bijou de littérature qui rappelle Céline .

                    J’aborde ce texte sans à priori politique , c’est une histoire de tous les jours , trés bien racontée , je n’y cherche pas de morale et je ne sens pas le discours de propagande si fréquent ces temps ci .

                    Encore bravo à l’auteur .

                    MACHINCHOSE semble avoir , lui , trouvé un message , il est certes plus malin que moi qui ne suis qu’un vieux con de droite (dure) .

                    Vive la république quand même .


                    • Jojo2 15 mai 2007 12:48

                      C’est pas de la lucidité, c’est le souvenir de soirées de cuites au trou.


                    • snoopy86 15 mai 2007 17:19

                      @ Cambronne

                      J’ai comme vous beaucoup aimé cette mini-nouvelle déjantée.

                      Ne le disons pas trop trop fort, l’auteur serait bientôt catalogué sarko-fasciste...


                    • Jojo2 15 mai 2007 19:34

                      Je vois, en repassant par là, que le militaire n’était pas le seul à avoir été ramassé en train de pisser dans une porte cochère...


                    • armand armand 15 mai 2007 23:33

                      Désolé, com cher Cambronne, mais je n’aime pas trop Céline. Comme toute littérature que se délecte de l’abjection. Et comme Céline, à titre individuel, était la pire des ordures, ça n’arrange rien.


                    • Majordome Majordome 15 mai 2007 12:19

                      Bon texte, merci à l’auteur, c’est frais et ça change des parodies bleutées... smiley

                      Mais cela ne ressemble vraiment pas, d’après moi, à du Djian...


                      • Marie Pierre 15 mai 2007 12:34

                        Majordorme,

                        On a du Pennac, (Momo et son litron qu’il envoie sur les CRS comme mémé qui flingue), du Djian ?, du Céline (mais faudrait plus « tordre » les mots) et je propose le Poulpe , à multiples auteurs.


                      • Majordome Majordome 15 mai 2007 13:27

                        @ Marie-Pierre

                        C’est évident ce point commun avec La fée carabine.

                        C’est noté pour Le poulpe, conseillé par de nombreux amis depuis trop longtemps...(le film avec Darroussin est bien ?)

                        Salutations smiley


                      • Adama Adama 15 mai 2007 12:27

                        Litron, sauter, éclater, baiser ! C’est du Bukowski à la française mais l’original est meilleur.


                        • Marie Pierre 15 mai 2007 13:58

                          @ l’auteur,

                          Les textes publiés sur votre blog sont tout aussi exquis. Merci encore.


                          • snoopy86 15 mai 2007 17:27

                            @ Marie-Pierre

                            J’en viens aussi, un pur régal


                          • LE CHAT LE CHAT 15 mai 2007 13:59

                            trop drôle , un bijou de gonzojournalisme ! smiley à quand un article sur l’expulsion d’un squatt vu de l’intérieur ?


                            • ZEN zen 15 mai 2007 14:01

                              Une petite tranche de littérature trash sur AV de temps en temps, ça rafraîchit...


                              • O.Z.Acosta 15 mai 2007 14:10

                                je viens de voir le blog de l’auteur, c’est vraiement trop. j’en ai encore la chair de poule, vraiement bravo à l’auteur et continuez comme cela.

                                Z

                                « Celui qui se transforme en bête se libère de la douleur d’être un Homme ».


                                • le pen la vie la vraie 15 mai 2007 19:06

                                  oui, devenons des animaux pauvre con

                                  l’animalité ça plait aux centristes, de loin..

                                  c’est gonzo, c’est pennac (et pénible), c’est poulpeux, c’est REALISTE, c’est chiais !!!

                                  Moi ça me donne envie de vomir, ça me fait gerber cette merde, pas vous FRANCHEMENT ?

                                  C’est Céline ! mais céline était un MIRACLE pour faire un peu de profondeur et de lumière avec la guerre, la sueur et la misère.

                                  Nicloux et audiard (jacques) n’y arriveront jamais, ils ne sont pas sympathiques...c’est important la sympathie...

                                  Le réalisme méthodique, animal, pour détailler l’existentialisme des masses, quelle horreur ! L’optimisme pennaquien, le bon professeur tue-l’espoir...

                                  Ah ! un peu de lumière, un peu de PROFONDEUR, un peu de BOURGEOISIE, un peu d’académisme, un peu de tragique, un peu de rêve, de classissisme, d’entertainment, un peu d’air !!! On étouffe avec ces gens qui puent des pieds !!

                                  Vite un bon petit film américain pour SE NETTOYER, par un faiseur hollywoodien avec les bons et les méchants, un héros et une héroïne et le baiser final en happy end.

                                  L’académisme est la vraie subversion depuis que tout ce qui est subversif est devenu la norme.

                                  Si tous les commentaires avaient été comme le mien, monsieur l’articleur aurait peut-être pû croire à son génie...

                                  Lisons alors les génies rejetés...

                                  Ah dantec !! le regard profond d’un HOMME sur le monde, c’est autre chose, la puissance de l’homme qui émiette les gonzos, même homme machine il est plus humain que les larves qui trainent leur rancoeur de ratés et leurs écoeurantes animalités à la bastille !

                                  Ah Soral, l’autre réaliste !! mais la puissance de celui ci est prophétique ; c’est la raison qui étale sa splendeur dans les mondes difformes qu’elle redresse et c’est la subversion renversée qui raisonne et qui résonne dans le coeur des pauvres, les vrais ceux-là...


                                • ExSam 16 mai 2007 00:02

                                  Tu compares un short-novel avec un roman...

                                  Pour Dantec, on en restera au « Racines du mal », pour le reste régurgitations philo proche de Nietsche, qui n’ont rien à voir ni de près ni de loin avec le peuple.


                                • Hub. Hub 15 mai 2007 14:17

                                  Les suisses, qui ont un sens inné des affaires, auraient donc déja frabriqué une boule de neige avec Jauni à l’intérieur, posant devant son chalet qui fait coucou sans doute... Les boules !


                                  • nephilim 15 mai 2007 15:08

                                    je trouve ce texte tres bon et biensure je pourrais dire qu’il ressemble a tel ecrivain et bien non ^^ il est bon et c’est du beau Jean Valles. je rejoinds donc plus legerement DW juste pour vous faire comprendre que ayant réalisé quelque chose je n’aimerais pas que l’on dise a tout bout de champs :« c’est du machin !! Ho noooon c’est plus du truc ». Reconnaissons simplement ca valeur :) bravo Jean Valles c’etait tres ageable de vous lire^^


                                    • Marie Pierre 15 mai 2007 15:57

                                      Nephilim, vous avez raison. C’est du Valles et sur son blog je me suis bien marrée, d’autant que l’écriture est très bonne.

                                      Mais vous ne pouvez pas toujours empêcher un lecteur de retrouver tel ou tel style d’écriture. Ce qui n’enlève rien aux qualités de l’auteur. Mais faut-il le rappeler, gonzo journalisme est un exercice de style...


                                    • Yannick J. Yannick J. 15 mai 2007 16:13

                                      Moi je le trouve super sympa ce clodo !!! c’est vrai quoi !!! si c’est pas de l’abnégation !! jeter SON litron de rouge en guise de projectile...franchement c’est bô... snif.....j’en ai la larme a l’oeil....

                                      P.S. euuhh je ne crois pas qu’il faille absolument prendre ça au sérieux mais bon apparement certains s’enflamment....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires