Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Journée d’un blogueur compulsif

Journée d’un blogueur compulsif

Attention, ceci est une fiction. Toute personne se reconnaissant dans le personnage qui suit devrait débrancher son ordinateur sur le champ.

7h35, le réveil sonne, les yeux à peine ouverts, je tends mon bras vers la table de nuit. Dans une gesticulation endormie , je cherche mon Ipod Touch, finis par l’attraper et l’allume en me remettant sous la couette. Mes yeux s’ouvrent réellement pour la première fois lorsqu’il s’agit de regarder mes mails. Chouette, j’ai eu quelques réponses sur mon article d’hier, quelques newsletters du Monde.fr, Libération, et trois nouveaux followers sur Twitter. Aurélien a rajouté des photos sur son compte Flickr et deux blogueuses ont accepté mon invitation sur Facebook. Encore une chose à contrôler, et je pourrai me lever. J’allume Safari et me rend sur Statcounter.com afin de prendre connaissance du nombre de visiteurs qui se sont rendus sur mon blog depuis hier.
Cette première vague de vérification passée, je peux m’habiller et avaler un bon petit déjeuner.

8H30, arrivé au boulot, j’allume mon ordinateur et ouvre une fenêtre Firefox. J’active mes onglets et, en un click, j’ai mon Gmail, Facebook, quelques fora que je fréquente et mon Netvibes. Après avoir pris connaissance de mes éventuels nouveaux mails, j’ouvre Echofon et salut mes followers sur Twitter en les informant du temps qu’il fait et de mon humeur.
Je parcours la timeline, retweete quelques bon liens et réponds à quelques personnes.
Ensuite, c’est au moins d’un bon quart d’heure dont j’ai besoin pour parcourir mon Netvibes. Je prends connaissance des derniers Buzz, des dernières actualités, trailers de films, geekeries, et je parcours les derniers articles de mes amis blogueurs. Tous les jours, j’ai l’impression qu’il y en a un peu plus. Et je n’ai encore rien vu. Sur Facebook, ça part dans tous les sens ! Entre les jeux, les articles, les vidéos et liens partagés, je n’ai pas le temps de m’arrêter sur tout. J’ouvre les quelques groupes dont je m’occupe pour voir s’il y a de nouveaux inscrits et de nouveaux messages. Je finis mon café.
Ça y est, je peux me mettre au travail.

9h43, je viens de faire un tweete dont je suis fier, je n’ai pas encore vu passer l’info, peut-être suis-je le premier à l’annoncer.

9h45, cela fait deux minutes que j’actualise ma timeline pour vérifier si quelqu’un m’a retweeté. C’est un peu le nerf de Twitter, si tu publies quelque chose qui se diffuse, de nouveaux membres te suivront.

9h47, toujours rien, mon information n’a pas intéressé. J’ouvre Deezer et choisi une musique mélancolique pour célébrer mon échec.

10h25, je suis dissipé, je travaille mal, je ne sais pas de quoi parler aujourd’hui sur mon blog. Je n’ai pas lu de nouvelles choses, je n’ai pas vu de nouveau film, et je suis au milieu d’une série. Les derniers Buzz ont déjà été repris maintes fois, et rien de l’actualité ne m’inspire vraiment pour la rédaction d’une chronique. Je vais faire un tour sur Statcounter. Je n’ai presque pas eu de visites, il me faut un article.

10h43, quatre amies viennent de publier des critiques de livre. Comment font-elles ? je ne peux pas suivre…

11h16, un collègue de bureau m’appelle pour me montrer une vidéo dont on vient de lui envoyer l’adresse. Je m’y rends, ouahh, c’est super joli ! Je lui demande immédiatement le lien ! Peut-être que je tiens mon premier article de la journée.
Il me faut quelques renseignements supplémentaires sur cette vidéo et une version qui autorise le partage. Je fais une recherche sur Internet. Voila, elle est disponible en HD sur Viméo et l’auteur propose le code <embed>. Je passe rapidement sur Twitter pour voir ce qui s’est dit, et je retweete quelques personnes. Je me remets au travail le cœur un peu plus léger.

12h, je pars en pause déjeuner

12h40, je reviens, j’ai du travail, j’ouvre Wordpress et j’écris l’article qui présentera ma vidéo. Je fais court, simple, ce qui compte dans ce cas, c’est la diffusion de l’information, pas besoin d’en faire des kilomètres. On note les informations importantes et on envoie.

12h46, mon article est publié, je tweete l’information. Pendant ce temps, RSS Graffitti aura pris soin de publier l’article sur ma Page Facebook. Je signale ma nouvelle intervention sur le groupe “Votre dernier article de blog”, ainsi que sur les “Topics des nouveautés webesques” de différents fora. Enfin, j’ouvre ma session sur StumbleUpon et partage mon post.

12h52, personne n’a encore retwitté mon information. Ce ne sera sans doute pas encore pour cette fois-ci. Je me rends sur Statcounter.com, 6 personnes se sont rendus sur mon blog.
Je me remets au travail, plein d’interrogations. Cela suffira-t-il pour la journée ?

14h, voila plus d’une heure que j’ai publié mon article, et j’ai eu 14 visites. C’est étrange, je croyais avoir plus d’abonnées à mon flux RSS. Un petit tour sur Feedreader me le confirme, j’ai 38 abonnés. C’est peu, mais mon blog n’a que quelques semaines. Il faut être patient ! Un petit tour sur Twitter. Je retweete quelques messages.

15h34, petit passage sur Facebook, mon article a été partagé par un de mes contacts. Il l’aime et a laissé un petit commentaire. Je lui réponds. Il aurait pu mettre son intervention sur le blog plutôt que sur Facebook… Tiens on m’a retweeté ! Je remercie pour le RT.

16h04, quelqu’un vient de publier un commentaire sur mon article. Je me rends sur mon blog et réponds.

17h43, j’ai beaucoup travaillé, j’ai enchainé deux réunions et j’ai fini ce que j’avais à faire. Je m’apprête à rentrer chez moi. Je fais un tour sur Facebook, et parcours les quelques blogs qui présentent de nouvelles choses. J’ai eu 76 visites depuis ce matin.

18h37, je suis chez moi, il est évident que je n’ai pas eu de succès avec ma vidéo. Les statistiques sont formelles, mon article n’a pas spécialement attiré les foules. Je réalise en plus que mon titre est mal choisi, l’étape de référencement de ce texte dans les moteurs de recherche ne sera pas efficace. Je dois trouver autre chose.

18h54, j’ai parcouru les sites d’informations. Mais rien en dehors du “Fais pas le malin” du président ne retient mon attention. Je décide d’aller visiter des blogs à succès. Je me rends compte sur PresseCitron que les articles qui sont les plus populaires parlent souvent d’internet, de blogs, et de réseaux sociaux. Peut-être ai-je là une piste intéressante à explorer. Et si je faisais un article sur le bloging ?

20h, j’ai fini de manger, je prends quelques instants pour réfléchir à un article relatant la journée d’un blogueur compulsif. J’ouvre Wordpress, et je rédige le début.

23h13, j’ai fini de regarder une émission à la télé. J’ai eu 94 visites. Je reprends mon texte et le termine.

23h24, je publie mon article. Je le signale sur Twitter et laisse encore une fois RSS Graffitti le soin de le partager sur Facebook. J’ouvre Statcounter pour vérifier où en sont mes statistiques du jour, 98. Il ne me reste qu’une demi heure pour terminer le cumul de la journée.

23h59, je crois que tous ceux qui voulaient passer sur mon blog aujourd’hui sont passés, j’ai eu 104 visites. Tant pis, on fera mieux demain. Il faudra trouver un sujet peut-être plus dans l’actualité, qui prête à des réactions. Dire que j’ai vu des journées à 800 visiteurs…

00h13, je vais me coucher, je prends soin de souhaiter une bonne nuit à tous mes contacts Twitter. Je fais un dernier petit tour sur Facebook, Netvibes, et j’éteinds mon Ipod Touch. Je le pose sur la table de nuit et je fais le noir.

 

 

Retrouvez moi sur Urtic@ire



Sur le même thème

Le cyber-Fascisme... Omniprésent !
Najat Vallaud-Belkacem est encore et toujours la cible des rumeurs venant de l'extrême-droite
Le rapport du CIDE sur les réseaux pédocriminels en France et ailleurs
Mort pour Facebook
Condamné à deux ans de prison ferme pour avoir partagé des vidéos mettant en cause des policiers


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires