• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > La femme industrielle (2)

La femme industrielle (2)

Sauvées par la chute d’un mur, qui l’eût cru !

Femmes sur catalogue, le business des agences matrimoniales

On les croyait mangées par le grand CroqueMeetic.

Mais c’est mal connaître l’instinct de survie du réseau des agences matrimoniales. Leurs prospecteurs zélés ont tôt fait de mettre la main sur un nouvel eldorado, une réserve naturelle, longtemps préservée par une certaine guerre froide.

Actuellement, la beauté slave constitue le filon le plus prometteur pour ces agences. N’hésitant pas, elles aussi, à faire main basse sur l’internet pour se refaire la cerise plus rapidement, leurs catalogues sont dignes de la halle à poisson de Rungis.

A l’étal, de la morue fraîche et même du Kadbeljoue de Mandchourie, une halle où le hareng fait banquette, en apparence seulement. La poissonnière de service harangue le tourteau solitaire en lui promettant comme toujours le grand amour.

Cap à l’Est donc pour ces nouveaux solitaires. Les nouvelles pétroleuses et promises sont Roumaines, Polonaises, Ukrainiennes. Grandes, plutôt blondes, élancées et presque toutes étudiantes en chimie du pétrole, une filière que l’on croirait sinistrée, à les entendre. Entre cours sur la coupe catalytique des craquages et minauderies pour benêts de Haute-Loire, nos hommes se voient un temps riches et bien accompagnés.

En tout cas, cœur ou corps à prendre ? On pourrait s’y méprendre...

Souvent même, la fille de l’Est vous déleste, puis vous délaisse comme si de rien n’était.

Et qu’importe si les rares mariages se terminent généralement par un divorce, car les hommes qui prisent ce genre de sirènes semblent parfois prendre un malin plaisir à jouer les rollmops... marinés, roulés et plantés.

 

  • L’arnaque de rencontres en ligne

Elles s’appellent Jessica, Svetlana, Lou ou Kassandra, elles sont à peine mariées et apparemment désirables. Et évidemment, elles cherchent des rencontres extraconjugales, un plan simple, sans prise de tête, dit la réclame.

Mazette ! Des gazelles aussi appétissantes que délaissées par leurs maris en si grand nombre, on n’ose y croire. Une nouvelle planète surgie de nulle part ?

En fait, sur ces sites payants pour la plupart, on trouve essentiellement beaucoup de fausses annonces et de fausses identités où la célibataire normande aux yeux azur se trouve être plus sûrement une brunette malgache arrondissant ses fins de mois en tapant nuit et jour sur un vieux clavier noirci.

Sur ces sites, tout est mis en œuvre pour que le cœur en détresse renouvelle son abonnement. D’ailleurs, à l’approche de la date fatidique de renouvellement, l’internaute optimise comme par hasard son taux d’acceptation de rendez-vous. Un fois réabonné, le quidam bien malchanceux enregistre son lot de fortuites annulations pour cause de soudaine épidémie de chikungunya.

Derrière le clavier, des animatrices professionnelles qui se créent plusieurs pseudos à l’aide de photos bidon. Le recrutement de ces clavistes se fait aussi sur internet. Nul besoin d’un CV détaillé, frappe rapide et orthographe correcte seulement exigée pour ces secrétaires très particulières.

Pour certaines, un job sordide, mais un job quand même, à vous dégoûter toutefois du genre humain.
Certaines d’entre elles, heurtées par les mœurs de leur jeune profession, craquent et lâchent le morceau. Parmi elles des repenties sincères, et même des fausses repenties qui vous invitent à vous rendre sur leur nouveau site, parfaitement clean et payant bien sûr.

 

  • Le junky business des pornocrates

Attention danger. De jeunes naïades sont filmées nues à l’insu de leur plein gré.

Le risque : se retrouver travailleuse du sexe involontaire sur le web. Qui oserait réclamer des royalties pour droits à l’image ensuite ?

L’affaire est décidément bien ficelée. Un casting bidon suffit à appâter de jeunes écervelées, prêtes à tout pour s’ouvrir les portes du mannequinat.

Ensuite, place aux affaires... Certaines de ces demoiselles se laissent amadouer et séduire pour finir par se retrouver plus tard en fâcheuse posture... en vitrine de sites pornographiques.

La cible de ces sites voyou : le gogo en mal d’amour qui cliquera sur un extrait gratuit pour être ensuite rerouté vers un service d’accès à internet avec paiement à la durée.

Quant à la femme filmée par son amant d’un jour, elle n’a plus qu’un souhait : vieillir au plus vite pour se faire oublier.

On le voit, dans ce bazar, pas joli-joli, femmes et hommes n’en sortent pas grandis.

Bien sûr, il est tentant de prendre tout ce stinky business au second degré, mais l’exploitation de la misère sexuelle et affective est une industrie fort lucrative qui bizarrement vogue sur un long fleuve tranquille.

Mais en ces temps de disette, il n’est pas sûr que nos hommes politiques aient envie de mettre à mal une industrie aussi prometteuse.

 

Documents joints à cet article

La femme industrielle (2)

Moyenne des avis sur cet article :  4.32/5   (53 votes)




Réagissez à l'article

62 réactions à cet article    


  • morice morice 7 octobre 2008 10:25

     C’est plus la soupe à l’oignon, c’est la soupe populaire là.


    • Gül, le Retour II 7 octobre 2008 10:38

      Rhôôôô !!!!

      Quel coquin ce Morice !!!! Premier sur tous les articles qui parlent de gonzesses !!!

      Ben alors !!! smiley smiley


    • Castor 7 octobre 2008 10:47

      Gül,
      ...vu la tronche de son avatar, ce serait plutôt le côté "misère sexuelle" qui le pousserait à commenter.

      Yohan,
      jolie dérive vers un autre sujet de société un peu plus cruel.


    • Avatar 7 octobre 2008 10:57

      Papier raccoleur sur le raccolage de papiers ....


    • LE CHAT LE CHAT 7 octobre 2008 11:42

      faut faire gaffe à ce qu’on met dans sa soupe de poissons si on veut qu’elle soit halal !
      http://www.gersma.org/html/vie%20marine/poissoncochon.htm

       smiley


    • Yohan Yohan 7 octobre 2008 21:48

      @ Castor
      Le sexe selon Morice ; http://www.break.com/index/sfw-porn-clips.html


    • Gül, le Retour II 7 octobre 2008 22:48

      Yohan !!! smiley

      Trop fort !!!

      Comment as-tu pu trouver un truc pareil ? Tu y as passé ta journée ?!! smiley


    • Castor 8 octobre 2008 09:14

      Yohan,

       smiley smiley smiley smiley smiley !!!!!!


    • Olga Olga 7 octobre 2008 10:56

      @Yohan
      Elles s’appellent Jessica, Svetlana, Lou ou Kassandra
      C’est un message subliminal adressé à la Kassandra qui est venue commenter votre article précédent, ou c’est un pur hasard ?

      Et le parallèle avec la halle à poissons de Rungis, c’est aussi un message subliminal ?


      • Yohan Yohan 7 octobre 2008 12:31

        @ Olga
        Non non c’est peut-être mon inconscient smiley smiley


      • pseudo pseudo 7 octobre 2008 11:14

        @ Julien Larsen

        "Une pêtasse se fait traiter comme une pêtasse".

        Et un pêteux comme un pêteux ?

        C’est ça votre philosophie ?

         smiley



      • pseudo pseudo 7 octobre 2008 12:53

        @ Larsen


        Un peu de fraîcheur, de délicatesse et de poésie dans ce monde de grosses brutes.

        Excusez-moi, mais j’ai besoin d’air pur...

        http://www.dailymotion.com/relevance/search/a%2Bl%2527eau%2Bde%2Bla%2Bclaire%2Bfontaine/video/x1osyp_brassens-ds-leau-de-la-claire-fonta_events


      • Zalka Zalka 7 octobre 2008 13:13

        Etonnant qu’après un tel exposé, Larsen pleurniche qu’on le traite comme il se doit : un beauf mysogyne. s’il se comporte comme tel, il doit être traite comme tel, non ? Enfin c’est ce que j’ai compris de sa philosophie.


      • Zalka Zalka 7 octobre 2008 16:54

        Je ne t’insulte absolument pas. Au contraire, c’est toi qui à chacune de tes interventions t’acharnes à démontrer ton incapacité totale à avoir le moindre embryon de réflexion.


      • Emile Red Emile Red 8 octobre 2008 08:25

        "Toi et Emile, vous nous faites bien marrer, moi et mes collegues de bureau !!! "

        Au moins Zalka et moi avons l’avantage d’être utiles...
         


      • pseudo pseudo 7 octobre 2008 11:12

        @ Yohan

        Vous allez nous donner le bourdon. Deux papiers de suite sur la misère humaine. Snif ! Allez, un petit effort, faites-nous encore rêver. Vous nous aviez habitués à plus gai !

        http://www.dailymotion.com/relevance/search/la%2Bvie%2Ben%2Brose%2Bpiaf/video/x25pax_edith-piaf-la-vie-en-rose_creation


        • Yohan Yohan 7 octobre 2008 12:48

          @ Pseudo

          Promis, je passe à autre chose de moins triste


        • LE CHAT LE CHAT 7 octobre 2008 11:32

          barvo Yohann , pour cet article parlant de maquereaux frayant avec des morues aimant se faire caresser la raie ! ça nous change des requins de la finance qui ne font plus un plie et des bars en faillite !
           smiley


          • Yohan Yohan 7 octobre 2008 12:34

            @ Le chat
            Pourtant qui dit que le chat aime les poissons ? smiley smiley smiley


          • Emile Red Emile Red 7 octobre 2008 13:20

            Le Chat tu oublies toutes les sardines qui passent leur vie chez le merlan...



          • Yohan Yohan 7 octobre 2008 18:10

             smiley je m’y attendais. ça se mange ?


          • pseudo pseudo 7 octobre 2008 20:24

            Ca se mange ? Oui, d’une certaine façon smiley

            "Puis mettant la bouche sienne
            Tout à plat dessus la mienne,
            Me mord et je la remords ;
            je lui darde, elle me darde
            Sa languette frétillarde ;
            Puis en ses bras je m’endors,
            D’un baiser mignard et long
            Me resuce l’âme adonc.
            Puis en soufflant la repousse,
            La resuce encore un coup
            Avec son haleine douce,
            Tout ainsi les Colombelles
            Trémoussant un peu les ailes
            Hâtivement se vont baisant."

            (Ronsard)


          • Gül, le Retour II 7 octobre 2008 20:37

            @ Pseudo,


            C’est succulent de sensualité...Je ne me souvenais pas de cela de Ronsard !

            Il reste toute la soirée...hmmm....

            Merci ! smiley


          • sisyphe sisyphe 7 octobre 2008 12:04

            Bah.... 
            Le mieux, pour ne pas avoir de problème de mariage, de divorce, de compatibilité de caractères, d’engueulades, de frais de sorties ; restaurants, etc...., c’est encore ça, non ? 



            • Lisa SION 2 Lisa SION 7 octobre 2008 12:15

              " Femme du monde ou bien putain, qui ètes parfois les mêmes " disait Renaud dans sa chanson sur Margaret " tas d’chair ". La chute du mur de Berlin aurait pu faire courir un vent de liberté salutaire, mais aucune de ces femmes n’est libre. Elles appartiennent toutes à des réseaux solidement encadrés par un passeur, un comptable, un " photographe " et à la tête un soumetteur. Elles ont toutes dû s’agenouiller devant chacun dans les toilettes d’une boite de nuit et vont le faire payer au pigeon européen en quète d"""amour"""...Ces femmes-enfants aux corps d’anges ont un coeur froid comme le blizzard sur la Taïga, et ne lâchent leur proie que quand elles seront couvertes de bijoux et de fringues de luxe pour parader à leur retour. Il ne faut jamais chercher à séparer un chien battu de son maitre, il est définitivement soumis et lui appartient jusqu’au bout et la femme, contrainte par les réseaux mafieux y retounera immmanquablement par choix pour une " certaine " sécurité et au détriment de toute liberté...Offrez lui la liberté, elle va s’en aller se faire pendre ailleurs...C’est toute la différence entrte l’amour et le calcul. 

              Rien de nouveau dans ce bas-monde industriel... 


              • Yohan Yohan 7 octobre 2008 18:12

                @ Lisa Sion
                femmes à fuir, qui n’ont rien à donner et tout à prendre


              • maxim maxim 7 octobre 2008 12:16

                mouais ..

                mais les poils ,où qu’ils sont passés ?

                 perso ,il me faut du système pileux ,pas comme un tablier de forgeron ,mais une jolie petite touffe ....

                là on a l’impression qu’on va se taper une grenouille ou un oeuf ....

                à l’avenir ,donc ,chute de reins et poils !

                merci !


                • Yohan Yohan 7 octobre 2008 12:35

                  @ Maxim
                  Je souscrit à cette réserve smiley


                • Yohan Yohan 7 octobre 2008 12:46

                  @ Pallas, Larsen
                  Je pense quand même que s’il n’y avait pas tant de misère affective et sexuelle de nos jours que ce genre de binz n’aurait pas autant prospéré. Vous Larsen, qui avez prospecté abondamment sur Meetic, vous vous êtes seulement rendu compte (après avoir quand même bien consommé) de la vacuité et de la misère qui règne dans ce bas monde des sites de rencontre. C’est déjà bien de le reconnaitre. 
                  Ceux qui s’y adonnent de manière compulsive sont directement complices du business et de ce qui se passe en coulisses, idem pour ceux qui consomment de la drogue. 
                  Je prône pour ma part le retour en force des bonnes vieilles boum, des bals, des afters, du cinq à sept, des pots de boulot et plus généralement de tout ce qui peut rapprocher physiquement le genre humain, comme ça se pratiquait il n’y a pas si longtemps.


                • maxim maxim 7 octobre 2008 12:46

                  Djanel ..

                  ici on parle de femmes ,pas des problèmes de Morice ,personne ne lira ton post ..

                  et un conseil ,roule pour toi même ,pas pour quelqu’un qui en à rien à foutre de toi !


                • maxim maxim 7 octobre 2008 12:59

                  en général ,les rencontres arrivent au moment ou l’on s’y attend le moins ,souvent on n’est pas à son avantage ..

                  il suffit de regards qui se croisent ,de quelque chose qui se passe sans que l’on puisse vraiment se l’expliquer ,ou d’un incident qui provoque un contact inattendu ,n’importe où ,n’importe quand .....

                  et puis ,aprés ,ça marche pour un moment ou pour longtemps !


                • Zalka Zalka 7 octobre 2008 13:19

                  "« Il est certain que le Mossad paye des Français pour faire ce genre de travail. Se manifestent-ils sur Agora vox ? ben Brieli et moi commençons à le penser sérieusement. »

                  Si vous êtes capable d’y voir quelque chose d’antisémite, dites-moi à quel endroit."

                  Djanel, imaginer que le mossad a des agents chargés de surveiller chaque forumaillon de la toile est un signe évident de paranoïa délirante avancée. Puisque l’objet de la paranoïa est le mossad, on en déduit facilement que l’auteur sous entend l’idée d’un complot juif, une vieille antienne antisémite.

                  D’une certaine manière, le commentaire n’est pas antisémite de manière claire. C’est comme les propos de certaines raclures d’extrème droite : pas de propos directement condamnable, mais des sous entendus constants.

                  Je ne doute pas que vous refuterez mon explication uniquement sur la base de mon avatar.


                • pseudo pseudo 7 octobre 2008 13:24

                  @ Yohan

                  Et la plage, vous oubliez la plage.

                  Je dis ça à titre personnel, parce que c’est là que j’ai rencontré mon cher et tendre.

                   smiley



                • Yohan Yohan 7 octobre 2008 16:01

                  ça interroge quand même sur la misère féminine aussi


                • Yohan Yohan 7 octobre 2008 16:06

                  Euh pseudo, c’était une réponse à Larsen et non à la plage. 

                  La plage oui, j’avais oublié, en tout cas c’est un endroit où l’on peut se parler et se voir vraiment, ce qui n’est pas le cas par exemple de la discothèque où les filles viennent plutôt se mirer dans les regards concupiscents des mecs. Les mariages seraient également de bons endroits pour rencontrer sa future.
                  Perso, la mienne, et comme Larsen, je l’ai recontré au boulot, une cliente en fait.


                • Yohan Yohan 7 octobre 2008 16:16

                  @ Zalka
                  Ne te fatigue pas avec Djanel, il ne sait plus quoi inventer pour se faire remarquer, ce pov toutou abandonné. Morice ! il n’est pas de bon maître qui laisse ses chiens errer à ce point. 


                • Castor 7 octobre 2008 16:38

                  Yohan,

                  j’ai connu une prostituée qui s’était mariée avec un de ses clients ...
                  ça confirme les statistiques sur les rencontres sur le lieu de travail smiley


                • Arsène Lupin 7 octobre 2008 20:44

                  @Johan

                  Bien vu pour le "Street". Quand on y a goûté et qu’on y a investi un peu de temps, le spectre de la disette sexuelle s’estompe, nous laissant plus serein et la mémoire emplie de moments rares et si plaisants. :)

                  Je ne pensais pas croiser sur AV un séducteur nourri aux influences de la Speed Seduction. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires