• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > La France championne des médailles d’argent

La France championne des médailles d’argent

Pékin, Pékin, morne plaine. La moisson de médailles tarde à venir. Quelles solutions iconoclastes pour faire remonter la France sur la première marche ?

Pékin, cité interdite pour les athlètes français ?
 
Les récentes déconvenues du sport français aux jeux Olympiques de Pékin vont faire gloser. Avec, à l’issue de cette journée de mardi, neuf médailles dont pas mal en chocolat et quelques-unes en argent, la France se met à douter de la capacité de ses sportifs à remporter des titres mondiaux. Qu’on en juge : en natation l’équipe des relayeurs échoue de 8 centièmes face à l’équipe américaine ; en judo, la moisson n’est pas en adéquation avec les espérances ; en escrime, les espoirs semblent douchés. A oublier que, dans jeux Olympiques, il y a aussi le mot jeux on en oublie le caractère symbolique du tableau des médailles en considérant d’abord la première place comme la seule qui vaille et en omettant qu’être deuxième c’est tout de même être le premier des non-vainqueurs. Diantre. Déjà les raisons de cette contre-performance collective pointent le bout de leur nez : « On n’a pas l’habitude de nager le matin », « La Fédération a changé l’ordre de passage sans nous le dire », « Mon cheval s’est blessé à l’entraînement », « J’ai loupé mon train », « C’est le tofu qui a du mal à passer », « J’y crois pas. Je suis complètement déstabilisé par la diffusion en différé des pas de géant dans le ciel de Pékin durant la cérémonie d’ouverture », « C’est cette année les jeux Olympiques ? », « C’est à cause de la Portugaise... » et surtout « Je ne comprends pas ce qui s’est passé. J’avais de bonnes sensations ».

Alors quelles solutions pour permettre à la France de retrouver son prestige international ? Passage en revue. Huit raisons, avec de vrais morceaux d’humour noir dedans et plein de mauvaise foi de la part d’un sportif de canapé. So french.

 

  1. Organiser les jeux Olympiques chez soi. Cela permet déjà de se préparer dans de meilleures conditions. Ainsi, on peut changer les parcours et permettre à ses sportifs de s’entraîner sur les terrains officiels au contraire de leurs concurrents. C’est un peu lâche, mais la fin ne justifie-t-elle pas les moyens ?

  2. Naturaliser plus de sportifs. C’est un peu contraire aux réglementations sur l’immigration en cours dans notre pays. Mais on peut très bien imaginer un lâcher d’immigrés clandestins sur le tarmac de Roissy. Avec des décomptes aux 100 mètres, aux 200 mètres, aux 400 m, aux 1 500 m, plus quelques obstacles, genre valises égarées pour permettre de renforcer l’équipe d’athlétisme. On peut également demander à la CIA de donner des cours aux services de renseignements français pour leur enseigner la théorie de la baignoire afin de recruter quelques clandestins pour appuyer l’équipe de natation. De plus, cela fonctionne assez bien, avec la médaille de Venceslas Dabaya en Haltérophilie, ex-Cameroun, et en Badminton, avec le beau parcours de Hongyan Pi, athlète née en Chine, mais trop petite pour son équipe nationale et qui a trouvé en France un refuge de choix.

  3. Inscrire de nouveaux jeux. A en croire la liste des fédérations sportives agréées par le ministère de la Jeunesse et des Sports, il y a là un potentiel sous-estimé de gains de médailles. Ainsi, la pétanque et la pelote basque représentent des chances de médailles pour lesquelles il nous faudrait engager un intense travail de lobbying auprès des instances internationales des sports olympiques. Un travail qui porterait également sur l’inscription de l’imitation de cri du cochon, du lancer de bigorneau ou de charentaise, voire de combiner ces deux derniers. fr.youtube.com/watch

  4. Changer de ministre des Sports. Avec Bernard Laporte, la France dispose d’un ministre champion du sponsoring et des contrats publicitaires, mais, au niveau palmarès, c’est plutôt la Bérézina qu’Austerlitz avec un seul championnat de France de rugby à son actif. Didier Deschamps semblerait plus approprié. Lui reste à dire du bien du dernier album de Carla Bruni-Sarkozy pour espérer un maroquin gouvernemental. (Allez on rajoute nue à côté de Carla Bruni, il paraît que cela fait venir plein de visiteurs.)

  5. Arrêter de mettre la pression sur nos meilleures chances de médaille. C’est amusant la publicité. EDF diffuse actuellement une campagne de promotion avec Laure Manaudou qui traverse le monde entier pour se retrouver dans la ville de Suzhou, sorte de Venise chinoise et chercher la direction de la piscine. Un spot confondant de prémonition. « Et puis c’est tout ». fr.youtube.com/watch

  6. Enfermer les athlètes pendant plusieurs années dans un goulag de la compétition. C’est ce que s’évertuent à réaliser les Chinois depuis l’obtention par leur pays de l’organisation de ces Jeux. Avec une certaine réussite à en croire les premiers résultats.

  7. Affirmer notre identité européenne. A Athènes, la France avait terminé septième du classement. En recul d’une place. Pourtant, si on agglomère l’ensemble des médailles obtenues par les pays européens, et le tableau final devrait le confirmer, l’Union européenne remporte haut la main ce classement. Aucun journal pourtant ne semble mettre en avant cette spécificité. De quoi redonner du cœur à l’ouvrage des europhiles et un premier symbole facile pour la présidence française de l’Union.

  8. Se rappeler la phrase du Baron de Coubertin : « l’important c’est de participer ». On sait dorénavant pourquoi il était Français. Une idée pour les leçons de morale instituées en école primaire à la rentrée. Le monsieur a aussi dit : "Si les Français savaient le rôle de l’intelligence et de volonté, la part de l’esprit et de caractère dans la plupart des sports, avec quel entrain ils y pousseraient leurs enfants". Bon allez les filles, maintenant c’est l’heure de la compétition de "Ranger de chambre", ensuite on part sur l’entraînement du "Relais de vaisselle, deux fois quatre nages", et on finit par le Quatre heures de "On laisse son père tranquille".

Si vous avez d’autres suggestions de solutions pour sauver le sport français, je suis preneur. La France aussi et elle nous regarde.

Photos : MC. Merci de demander l’autorisation avant toute reproduction.


Moyenne des avis sur cet article :  3.23/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • La Taverne des Poètes 13 août 2008 14:06

    Vous pensez que ce serait la faute à l’argent roi ? smiley
    Mais ça y est on l’a notre médaille d’or pour avoir bien lutté. Qu’est-ce qui représente mieux la lutte que la lutte finalement ? Et la tradition ! Beau symbole.


    • jullien 14 août 2008 12:06

      Sauf qu’il s’agit d’un amateur et non d’un sportif professionnel. Cherchez l’erreur...


    • LE CHAT LE CHAT 13 août 2008 14:06

      la breloque en metal doré est enfin là avec notre lutteur Steeve Guénot ! on remonte à la 11eme place ......


      • La Taverne des Poètes 13 août 2008 14:13

        Steeve (Austin) Guennot, l’homme qui valait une médaille d’or. Et qui avait un frère qui gagne le bronze quand les autres bronzent..


      • fredleborgne fredleborgne 13 août 2008 14:11

        Nouvelles épreuves proposées : Le lancer de Cocoricos, la course à l’échalotte, le tir au tazer, la descente de police, le plongeon de l’économie, (individuel comme en simultané) ...


        • La Taverne des Poètes 13 août 2008 14:15

          Nouvelle épreuve : le sport de la zapette pour suivre les JO en sautant de France 2 à France 3 et inversement, et pour éviter les pubs ! Un jeu qui requièrent une extrême concentration car si vous ratez le message qui annonce le changement de chaîne, vous vous farcissez la pub et vous ratez une médaille en direct !


        • MagicBuster 13 août 2008 14:20

          Comme quoi il n’y a pas que les dents de Sarko qui ramènent de l’argent smiley


          • Barbaring 13 août 2008 14:57

            Sinon on peut s’ameliorer dans les techniques de dopage car la on a l’air à la bourre par rapport aux autres pays.


            • LE CHAT LE CHAT 13 août 2008 14:59

              Inscrire de nouveaux jeux

              La course de chars à voile , le tir sur mât vertical , la belote coinchée , le lever de coude en 51 , le lancer de nains ,le cracher de noyaux d’olives ( Elie Semoun futur médaillé )en voilà de belles chances de médailles !


              • Lord Mad Mad Martigan 13 août 2008 16:21

                Juste une incursion rapide de SportVox pour préciser que cette phrase "l’important c’est de participer" n’a jamais été prononcée par Coubertin mais par le jésuite Henri Didon. Le baron de Coubertin ayant lui déclaré : "l’important n’est pas de vaincre, mais de s’être bien battu"

                Pour un rapprochement entre les jeux et la Georgie : http://www.sportvox.fr/article.php3?id_article=21938


                • keiser keiser 13 août 2008 17:53

                  Je crois qu’il y a une chose que vous n’avez pas bien saisi .

                  La majorité des participants français à ces jeux , ont une conscience politique .
                  Donc , ne pouvant arborer les fameux badges , dont j’ai oublié le slogan mais qui n’en etait pas moins devastateur , ils ont tout simplement decidé de boycotter les podiums .




                  • ACTARIUS 13 août 2008 18:32

                    @ l’auteur,
                    Bel article, les jeux ne sont plus les jeux, place à l’argent,le dooping et même la politique.

                    La fraternité par le sport est galvaudé et ses valeurs bafoués.

                    A quand des médailles en chocolat ?


                    • goc goc 13 août 2008 19:06

                      @ l’auteur

                      vous avez oublié le point n° 9

                      "ne jamais demander au nabot de venir soutenir l’equipe de France", car sinon c’est la defaite assurée

                      et encore ca aurait pu etre pire, imaginez que toute l’equipe francaise olympique soit obligée d’apprendre par coeur la lettre de guy Moquet. Là on repartait sans aucune medailles



                      • Mescalina Mescalina 14 août 2008 00:50

                        « l’important c’est de participer ». On sait dorénavant pourquoi il était Français. : Excellent !


                        • Lord Mad Mad Martigan 14 août 2008 12:54

                          Je confirme ce que dit le précédent commentateur, cet article est à charge et tente de ridiculiser les sportifs français...Et que dit l’auteur du titre historique d’Alain Bernard ce matin ? Il faut arrêter ce discours de "pseudos intellectuels" qui dénigrent le sport à longueur de temps et dont malheureusement Agora Vox constitue une tribune...

                          Pour les vrais passionnés de sport, je vous conseille SportVox où nous avons des échanges de grande qualité avec passion et respect.

                          De plus la communauté des rédacteurs tissent des liens amicaux hors du forum, à bon entendeur...


                          • Mikaël Cabon Mikaël Cabon 14 août 2008 16:27

                            Merci à Calmos, très énervé pour une fois. Je tiens à préciser que je suis Breton et comme tout Breton qui se respecte, je suis aviné du soir au matin, et du matin au soir comme chacun sait en lisant ou en relisant les commentaires de notre faux-ami. C’est un peu comme en anglais, il faut toujours s’en méfier. J’dis ça mais vu que je suis bourré comme un coin, attablé au bar du Cross Corsen...

                            Quant à la médaille d’or d’Alain Bernard, ou encore celle du lutteur, et celles qui sont à suivre, je n’en pense que du bien. Tout comme je ne pense que du bien de ceux qui se battent jusqu’au bout sans obtenir la moindre breloque. C’est que j’aime les sportifs, moi et pas que les médaillés. Comme le suggérait si bien le baron de Coubertin, c’est bizarre d’opposer les "scribouillards" et les sportifs. Cessons donc d’être dualistes et d’opposer le corps et l’esprit. On boit aussi avec sa tête.

                            Enfin, pour les mous du bulbe, je tiens à préciser que l’article est classé dans la catégorie "Parodie" et que j’assume ma mauvaise foi. Le sport est un sujet trop sérieux pour que l’on s’abstienne d’en rire.

                            MC

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès