• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > La tête me tourne …

La tête me tourne …

Une parodie du bonimenteur

Étrange manège entêté.

Mais que m'arrive-t-il ce matin ? J'ai la tête qui tourne ! Sans force, fatigué, je suis tout chose. Moi qui pensais l'avoir bien ancrée sur les épaules, je découvre qu'elle n'en fait qu'à son idée. Une tête n'a pas de tête et ne peut agir selon ses caprices. Quoique ! La mienne est si indépendante, souvent, je la crois avec moi et elle est ailleurs.

C'est sans doute que ma tête a mal tourné. À force de se payer ma tronche, elle a acquis une manière bien à elle de se gausser de moi, de m'en faire voir de toutes les couleurs. Plus elle tourne, plus entre elle et moi, le ton monte. Nos échanges prennent alors un tour assez désagréable. L'invective vient s'immiscer dans notre tête à tête. Pour mettre un terme à la querelle, je crie à tue-tête sans jamais atteindre ma cible !

Une tête pareille, je ne le vous souhaite pas. Vous ne pouvez imaginer les tourments qu'elle me fait supporter. La diablesse est dure au mal, elle se moque que je la cogne contre les murs pour la ramener à la raison. Voilà du reste une contrée qui lui est tout à fait inconnue. Tête folle, elle vagabonde, virevolte, s'offre des escapades dans la Lune, marche sur des œufs et me joue des tours de cochon. Je crains que la dame soit écervelée, la belle affaire que voilà !

Nous avons parfois des moments d'accalmie. Ma tête se montre alors aimable, me fait des politesses. C'est dans ces circonstances qu'elle est la plus retorse ! C'est qu'elle a une idée derrière elle-même et qu'une fois encore je serai la victime des ses facéties. Je reste sur mes gardes, j'attends avec inquiétude ce qu'elle sortira de son chapeau.

Toujours pourtant, elle me prend au dépourvu. J'ai beau l'avoir pliée, creusée, piochée, bêchée, baissée, levée, tournée dans tous les sens pour anticiper son entourloupe, elle a plus d'un tour dans sa capuche ! Ma caboche se jette à la tête de quelqu'un sans que je puisse esquiver le coup. Prise de tête, querelle qui tourne au vinaigre, déluge de grimaces, avalanche de gros mots, la vilaine me place à chaque fois dans une situation très gênante.

Je dois vous avouer qu'elle a la déplorable habitude de s'en prendre à nos amis les turcs. Que faire dans un cas pareil ? Est-ce parce qu'un jour j'ai voulu lui mettre martel en tête ? Est-ce une fâcheuse interprétation de ses lointains cours d'histoire ? Toujours est-il que je n'en mène pas large. Je me confonds en excuse, je baisse la tête et demande pardon. Trop tard, le mal est fait, la mauvaise a encore sévi.

Parfois, il me vient de mauvaises idées. J'ai envie de donner ma tête à couper. Comme elle est de bois, il doit bien se trouver un menuisier pour remplir cette œuvre salutaire. L'artisan me regarde, fixe un prix à la tête du client. J'accepte volontiers ses conditions, il me tarde de me débarrasser d'elle. L'homme se met en besogne et satisfait à ma demande. Je pensais être soulagé, mais les lois du commerce sont incontournables. J'ai payé ce service, ma tête me revient de droit.

Alors, la tête sous le bras, je m'en retourne penaud chez moi. J'ai une impression curieuse, il se passe quelque chose d'anormal. Dans la rue, les gens détournent la tête quand je les croise. Certains tournent de l'œil quand d'autres s'arrachent les cheveux. Je dois avoir pris la tête des mauvais jours. Je donne ce fardeau au premier venu. Celui-ci, surpris, la regarde dans tous les sens et finit par la mettre à l'envers. Il s'en va sans me remercier chargé de ma tête.

Maintenant que j'ai la tête ailleurs, elle finit par me manquer. Je voudrais qu'elle me revienne. Cette fois, je lui ferai un bel accueil. Plus question de lui tourner le dos. Où ai-je ma tête ? Retrouverai-je un jour tous mes esprits ? J'en doute et vous laisse méditer sur cette histoire sans queue ni tête !

Cérébralement vôtre

Vidéo entêtante 


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Gabriel Gabriel 7 février 2013 09:11

    Cessez cette prise de tête et continuez dans vos articles à faire la course en tête. Pas de coupe louis XVI non plus car, crâne qui roule n’amasse pas mousse. Pour les maux d’en dessous du chapeau je vous préconise la neuvième à tue-tête en espérant que cela, comme son auteur, ne vous rende pas sourd. Allez, bille en tête Nabum, on y croit !... 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès


Derniers commentaires