• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Le nouvel an du misanthrope

Le nouvel an du misanthrope

Les Vœux sont interdits ici !

Vidéo agaçante 

Ce mois de janvier que je redoute tant

Une unité de plus sur le calendrier et pendant quelques jours, un nouveau monde s'ouvre à vous, c'est du moins ce qu'on veut nous faire croire. Encore grisés par les vapeurs d'alcool d'une fête délirante, nous croyons quelques instants toutes ces promesses, ces vœux hypocrites ou simplement factices qui ne sont que poudre de vœux de perlimpinpin …

Le plus insupportable pour moi réside dans l'allocution présidentielle, plus indigeste que les agapes qui vont suivre, plus vide de sens et de réalité que les propos de campagne. Pour faire écho, les maires, les présidents de tout et n'importe quoi feront aussi leur petit tour médiatique de la bonne conscience annuelle. Compte tenu du coup de ces fantaisies inutiles, voilà une tradition qui devrait bien prendre fin au nom de la rigueur comme de la décence.

Le moins agréable ensuite est cet échange convenu de sourires et de bises une fois l'an avec ces collègues de travail. Ces instants s'insupportent, je ne vois pas en quoi en ces premiers jours de janvier il faudrait se promettre exactement le contraire de ce qu'on pense le reste de l'année. C'est convenu, c'est toujours la même rengaine répétée sans conviction : « Et surtout la santé ! »

Puis il y a ces gens que l'on croise tout au long de ce mois indigeste. Ils vous tendent une main cérémonieuse avec le plus parfait sérieux vous déclarent « Tous mes vœux ! ». Déclaration de pure forme, rituel ancré dans une tradition de pacotille, je n'ai vraiment rien à leur répondre. Je hais ce moment obligé qui ne signifie rien.

Il y a encore les amis, les relations qui se fendent d'un message électronique. Je sais qu'ils sont au cœur de la modernité quand je me refuse à user de la toile pour de telles fadaises. Que leur répondre ? Par précaution, j'ai une fois encore questionner et décliner ce délire des vœux. Je pourrai leur servir en guise de réponse un billet d'humeur que je vous offrirai demain. Comprendront-ils le sens de cette réponse quelque peu déplacée ?

Pratique devenue obsolète, il y a encore quelques conservateurs archaïques qui vous adressent une carte de vœux. Si c'est un bristol écrit d'une belle plume pour transmettre un message personnalisé, je ne peux que m'incliner devant l'effort et leur rendre la pareille. Si par contre, c'est une de ces cartes si cruches qu'elle n'a aucun contenu, j'enrage de ce gaspillage imbécile. Les bonnes intentions n'ont pas besoin d'encourager le délire mercantile !

Il y a encore le flot des SMS. Me refusant à l'usage de cet instrument diabolique, j'échappe à ce tsunami de la modernité. Bien heureux, je n'aurai pas à répondre à ces messages incomplets, mal fichus, déformés et d'une totale vacuité. Quand on aime, on ne compte pas affirment en chœur les opérateurs téléphoniques qui se frottent les mains d'un phénomène parfaitement stupide. J'observe à distance ces braves gogos penchés sur leur portable à l'instant fatidique.

Enfin, il y a les parfaits inconnus qui pendant quelques heures vont vous embrasser comme plâtre et vous souhaiter tous les bonheurs du monde. Rassurez-vous, quelques instants plus tard, au volant ou bien en toute autre circonstance, ils pourront tout aussi bien vous couvrir d'injures. C'est que la trêve ne dure jamais bien longtemps. Notre vie quotidienne est désormais une guerre de chacun contre tous les autres.

Parfaitement, incurablement, définitivement misanthrope, je ne vous souhaite rien. N'attendez pas de moi que je me fende d'un vœu ou bien d'une révérence, ce n'est pas le genre de la maison. Je préfère garder ma salive pour tout au long de l'année, saluer mes semblables, dire merci à tous ceux qui me rendent un service, fut-il partie intégrante de sa tâche et quand le cas se présente avoir toujours un mot courtois et de réconfort pour un quidam en détresse. Les grimaces ne sont pas pour moi, bien qu'elles soient pour quelques jours de saison. Je ne veux m'y résoudre ! Je vous souhaite d'échapper à cette vaine comédie !

Misanthropement vôtre.


Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • Laurent C. 31 décembre 2012 10:29

    Nabum,

    Je ne peux m’empêcher de penser aux paroles Hexagone de Renaud :

    "Ils s´embrassent au mois de Janvier,
    car une nouvelle année commence,
    mais depuis des éternités
    l´a pas tell´ment changé la France.
    Passent les jours et les semaines,
    y a qu´le décor qui évolue,
    la mentalité est la même :
    tous des tocards, tous des faux culs.« 

    ....

     »En décembre c´est l´apothéose,
    la grande bouffe et les p´tits cadeaux,
    ils sont toujours aussi moroses,
    mais y a d´la joie dans les ghettos,
    la Terre peut s´arrêter d´tourner,
    ils rat´ront pas leur réveillon ;
    moi j´voudrais tous les voir crever,
    étouffés de dinde aux marrons."

    Mais bonne journée tout de même.


    • C'est Nabum C’est Nabum 31 décembre 2012 13:21

      Laurent C.


      Vous me donnez beaucoup de regrets Comment n’y ai-je pas pensé ?

      Merci beaucoup

      Un pays de veaux et ce n’est pas gentil pour les veaux ...

    • rocla (haddock) rocla (haddock) 31 décembre 2012 10:57

      ben moi j’ dis Meilleurs Voeux à tous , même aux cons , 

      peut-être  ils seront un peu moins cons plus tard . 

      • C'est Nabum C’est Nabum 31 décembre 2012 13:21

         rocla (haddock)


        Dans mon cas c’est désespéré, je le resterai à vie !

      • rocla (haddock) rocla (haddock) 31 décembre 2012 10:59

        L’ optimisme c’ est sympa non ? 


        • C'est Nabum C’est Nabum 31 décembre 2012 13:22

          rocla (haddock)


          La cécité aussi !

        • rocla (haddock) rocla (haddock) 31 décembre 2012 11:00

          Renaud  ? 


          De belles chansons oui , mais quant à être un repère il en est loin . 

          Il pourrait aussi bien s’ appeler Pernod- Ricard .

          • Laurent C. 31 décembre 2012 12:51

            Oui, pour l’optimisme, il en faut bien !!

            Oui, pour le p’tit jaune (à la votre d’ailleurs), quant aux cons, voici une petite prière :

            Mon dieu délivrez moi des cons, mais de grâce me laissez pas tout seul .


          • C'est Nabum C’est Nabum 31 décembre 2012 13:23

            rocla (haddock)


            Cela ne nous regarde pas !

          • cevennevive cevennevive 31 décembre 2012 11:30

            Ah Capitaine ! Vous finissez l’année avec une « méchantise »... Mais on vous aime quand même beaucoup ! Les véritables artistes sont souvent marginaux, vous le savez bien.

            Nabum,

            Merci de me donner l’occasion de voir que je ne suis pas la seule à penser comme vous. Et certainement d’autres Avoxiens vont venir agrémenter ma certitude assez sereine de ne pas « entrer dans le moule ».

            Je n’ai pas de téléphone portable, mais je reçois des courriels de voeux auxquels je ne réponds jamais.

            Seuls ceux que j’aime et qui m’aiment me téléphonent ou m’écrivent une « vrai » lettre qui fait chaud au coeur.

            Amitiés à tous.


            • C'est Nabum C’est Nabum 31 décembre 2012 13:24

              cevennevive


              Il est bon de ne pas se savoir seul !

              Merci du fond du cœur ...

            • ZEN ZEN 31 décembre 2012 12:18

              Meilleurs vieux quand même...


              • C'est Nabum C’est Nabum 31 décembre 2012 13:25

                ZEN


                À vos souhaits !



              • C'est Nabum C’est Nabum 31 décembre 2012 18:55

                postillon


                J’aime aussi qu’on me souhaite ma fête et la Saint Glin glin

              • jujubes 31 décembre 2012 14:56

                @ nabum .

                pour paraphraser brel : « non, nabum, t’es pas tout seul » .

                • C'est Nabum C’est Nabum 31 décembre 2012 18:56

                   jujubes


                  J’en suis très heureux

                  Vive Nous

                • volt volt 31 décembre 2012 15:00

                  oui mais ça réserve parfois des surprises... définitives. 

                  j’avais la même opinion que vous, je sais pas y’a dix ans... 
                  on me traîne dans une station de ski, je louvoie, mais impossible... 
                  je décide de me promener dans les neiges... 
                  je tombe sur un chapeau bien plastoc, vert fluo, étoilé, jeté en bord de route, 
                  ça m’amuse bien, je l’enfile illico... 
                  je croise alors un groupe de jeunes, éméchés, qui se mettent à hurler de loin, à tue-tête : 
                  « bonne année monsieur chapeau vert !! wahaha... » - 
                  ma blonde est avec moi, et donc dès le lendemain tout le monde savait...
                  j’ai eu droit au surnom sur des années ! jamais j’ai pu l’enlever ce satané chapeau !! 
                  la preuve : dix ans plus tard, bien des gens m’appellent « CéVé » (c’est pas mes initiales) sans avoir jamais su pourquoi. 
                  donc gaffe à ramasser un chapeau qui traîne, on peut le garder 20 ans...

                  • C'est Nabum C’est Nabum 31 décembre 2012 18:58

                    volt


                    Chapeau bas l’artiste, un lapin peut en sortir et vous pouvez aussi bien le manger (non pas le lapin)

                    Il faut agir avec prudence et ne pas porter le chapeau

                  • brindfolie 31 décembre 2012 23:12

                    Bonsoir C’est Nabum.

                    Entièrement d’accord avec vous !
                    Comment je hais cette tradition de faux culs.Je vois des bassesses tout le long de l’année,mais ces fêtes sont un pic,que dis-je un pic,une peine (pleine) insulte.
                    En ce qui me concerne je suis seul ce soir,mais n’en souffre point.Dans le foyer ou je loge,nous sommes 150,curieusement seuls les demandeurs d’asile font la fête.La petite trentaine de francais avons vaqués à nos occupations quotidiennes sans aucun changement.Nous avons tous compris la vacuité de ces moments.
                    Ce qui est paradoxal à la société dîte normale,ici nous aimons les ’autres’,tous les ’autres’.
                    Molièrement Votre.


                    • C'est Nabum C’est Nabum 1er janvier 2013 08:12

                       brindfolie


                      Votre témoignage exclu tout trait d’humour

                      Je vous souhaite d’être ainsi, simplement humain quand d’autres ne font que s’en donner l’illusion.

                      Merci 

                    • Bernie Bernie 31 décembre 2012 23:48

                      Bonsoir C’est Nabum.

                      Texte où je me reconnais pleinement, vivement la fin de cette mascarade annuelle. J’ai trouvé bien plus de chaleur et d’honnêteté dans votre texte que dans les vœux sirupeux de fausseté que l’on va devoir se coltiner ce mois qui vient.

                      Merci tout simplement.


                      • C'est Nabum C’est Nabum 1er janvier 2013 08:13

                        Bernie


                        Hélas, c’est loin d’être fini 

                        Demain et les jours à venir seront redoutables

                        Serrons-nous les coudes

                      • lulupipistrelle 1er janvier 2013 00:46
                        保姆安妮

                        Enfin cette fois-ci, on n’a pas oublié le gui. Parce que l’année dernière sans, et on a morflé toute l’année.

                        PS : Je ne comprends pas les gens qui bouffent de la dinde à tous les réveillons. Cette année, j’ai fait une blanquette de noix de St jacques. 






                        • C'est Nabum C’est Nabum 1er janvier 2013 08:14

                          lulupipistrelle


                          Avec la Saint Jacques, vous êtes sur le chemin de la rédemption

                          Troisème porte à gauche, entrez sans klaxonner

                        • cevennevive cevennevive 1er janvier 2013 11:44

                          « Je ne dois pas être drôle. »

                          Nabum, vos n’êtes certainement « pas drôle » pour les beaufs, les grosses dondons et les vieux canards qui remuent leurs graisses au milieu d’une piste de danse dans un réveillon bien arrosé ! (beurk !!!!)

                          Mais, je suis sûre que, comme moi, vous avez une certaine fierté de n’être pas ainsi... Non ?

                          Lorsque l’on voit le « niveau » des plaisanteries assenées à la télévision pour ces fêtes, on ne peut qu’être fiers d’être différent.


                          • lulupipistrelle 1er janvier 2013 15:25

                            Et pourquoi la regarder cette télévision ? 


                            Vous mettez une fierté à être « différente ».. ? quel aveu... 


                          • C'est Nabum C’est Nabum 1er janvier 2013 18:48

                            cevennevive


                            Je ne suis pas fier d’échapper à celà, je suis désespéré que d’autres s’y fassent prendre !

                            C’est ainsi que je suis fait ...

                          • L'enfoiré L’enfoiré 1er janvier 2013 11:56

                            Une vision belge, une fois après une année de trahisons ?

                            Pour répondre à la misanthropie, je préfère ce Noël-ci, c’était en 2006, déjà. 

                            • rocla (haddock) rocla (haddock) 1er janvier 2013 12:09

                              c ’est vrai , danser au milieu d’ une piste , rigoler en compagnie de gens

                              qui aiment la vie c ’est nullissime .

                              En plus c ’est des cons de faire ça . 

                              Heureusement il y en a qui sont différents .... smiley

                              • C'est Nabum C’est Nabum 1er janvier 2013 18:50

                                rocla (haddock)


                                Je suis suis nul à ce point, évitez la contagion !

                              • rocla (haddock) rocla (haddock) 1er janvier 2013 12:10

                                Il faut lutter contre les idiots, les salopards, les gnangnans, les égoïstes, les girouettes, les extrémistes, les têtes vides, les cranes d’œufs, les boulets, les opportunistes...


                                Il a dit le monsieur . 

                                Repos , vous pouvez disposer .

                                • rocla (haddock) rocla (haddock) 1er janvier 2013 12:13

                                  Il a noublié les mal-regardants .


                                  • rocla (haddock) rocla (haddock) 1er janvier 2013 12:15

                                    Bon j’ ai mis un badge où c ’est marqué je suis pas salopard idiot gnangnan 

                                    égoïste girouette etc ... 

                                    Comme ça on repère de loin pour mon excellence ... smiley

                                    • ricoxy ricoxy 1er janvier 2013 12:44

                                      Nous ne supportons plus les vœux car la vie n’a plus de sens. Finis les petits rites convenus, où on renouvelait ces mille petits riens qui font le grand bonheur de la vie.


                                      Et puis – remarque d’astrologue – l’année véritable commence à l’Équinoxe de printemps, entre le 20 et le 22 mars.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès