• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Le peuple dictateur

Le peuple dictateur

Chère Madame Elisabeth Guigou,

J’ai lu dans le livre « Circus Politicus » de Christophe Deloire et Christophe Dubois, qu’à la suite du désastreux référendum sur la constitution européenne, vous aviez planché devant la commission trilatérale sur le thème « Protéger l’Europe de la dictature des référendums ».

Je vous écris pour vous dire à quel point je suis d’accord avec vous, car j’ai comme vous la conviction que la plus grande menace qui pèse sur nos démocraties, c’est bien le peuple.

Nous avons constaté les ravages que la dictature du peuple a causés lors de ce référendum qui a mis à mal des années de négociations entre nos meilleurs spécialistes sur un coup de tête irrationnel, et ce malgré les efforts de propagande pédagogie de nos grands médias. Il est donc grand temps de jeter cet instrument irresponsable qu’est le référendum dans les oubliettes de l’histoire.

Dans son admirable essai « The myth of the rational voter  » (le mythe de l’électeur rationnel), l’économiste américain Bryan Caplan démontre en effet que le peuple est incapable de comprendre les enjeux complexes du monde moderne et que son vote est irrationnel et donc nuisible à la bonne marche des affaires.

Fort heureusement, nos démocraties disposent aujourd’hui d’un système immunitaire puissant contre les errements populistes. On a pu constater son efficacité lorsqu’un président, dans un geste d’une démagogie irresponsable, a voulu introduire les class actions à la française, lesquelles auraient coûtées des fortunes à nos entreprises, ou encore le référendum d’initiative populaire, porte ouverte à toutes les dérives. Ces mesures ont heureusement été désamorcées.

Mais Madame, permettez-moi de vous dire que vous n’allez pas assez loin. En effet, nous apportons les bienfaits de nos démocraties à des peuples lointains en renversant des dictatures, mais n’intervenons pas à notre porte.

Il existe en effet au cœur de notre Europe une dictature de la pire espèce qui soit. Un pays armé jusqu’aux dents et qui a longtemps refusé des droits élémentaires aux femmes. Un pays où il est plus facile de se procurer de la marijuana ou des fusils que dans les zones tribales du Pakistan. Un pays à la finance occulte qui abrite les fortunes des despotes et des terroristes.

De la même manière que vous avez soutenu l’intervention de l’OTAN en Lybie, j’espère que vous conviendrez qu’une intervention pour renverser cette dictature est urgente, et que vous défendrez devant nos alliés la nécessité d’envoyer des troupes pour occuper la Suisse et y installer une démocratie conforme à nos idéaux républicains.

Veuillez croire, Madame, en l’assurance de ma considération distinguée.


Moyenne des avis sur cet article :  4.82/5   (44 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • Haze 5 mars 2012 09:50

    Sans réagir a l’article j’aimerais plutôt savoir que penser du livre Circus Politicus !
    Quand on sait qui sont ses auteurs, je me questionne pas mal sur la portée du livre ... A acheter selon vous ?


    • Bernard Pinon Bernard Pinon 5 mars 2012 10:22

      Ceux qui lisent régulièrement AgoraVox n’apprendront rien de nouveau dans ce livre, mais c’est un livre à faire circuler pour tous ceux qui croient encore que l’union européenne est démocratique.


    • Ariane Walter Ariane Walter 5 mars 2012 10:22

      Cette Guigou fait partie des socialistes libéraux qui sont à vomir. (Parce qu’ils se disent socialistes , veulent profiter de la notoriété du parti pour être élu, de l« ignorance des anciens socialistes qui ignorent que de l’eau a passé sous les ponts et que même il n’y en a plus, tout en étant du côté des puissants et de la finance.)
      C’est quand même elle qui est allé faire un discours pour expliquer pourquoi elle votait »non" pour le MES. C’est de l’or en barre , son discours !
      Je suis sûre que si Sarkozy lui avait demandé de remplacer dati, elle aurait accepté. (Parle-t-on un jour de tous ces traitres du parti socialiste qui, pour un poste, se sont couchés devant l’autre !)

      Merci à Bernard Pinon de nous révéler quels serpents nous chauffons dans notre sein !

      Autre souvenir grandiose : madame en robe noire de deuil répondant aux questions sur l’affaire DSK. Mon dieu, elle aurait perdu cent de ses proches dans un accident d’avion , elle n’aurait pas été plus tragiquement touché...Dominique....

      Il y a une question que je me pose.
      Est-ce DSK qui dirige la politique française par Cambadélis et Moscovici et les autres Valls et Guigou ? S’il est condamné au civil à New York dirigera-t-il la France de sa prison comme Al Capone autrefois ? (N’oublions pas qu’al capone était simplement en prison pour avoir fraudé le fisc et que si les mêmes règles étaient appliquées de nos jours,ça ferait de grands trous dans l’assemblée nationale.)

      Bref , cette Guigou, on serait en 1789...bref !


      • Tall 5 mars 2012 12:46

        Jamais vu une « gauchiste » s’acharner comme ça contre la gauche.

        Une sarkozette ne ferait pas mieux

      • robin 5 mars 2012 13:35

        Par Tall (xxx.xxx.xxx.248) 5 mars 12:46

        Jamais vu une « gauchiste » s’acharner comme ça contre la gauche.

        Une sarkozette ne ferait pas mieux
         --------------------------------
        Tout simplement parce qu’il y a autant de points communs entre la vraie gauche et l’officielle PS qu’entre un clairon et un fer à repasser ....lol !


      • Tall 5 mars 2012 14:01

        allez expliquer ça à Merkel et aux banquiers de l’UE qui ne jurent que par Sarkozy et ne veulent pas de Hollande


      • robin 5 mars 2012 16:40

        Par Tall (xxx.xxx.xxx.248) 5 mars 14:01

        allez expliquer ça à Merkel et aux banquiers de l’UE qui ne jurent que par Sarkozy et ne veulent pas de Hollande
         --------------------------------------
        Comme la plupart des oligarches ils jouent la comédie pour donner le change aux moutons tout simplement.


      • volpa volpa 5 mars 2012 19:29

        Ariane WALTER ou les beaux discours.(anastasie)

        De l’écrit à la censure quand on parle de Merluchon.

        Qu’à dit Merluchon à propos de DSK ?

        Je ne l’ai pas entendu ou j’ai raté des épisodes !!!


      • jakback jakback 5 mars 2012 10:41

        L’UMPS a l’oeuvre, que la plèbe méprisée va réélire.


        • David Meyers 5 mars 2012 12:50

          La démocratie ce n’est pas consulter le « peuple » par référenda pour un oui ou pour un non (au sens propre). Car en effet, cela mène à une perte de repères par des votes émotionnels.

          Le peuple choisit ses dirigeants (d’où la légitimité) et ce sont les dirigeants qui dirigent en appliquant une politique selon les termes de la Constitution. La plupart des systèmes politiques et sociaux sont d’une complexité qui désarmerait un major de l’Ena. Comment faire avancer une société en répondant à des objectifs imbriqués les uns dans les autres à la seule faveur d’une majorité de Oui et de Non ? Sans compter que l’on ne répond pas à la question mais plutôt à celui qui l’a posée.

          Faire croire qu’une suite de référenda serait un système de gouvernement plus démocratique est une hypocrisie.

          La Ve République (qui est sacrément un modèle) a, dans une certaine sagesse, défini les domaines où est applicable un référendum. Après, si des dirigeants choisissent d’aller contre le choix de la majorité des votants à un référendum, il s’agit d’un comportement de voyous. Et là, aucune constitution ne pourra servir de rempart.


          • Bernard Pinon Bernard Pinon 5 mars 2012 13:59

            Et pourtant ça se passe comme ça en Suisse et le pays ne s’en porte pas trop mal ...



          • arobase 5 mars 2012 12:53

            « Cette Guigou fait partie des socialistes libéraux qui sont à vomir »


            avec une vague idée d’une personnalité, de ce qu’elle pense, de ses actes, de ses paroles, vomir à ce point dénote un problème digestif certain. 
            un peu de primpéran.... smiley

            • Punkonfou Punkonfou 5 mars 2012 13:04

              Bien vu j’adore !!! Je me suis bien marré...sinon elle a vraiment dit ça la Guigou sur la dictature du peuple ??? Ils ne valent rien ces politiciens du néant....


              • Bernard Pinon Bernard Pinon 5 mars 2012 14:01

                D’après les auteurs de Circus Politicus, non seulement elle l’a dit mais elle a fait un exposé complet sur le sujet


              • robin 5 mars 2012 16:41

                Merci l’auteur ;

                A lire Guigou, et comme dirait Audiard les cons ça ose tout c’est même à ça qu’on les reconnait.


                • robin 5 mars 2012 16:43

                  Puisque vous parlez du livre « Circus Politicus » de Christophe Deloire et Christophe Dubois, en voilà encore deux qui ne vont pas tarder à se faire blacklister et traiter d’antisémite selon les usages habituels des médias Pravda français.


                  • Lucsaint Lucsaint 5 mars 2012 17:40

                    Même si votre article va dans le bon sens, Guigou a raison : la plupart des citoyens lambda ne sont pas en état de comprendre les enjeux. Une majorité de Français a le cerveau lessivé par la propagande audiovisuelle. Et c’est le système représenté par Guigou qui abrutit la masse des gens. 
                    Absence de contre-pouvoir aidant, chez nous manipuler ou abrutir l’opinion est devenu un jeu d’enfant.
                    Oui aux référendums, mais pas sans une réforme totale du système médiatique tel qu’il fonctionne aujourd’hui. Les gens doivent être réellement INFORMES avant de voter en toute connaissance de cause. Sinon, l’émotion l’emportera toujours sur la raison.


                    • Bernard Pinon Bernard Pinon 5 mars 2012 17:55

                      Tout à fait d’accord, c’est pour cela que je préfère le système Suisse semi-direct où les lois votées par le parlement peuvent être contestées en demandant par pétition au cas par cas leur validation par référendum. Mais sur les sujets touchant par exemple aux révisions constitutionnelles ou à la ratification de traités entraînant un abandon de souveraineté, je pense que le référendum doit être obligatoire.


                    • panpan 5 mars 2012 21:45

                      Les indignés espagnoils, ils avaient écrit sur les poubelles  : « Votez ici ! ça revient au même ».
                      Dans deux mois, je crois que je vais écrire la même chose sur ma poubelle aussi  !
                      Je vis dans une rue « passante ». Si ça peut ouvrir les yeux de quelques uns... ce sera toujours ça de pris  !


                      • NOJ71 5 mars 2012 21:55

                        Les plébiscites de Napoléon III ont laissé un mauvais souvenir. Et donc, il n’y en a pas eu sous la IIIe République.

                        Les référendums des IVe et Ve Républiques n’ont pas convaincu.
                        Les spécialistes montrent que la question posée peut induire la réponse, c’est le cas des plébiscites.Pour les référendums, souvent les électeurs ne répondent pas à la question posée. C’est le cas en 1969, avec le vote contre De Gaulle. Idem en 2005, où beaucoup d’électeurs ont voté contre Chirac.
                        L’auteur, scientifique, doit améliorer sa culture historique pour éviter d’être démagogue.
                        Les votations suisses ne sont pas un modèle ( exemple du vote sur les minarets).





                        • democradirect democradirect 5 mars 2012 21:58

                          Merci pour votre article. « Protéger l’Europe de la dictature des référendums » : cela montre bien l’état d’esprit à Bruxelles.

                          En ce qui concerne la Suisse : voir ici les sujets qui seront soumis en votation populaire dimanche prochain.

                          Peut-être que mon petit livre intitulé « Les Français ont-ils la pseudo-démocratie qu’ils méritent ? » vous intéressera-t-il.


                          • Iren-Nao 6 mars 2012 08:23

                            Guigou : on lui prete cette reponse lors de l’oral d’entree a ENA.

                            Q : Est ce vous pourriez vous marier avec un noir ?

                            R : Si c’est un mariage blanc, pourquoi pas.



                            Les boeufs peuvent en deduire ce qu’ils veulent....Mais il y faut de la repartie.


                            Iren-Nao

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires