• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Les caisses de l’Etat sont vides ? Mon c... !

Les caisses de l’Etat sont vides ? Mon c... !

Si les caisses de l’état sont vides, c’est pas parce que l’argent en sort, c’est parce qu’il n’y entre pas.

« Cette nuit, docteur, j’ai fait un rêve étrange : je remontais à pied le lit asséché de ce qui semblait avoir été une large rivière. Au long des berges mortes, on pouvait deviner qu’une végétation luxuriante avait poussé ici et qu’une verte vallée remplaçait autrefois le désert dans lequel je m’assoiffais. Au détour d’une colline, en amont, je finis par apercevoir, au loin, qu’un immense barrage bloquait fermement l’entrée de la vallée. Un village du tiers monde, miséreux, délabré, était blotti au pied de celui-ci. »

barrage-hoover - Ah ah, gontinuez, fit le docteur, ça m’a l’air très zexuel, tout za. Rivière + barrage = zexe. Blocache pzygologique. Z’est limpide.

« Les pauvres maisons étaient regroupées au pied de l’immense mur de béton, écrasées par son imposante masse. Je compris bientôt la raison de cet inhabituel regroupement. Au centre du barrage, planté à même la paroi à hauteur d’homme, se trouvait un petit robinet fermé, tout simple. Il donnait dans un abreuvoir à sec. Ce robinet était le seul point d’eau du village, l’endroit où tous les habitants venaient chercher l’eau pour se désaltérer et irriguer leurs maigres récoltes. »

- Ah, ah, betit robinet,  métaphore zexuelle, très pien ! fit le docteur.
A ce moment, je crus bienvenu de lui préciser une ou deux choses :

- Bon, écoute-moi, Toubib : comme c’est moi qui paye la séance alors c’est moi qui cause, toi tu te tais et t’écoutes ou sinon je t’enlève un euro par mot que tu prononces, c’est pas parce que t’es psychamachin que je vais me laisser marcher sur la langue. »
(J’ai un rapport très dynamique avec les représentants de cette illustre profession) Je poursuivis donc :

« Tandis que j’allais me désaltérer, un Mexicain sortit d’une maison et se dirigea vers moi. Il ressemblait à une sorte de François Fillon moustachu :
- Hé, dites donc, faut pas vous yêner, vous croyez qué c’est gratouit ? »
- Ah ah, gratuit, l’archent, z’est le caca de vous… interrompit le docteur, za ze précise !
D’un geste éloquent, je saisis sa lampe de bureau ; il se tut. Je repris :

« Je répondis au Francisco Fillón que je voulais juste étancher ma soif.
- Il n’y a plous rien, les cuves sont vides, lé village est rationné. Il n’y a plous d’eau. Ils gaspillent trop.
Les villageois s’étaient peureusement regroupés derrière lui en ânonnant : plus d’eau, on gaspille trop.
- Ils gaspillent trop, n’ouvrez pas cé robinet. Il faut rationner. Il n’en reste plous.
- Le village est rationné ? Vous êtes cons ou quoi ? Et ça ? fis-je, en indiquant du doigt le sommet du barrage.
Il ignora mon geste.
- Yé souis le gardien dou robinet, je travaille pour le barrage. Je vous dis qu’il n’y a plous d’eau. C’est comme ça. Ne discoutez pas.
- Vous êtes tous mabouls dans ce bled ou quoi ? fis-je, pourquoi ne prenez-vous pas un peu de l’eau qui se trouve de l’autre côté du barrage ? Il doit y en avoir des milliards de mètres cubes ? Allez, laissez-moi ouvrir ce putain de robinet.
- C’est pas à nous. On né peut pas. C’est comme ça. C’est obligé. Il n’y a plous d’eau qui reste pour eux. Ils gaspillent trop. Privilégiés. Les cuves sont vides.
Il avait l’air sérieusement atteint lui aussi. Je repris mon sang-froid pour essayer de lui expliquer calmement ma façon de voir les choses.
- Vous êtes en train de me dire que vous êtes assez débiles pour mourir de soif au pied d’un barrage ?
- C’est pas à eux. On né peut pas. Ils gaspill…
- C’est bon, Coco-Perroquet, j’ai compris. Et cette eau, elle est à qui, alors ?
Le Fillon me regarda, interloqué et les villageois éclatèrent de rire :
- Ben, elle appartient au barrage, pardi… vous sortez d’où ?
- Et le barrage ?
- Ben, lé barrage, il appartient à... heu... au barrage aussi !
Les villageois reculèrent instinctivement en disant : barrage, sacré, barrage, pas toucher...428754-img-50392-hr.jpg.jpg

 Le docteur, n’y tenant plus, intervint :
- Ah ah, fictoire : z’est bien zexuel : le betit robinet, le bénis, tout est là : néfrose ! Le barrage, za représente la femme et…
Je descendis du divan et mis mon visage à un centimètre du sien :
- Tu vas la fermer, oui, Sigmund ? Elle n’a rien à voir avec les femmes, ma névrose !
- Pourquoi ?
- parce qu’elle a à voir avec le rapport du Conseil des prélèvements obligatoires, que j’ai lu hier. Et ben figure-toi que les exonérations fiscales dont bénéficient les entreprises, c’est CENT SOIXANTE DOUZE MILLIARDS d’euros. Pour te donner une idée, ça fait DIX-SEPT fois le déficit actuel des caisses de retraite. Si tu ajoutes, les excès de rémunération du capital et les paradis fiscaux (40 à 50 milliards d’euros), tu te rends compte que si les caisses de l’état sont vides, c’est pas parce que l’argent en sort, c’est parce qu’il n’y entre pas.
- Et ?
- Et ben, les villageois, dans mon rêve, c’est nous.
- Ah ? Et le barrache ?
- Devine.

 

Abonnez-vous aux Blablas de la Blanche
Publié dans la Mèche N°12

 

Moyenne des avis sur cet article :  4.71/5   (69 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 30 novembre 2010 11:58

    excellent ! ce Fillon a défaut d’être mexicain nous prend pour des mecs si cons !
    CARAMBA ! smiley


    • frugeky 30 novembre 2010 12:06

      Métaphore éclairante.
      Mais si on fait sauter le barrage, certes il y aura de l’eau pour tous, mais quid du village ?


      • Salsabil 30 novembre 2010 12:20

        Joli ! Joli ! Joli !


        Un régal de métaphore !

        On est cons, hein ?

        • ZenZoe ZenZoe 30 novembre 2010 12:25

          Géniale votre fable ! Vous avez du talent.

          Continuez sur votre lancée. Vous remontez le barrage avec les villageois rationnés afin de leur montrer toute l’eau de l’autre côté. Pas possible qu’ils restent dans l’ignorance à ce point. Et c’est alors que vous le remarquez ! L’autre village !
          Bien planqué derrière une colline, entouré d’une épaisse palmeraie, dattes, ananas, noix de coco. Des huttes vastes et superbes, avec de larges baies vitrées donnant sur le réservoir à l’eau claire et profonde. Quelques individus richement vêtus sommeillent sur leur hors-bord luxueux, dans des canaux spécialement creusés, pendant que leurs domestiques remplissent leurs seaux à des dizaines de robinets privés.

          - Mmmm, des hors-bords lugzueux, des ganaux, z’est bien zexuel, z’avais raison, commenta Sigmund.

          - Vous, la ferme, je vous dis, ou je vous tords le hors-bord, tempêtez-vous.

          Pendant ce temps-là, les villageois sidérés se sont immobilisés à l’ombre des palmiers. Il fait chaud, très chaud même pour un 14 juillet. Mais alors, mais alors, se serait-on fait avoir ? Leurs yeux commencent à briller d’un éclat mauvais. Leurs bouches dessinent un rictus amer. Ils triturent leurs bâtons de marche sans mot dire. Ils se tournent vers vous. Vous êtes leur guide, leur justicier. Vous n’avez qu’un mot à dire, ils vous suivront. 

          Qu’allez-vous leur dire ? « Chaaaaaaargez ! » ou bien « Couououououchés ! » ?

          La suite plus tard, je vais manger.


          • ZEN ZEN 30 novembre 2010 12:27

            Attention aux barrages qui cèdent !


            • Jowurz 30 novembre 2010 12:46

              Votre article à ceci de nouveau qu’il n’apporte rien qui ne soit connu et publié. Si ce n’est bien sûr la trivialité de l’enseigne.

              Permettez-moi d’observer que vous confondez gaspillage et liquidité. Ce n’est pas parce que l’état gaspille l’argent des recettes et dispense un certain nombre de personnes physiques et morales de taxes, contributions et charges sociales que les caisses sont pleines. Elles sont effectivement, du fait de ce manque de recettes, vides hélas. Inutile de prétendre le contraire.

              Elles sont à ce point vides que les 2 dernières lois rectificatives de finances 2010 du 14 septembre et du 20 novembre déshabillent Pierre pour habiller Paul c’est-à-dire annulent des missions et décalent des paiements fournisseurs pour faire les payes de décembre de 8 ministères. Inutile de présumer que le Trésor est plein à craquer quand l’état est au bord de la faillite.

              En supplément la loi de finances 2011 prévoit une émission de 186 milliards d’obligations assimilables du Trésor (OAT) pour couvrir la charge de la dette publique et financer les besoins du budget envisagé qui ne manquera pas de faire l’objet de rectifications en cours d’exercice.
              Bien entendu il ne faut pas confondre ces besoins avec le déficit de l’exercice prévu pour 96 milliards qui sera, comme chaque année depuis l’excellente gestion Fillon, corrigé de 31ou 32% pour être porté, si tout se passe bien, à 120 milliards ce qui représenterait un énorme progrès puisque celui de 2010 dépasse les 152 milliards.

              Vous le voyez la manière dont vous exposez votre sujet est plus que confuse et inexacte. Je ne doute évidément pas de votre bonne foi mais votre compétence présente certaines lacunes trompeuses. A moins bien sûr que vous ne participiez à une campagne d’intoxication ce qui ne semble pas le cas. Vous eussiez agi plus habilement.

              Cordialement.   


              • Traroth Traroth 1er décembre 2010 08:45

                Cet article présente une vision partielle de la réalité. Pour filer la métaphore, si les villageois utilisent le peu d’eau sortant de ce petit robinet pour arroser les fleurs au lieu de boire, ça n’enlève rien à l’injustice de la situation.


                Ces exonérations de charge ou d’impôts ne se justifient en aucune manière. C’est là le problème !

              • Jowurz 30 novembre 2010 12:59

                J’observe, à retardement, que votre sous-titre mentionne : l’argent n’y rentre pas. Ceci ne signifie pas pour autant que l’état puisse le récupérer. Ce gaspillage est la conséquence d’une loi de finances.
                Votre métaphore du village en amont est donc peu réaliste, en effet l’argent conservé par les bénéficiaires des niches fiscales et sociales n’appartient pas à l’état. Il y a même gros à parier qu’une grande partie a financé les délocalisations et les implantantions à l’étranger de banques et d’entreprises ainsi que les salaires et les bonus de grands dirigeants à la Forgeard par exemple.

                 


                • Eric la Blanche la Blanche 30 novembre 2010 15:06

                  Cher Jowurz,
                  merci pour ces précisions. En échange, je vais également en amener quelques-unes :
                  1- je n’ai fait aucune mention de l’existence d’un village en amont. Ma métaphore s’arrête au barrage.
                  2- cette métaphore, comme toutes, a ses limites.
                  3- je n’ai donné aucune explication quant à la nature du barrage. Est-ce l’Etat ? Je ne l’ai pas précisé. Est-il mental - voire idéologique ? Chacun est juge.
                  Cordialement,
                  Eric la Blanche


                • Garnier Denis Gardarist 1er décembre 2010 07:22

                  Warren Buffet, la première fortune mondiale est clair : « Tout va très bien pour les riches dans ce pays, nous n’avons jamais été aussi prospères. C’est une guerre de classes, et c’est ma classe qui est en train de gagner ».
                  « Un véritable débat démocratique sur les choix de politique économique doit donc être ouvert en France et en Europe. Le logiciel néolibéral est toujours le seul reconnu comme légitime, malgré ses échecs patents. Fondé sur l’hypothèse d’efficience des marchés financiers, il prône de réduire les dépenses publiques, de privatiser les services publics, de flexibiliser le marché du travail, de libéraliser le commerce, les services financiers et les marchés de capitaux, d’accroître la concurrence en tous temps et en tous lieux. »[1]

                  [1] : « Si aucune limite n’est posée, ce qui va arriver sera une augmentation de la destruction d’emplois et une croissance dramatique du chômage. Du chômage, résulte les délocalisations, elles-mêmes dues aux grandes différences de salaires. Il est indispensable de rétablir une légitime protection ».

                  C’est un sentiment d’inégalité morale et politique qui se confirme tel que l’écrivait Jean-Jacques ROUSSEAU[1] en 1755 : « Je conçois dans l’Espèce humaine deux sortes d’inégalité ; l’une que j’appelle naturelle, ou Physique, parce qu’elle est établie par la Nature, et qui consiste dans la différence des âges, de la santé, des forces du Corps, et des qualités de l’Esprit, ou de l’Ame ; l’autre qu’on peut appeler inégalité morale, ou politique, parce qu’elle dépend d’une sorte de convention, et qu’elle est établie ou du moins autorisée par le consentement des Hommes. Celle-ci consiste dans les différents privilèges, dont quelques uns jouissent, au préjudice des autres, comme d’être plus riches, plus honorés, plus Puissants qu’eux, ou mêmes de s’en faire obéir. »

                  Les fondements de l’inégalité parmi les hommes n’ont pas évolué.


                  [1] J.J. Rousseau : «  Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes »- 1755

                   

                  Bonne journée

                  [1] « Appel aux Français », dans le journal Marianne n° 659 du 5 décembre 2009 qui n’a été repris par aucun grand média. Il dénonce l’aveuglement de la logique néolibérale et de la libéralisation totale du commerce international. Il plaide pour un protectionnisme éclairé.

                   


                  [1] Extrait du « manifeste des économistes atterrés » du 1er septembre 2010. Premiers signataires, Philippe Askenazy (CNRS, Ecole d’économie de Paris), Thomas Coutrot. (Conseil scientifique d’Attac), André Orléan (CNRS, EHESS), Henri Sterdyniak (OFCE)…

                   


                • Defrance Defrance 30 novembre 2010 13:09

                   Fillon , le Sombre Héros !

                   


                  • cimonie raoul 30 novembre 2010 14:07

                    « Si les caisses de l’état sont vides, c’est pas parce que l’argent en sort, c’est parce qu’il n’y entre pas. »
                    Voilà qui confirme cette phrase :
                    http://economistes-atterres.blogspot.com/2010/09/manifeste-des-economistes-atterres.html


                    • keiser keiser 30 novembre 2010 14:20

                      @ L’auteur

                      Vous devriez vous occuper aussi du sondage d’opinion sur les articles , parce que là !...

                      Je m’explique l’article est à 90 % de oui .
                      Je vote donc oui et ... il tombe à 84 % .
                      Très étrange ... 


                      • D-rex D-rex 30 novembre 2010 15:00

                        J’adore votre style. 


                        • Eric la Blanche la Blanche 30 novembre 2010 15:11

                          @Jowurz
                          Je vous engage à relire l’article. Vous verrez que je ne parle pas de ce qui sort des caisses de l’Etat, je parle de ce qui n’y entre pas.
                          Cordialement,
                          Eric la Blanche


                          • emile wolf 30 novembre 2010 16:42

                            Bonjour

                            Sans être Jowurz, je partage son opinion quant au titre de votre comédie.
                            Il est non seulement vulgaire, ce qui est un style comme un autre et vous convient sans doute, mais il induit en erreur.
                            Sa conclusion semble affirmer le contraire de sa première proposition. Il est aisé d’en déduire que la caisse de l’état est pleine et que votre séant est une monstrueuse tirelire qui ne produisant aucun d’intérêt ne participe pas à l’impôt. 

                            Ce titre est significatif de l’incohérence caractéristique du dialogue lourdement accentué de l’un des acteurs.

                            C’est compréhensible ! Tentez la fable et l’humour noir avec votre pseudo ce n’est pas gagné d’office.

                            Ne désespérez pas ! Tout le monde ne saurait être Lafontaine ou Molière. Votre oeuvre ne s’inscrirapas au répertoire des classiques ce dont, résolument moderne, vous vous moquez certainement.

                            Bon après-midi


                            • cmoy patou 30 novembre 2010 16:58
                               Les éxilés fiscaux- sont ils du bon côté du barrage ?

                              L’argent est préférable à la pauvreté, ne serait-ce que pour des raisons financières. 
                              Citations de Woody Allen


                              • Eric la Blanche la Blanche 30 novembre 2010 17:01

                                Les exilé fiscaux ne sont-ils pas... le barrage lui-même ?


                              • cmoy patou 30 novembre 2010 20:04

                                 Les éxilés fiscaux- sont ils du bon côté du barrage ?


                                Ce qui n’est pas la même chose pour rester dans l’esprit de votre article s’entend.

                                Car pour moi gagner des sommes d’argent COLLOSSALES et ne pas vouloir en restituer ne serait-ce qu’une petite partie à un système qui justement leur a permis d’avoir la réussite qu’ils connaîssent faire semblant de partager la misère humaine alors que l’on n’est même pas capable de RENDRE une infime partie de ce que l’on a reçu, je regrette mais celà me soulève le coeur ! Quand on sait que certains milliardaires comme par exemple la femme de Mr Baroin la ci-devante LAROQUE qui s’était éxilée pour échapper à l’ISF en ayant un« petit home » à LAS VEGAS et celà vient demander de l’argent avec l’équipe des enfoirés pour donner aux restos du coeur tout en faisant leur propre promo et il y en à tant d’autres.

                                Alors ou-i Celles et ceux là sont du bon côté du barrage , le côté ou plutôt le dessus ou l’on peut contempler la France du Bas - Ces moutons qui donnent de leur argent pour une mission qui devrait être Régalienne





                              • Eric la Blanche la Blanche 30 novembre 2010 17:00

                                Emile,
                                je n’ai effectivement pas grand chose à faire de vos jugements de valeur qui, outre une certaine agressivité, dénotent une volonté de (faire semblant de) ne pas comprendre ce dont il est question dans ce texte en le prenant au pied de la lettre sans chercher à en saisir l’esprit : oui, les caisses de l’Etat sont vides. Je vous invite respectueusement à réfléchir à la façon dont on les remplit et pas uniquement à la façon dont les vide, c’est à dire à la façon dont on utilise l’argent qui reste.
                                Cordialement,
                                Eric la Blanche

                                PS et après, on s’étonne que le ton monte vite sur les forums.


                                • vivabolivar 3 décembre 2010 09:49

                                  amusant la conclusion PS et après,...


                                  Bon, je voulais réagir à « ne pas s’étonner que le ton monte vite sur les forums »
                                  c’est un effort permanent que de ne pas sauter au plafond chaque fois qu’un avis contraire s’’exprime
                                  Accepter la critique même et surtout quand elle est exprimée ’de mauvaise foi« 
                                  Pour moi, votre métaphore est joliment tournée, il ne faut pas la prendre au pied de la lettre comme vous dites, elle illustre bien ce qui se passe
                                  Ceux qui ne veulent pas ou n’ont pas compris eh bien laissez tomber soit ils finiront un jour par comprendre, soit c’est perdu
                                  En revanche, à la lecture de votre article, je me pose la question de »comment faire pour qu’une majorité d’électeurs puissent lier et adhérer à ce type d’article" et enfin être aussi créatifs que vous l’êtes dans votre écriture pour infléchir le système actuel et le mur qui se dresse devant nous.
                                  Je supporte de moins en moins la société actuelle, suis je la seule, va t-on vers une explosion sociale, mais une vraie pour tout casser et rebâtir ?
                                  I have a dream, .. every night
                                  ,

                                • Yohan Yohan 30 novembre 2010 18:14

                                  Plutôt que les caisses sont vides, il faut plutôt dire que "la France est un tonneau percé. A gauche, ils voudront relever les impôts pour continuer à financer les dépenses sociales et les emplois inutiles de fonctionnaire ; à droite, ils continueront à s’en mettre dans les poches et à distribuer aux plus riches. En attendant, le seul pays qui a compris comment remplir sa barrique, c’est la Chine. La France, elle, a vendu les bijoux de famille et au plus haut de l’Etat et des adiminstrateurs du CAC, chacun se demande comment ratisser les derniers biftons pour sa pomme. Prend l’oseille et tire toi... est leur devise


                                  • Defrance Defrance 30 novembre 2010 23:32

                                    @Yohan

                                     En précisant que je ne suis pas toujours de gauche ni toujours de droite je pense qu’en tant qu’humain on se DOIT d’aider les plus faibles ?
                                     De plus les dépenses sociale, si elle sont parfois galvaudée, elle ne grèvent pas , et de loin autant le budget que le Carambouilleurs d’en Haut .
                                     On commence a comprendre le Karachigate ( des ventes a tarif négatif de sous marins) le Woerthgate, des ventes de terrains a un prix défiant toute concurrence( j’habite la région et je n’ai jamais imaginer, même avec un salaire de cadre habiter ces lieux ) 
                                     Le Gros Navion du Couple Presidentiel

                                     Les frégates de Taïwan qui vont nous pomper des millions .......

                                     La mairie de Paris qui a englouti ????? avec le concours de DSK !

                                     Voyez il y en a de Gauche et de Droite, ce sont en fait les mêmes, a l’étiquette interchangeable ?

                                     Je reviens sur les quelques filous de faux pauvres qui nous volent un peu,, ceux la doivent aussi être réprimés, j’en conviens, mais dans l’ordre de leur larcin, pas systématiquement condamnes comme ceux d’en haut sont constamment ou presque BLANCHIS ?
                                     
                                     Ne croyez pas que la chine en profite tant que cela, elle n’a que du papier, vert ou autre, elle n’a pas encore comme de Gaulle en son temps réclamé son équivalent OR ? Ce serai très drôle d’ailleurs ! vers 30 a 35 minutes si vous ne souhaitez pas voir l’ensemble, pourtant très instructif, voire même d’actualité, bien que vieux de 45 ans !

                                     Je regrete qu Emile Wolf ait critiqué cet article, qui selon la manière dont on le lit et l’aprehende n’est pas plus mauvais qu’un autre . L’argent existe, cela est sur, maintenant ou il est , on s’en doute puisque l’UMP va y faire des collectes , n’est-ce pas Ricky ? 

                                     

                                     


                                  • Defrance Defrance 30 novembre 2010 23:38

                                    IL y a des heurts tous les jours, ou presque, mais les frontières sont étanches et la peine de mort systématique pour les manifestants qui se font prendre !

                                     Je peux vous retrouver les photos de l’exécution ou plutôt de abattages des femmes de Ouïghours qui avaient oser manifester pour la libération de leurs époux !

                                     Mais pour Fricoter en rond, tout le monde s’en contrefout, 


                                  • ELCHETORIX 30 novembre 2010 18:43

                                    @l’auteur excellent billet , comme d’habitude  !
                                    A mon avis pour que le « village » prospère , un seul remède , changer de système économique , en instaurant la 6ème république en remettant à plat toutes les Institutions politiques et économiques , dont l’une , majeure , sera de nationaliser les banques et les sociétés d’assurances , puis , bien sûr supprimer les niches fiscales et , entre-autre , instaurer un seul régime de retraite pour tous , et tant d’autres choses à replacer pour l’intérêt général , dont le pouvoir régalien de battre la monnaie afin d’annuler cette dette autant abyssale qu’injuste , puisqu’elle favorise une rente injustifiée au profit des « banksters » , il est évident aussi que la distribution de l’eau , du gaz et de l’électricité reviendra sous la responsabilité de l’état , càd , nous les citoyens !
                                    Que se vayan TODOS , les adeptes et profiteurs de ce système capitaliste économique et financier !
                                    RA .


                                    • Thérèse Leduc 30 novembre 2010 19:39

                                      Les riches ne veulent pas répartir équitablement l’argent qu’ils nous ont volé.


                                      • Christoff_M Christoff_M 30 novembre 2010 23:17

                                        il ne rentre pas d’argent vu tous les allègements et les arrangements et non prélèvement de la gouvernance Sarkozy Fillon au service des financiers américains et anglo saxons....

                                        Quand vous pensez que le bon personnel politique toutes étiquettes confondues va manger ds un resto prestige près de l’assemblée ou les entrées sont à 98euros, au frais du contribuable !!

                                        Pas un journaliste n’en parle évidemment ils sont souvent invités comme les directions de publications et grands journaux, voir les soirées du Siècle à l’automobile Club de France...
                                        pres des champs, la aussi peu de journaleux officiels en parlent, vu qu’ils font la aussi régulièrement partie des invités, Pujadas en tête ( cherchez l’erreur, un type insipide, cire pompes qui se retrouve parachuté à la tete du JT de F2 comme tous les clones élevés chez Leymergie !!

                                        Quand on fait des crédits à moins de 3% voir 0 pour des gens friqués alors qu’on propose sérieusement encore des micro crédits à plus de 10à 15% pour les plus démunis
                                        ( Merci monsieur Attali les bonnes idées, même principe au FMI avec des taux plus élevés pour les pays pauvres)

                                        Rien n’a changé depuis les romains sauf que la caste mondialiste se donne des airs de cadres supérieurs, des apparences en public ( le pas rapide quand il y a du monde la mine renfrognée...) , les romains eux assumaient leur fiesta et leur vie de débauche...
                                        La même chose existe maintenant mais cette « élite » c’est flagrant en France se cache et n’assume pas ses travers, mais les dorures, la vulgarité et les 4*4 ne sont pas discrets, et les billets d’avion privé, les restos 4 étoiles style sénat, le train de vie fastueux de l’Elysée, n’ont jamais été aussi choquants...

                                        Malgré toute les campagnes de désinformation visant à nous expliquer la rigueur en haut lieu !!
                                        Personne n’est dupe avec la « régionalisation, le phénomène s’est accentué, recréant des barons locaux et leur petite cour, multipliant les échelons d’encadrement administratif inutiles et couteux...

                                        Vous remarquerez que depuis que des privés et des »fossoyeurs« réorganisateur formés dans les écoles de commerce mondialistes, ont débarqué...
                                        Les tarifs montent en flèche chez EDF, la SNCF, les Hôpitaux et le matériel n’est pas renouvelé....

                                        Monsieur Huchon filant la moitié de son budget à des associations d’ »amis« ... madame Bachelot filant plus d’un milliard pour ses amis des groupes pharmaceutiques, somme qui aurait permis de remettre à niveau tous les accueils d’urgence des grands hôpitaux français !!

                                        Il y a de l’argent pour ceux qui font partie du système !! depuis Sarkozy et sa bande d’avocats affairistes l’argent est détourné des caisses de l’état pour des cadeaux style bouclier fiscal et divers allégements ou aides pour formation jamais attribuées aux employés... j’en passe et des meilleures...

                                        Quand la majorité des représentants du PS et de l’UMP sont des fils à papa parvenus qui n’ont plus que mépris pour l’état français et son peuple, ne vous étonnez pas de la suite, et surtout avec des avocats affairistes que tout soit fait pour détourner l’argent public au profit d’ »amis" qui ne se cachent même plus du privé !!


                                        • Ronny Ronny 30 novembre 2010 23:19


                                          @ auteur,

                                          Bien d’accord avec vous. Je me permets d’ailleurs de vous soumettre un article que j’avais écrit dans Avox voila plus d’un an... et qui est en droite ligne avec vos propos.

                                          http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/non-les-caisses-de-l-etat-ne-sont-38796


                                          • patdu49 patdu49 1er décembre 2010 06:56

                                            France, Pays au monde ou il y a la plus grosse concentration de millionnaires en millions de dollars ( 1 citoyen sur 30 est millionnaire ) devant les USA 1 pour 31 habitants, Allemagne 1 pour 68 habitants.

                                            France, + de 1400 MILLIARDS d’EUROS sur les seuls comptes « assurance-vie », soit grosso modo l’équivalent de la dette de l’état.

                                            France, pays qui via les impots, rembourses 50% des domestiques des riches.

                                            France, pays qui, via les allocations familiales, va donner + de 8 000€ par an, à des millionnaires, avec 5 momes, qui vivent dans manoir avec piscine privée, salle de bain dans chaque chambre etc ...
                                            Pays qui va donner ZERO € d’allocation familiale, à une maman seule au Smic, avec son ado de 15 ans, qui le 15 du mois, fera la queue aux restos du coeur pour bouffer.
                                            Pays qui laisse des jeunes de moins de 25 ans, à la rue, sans AUCUNE ressource.

                                            France, pays qui fait de la répression sur les pauvres, et qui remet des légions d’honneurs aux escrocs qui détournent des millions d’euros.

                                            France, pays, ou des patrons peuvent avoir des esclaves 100% gratuits, voir même encore + fort, l’etat va payer le Patron !! oui c’est possible, ça existe bien, sans aucune contrepartie en face

                                            France, pays, ou l’etat peut payer INTEGRALEMENT des patrimoines immobiliers aux + riches, aux marchands de sommeil etc, via les APL.

                                            France, pays ou des sénateurs, ministres, députés, hauts commissaires, secretaires d’états, médiateur de la république, hauts fonctionnaires, etc etc .. vive comme des PACHAS, s’octroient des 6 000€ d’argent de poche par mois, non imposable (black légalisé) en + de leur salaires énormes, et d’avantages en nature invraissemblables .., en toute impunité.
                                            en chine ils seraient condamnés à mort, pour abus de biens sociaux.



                                            • eric 2 décembre 2010 07:17

                                              Bon, finalement, on a un élément de réponse a deux lancinantes questions, est ce que le niveau baisse a l’École et est ce que la gauche s’intéresse vraiment au social ?

                                              Alors que la depense publique représente 56% du PIB, essentiellement en fonctionnement et au détriment de l’investissement, que nous avons selon toute vraisemblance entre un et deux millions de fonctionnaires de trop par rapport a des pays pas plus mal placés sur les plan des services publics et de l’égalité sociale, et que nous finançons largement ces dépenses sur la base d’emprunt au détriment des générations futures, il y a encore des gens qui s’imaginent que l’État n’a pas assez de recettes et qui ne semblent pas comprendre qu’améliorer de 10% l’efficacité de l’etat, donnerait plus de moyen pour une vraie politique sociale que d’augmenter encore la pression fiscale sur le privé.

                                              Conclusions :
                                              il faudrait introduire la règle de trois au bac : en améliorant de 4% l’efficacité de l’État, on aurait plus d’argent qu’en confisquant 100% des « excès de profit »
                                              La gauche sociologique est assez indifférente au fait qu’il y ait des plus pauvres qu’elle, mais elle supporte assez mal qu’il y ait des plus riches qu’elle.
                                              Espérons que nous sera épargné, en cette période de crise économique, un retour au pouvoir de ces tartuffes dépensiers dont le projet est d’alourdir les charges d’entreprises qui sont deja les plus taxées du monde hors Corée du nord peut etre....


                                              • Eric la Blanche la Blanche 2 décembre 2010 11:02

                                                @eric
                                                En vous lisant, j’ai l’impression que vous, vous ne m’avez pas lu. Vous écrivez : « il y a encore des gens qui s’imaginent que l’État n’a pas assez de recettes ».
                                                Je ne me l’imagine pas, je vous mets en lien des documents qui le montrent. Je ne suis pas contre l’amélioration de l’efficacité (encore que, à force d’efficacité, on va tous devenir fous), je suis pour qu’on regarde, une fois n’est pas coutume, du côté de l’argent qui n’entre pas dans les caisses.
                                                Cordialement,
                                                Eric la Blanche

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires