• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Les destins croisés de Ségolène Royal et Cindy Sander

Les destins croisés de Ségolène Royal et Cindy Sander

Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charente et Cindy Sander étoile montante de la chanson française n’ont à première vue rien en commun. Et pourtant, ces femmes de caractère ont toutes deux du surmonter des épreuves avant de parvenir à la reconnaissance...

Issues de familles nombreuses, les petites Cindy et Ségolène savent dès leur plus jeune âge qu’elles devront se battre pour accomplir leurs rêves, rien ne sera facile pour elles. Malgré une enfance pas toujours facile, elles partagent le même rêve, celui de devenir quelqu’un, de soulever les foules.

Après des premiers pas timides, mais plutôt réussis, Cindy et Ségolène peuvent compter sur le soutien indéfectible de leurs groupes de fans, l’un en Alsace, l’autre en Poitou. Mais très vite, les choses se compliquent, elles rencontrent leurs premières difficultés. Malgré les rencontres avec Lionel Jospin, Pierre Mauroy ou encore Ophélie Winter qui les poussent à continuer dans leurs voies, les deux jeunes femmes ont du mal à percer. Dur dur de se faire un nom dans ce monde de stars !

Après plusieurs années de galères, cumulant les petits boulots d’assistante dans un ministère ou d’hôtesse dans un salon de french manucure, les deux femmes semblent entrevoir le bout du tunnel. La Nouvelle Star pour l’une et les primaires pour l’investiture socialiste pour l’autre. C’est LA chance de leur vie, elles ne peuvent se résoudre à la laisser passer. Alors elles travaillent, elles se préparent et elles répètent sans relâche pour décrocher le billet qui les conduira tout droit à Baltard, ou rue de Solférino.

Leurs prestations ne sont pas à la hauteur de leurs espérances . Chahutées, malmenées, raillées, humiliées, les deux femmes encaissent les coups qui pleuvent sur elles. Ségolène en voit de toutes les couleurs : “On doit dire voici mon programme et non pas mon programme c’est Voici”, on se demande si Ségolène est investi “Qui va garder les enfants ?”, et on lui rappelle que le choix d’un candidat, ce n’est “pas un concours de beauté”. Dur dur ! Cindy aussi est malmenée “Arrête de chanter”, “On est plus dans les années 1970 Cindy” ou encore un cinglant “C’est trop tard Cindy, tu as laissé passer ta chance”.

Des mots qui blessent et heurtent, les deux femmes doutent, pensent un instant à tout arrêter, elles sont au fond du trou. Mais c’était sans compter sur le soutien de leurs extraordinaires compagnons coachs, managers (et secrétaire du Parti Socialiste) et sur le buzz médiatique qui va se faire autour d’elles.

Alors qu’elles étaient totalement inconnues du grand public moins de six mois avant leurs premières télés (ou presque), les sondages, les blogs, et autres forums vont faire d’elles de véritables stars.

Quel pied de nez à leurs anciens détracteurs qui les considéraient comme des incompétentes, dépassées, “has been”, les voilà sous le feu des projecteurs et sous les vivas de leurs fans.

Un single “signé”, une investiture, des couvertures et des interviews à tout va, ces deux femmes ont des papillons de lumières pleins les yeux, et la tête dans les étoiles. Le rêve prend forme peu à peu, le travail et le talent est enfin récompensé.

Cindy et Ségolène, deux femmes courageuses, deux battantes, deux cendrillons du XXIe, qui ont prouvé qu’une “success story” à la française est possible , avec pourquoi pas une rencontre en 2012 pour un concert-meeting avant peut être un rêve qui deviendra réalité (ou pas).


Moyenne des avis sur cet article :  2.15/5   (97 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • Yvance77 26 avril 2008 15:51

    Quoi que c’est que je vois (pas). Un article honteux sur la rouge ou blanche du Poitou et pas un lerna, un calmos un patrick et le plus con du site hihihi pour baver sur ce post communo-trotsco-rougeot-stalino-anti democro en somme de m....

    Faut se reveiller les gars


    • morice morice 26 avril 2008 17:15

       Aucun rapport, faut être à la masse pour oser pareille comparaison.


      • sisyphe sisyphe 26 avril 2008 18:34

        Et sinon, entre Sylvie Vartan et Roselyne Bachelot, vous n’avez pas une analyse aussi percutante ?


        • brieli67 26 avril 2008 18:44

          rika Za- raille  et le bel Arno de Klarsfeld ................ WOUAH !!! 


        • barbouse, KECK Mickaël barbouse 26 avril 2008 20:22

          bonjour,

          c’est une des meilleurs blagues que j’ai lu depuis longtemps sur agoravox, bravo a vous

           


          • Thierry LEITZ 26 avril 2008 22:02

            Article refusé pour insuffisance d’argumentation...

            Nous vous invitons vivement à développer vos propos, etc...

            Hou hou, y’a quelqu’un au comité de rédaction d’AV ?


            • rocla (haddock) rocla (haddock) 27 avril 2008 07:44

              et comme belle-paire non plus on la souhaite à personne ...


            • tvargentine.com lerma 27 avril 2008 01:22

              Franchement l’auteur a du l’écrire depuis un asile car comparer ces 2 personnes qui sont deux loosers qui prétendent représenter quelques choses alors qu’elles ne représentent que leur petit interet personnel

              Tres grave le "comité de rédaction" vraiment tres tres grave !


              • Vieux Sachem 27 avril 2008 10:53

                @ LERMA

                En tous cas, Lerma, l’auteur de l’article, aussi gaga que vous le jugez, ne fait pas de fautes d’orthographe, LUI.

                Il vous est donc en un sens, supérieur, et vous lui devez le respect.


              • tvargentine.com lerma 27 avril 2008 03:24

                Mon article en attente de vos votes sur les patrons voyous

                VOTER


                • Vieux Sachem 27 avril 2008 10:55

                  @ Lerma

                  A l’impératif, on écrit : VOTEZ avec un Z comme Zébulon.


                • Vieux Sachem 27 avril 2008 11:02

                  @ CALMOS

                  L’auteur risque une comparaison osée, mais impropre : Ségolène Royal, en renouvelant les vieux concepts socialo-marxistes du PS a sans doute un avenir pôlitique ; Cindy Sander, qui chante des chansons démodées n’a un avenir dans la chanson que dans La Chance aux chansons. de Pascal Sevran.


                • la fee viviane 27 avril 2008 18:24

                  Comparez svp ce qui est comparable !! Cette jeune chanteuse est sans aucun doute talentueuse et je ne jugerais pas sur ce critère, mais comparer les routes de Ségolène Royal et cette Cindy, est une chose qui m’insupporte, Pourquoi ? Ségolène Royal est une femme politique qui a l’envergure d’une femme d’Etat, a qui j’ai déjà fait confiance non seulement en la soutenant en qualité de militante PS active depuis 1972, et en votant pour elle en mai 2007 comme, on l’oublie trop souvent plus de 17 millions de français,et ce, afin qu’elle soit à la tête de la 5eme puissance mondiale !! Je ne sais pas si vous avez une notion, même faible de ce que celle représente !! Que les chemins de vie de ces deux femmes aient des similitudes, je ne dis rien, je n’en sais rien du moins pour Cindy, mais en ce qui concerne le destin.... on en reparlera.

                   


                  • Once 28 avril 2008 08:50

                    Ce chiffre de 17 millions ne veut rien dire du tout. Les gens n’ont pas voté POUR Ségolène Royal, mais CONTRE Nicolas Sarkozy.... Bayrou n’ayant malheureusement pas réussi à percer assez au premier tour, le seul choix possible était Ségolène.... ce qui ne veut pas dire qu’on la soutient. Elle me fait bien rire quand elle répète à tout va que 17 millions de français la soutiennent :) Ça me rapelle Chirac qui disait "Le peuple me veut" après avoir été élu avec 80% des voix.... Je ne pense pas que 80% des français soient des Chiraquiens convaincus... on était seulement anti-Le Pen.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès