• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Les Fous de Dieu tirent le Diable par la queue …

Les Fous de Dieu tirent le Diable par la queue …

La messe est dite, la fesse est maudite ! 

Leur nouvelle croisade

JPEG Je l'avais pressenti dans un billet que beaucoup trouvèrent excessif. Le mariage pour tous allait créer des failles irrémédiables dans une société qui se cherchait un prétexte pour dresser les uns contre les autres ses membres chamboulés par une crise qui n'en est plus une, malaxés par une mondialisation sans morale, éparpillés par des clivages multiples, déterminés maintenant par leurs pratiques sexuelles.

La loi en question ! C'est du moins ce que prétendent les foules qui défilent pour sauver notre modèle sociétal. La famille en danger ! C'est encore leur raison de s'indigner, de se dresser contre les tenants d'une ultime barbarie, d'une nouvelle hérésie. En face, ce n'est guère mieux, les insultes volent : « homophobes » hurlent leurs adversaires sans cesse pour discréditer et oublier un peu vite les questions de société qui malgré tout sont soulevées par ces soldats d'un Dieu intolérant.

Plus les propos sont énormes et mieux les médias relaient l'information. La règle est désormais connue de tous et l'outrance cherche à dépasser la surenchère dans une course folle à la provocation, à la négation du dialogue et de la raison. Qui peut prétendre que nous allons vers la légalisation de la zoophilie sinon des esprits dérangés, héritiers de ceux qui envoyaient sur le bûcher de pauvres femmes que l'on traitaient alors de sorcières ?

Car c'est la chasse aux mal-pensants qui est en marche avec des stratégies de harcellement indignes d'une démocratie et d'une religion qui se prétend tolérante. Nos chers défenseurs de l'ordre familial dépassent tous les usages de la protestation. Ils n'ont plus de limite puisque Dieu est à leur côté. C'est l'argument clef qu'utilisent ailleurs d'autres illuminés de la foi. Ils ne se sont pas encore rendus aux mêmes extrémités, cependant, prudence, le pli est si vite pris …

En face, c'est le carnaval des différences. On ne fait pas que réclamer une légitime égalité des droits, on se grime, on s'exhibe, on provoque avec une jubilation inconsciente. La tension devient palpable entre deux conceptions incompatibles, entre deux folies instrumentalisées. Les citoyens ordinaires se trouvent ainsi pris en étau au milieu de cet ahurissant délire.

Les boutefeux atteignent leur premier objectif. L'exaspération gagne les braves gens. La loi devient suspect, déplacée, inopportune. Comme la communication du gouvernement atteint des abysses insondables et que la droite parlementaire attise les braises, faisant le pari de la crise institutionnelle pour reprendre le pouvoir avant l'échéance légale, nous allons droit vers un choc frontal en un temps où il y aurait bien d'autres priorités.

Je ne vais pas citer ici les dames patronnesses qui soufflent sur une colère feinte, qui entraînent derrière leur névrose pathologique des fidèles aveuglés. Elles ne méritent pas cet honneur et l'on peut se demander pourquoi nos télévisions les mettent ainsi si complaisamment en lumière. La croyance n'a jamais été une école de lucidité, il n'y a pas lieu de s'en étonner ! Ce qui peut surprendre et inquiéter c'est le rôle sournois que jouent ici les élites, l'épiscopat et ce redoutable André Vingt Trois …

Cette expérience cependant a quelque chose de pédagogique. Nos chers cul-bénis, gens de si bonnes familles, découvrent avec effroi la dureté de la répression policière. Ils expérimentent enfin les joies ineffables de la garde à vue quand on ne fait que se dresser contre une loi qu'on juge injuste. Ils peuvent, s'ils en ont la sagesse, faire preuve d'un peu d'empathie pour ces ouvriers qui depuis si longtemps profitent de telles largesses quand la colère les pousse aux débordements pour défendre leur emploi. Sauront-ils retenir cette leçon salutaire ? Le bras policier doit-il être séculier ?

Nous ne sommes qu'au début de l'aventure. Tout est bon pour les uns et les autres. Nous finissons par nous interroger, nous les simples spectateurs de cette guerre incivile. Les irresponsables politiques, religieux, moraux jouent la stratégie du pire. Ils usent avec une adresse consommée d'une dialectique qui renverse la responsabilité. La démocratie est en danger par la faute du gouvernement nous disent ceux-là mêmes qu'il y a peu prétendaient que la politique ne se fait pas dans la rue.

Les uns et les autres sont coupables. Les uns et les autres sont à côté de la réalité, celle qui broie des millions de familles. Le malheur, le chômage, la pauvreté, la précarité se moquent éperdument de la sexualité de leurs victimes. Les enfants sont en première ligne de ce naufrage économique. Qui dans nos hystériques des deux bords pensent à tous ces pauvres gens ?

Inquisitorialement leur.


Moyenne des avis sur cet article :  3.18/5   (68 votes)




Réagissez à l'article

118 réactions à cet article    


  • Bubble Bubble 17 avril 2013 09:18

    Qui dans nos hystériques des deux bords pensent à tous ces pauvres gens ?

    Pas grand monde, mais faut pas rêver ; ce n’est pas parce qu’on reste neutre ou je-m’en-foutiste dans cette histoire de mariage pour tous qu’on pense plus à « ces pauvres gens » pour autant.

    Et, faites attention, même en tant neutre que nous prenons parti, celui du je-m’en-foutisme ; et en tant que partisans de ce troisième bord nous pouvons tout autant devenir hystériques que les deux autres... restons modérés.


    • C'est Nabum C’est Nabum 17 avril 2013 10:53

      BuBBle


      Je reste neutre mais pas modéré. Je me moque, je montre du doigt. La farce est notre ultime recours quand les bornrd dont dépassées.

      Mais peuvent-ils encore écouter ?

    • Aldous Aldous 17 avril 2013 12:03

      Non vous n’êtes pas modéré quand vous traitez de ’’fou de Dieu’’ des milliers de familles.


      Le terme Fou de Dieu provient d’une branche terroriste de l’islam radical qui prône de Djihad et justifie le meurtre d’innocents au prétexte que ce sont des chrétiens.

      Amalgamer des familles chrétiennes paisibles et profondement démocrates à des terroristes islamiques ayant du sang chrétien sur les mains, c’est juste ignoble.

      Ignoble.



    • C'est Nabum C’est Nabum 17 avril 2013 14:10

      Aldous 


      C’est une référence historique qui accolée au diable ne doit pas vous faire peur.

      Je vous devine susceptible, j’aimerais que vous le soyez tout autant pour ceux que vous montrez d’un index vengeur

    • Aldous Aldous 17 avril 2013 14:20

      Je ne suis pas susceptible, je dénonce votre hypocrisie.


      Si c’est associé au diable, pour que ne dites vos donc pas ’’les fous du Diable’’.

      Vous êtes un adepte de la double-pensée Orwelienne.

      La guerre, c’est la paix. 
      La liberté, c’est l’esclavage. 
      L’ignorance, c’est la force.




    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 17 avril 2013 16:09

      L’expression « fou de dieu » est un pléonasme. Comment peut-on décemment prétendre qu’il existe, dans le ciel, un type barbu, sautillant gaiment de nuage en nuage, au milieu d’anges aux ailes frangées d’or, sans être au moins légèrement dérangé ?

      Un gamin, en grandissant, cesse fatalement un jour ou l’autre de croire au Père Noël. Mais si, devenu adulte, il persiste dans sa « foi » aux petits lutins il est généralement convenu de l’envoyer consulter un psychiatre. En cas de délire léger ce type de patient est traité par simple psychothérapie. Par contre, dans des situations de confusion mentale handicapante, il est malheureusement nécessaire d’employer la pharmacothérapie.

      Il en est de même avec les adultes psychosés par l’existence d’un « dieu ». La plupart - soyons honnête - sont à ranger parmi les doux-dingues inoffensifs, simplets béats et ravis de la crèche, sans que leurs troubles délirants ne nécessitent de traitement particulier. Tant que l’ordre public n’est pas perturbé par leurs simagrées, évidemment.

      Et puis, après, il y a les azimutés dangereux. Les Civitas, les Frigide Barjot, les Al-Qaïda, les Boutin, les Manifs pour tous, les commandos évangélistes, etc. Ceux-là ne sont pas frappés de simples troubles mentaux. Des accès de démence, entretenus et alimentés par l’effet de groupe, les conduisent à abattre les barrières de l’interdit pour imposer leurs délires aux individus sains d’esprit. Par la force si nécessaire. Partage ma folie ou je te tue ! Vis comme je t’ordonne de vivre ou le sang coulera ! etc. Leur place est évidemment chez les foldingots.


    • Aldous Aldous 17 avril 2013 16:17

      C’est bien mon petit gars, t’es plus intelligent que Platon, Descartes et Einstein, pour ne citer qu’eux.


      T’as produit quoi dans ta vie de génie ?

    • Lieutenant X 17 avril 2013 16:21

      Hey Peachy ! Lénine, Staline, Adolf, et Pol Pot serait entièrement d’accord avec toi ! (pour ne citer qu’eux). 


    • Deneb Deneb 17 avril 2013 16:43

      C’est ça, dés qu’on fustige la religion, le Godwin n’est pas loin, on évoque les « pages les plus sombres de notre histoire ». C’est Torquemada qui serait content.


    • Aldous Aldous 17 avril 2013 17:18

      Pas obligé d’en passer par le point Godwin :


      Les Jeunes Turcs ont exterminé les arméniens et les chrétiens de Turquie. ils étaient laïcs.

      Staline a déporté les chrétiens au goulag, exterminé les officiers polonais, déraciné des peuples entiers, dont les juifs, envoyés au confins de la Mongolie. il était laïc.

      Mao, avec sa révolution culturelle à détruit la culture de la Chine et gênera la famine la plus meurtrière de l’histoire humaine. Laïc.

      Pol Pol a inventé l’auto-génocide en déportant les ’’bourgeois’’ pour les rééduquer à la campagne.

      Laïc lui aussi.

      La morale religieuse à l’avantage de freiner les crimes des puissants.

      L’absence de morale religieuse à délié les mains des dirigeants criminels du XX e siècle.

      Pourdémolir le point Godwin, je me permettrais de rappeler de les Nazis ont déporté les homosexuels et qu’à l’inverse, l’église est pleine de curés homos.

      Bref, le culte de la laïcité confine parfois à l’aveuglement historique.


    • francesca2 francesca2 17 avril 2013 17:26

      Sans parler du fait que les deux pays déchristianisés de force ont produit les massacres de masse les plus importants de l’histoire de l’humanité.


    • Deneb Deneb 17 avril 2013 17:53

      Les régimes communistes ont érigé le communisme en religion, Staline a tout appris en tant que séminariste. Interdire la religion ne sert à rien, il vaut mieux la ridiculiser, c’est aussi facile que de tirer sur un gibier d’élevage. Le rire, voilà l’arme la plus redoutable contre les croyances irrationnelles.

      En attendant, la Turquie a condamné le sublime pianiste athée Fazil Say. Ce coquin a tweeté un poème d’Omar Khayyam (11ème siècle) et offensé ainsi les islamistes au pouvoir dans son pays.

      La bonne nouvelle c’est qu’Amina, la Fement tunisienne a réussi à fuir de chez elle, après avoir subi l’endoctrinement forcé, les coups et le viol que là bas on qualifie de « vérification de virginité ». Elle a aussi confessé avoir été obligé par sa famille de dénoncer l’action des Femen qui ont brulé un drapeau salafiste devant une mosquée. Sa famille la qualifie de folle, mais en réalité c’est la seule lucide dans ce repère obscurantiste. Courage, Amina !


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 17 avril 2013 17:54

      LES CATHOS INTEGRISTES AMIS DE BARJOT ARRIVENT A ETRE ENCORE PLUS STUPIDES


      QUS LES salafistes....djihadistes and co


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 17 avril 2013 17:57

      voila des femmes TUNISIENNES OU RUSSES QUI ONT les couilles que leurs hommes n’ont

      pas BRAVO LES FILLES


    • Lieutenant X 17 avril 2013 18:08

      Aldous a répondu pour moi.

      Mais (aller, je craque le godwin pour vous faire plaisir) les initiales nazi (NSDAP) ne signifient-ils pas Parti National SOCIALISTE des Travailleurs Allemands... ? Et U.R.S.S. ? J’me souviens plus de l’anagramme...
      Et, pour votre réflexion, la télé-vision n’est-elle pas l’autodafé du XXIème siècle ?
      « La Télévision, c’est l’opium du peuple ! »... smiley

    • Aldous Aldous 17 avril 2013 18:56

      Les régimes communistes ont érigé le communisme en religion



      Jeu de mot certes éloquent mais inconsistant et digne de la double pensée d’Orwell.

      Pour que ce soit une religion, il faut un pouvoir spirituel séparé du pouvoir séculaire.

      L’autorité morale impose la morale divine à tous les mortels, dirigeants comme humbles.

      Le communisme c’est l’absence de séparation des contre pouvoirs et la suppression de toute autorité morale indépendante.

      Ce n’est donc pas une religion.



    • Deneb Deneb 17 avril 2013 18:56

      Tiens, salut la grosse. Déjà revenue de la messe ?


    • TSS 17 avril 2013 20:45

      « Dieu a fait l’homme à son image » dit l’adage !!

      Cela ne donne pas envie d’aimer dieu... !!


    • francesca2 francesca2 17 avril 2013 22:14

      Deneb et julius

      Et c’est censé être une insulte vous traiter mutuellement de fille ? 
      Pauvres abrutis va, ça c’est une insulte !


    • Aldous Aldous 17 avril 2013 22:30

      Deneb utilise des insultes homophobes pour défendre le mariage gay.


      Va comprendre.

    • soi même 18 avril 2013 02:00

      Aldous ne échine avec lui , il a le sourire colgate !


    • soi même 18 avril 2013 02:03

      Aldous ne échine pas avec Peachy , il a le sourire golgate !


    • Deneb Deneb 18 avril 2013 10:25

      Aldous : « Deneb utilise des insultes homophobes pour défendre le mariage gay. »

      Peux tu citer une insulte homophobe que j’ai émis ? Ou une phrase où je défend le mariage gay, dont je m’en fous éperdument, un thème censé détourner l’attention des vrais problèmes ?
      Mais quel abominable troll !


    • oncle archibald 17 avril 2013 09:53

      « c’est la chasse aux mal-pensants qui est en marche » ...

      Oh les pauvres choux ! Je les plains de tout mon coeur ... 

      Elle est en marche depuis bien longtemps « la chasse aux mal pensants » ... j’en ai fait la première expérience dans les amphis de mai 1968 ... Elle était auparavant l’apanage des « intellectuels de gauche » .. pardonnez moi ce pléonasme ... car qui pourrait se prétendre « intellectuel », ou même simplement disposer d’un cerveau normal, et être « de droite », ou même simplement ne pas trouver nécessairement génial de créer des familles dont les enfants auront quatre parents et huit grands parents, certains identifiés, d’autres non, certains rémunérés d’autres non .. m’enfin !!! 

      Je regarde avec une certaine délectation les initiateurs de ce système de « bonne pensée à sens unique » faire l’expérience de ce qu’ils ont imposé à tant d’autres depuis si longtemps ... 

      • C'est Nabum C’est Nabum 17 avril 2013 10:55

        oncle archibald


        Il est vrai que jusqu’à peu on parlait encore de retour de bâton.

        Désormais ils découvrent enfin le fameux Retour de matraque, eux qui ont si souvent applaudi aux violences policières quand les gueux étaient les cibles du bras séculier.

      • oncle archibald 17 avril 2013 11:16

        Sans oublier le retour de manivelle qui casse le bras de celui qui espérait démarrer son moteur ... il faudra surveiller François Normal pour voir s’il n’a pas un bras dans le plâtre ces prochaines semaines ..

        Mais ou avez vous donc appris que le cardinal André Vingt Trois ait « si souvent applaudi aux violences policières quand les gueux étaient les cibles du bras séculier »....

        Il faudrait que vous preniez quelques jours de congés pour une formation en recyclage sur le thème de la doctrine sociale de l’Eglise catholique apostolique et romaine.

      • C'est Nabum C’est Nabum 17 avril 2013 14:06

        Mon oncle


        Je suis un mécréant incurable

        Je pensais que votre André 23 était le nouveau pape

      • Aldous Aldous 17 avril 2013 14:25

        Quelle abyssale inculture ! 


        Et ça donne des leçons.

      • C'est Nabum C’est Nabum 17 avril 2013 18:44

        Aldous


        Merci vous me flattez ! 

        De mes profondeurs, nul risque d’interférer le ciel ...

      • BlackMatter 17 avril 2013 21:02

        L’hystérie religieuse n’est pas une croyance. L’hystérie est une maladie. On peut donc légitimement parler de « fou de Dieu » pour certains « croyants ».


      • Aldous Aldous 17 avril 2013 22:12

        De profundis clamavi ad te, Domine !


      • eric 17 avril 2013 10:33

        Je voudrai vous rassurez sur les répressions policières. Au moins pour le cour terme. Vu l’opinion en tendance de la plupart des membres des forces de l’ordre sur ces questions sociétales, le moins que l’on puisse dire est qu’ils appliquent le programme minimum avec les gamins mis en garde à vue. Cela d’autant plus qu’il n’est pas rare qu’il y ait des liens familiaux....

        C’est ce qui fait que je n’ai pas une opinion arrêtée sur ce qui s’est passé le 24 Mars.
        Comme il est évident que Madame Boutin qui courre sur ses 70 ans, n’a pas franchit de force les 8 rangées de barrière anti émeute et les trois barrages policiers, pour arriver sur les champs, si la thèse d’une provocation de Vals est la plus vraisemblable, la possibilité d’une mauvaise volonté policière n’est pas complètement exclue non plus.

        On voit bien sur le terrain, que comme avant 1914, le pouvoir cherche désespérément sur des « listes » des officiers « fidèles ». Mais visiblement, ce n’est pas de la tarte.

        On entend parler des épurations et nominations politiques. Mais cet exercice contient ses propres limites. A nommer des responsables en fonction de leur loyauté politique supposée et non de leur compétence, tôt ou tard, il y aura de bavures.

        La politique ne se fait pas dans la rue. Mais un changement de civilisation imposé par l’état, même par une courte majorité, ce n’est pas de la politique. C’est la source de tous les totalitarismes.
        La démocratie, c’est une civilisation qui se donne des formes démocratiques pour gérer un État commun. Le totalitarisme, ce sont les gens qui pensent que l’Etat à vocation a « engendrer une civilisation », au besoin contre la majorité ou la minorité.
        A la limite, il serait plus démocratique que 51% de la population décide de réintroduire la royauté, que pour ce gouvernement de vouloir imposer un changement de civilisation à des gens qui ne lui ont rien demandé, seraient ils minoritaires, ce que seul un référendum pourrait prouver.


        • C'est Nabum C’est Nabum 17 avril 2013 10:58

          eric


          Pensez-vous vraiment ce que vous écrivez ?

          Un changement de civilisation ... comme vous y allez.

          Vous parlez sans doute de la crise du capitalisme, de l’explosition des inégalités, de la négation de la valeur travail ?

          Non ! 

          Curieusement l’église de France se tait sur ces sujets quand le nouveau pape semble lui très attentif à ce que j’évoque ici. Curieux non ?

        • Lieutenant X 17 avril 2013 11:17

          « Changement de civilisation » est le terme exact utilisé par Mme Taubira pour décrire ce projet.

          Projet qui semble si important aux (financiers du ?) parti national socialiste et qui pourtant passe à la sauvette, à main levé au Sénat. 

        • oncle archibald 17 avril 2013 11:25

          « Changement de civilisation » est le terme utilisé à très juste titre aussi bien par Mme Taubira que par les opposants à ce projet. 

          Non pas parce que deux hommes ou deux femmes vont se faire un bisou mouillé sur le perron de la mairie, mais parce que ce projet s’inscrit dans la « révolution sexuelle » qui amène à expliquer aux enfants de maternelle qu’il ne faut surtout pas se fier à ce qu’ils ont entre les jambes pour savoir s’ils sont du genre « mâle » ou « femelle » ni qu’il soit besoin d’un homme et d’une femme pour faire un enfant ..... 

          Et Nabum nous explique que les opposants à ce projet sont hystériques ???

        • Dzan 17 avril 2013 11:26

          Les enfants Dupont de Ligonnès avaient une mère, un père, ils allaient à la messe tous les dimanches
          On sait ce qu’il advint.


        • Lieutenant X 17 avril 2013 11:38

          Wa Dzan ! Argument fatal ! Ooo ma logique en est toute chamboulée ! smiley


        • eric 17 avril 2013 11:55

          On vous a déjà répondu à ma place, mais pour info, ce n’est pas limité au texte qui va légaliser les conséquences du commerce d’enfant. Le fantasme d’une avant garde qui enfante une nouvelle civilisation et un homme nouveau grâce à l’instrument de l’État, et même avec une majorité instantanée de 51% de la population est officiellement à la base du projet socialiste qui y rajoutait une pincée de poudre de perlimpinpin par rapport à ses grands anciens bolcheviques pour faciliter le processus ( « réenchantement du rêve », c’est sur que là, on sortait un peu de marxisme traditionnel).http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/programme-du-ps-un-vague-89996
          A tort ou a raison, mais qui pourra le dire dans une démocratie, j’ai un peu une autre conception du dialogue démocratique. Personnellement, je vois plutôt un contexte genre article 2 de la DUDH. Changer l’age de la retraite, c’est du politique. Changer de civilisation sans mandat clair et majoritaire c’est de l’oppression. On sait qu’il faut une majorité au parlement pour juste changer la constitution. Je n’accepte pas qu’on me change ma civilisation a main levé et a pas 10 voix prêt., Maintenant, si vous ne vous sentez pas concernés libre à vous de rester un observateur goguenard. La passivité fait aussi parti des droits de l’homme.


        • Aldous Aldous 17 avril 2013 13:52

          Cette loi va aboutir à la légalisation de la fabrication délibérée d’orphelins de père ou de mère par des femmes ou des hommes homosexuels dans le but de permettre leur adoption par leur partenaire sexuel.


          Comparer cet privation volontairement infligée à un enfant par pur égoïsme avec l’adoption d’orphelins par des couples généreux pour les arracher à la triste vie des orphelinats et réparer le malheur qui leur est arrivé, c’est confondre le bien et le mal.

          Le législateur le sait, les militants homos le savent et ils se sentent merdeux.

          C’est pourquoi ils n’ont que l’anathème d’homophobie à la bouche, afin d’éviter qu’on puisse dénoncer de façon intelligible leur turpitude.

          Alors il ne faut pas se lasser de le crier sur les toits : cette loi va autoriser la fabrication à dessein d’orphelins afin de les fournir aux homos qui ne peuvent pas en avoir naturellement.

          Les enfants orphelins souffrent toute leur vie, même s’ils sont adoptés, aimés, choyés.

          Créer délibérément un orphelin, c’est un crime. Et ça doit le rester.

        • C'est Nabum C’est Nabum 17 avril 2013 14:08

          Lieutenant X


          J’ai évoqué les extrémistes des deux camps.

          Admettez au moins cette évidence, personne, sur ce dossier n’est raisonnable !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès