• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Les polaroïds des partouzes de DSK au musée d’Orsay en (...)

Les polaroïds des partouzes de DSK au musée d’Orsay en 2112

Raoul s'est acheté un Polaroïd. Il le teste en se photographiant chemise ouverte, le torse nu devant le miroir bardé d'autocollants du PMU, du café de René dans le 14e arrondissement de Paris. Il fait une photo en mettant un peu mousse de sa bière sur sa lèvre supérieure, en forme de moustache blanche. Puis en agitant, sa dernière prise pour que l'image apparaisse, il dit à son ami Vincent en train de gober une poignée de cacahuètes :

— Tu vois aujourd'hui… ils lui tournent tous le dos, mais demain… oui demain peut-être que DSK sera le seul à laisser une trace dans l'histoire, et à être même un sujet d'étude dans le domaine de l'art… Hips

— De l'art : DSK… ? Tu as dit de l'art, Raoul  ?

— Oui Mônsieur, de l'art… Car si un mec qui fait des croquis et des tableaux de putes finit au musée d'Orsay, y a pas de raison qu’un mec qui fait des polaroïds de ses partouzes n'y aille pas à son tour. Bon, dans cent ans, je te l'accorde. Mais DSK finira comme Degas, au musée d'Orsay…

Raoul siffle sa bière d'un coup et avale une poignée de cacahuètes en contemplant sa photo qu'il trouve formidable. Sa chemise ouverte, torse en avant, mousse de bière sur la bouche, l'air sérieux et réfléchi. Il se plait. Certainement autant que Van Gogh devant ses autoportraits. Et dans une inspiration, il lâche :

— Tu vois cette photo… ce polaroïd… finira peut-être lui aussi au musée d'Orsay. C'est mon autoportrait… Hips

— Et c'est pour ça que t'as acheté un Polaroïd ?

— Oui monsieur, le Polaroïd fait des petits tableaux uniques donc rares… 

— Rassure-moi, tu ne vas pas faire des nus comme ton peintre-là… Le Degas.

— Hips, Chais pas… Tu me donnes une idée là… Je vais aller faire mon Degas rue Saint-Denis… Je vais aller photographier les filles de la rue Saint-Denis… en train de faire leur toilette post-copulation… Hips.

Vincent le regarde inquiet, fait signe à René de leur remettre deux bières.

— Raoul, comment sais-tu que DSK fait des polaroïds de ses rendez-vous coquins ? Et en quoi il serait un artiste…

— Vincent mon vieux pote… Écoute-moi… Un artiste, c'est un témoin de son temps qui laisse une trace dans l'Histoire… 

— Une trace pour faire quoi  ?  ? ?

— Une trace pour trouver le chemin de l'éternité… Burpsssss, tu vois j'ai eu cette révélation quand ma femme…. hips

— …T’a fait une fellation… 

— Mais non, t'es con Vincent… non quand ma femme m'a giflé devant tout le monde au musée d'Orsay.

— Et qu'est-ce que t'as fait mon Raoul pour mériter ça ?

— En voyant les tableaux des putes à Degas, je lui ai dit que l'obsession du cul, c'est une quête maladive d'éternité, que la quéquette d'éternité, ça te fait naître une volonté artistique… et que si DSK a gardé des traces photographiques de ses ébats artistiques, avec un Polaroïd, il pourrait très bien les exposer ici dans ce musée comme Degas… Et là… PAF, c'est parti d'un coup… en pleine gueule, elle me gifle… ça m'a même griffé le nez…

— Oh putain !... et y’avait du monde

— Ouais, c'était plein… Et comme j'avais parlé un peu fort, tous les gens du musée d'Orsay me regardaient, et attendaient la suite… alors pour sauver la face, je me suis mis debout sur le banc et j'ai crié : ÉCOUTE-MOI FEMME qui est la mienne !!!… Un président de la IIIe république n'a droit qu'à un paragraphe dans un livre d'histoire. En 1887, Carnot est élu président de la République française et Degas craque méchamment pour les femmes nues et les peint dans les bordels. Aujourd'hui, Carnot est un boulevard et personne ne s’en souvient, alors que Degas a droit au musée d'Orsay et se vend des fortunes. Tu vois, Hollande Président, je veux bien, mais en 2112, il sera une avenue, Sarkozy une impasse et DSK finira au musée d'Orsay. Ses polaroïds seront des oeuvres d'art. 

— Putain Raoul t’en sais des choses toi… T'aurais pu être professeur si t'avais pas raté l'école…

— Oula !!!… Nuance, c'est pas moi qui aie raté l'école, c'est l'école qui m'a raté…. Burpsssss, j’espère juste que DSK a fait des polaroïds…

— Ouais, ce serait con qu'il n'expose pas au musée d'Orsay…

— Mouais, ce serait con… René, remets nous deux bières….

— Et des cacahuètes s’il te plait… Burpsssss…

— En même temps, en 2112 on sera plus là pour les voir…

— Ouais, et l'ouvrier ne pourra toujours pas s'acheter un Degas ou un DSK… Burpsssss.

— Ouais... Viens, on va jouer au PMU…


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • SANDRO FERRETTI SANDRO 1er juin 2012 12:22

    Très pertinent.
    Vous devriez écrire pour «  Gonzaï », cher Gonzo.


    • Jean Valles Jean Valles 1er juin 2012 21:43

      Merci Sandro...

      Je vais lire Gonzaï grâce à vous ce week-end.

    • chantecler chantecler 1er juin 2012 15:56

      ? ???????????????????????


      • SANDRO FERRETTI SANDRO 1er juin 2012 16:51

        Pour ceux qui n’auraient pas compris, je souligne que cet article est excellent et pertinent, notamment en ce qu’il fait le lien entre l’art et le cochon, voire même le lard et le cochon.
        Et pour ceux qui ne connaissent pas, « Gonzaï » est un excellent « pure player » , avec souvent de bonnes plumes, qui relaie le style journalistique « gonzo », dont l’auteur se réclame.


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 1er juin 2012 17:22

          Et pis y a Dédé,en pleine partie de flipper,qui entend que l’Raoul y veut faire des nus comme deux gars et y s’dit : bordel,meme Raoul il en est !


          • docdory docdory 1er juin 2012 17:51

            Un Polaroïd ? Je croyais que ça n’existait plus depuis des lustres ! Mais vérification faite sur google, ça semble exister encore ?! Je n’en crois pas mes yeux...


            • Jean Valles Jean Valles 1er juin 2012 21:55

              Dédé toujours scotché à son flipper, c’est un personnage qui me plait bien. Une écoute, qui fait tilt... Je l’adopte. smiley


              • bert bert 2 juin 2012 02:27

                pour le polaroîd j’ai pas de source

                par contre il fait déjà de la house music


                • bert bert 2 juin 2012 03:04

                  et le extra heavy club dub est vraiment « ist da ish »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès