• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Les tentations du piratage étouffées ?

Les tentations du piratage étouffées ?

Nous sommes maintenant 18 mois après la publication de la loi DADVSI, et le résultat en est atterrant. Il est présenté ci-dessous sous forme à peine parodique.

Depuis une dizaine d’années se multiplient des mouvements collectifs délinquants, appelés selon les régions "rave parties", "bals populaires", "messes du dimanche", "anniversaires", dans lesquels les droits d’auteurs sont systématiquement contournés par l’exécution publique, hors du cercle familial strict, d’oeuvres musicales sans versements de droits, et dont le but est un enrichissement illégal basé sur la vente de pâtisserie et billets de tombola. Ces mouvements ont été favorisés par la baisse constante du prix des instruments de musique, maintenant accessibles au grand public, mais pour lesquels les usages ont débordé du cadre du droit à cause du comportement irresponsable d’une minorité de délinquants.

Il a été établi que ces mouvements sont liés au terrorisme, au grand banditisme et à la pédophilie. Ainsi par exemple, le 04/07/05 a eu lieu à Washington une marche contre la guerre en Irak dans laquelle les organisateurs ont diffusé sans acquitter de droits l’oeuvre des Rolling Stones Sweet Neocon.

Les sociétés détentrices de droits ont depuis longtemps tenté de sensibiliser les entreprises de lutherie à l’utilisation illégale de leurs produits. La plupart d’entre elles ont ainsi accepté des accords dits de "cease and desist", à travers lesquels elles acceptaient de cesser leur activité pour se mettre à l’abri de poursuites civiles et pénales. Ainsi en 2001, la société Fender, suite à une plainte de la Fondation Jimi Hendrix, a cessé la vente de guitares électriques et vend désormais des instruments ne pouvant interpréter que des oeuvres téléchargées légalement sur le site de cette Fondation. Ces efforts ont porté leurs fruits, et l’on constate désormais une baisse de la vente de lutherie illégale. Mais elle a été malheureusement compensée par des techniques criminelles consistant à utiliser des dispositifs de contournement, comme des casseroles utilisées comme instruments de percussion.

Les gouvernements se sont saisis du sujet, et ont coordonné de vastes mouvements de lutte contre le piratage. Ainsi, le 11/03/06 a eu lieu à Vienne l’arrestation de membres d’un gang de trafiquants, qui se désignaient eux-mêmes sous le sobriquet d’"Eglise luthérienne", et interprétaient en public des oeuvres chorales de Jean-Sebastien Bach, appartenant au hedge fund Cayman Bach Capital Ltd depuis que les accords internationaux signés sous l’égide de l’OMPI ont porté rétroactivement en 2002 la durée légale des droits d’auteur à 720 ans.

Dans le même temps, les détenteurs de droit se sont lancés dans la mise en oeuvre de procédés permettant de prévenir le piratage à la source, en faisant en sorte que les oeuvres diffusées ne puissent être dupliquées. Le premier procédé, mis en oeuvre par la société Sony/BMG, a été malheureusement déclaré illégal par un jugement civil de l’Etat de Hawaii. Il consistait à faire en sorte que tous les appareils de lecture d’oeuvres musicales s’autodétruisent à la mise en service. Par contre, les deux autres procédés ont donné satisfaction. Le premier, mis en oeuvre par la société Apple, consistait à créer une nouvelle forme de support qui ne pouvait être inséré que dans des appareils dépourvus de fonction de lecture. Elle a vendu plusieurs milliards d’exemplaires d’oeuvres ainsi protégées. Le second, mis en oeuvre par la société Microsoft, consistait à rendre les oeuvres non reproductibles en y superposant un enregistrement à fort volume de marteau-piqueur. Mais des problèmes de compatibilité sont apparus, les utilisateurs du premier procédé se plaignant de ne pas entendre clairement le marteau-piqueur.

Pour faire face à ce problème, l’Union européenne vient de lancer un projet appelé "musique libre", visant à normaliser les dispositifs de protection afin de permettre l’interopérabilité, et recommandant des modèles particuliers de marteaux-piqueurs. Elle prévoit également d’interdire la pratique du chant sur l’ensemble de l’Union, sauf dans le Tyrol qui a fait jouer sa clause de sauvegarde.

Il ne faut toutefois pas se voiler la gravité de la situation, et c’est bien le développement de la lutherie qui en est responsable et en profite le plus. Il serait donc normal que cette activité soit taxée au bénéfice de la création. Elle a manifesté son désaccord, étant déjà menacée d’une nouvelle taxe visant à compenser les pertes de recettes de la télévision publique française suite à la décision du gouvernement d’exonérer fiscalement les recettes des musiciens suisses diffusés en France (loi dite du "bouclier musical"). Mais l’Association des luthiers français a néanmoins déclaré accepter le principe d’une nouvelle taxe si cela permettait enfin de les décharger de leur responsabilité vis-à-vis du terrorisme, en particulier dans les cas de transport d’armes dans des étuis pour violons.

Les montants actuellement envisagés sont pour les claviers de 10,08 euros par octave et, pour les cordes, de 12,51 euros par corde. L’annonce de ce dernier montant a provoqué une vive réaction des fabricants de harpes, et une manifestation, très suivie en Bretagne. Le président de la République a rencontré les manifestants, et aurait déclaré à l’issue de cette rencontre que "les Bretons sont des cons". Les manifestants ont symboliquement offert à Mme Sarkozy une guitare à une corde. Par ailleurs, l’Assistance publique a attiré l’attention sur le fait qu’une taxe sur les amplificateurs sonores porterait également sur les appareils d’échographie médicale, et souhaiterait dans ce cas négocier un montant forfaitaire pour le droit de diffusion de tout signal à travers le corps humain, embryons inclus.

Le gouvernement a demandé à la société Fnac, indépendante puisque ne vendant pas de lutherie, un rapport d’expertise sur le sujet. Ce rapport conclut à la nécessité d’un "filtrage" de la lutherie. Ainsi, les instruments devraient avertir leurs utilisateurs de la légalité de leurs interprétations et, au troisième essai, se mettre d’eux-mêmes définitivement hors service. La Cnil a donné son autorisation à la création d’un "fichier national des instruments de musique débranchés", afin qu’ils ne puissent être mis en réparation. La société Steinway a proposé une technique dite de "marquage", consistant à repérer les notes les plus utilisées dans les catalogues de droits, et à ne pas mettre dans ses produits les cordes correspondant à ces notes. Il apparaîtrait ainsi que le si bémol de la première octave est relativement peu utilisé dans le répertoire, et peut être considéré libre de droits. Mais cette technique couvre aujourd’hui relativement mal les instruments ne reposant pas sur la gamme tempérée, comme la guimbarde.

Toutefois, le rapport Attali, commandité par le même gouvernement et soutenu par la société Publicis, propose une autre approche. Elle consisterait à inclure dans le prix d’achat des instruments de musique un contrat de location mensuelle des droits d’interprétation de l’ensemble des catalogues des sociétés détentrices. Mais cette approche a été vivement critiquée par la ministre de la Culture, qui a insisté sur le fait que le développement de la culture musicale française était pour elle indissociable de l’achat à l’unité de nombreuses feuilles de papier par tous les débutants au piano.

Une bonne partie de l’industrie penche actuellement pour le financement par la publicité. Chaque interprétation serait précédée d’un message publicitaire exécuté par l’instrument lui-même selon ses possibilités (violon, pipeau...). La société Google propose ainsi un procédé où chaque instrument serait relié à son dispositif AdSense et interpréterait des publicités contextuelles basées sur le profil de l’instrument créé par l’archivage pendant vingt-cinq ans de ses consultations sur son site YouTube.
Il reviendra donc aux hedge funds... euh au gouvernement français de choisir entre ces approches. Mais il faut insister sur le fait que le principal reste l’éducation des citoyens à l’usage légal des instruments de musique. A ce titre a été entreprise cette année une grande campagne de sensibilisation des élèves d’écoles primaires, avec le slogan "Pensez aux enfants de Mozart" et des vidéos de tsunamis, dans laquelle les enfants seront invités à chanter des oeuvres libres de droits, comme Le Bon Roi mérovingien (le mot "Dagobert" étant une marque déposée des fromageries de Haute-Normandie).


Moyenne des avis sur cet article :  4.59/5   (138 votes)




Réagissez à l'article

116 réactions à cet article    


  • ZEN ZEN 6 février 2008 10:23

    A u début de l’article , je me suis demandé si c’était du lard ou du cochon..

    Puis, cela devient clair , c’est bien du Forest déjanté, mais logique avec lui-même...


    • Forest Ent Forest Ent 6 février 2008 11:48

      L’eau ferriguneuse, non ... smiley


    • Djanel 6 février 2008 13:43

       

      Nous payons la défaite du socialisme depuis la chute du « mur de Berlin » parce qu’on nous a toujours dit et entretenu à gauche comme à droite qu’il n’y en existait qu’un seul le marxisme. Aujourd’hui plus rien ne s’oppose à la privatisation de tout ce que le monde contient. On s’approprie des œuvres musicales tombées dans le domaine public en publiant une nouvelle interprétation que l’on prendra soin de protéger par des droits à la propriété intellectuelle. On confondra exprès les droits ou l’absence de droit d’auteur (domaine public) exprès avec celui de l’interprète et le tour de passe-passe est joué, ils viennent de vous voler Blanche Neige qui est maintenant la propriété de Walt Disney pour les Américains ignorant l’origine de l’œuvre qui était tombé en France dans le domaine public depuis si longtemps.

       

      Voici un lien pour une œuvre dont l’auteur n’a jamais revendiqué ses droits. C’est un monument historique de la chanson française qui pendant la guerre fut l’un des hymnes chantés par la résistance avec « Le chant du partisan », je veux parler de « La complainte du partisan »

      C’est une interprétation sublime de John Bliemer et vous remarquerez que sur la fenêtre vidéo, il est écrit : « Leonard Cohen The Partisan by John Bliemer » ce qui signifie chanson de Léonard Cohen interprété par John Bliener…………………………etc…………….. …… 

       

      http://www.youtube.com/watch?v=dmDDyDH1JAo&mode=related&search=

       

      Tout le monde croit que Léonard Cohen est l’auteur de cette chanson alors qu’elle est l’œuvre de « Emmanuel d’Astier de la Vigerie dit "Bernard" dans la résistance » et la musique d’Anna Marly décédé en 2007. voici un lien vers un site qui veut entretenir sa mémoire. Malheureusement vous ne pourrez pas écouter entièrement les interprétations puisqu’elles sont la propriété des éditeurs de musique : http://www.leonardcohensite.com/partisanfr.htm. Il vous faudra Real Player pour écouter les extraits mis à votre dis position.

       

      Bien sur que Léonard Cohen est honnête puisqu’il ne cache pas l’origine de la chanson néanmoins, il se l’est appropriée en corrigeant le texte ce qui a détruit en partie sa signification. Et ainsi cette chanson devenue propriété de léonard Cohen est protégée par ses droits d’auteur que ses éditeurs peuvent faire valoir à tous moments. Si vous n’appelez pas çà du vol. Et c’est pourtant c’est ce que permettent ces lois sur la propriété intellectuelle. Un scandale puisque l’on s’approprie de la culture et de tout ce qui n’appartient à personne.

       

      Et en allant plus loin et en quittant le monde de l’édition vous verrez des multinationales poser des brevets sur les substances actives de plantes médicinales utilisées par les amérindiens en Amazonie et en Amérique centrale. Ainsi un jour, si ces peuples voulant exploiter leur médecine traditionnelle et les substances actives qu’ils utilisent avec les plantes, ils ne le pourront plus le faire parce que ces substances seront devenues propriétés intellectuelles des multinationales américaines et européennes qui se protégeront juridiquement avec le droit américain qui s’impose par la force au monde entier.


    • Djanel 6 février 2008 13:53

       

      Un moinseur de droite est passé plus vite que son ombre ce qui me réjouit parce qu’en agissant ainsi ils ont fini par nous révéler leur carence intellectuelle en face de nous.

       

      Vive la gauche nom de dieu.


    • Djanel 6 février 2008 15:42

       

      C’est bien vrai çà. Les gens qui votent à droite n’ont pas de cervelle de +4 je suis passé à –1 et pas uns ne s’est arrêté pour justifier son jugement. Si ce n’est pas une lâcheté, alors dites moi ce que le mot courage veut dire maintenant.

       

      Je vous rappelle qu’en votant ici négativement, vous votez contre la résistance, je n’ai pas choisi au hasard cette chanson. Comme l’UMP se réclame du gaullisme. Comment se fait-il qu’un des hymnes de la résistance soit si mal traités par eux ? Comment peut-on laisser un éditeur étranger s’emparer commercialement d’un monument de la résistance dont de Gaule lui-même avait rendu un hommage ? L’UMP n’est donc pas patriote en reniant ses idéaux issu du gaulisme.

       

      Je dérape encore moi le pauvre résistant esseulé à la Sarkomanïa


    • Djanel 6 février 2008 15:46

      C’est remonté à + 2. Il y a de résistance ne perdons pas courage.

       


    • Mescalina Mescalina 6 février 2008 16:18

      @ DJANEL

      "Je dérape encore moi le pauvre résistant esseulé à la Sarkomanïa".

       ???? N’en fais pas trop là ...

      "Vive la gauche nom de Dieu"

      Tu as le droit d’être de gauche. Tu dénigres la doite et sa pensée par le plus bête des arguments : l’accusation d’infériorité intellectuelle. Tu es donc un abruti de gauche (je ne parle pas de la pensée de gauche qui se défend comme celle de droite, mais bien de toi !)

       


    • Mescalina Mescalina 6 février 2008 16:22

      Concernant l’article cette fois, merci bien pour cete bonne tranche de rigolade, excellent texte ! Sur le fond,ayant déjà débattu avec vous sur le sujet, nous ne sommes pas d’accord sur la meilleure méthode à employer pour la rétribution des artistes et l’incitation à la création originale, mais je ne peux que m’incliner devant votre papier !


    • Djanel 6 février 2008 17:30

       

      Mescalina

       

       

      La mescaline une drogue aussi sauvage que le LSD.

       

      Vous me reprochez exactement ce que vous faites en employant le mot abruti pour me qualifier.

       

      Faut-il que je vous apprenne à lire parce que dans mes commentaires, je fais remarquer aux lecteurs que l’on a voté négativement contre mes commentaires sans justifier son jugement.

       

      Et pour vous voici un couper-coller d’un passage de mon texte que je place entre des guillemets « en agissant ainsi ils ont fini par nous révéler leur carence intellectuelle en face de nous. » Ce n’est pas la personne qui est jugée ici mais sa manière d’agir qui nous révèle ses carences. Forcément, ce jugement est juste puisque sournoisement ni vu ni connu, ils nous décochent courageusement des points négatifs tout en restant silencieux. Si pour vous agir comme çà, c’est être vertueux laissez moi vous mépriser, en me torcha…..

       

      Lequel de nous deux contredit ses valeurs morales, Vous ou Moi ?

       

      Vous puisque vous n’avez pas l’air d’apprécier que l’on accuse les autres d’êtres en « infériorité intellectuelle » et en même temps vous me traitez d’abruti. J’écris souvent mal et même très mal mais j’évite au maximum de me contredire parce que j’ai appris que mes contradictions révèlaient mes erreurs. Vos jugements moraux formulés contre moi sont donc faux puisqu’ils sont en contradiction avec vos propres valeurs. Si vos jugements sont bons vos valeurs sont fausses ou dans le meilleurs des cas, entachées d’hypocrisie.

       

      Qui doit réfléchir sur lui-même pour éviter l’erreur ?


    • Djanel 6 février 2008 17:40

       

      Contre Sarko

       

      Etre de gauche ce n’est pas un droit, c’est un devoir.


    • JL JL 6 février 2008 18:33

      @ Djanel, sur le CD en ma possession il est mentionné : "The partisan (A. Marly - H. Zaret - Bernard) 1969 Stranger Misic Inc. Reprinted by permission.

       

       

       "... Un vieux homme dans un grenier,

      "Pour la nuit nous a caché

      " Les Allemands (sic) l’ont prisent (sic)

      "Il est mort sans surprise ... "

       ?♫

       

       ?♫


    • patrice69 patrice69 6 février 2008 18:34

      Ni dieu ni maitre. Je n’ais pas d’ordre à recevoir.


    • Gugu Gugu 6 février 2008 21:57

      les allemands l’ont pris !!!

      surement la meilleure reprise de noir désir, j’aimerai connaitre l’origine de la chanson


    • Djanel 6 février 2008 23:03

       

      Il y avait un lien dans mon commentaire cher lecteur. Vous ne l’avez point vu.

      Le voici à nouveau pour vous :

      http://www.leonardcohensite.com/partisanfr.htm


      COMPLAINTE DU PARTISAN

      Les Allemands étaient chez moi
      On m’a dit résigne toi
      Mais je n’ai pas pu
      Et j’ai repris mon arme.

       

      Personne ne m’a demandé
      D’où je viens et où je vais
      Vous qui le savez
      Effacez mon passage.

      J’ai changé cent fois de nom
      J’ai perdu femme et enfants
      Mais j’ai tant d’amis
      Et j’ai la France entière. 

       

      Un vieil homme dans un grenier
      Pour la nuit nous a cachés
      L¹ennemi l’a su (Les Allemands l’ont pris)
      Il est mort sans surprise.

      Hier encore nous étions trois
      Il ne reste plus que moi
      Et je tourne en rond
      Dans la prison des frontières.

       

      Le vent souffle sur les tombes
      La liberté reviendra
      On nous oubliera
      Nous rentrerons dans l’ombre

      Paroles : Emmanuel d’Astier de La Vigerie dit "Bernard".
      Musique : Anna Marly
      écrit en 1943, à Londres.


    • Djanel 6 février 2008 23:15

       

      Il y avait un lien dans mon commentaire cher lecteur. Vous ne l’avez point vu.

      Le voici à nouveau pour vous :

      http://www.leonardcohensite.com/partisanfr.htm


      COMPLAINTE DU PARTISAN

      Les Allemands étaient chez moi………………………………………………………………...
      On m’a dit résigne toi …………………………………………………………………………...
      Mais je n’ai pas pu ………………………………………………………………………………
      Et j’ai repris mon arme…………………………………………………………………………..

       

       

      Personne ne m’a demandé………………………………………………………………………………..
      D’où je viens et où je vais………………………………………………………………………………...
      Vous qui le savez…………………………………………………………………………………………..
      Effacez mon .passage……………………………………………………………………………………..


      J’ai changé cent fois de nom…………………………………………………………………………….
      J’ai perdu femme et enfants……………………………………………………………………………..
      Mais j’ai tant d’amis …………………………………………………………………………………….
      Et j’ai la France entière…………………………………………………………………………………. 

       

      Un vieil homme dans un grenier………………………………………………………………...
      Pour la nuit nous a cachés……………………………………………………………………….
      L¹ennemi l’a su (Les Allemands l’ont pris)……………………………………………………...
      Il est mort sans surprise………………………………………………………………………….


      Hier encore nous étions trois ……………………………………………………………………
      Il ne reste plus que moi………………………………………………………………………….
      Et je tourne en rond……………………………………………………………………………...
      Dans la prison des frontières. …………………………………………………………………...

       

       

      Le vent souffle sur les tombes…………………………………………………………………..
      La liberté reviendra……………………………………………………………………………...
      On nous oubliera………………………………………………………………………………...
      Nous rentrerons dans l’ombre……………………………………………………………………


      Paroles : Emmanuel d’Astier de La Vigerie dit "Bernard"……………………………………...
      Musique : Anna Marly………………………………………………………………………….
      écrit en 1943, à Londres…………………………………………………………………………


    • Djanel 6 février 2008 23:25

      C’est encore raté. Pas pu l’envoyer dans sa mise en page. Ce n’est pas lisible, tant pis. Vous pouvez toujours cliquer sur le lien. Qui est un site qqui rend hommage à Léonard Cohen, Anna Marly, Emmanue d’Astier de la Vigerie.

      Si vous voyez une morue passer. C’est Haddock qui s’est échappé de son paddock


    • Mescalina Mescalina 7 février 2008 10:03

      La mescaline une drogue aussi sauvage que le LSD.

      Ah bon ?!!!

      DJANEL, pour l’ensemble de votre oeuvre sur AV :

      Quelle pédanterie… C’est bien parce que j’ai quelques minutes à perdre que je prends la peine de répondre à votre prose. Alors déjà, « révéler leur carence intellectuelle en face de nous », cela n’est pas français. Je pourrais passer mon temps à décrypter vos phrases sans queue ni tête, vous êtes un sophiste de bas étage complètement halluciné, vos arguments sont fallacieux, vous allez me reprocher de ne pas démontrer, je ne peux pas (la tache est trop grande) et n’en ai pas l’envie, vous êtes persuadés de détenir la vérité, d’être intelligent, vous balbutiez des concepts philosophiques (la Morale) sans les maîtriser, du grand n’importe quoi, vous êtes tout simplement stupide. Je ne vous répondrai plus, déjà trop de temps de perdu, vous n’en valez pas la peine, vous êtes un "Lerma". Torchez-vous à satiété !

       


    • roOl roOl 7 février 2008 10:42

      Merci pour l’article.

      Pour les fans de la defense a tout prix des droits d’auteurs et les derives que cela entraine, je vous recommande la lecture de "Noir" de K.W. Jeter.

      Nettement moins comique que votre texte smiley

       

    • roOl roOl 7 février 2008 10:43

      Djanel, sur n’importe quel autre site/forum, vous auriez deja été averti/banni pour usage abusif de ’post’ a repetition.


    • FreeManu 7 février 2008 11:18

      @Djanel

      Bonjour,

      Vous dites « Comme l’UMP se réclame du gaullisme. Comment se fait-il qu’un des hymnes de la résistance soit si mal traités par eux ? »

      Peut-être un début d’explication...

      http://lucky.blog.lemonde.fr/2008/02/06/la-droite-sarkozienne-a-nouveau-contre-le-programme-de-la-resistance-de-1944-« a-bas-les-jours-heureux- »-jean-luc-porquet-dans-le-« canard-enchaine »-6-fevrier/


    • Mescalina Mescalina 7 février 2008 11:19

      Hum... en fait point besoin de nouveau système en fait. Amazon.fr résoud tous les problèmes ! J’ai acheté 14 CD hiers, dont 8 sortis en france il y a moins d’un mois, le tout m’a couté 65 euros, frais de port compris, soit 7 euros environ par album. Du génial non populaire dont voici la liste :

      Fair to midland - Fables from a Mayfly The mars volta - The bedlam in goliath King’s X - Gretchen goes to nebraska Helmet - Meantime Melvins - Stoner Witch / houdini Agua de Annique - air The Ocean - Precambrian Coheed and cambria - no world for tomorow Sleepytime Gorilla museum - in glorious times Symphony X - paradise lost Melvins - Houdini O’Riley - True love waits O’Riley - Hold me to this Bush - Sixteen stones

      Ces CD sont trouvables dans la section "Neuf et occaz", me seront livrés sous 8 jours par une société US, en état neuf. J’aurai le plaisir d’avoir de belles galettes avec Artwork, un son parfait etc. Et je précise, TOUS les albums existant ou quasi peuvent être acquis à ce prix.

      Quel est l’intérêt, pour cette somme, de se coltiner des mp3 pourris, ou de télécharger légalement à 1 euro un fichier dématérialisé qui coûte plus cher pour avoir in fine un produit beaucoup moins bon ???? Mais 7 euros c’est peut être encore trop cher...hum....

      Que l’on m’explique !


    • Mescalina Mescalina 7 février 2008 11:23

      Hummm... la solution existe deja... 65 euros pour 14 albums en CD et en neuf...

      Fair to midland - Fables from a Mayfly The mars volta - The bedlam in goliath King’s X - Gretchen goes to nebraska Helmet - Meantime Melvins - Stoner Witch / houdini Agua de Annique - air The Ocean - Precambrian Coheed and cambria - no world for tomorow Sleepytime Gorilla museum - in glorious times Symphony X - paradise lost Melvins - Houdini O’Riley - True love waits O’Riley - Hold me to this Bush - Sixteen stones

      Du génial non populaire, pratiquement tout ce qui existe est dispo, moins de 7 euros par album, livrés des US sous 7 jours... AMAZON.FR !!!

      Comment préférer des mp3 pourris ou des téléchargment à 1 euro par chanson ???????

      Que l’on m’explique !

       


    • Djanel 7 février 2008 13:06

      La mescaline l’hallucinogène qui déménage les méninges !!!


    • Djanel 7 février 2008 13:46

       

      a roOI

       

       

      « Djanel, sur n’importe quel autre site/forum, vous auriez deja été averti/banni pour usage abusif de ’post’ a repetition »

       

      Vous aussi pour vos fautes d’orthographe. Il n’y a pas eu répétions fautives de commentaire sauf pour les deux où j’ai voulu envoyer les paroles de la chanson mais par 2 fois le navigateur n’a pas pu conservé le format Word. J’ai fini par y renoncer. Vous ne l’avez certainement pas lu ce qui est regrettable pour vous.

       

      Au passage, je vous signale que le texte de ce chant a été rédigé par un résistant de droite : Emmanuel d’Astier de La Vigerie mais il était véritablement républicain et n’avait aucun mépris pour ses compagnons d’arme les communistes.

       

      Cet hymne grâce à Léonard Cohen a été connu dans le monde entier. Il a été chanté par une multitude d’interprètes dans toutes les langues. Ce texte est libre de droit puisque l’auteur n’a jamais déposé de copyright. Vous pouvez donc le chanter en toute impunité. Attention, c’est un chant de guerre, un chant de ralliement et dans ce sens, on ne contrôle plus ses émotions. Ce n’est pas un hasard s’il a connu un succès aussi long dans le temps ( + de 60 ans) et aussi vaste dans l’espace (le monde entier).

       

      Mescaline il y ces deux mots soulignés qui pourront être retenus contre moi ce qui vous me permettra une nouvelle fois de m’accuser d’usage PEDANTERIE abusive.

       

      L’opposition viendra du peuple orphelin.

       

      A tous les camarades misères, SALUT.


    • Gasty Gasty 6 février 2008 10:28

      " CLIQUEURS ! "

       

      A l’arrivée de lerma !

       

      "EN JOUE ! "


      • jako jako 6 février 2008 10:30

        Feu !


      • Trashon Trashon 6 février 2008 10:35

        oups j’ai moinssé zen

         

        Mais faut avouer que pour un nom expert il à la même couleur de message ainsi que la place habituelle de la cible désignée

        Sinon @ l’aureur merci pour ce moment de franche rigolade


      • jako jako 6 février 2008 11:03

        y vient po !


      • ZEN ZEN 6 février 2008 11:05

        @ Trashon

        Il m’arrive de me lever avant Lerma...


      • Gasty Gasty 6 février 2008 11:11

        lerma lerma lerma !!!!

         

        sarko sarko sarko ??? 68, gaucho, TSS.


      • Niamastrachno Niamastrachno 6 février 2008 15:54

        Nan il suffit de mettre une critique constructive, tu vas voir il va se lacher tout de suite...

        Ce con de sarko avait pourtant bien dit que le net ne devait plus être une zone de non droit non ? Ben voilà c’est fait, il a pondu un rapport et une loi inapplicables parce que purement et simplement imbitables, tout comme son instigateur.


      • Niamastrachno Niamastrachno 6 février 2008 16:04

        Non de dieu je dois encore avoir quelques cassettes dans ma cave, ils vont m’en faire baver les salops !!!


      • jako jako 6 février 2008 10:47

        "pour les cordes, de 12,51 euros par corde. L’annonce de ce dernier montant a provoqué une vive réaction des fabricants de harpes"

        Oui à ce prix là il vaut mieux une guitare à une corde. Merci pour cette mise en sourir de la journée.


        • fb 6 février 2008 11:21

          Le trait est légèrement forcé mais la réalité dépasse l’entendement. Récemment la RIAA (association américaine de l’industrie du disque) a annoncé vouloir baisser la part (déjà ridicule) qui revient aux créateurs à son profit.

          Notre ministre de la Culture a commis (encore) une jolie albanelerie au sujet de la durée du droit d’auteur, je cite « C’est logique que cette durée soit allongée, vu que l’espérance de vie augmente ». Rappelons que la durée du droit d’auteur est actuellement de 70 années (plus années de guerre) après la mort de l’auteur, alors l’espérance de vie !

          Le vrai rapport d’évaluation de DADVSI sera à n’en pas douter un exercice littéraire et rhétorique de haute volée, il est attendu avec impatience.


          • Nobody knows me Nobody knows me 6 février 2008 13:54

            Le trait est légèrement forcé mais la réalité dépasse l’entendement. Récemment la RIAA (association américaine de l’industrie du disque) a annoncé vouloir baisser la part (déjà ridicule) qui revient aux créateurs à son profit.

            Je me prends à rêver que les auteurs vont envoyer chier ces escrocs pour produire eux-même leur oeuvres.


          • Nobody knows me Nobody knows me 6 février 2008 14:12

            Excellentissime. Mort de rire du début à la fin. Merci pour cet article.


          • fb 6 février 2008 14:34

            « Je me prends à rêver que les auteurs vont envoyer chier ces escrocs pour produire eux-même leur oeuvres. »

            Cela commence à bouger. Les scénaristes américains en sont un bon exemple, Radiohead, Barbara Hendrix... également. Les presseurs de galettes sont morts, intermédiaires d’une inutilité flagrante dans un monde maintenant en partie dématérialisé. Après avoir méprisé leurs clients, ils en viennent à mépriser les créateurs ; quand on est intermédiaire et que l’on ne ménage pas les deux extrémités cela s’appelle du suicide.


          • Bigre Bigre 6 février 2008 20:18

            Des artistes, parfois de très bons, diffusent déjà leurs oeuvres sous licence libre, par exemple sur le site www.jamendo.fr

            Il y a là de quoi télécharger légalement et écouter 6832 albums. De quoi trouver son bonheur !


          • Bigre Bigre 6 février 2008 20:49

            Puis-je vous recommander la lecture de "Du bon usage de la piraterie" par Florent Latrive disponible sur http://www.freescape.eu.org/piraterie/ ?

            Ce livre est couvert par une licence Creative Commons. Vous pouvez en acheter la version imprimée ou letélécharger légalement et gratuitement.

            Après lecture, vous aurez probablement un point de vue enrichi sur le sujet.


          • perlin 11 février 2008 00:56

            @ fb

             

            "Rappelons que la durée du droit d’auteur est actuellement de 70 années (plus années de guerre) après la mort de l’auteur, alors l’espérance de vie !"

            et les ayants droits ?

            moralité : les méninges c’est comme le vélo, plus on pédale vite et plus on risque de se casser le gueule (lol)

             

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires