• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Lettre aux homanimaux

Lettre aux homanimaux

J’étais tranquillement installé, seul sous le tilleul à boire mon café quand un vent curieux et progressif envola toutes les feuilles d’automne qui jonchaient le sol en une minute. Je me levai, éberlué, et pus donc voir un grand rond de ma prairie se coucher puis le vent s’arrêter. Une coulée de hautes herbes se couchaient sur le passage d’un être que je ne voyais pas et qui se dirigeait vers ma porte d’entrée. Lisa SION entendis je appeler, oui, par ici répondis je, hésitant...Vous êtes Lisa SION, celle qui écrit ces formidables articles sur Agoravox, avec une vision si universelle ? Là, franchement gêné, je n’osai acquiescer et répondit...Oui.

Je suis très content de vous rencontrer dit la voix en approchant, je le percevais par les graviers qui bruissaient, et m’empressais de dégager une chaise pour mon hôte qui s’assit, nous avons lu tous vos articles et c’est à vous que nous avons décidé de confier cette mission d’ordre primordial. Voilà :

Nous avons entendu les premiers messages électriques humains au début du siècle dernier et avons mis quelques décennies à les situer puis à les rejoindre. En effet, votre univers fait trois pour cent du notre et bien que nous circulons à une vitesse bien supérieure à la lumière, nous avons atteint votre terre qu’en 1947. L’ayant étudiée avec attention, nous avons choisi ce que vous appelez les Etats-Unis pour entrer en contact avec les êtres les plus évolués de votre planète et avons transmis le même message que celui que je vous destine aujourd’hui. Mais, nos premiers interlocuteurs n’ont rien compris, ils étaient probablement alcoolisés et ne nous ont pas cru, mais par contre, ils ont répandu des histoires complètement ridicules de lumières dans la nuit qu’ils ont filmé à travers leurs vitres et depuis cette époque, il circule des élucubrations complètement loufoques auxquelles des millions d’humains croient dur comme terre, et ils en profitent pour les abuser ouvertement. En effet, s’ils arrivent à vous faire avaler n’importe quelle couleuvre, après, tout est possible !

A peine rentré chez nous, il nous a fallu repartir et nous avons mis vingt trois ans pour revenir, et c’est notre comité de lecteurs qui vous ont choisi pour votre franc parlé, mais surtout pour votre vision de la réalité et votre amour de la vérité. Incroyable ! Je suis honoré d’être lu jusqu’à l’univers voisin, répondis je. Je vous explique, reprit il : votre terre est en danger et nous sommes bien placés pour le savoir car comme vous avez pu le constater, nous sommes invisibles. Ainsi nous avons pu visiter des quantités de propriétés tout à fait charmantes mais où y règnent des monstres facilement reconnaissables pour nous, puisqu’au contraire des êtres purs et blancs jusqu’à transparents ( comme moi pensais-je un court instant, et je peux y aller, puisque c’est une parodie ), eux, leurs âmes sont si sales qu’on les voit très bien. Ils violent les petites filles qui viennent chercher protection dans des bras d’adultes, ils voyagent à l’autre bout du monde pour collecter des enfants dont ils se servent pour satisfaire leur impuissance chronique et s’ils n’arrivent plus à en tirer leur plaisir égoïste, ils les frappent et les tuent, ou les lâchent nus dans leurs grandes propriétés et partent à la chasse pour assouvir tous leurs affreux jeux pervers. Certains d’entre eux que l’on reconnaît très bien parlent dans le poste, sont même ministres de votre Etat. Quand ils arrivent à leur poste funeste et que la colère publique légitime gronde, tous leurs semblables les soutiennent alors que, ensemble, ils diabolisent de brillants orateurs qui soutiennent de justes causes et de transparents discours dont nous pouvons très bien observer qu’ils sont en accord complet avec leur vies quotidiennes.

Derrière de jolis portails infranchissables qui donnent sur de belles allées disparaissant dans les jardins fleuris que nous pouvons visiter en toute impunité malgré la présence de chiens dangereux, l’on a pu observer des femmes attachées et en larmes dans des caves sordides, des horreurs encore pires que ce que l’on peut en voir quand la pauvreté frappe de tout son poids et entraine les humains à se partager les récoltes insuffisantes et qui génèrent toutes les guerres de la famine. Les grands dirigeants de votre monde le savent très bien et arment les pauvres pour qu’ils s’entretuent et s’amusent à voter leurs lois et taxes qui ne changent rien à la catastrophe qui vous guette et ruine tous les espoirs de ceux qui ont faim et soif. Tout ce qui les intéresse c’est de sélectionner les plus belles filles pour les enfermer dans des cages dorées, derrière le papier glacé ou l’écran de vos télés. Vos peuples affamés de poisons divers croient pouvoir les gagner en jouant à des jeux complètement imbéciles mais légalisés, qui ne sont que des leurres et les rendent si malades que maintenant, on les nourrit de repas médicamentés qui sont vantés dans des messages publicitaires répétitifs permanents auxquels il est très difficile d’échapper. Ces messages sont de temps en temps entrecoupés de discours officiels où ne sont cités que toujours les mêmes politiques dominants qui en profitent pour diaboliser et rendre invisibles ceux qui, mais ils ne le savent pas, le sont déjà. Pour distraire un peu, des bouffons interviennent avec des chansons niaises qui ne veulent absolument rien dire mais ils s’en foutent puisqu’ils sont là juste pour faire reconnaître les voix qu’ils utilisent ensuite dans les flash de pub pour vendre leur came. Pour supporter ce manège infernal, vos gouvernants font légaliser les pires poisons que le peuple boit et fume pour oublier et ils font interdire les moins dangereux qui au contraire, aident à voir clair et à se calmer. Ils génèrent ainsi un trafic infernal qui sillonne la planète dans tous les sens et réduit à l’état d’esclave des quantités de chauffeurs masculins qui travaillent jour et nuit pour du papier avec des zéros dessus. Ces trafics divers et monstrueux leur permet de cacher n’importe quelle matière qu’ils ne payent même plus tellement ils sont riches, Un quart de ce qu’ils produisent pour nourrir l’humanité est jeté comme engrais ou pour les animaux alors que les pauvres ont faim. La publicité dont ils inondent les ondes coûte quatre cent milliards de dollars, c’est à dire bien plus que ce qui suffirait à nourrir et envoyer à l’école le milliard d’enfants pauvres, ces multiples ondes ravagent les systèmes de navigations de quantités d’animaux importants comme le baleines et les abeilles, mais aussi les cerveaux des humains qui s’agglutinent autour des antennes et surtout, perturbent tout l’univers qui n’apprécie, mais alors là, pas du tout et va se fâcher très fort.

Bien, et que puis-je faire ?

Deux solutions : vous venez avec nous et nous allons vous et moi repeupler une autre planète que nous avons repérée ailleurs où vous ne serez ni maquillée comme une voiture violée, ni attachée aux barreaux d’un lit, mais libre comme l’air qui est d’une pureté incroyable, ou, vous faites savoir dans un article retentissant ce qui attend votre planète malade. En effet, en approchant de chez vous, nous avons découvert une super nova en formation qui va péter dans les deux ou trois ans. Cette lumière blanche qui dure une infime fraction de seconde, d’une intensité incalculable va brûler instantanément tout ce qui n’est pas transparent. Il suffit donc de renseigner, comme vous le faites si bien jusqu’à présent, vos concitoyens, que l’information remonte jusqu’à vos dirigeants afin qu’ils comprennent qu’ils n’ont plus que deux ans et demi pour se convertir et abandonner toutes leurs richesses aux pauvres, créer une monnaie mondiale juste et la répartir de façon égalitaire, et surtout se blanchir eux même en regardant parterre au moment du flash, sinon, ils seront condamnés à errer pour l’éternité aveugles et en quête permanente de leur grandeur déchue.

Vu que mon hôte ne me voit pas apparemment pas, comme vous lecteurs, il ne sait donc pas que je suis un homme, et donc... je n’ai pas le choix.

Quel dommage, je serais bien parti pour repeupler une autre planète vierge de toute prédation inhumaine...


Moyenne des avis sur cet article :  4.05/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • MICHEL GERMAIN jacques Roux 30 octobre 2009 12:36

    Il suffit de regarder les accords de participes pour voir le sexe...c’est excitant, les participes...et les adjectifs, alors, n’en parlons pas.


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 30 octobre 2009 13:36

      " Devant l’évidence de la catastrophe, il y a ceux qui s’indignent et ceux qui prennent acte, ceux qui dénoncent et ceux qui s’organisent. " ai je lu dans votre profil. Quel est votre choix ?

      Je dirais plutôt, comme la légende d’un excellent film indien dont j’ai oublié le nom : il y a ceux qui sont spectateurs, ceux qui fuient vers les paradis fiscaux, et ceux qui s’engagent pour changer les choses.


    • Gasty Gasty 30 octobre 2009 13:55

      Joliment bien écrit, c’est un plaisir.


      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 30 octobre 2009 14:12

        Merci Gasty,

        J’ai effectivement été très inspiré à peine installé au fond de mon lit et ai dû en sauter pour retranscrire illico cette parodie dont j’ai accouchée d’un seul tenant. Je n’avais pas d’autre choix...


      • jako jako 30 octobre 2009 13:58

        Très originale façon de voire nos zomanimaux....
        Quelque’un disait sur un article d’hier "la meilleure preuve que l’intelligence existe dans l’univers c’est qu’elle ne nous a pas contactés.
        Merci de votre effort


        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 30 octobre 2009 14:26

          Merci Jako,

          Oui, j’ai lu cette citation hier et je vous remercie de l’apposer pour enrichir ce fil.


        • Salsabil 30 octobre 2009 15:31

          GE-NIAL !!!!!!

          Merci.


          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 30 octobre 2009 15:37

            Puisque nous sommes dans la parodie, je continue avec cette citation du même cité plus haut :

            L’inspiration, une voix qui descend du ciel sur la terre et que seuls les génies entendent...


          • Gabriel Gabriel 30 octobre 2009 15:39

            Dans tous les pays, sous tous les climats l’homme est encore le misérable disait le vieil Hugo. S’échapper ailleurs pour ne plus côtoyer la misère ou le stress est le rêve de chacun. Merci de cet article.


            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 30 octobre 2009 15:56

              Merci ange Gabriel, et ravi de vous avoir inspiré par ma voix...

              C’est vrai, c’est tentant d’aller voir ailleurs dans l’univers s’il n’y a que le chaos car c’est la source d’inspiration principale de l’homme misérable de refaire son monde à cette image.


            • anwe 1er novembre 2009 22:26

              Stark, star nationale en fait l’apologie...
              http://www.youtube.com/watch?v=B2IIkEqDoT8

              ben quand tout pourrit et qu’on en a les moyens, on s’en va...


            • eugène wermelinger eugène wermelinger 30 octobre 2009 15:39

              Lisa : prophétesse de notre temps, enfin pour ce qui en reste !

              Continuez sous votre tilleul ..... l’esprit du grand Meaulnes y plane. 

              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 30 octobre 2009 16:00

                Bonjour Eugène,

                Henri Lullier est mort cette semaine, sûr qu’il m’a visité de là haut sur ce qu’il voit, lui l’instituteur d’Epineuil...


              • Paul Cosquer 30 octobre 2009 16:02

                Lettre aux abdominaux : « il est temps de vous remettre au travail, les gars ! Allez, du coeur au ventre ! »

                Voris.


                • Lisa SION 2 Lisa SION 2 30 octobre 2009 17:22

                  Très bian, voris et bienvenu sur ce fil,

                  debout les gars réveillez vous il va falloir en mettre un coup ! eh, Paul, bonne nouvelle pour toi, tu ne chantes pas pire que Bob...la dernière intervention juste derrière le cri de michael Jackson, mais bon, ily met juste tout son cœur à la tâche, et sa rage au ventre.


                • Paul Cosquer 30 octobre 2009 20:12

                  Mickael qui ? Voris connaît pas. C’est quel style de jazz ?

                  Voris a assisté ce soir à un beau récital pianistique de poésie de Kerouac et se dit qu’il a vraiment trop dérivé dans la chansonnette à la pelle. Et qu’il lui faudrait revenir à des choses plus authentiques, plus fortes, plus poétiques. Il songe à du slam, à un opéra-jazz Vian....


                • rocla (haddock) rocla (haddock) 30 octobre 2009 18:03

                  ha ha , je suis élu de ce peuple futur , tellement transparent que ma femme arrive à me regarder de travers , diaphane suis-je .

                  Bravo Lisa Sion , super construite cette narration .

                  (  je sais toujours pas si vous êtes un femme ou un homme  ? ) 


                  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 30 octobre 2009 23:20

                    Merci Capitaine,

                    devinette, j’ai ma douleur au pied et je ris de me voir transparent en ce miroir...qui suis-je ? Mille sabord ou laetitia Casta....


                  • herbe herbe 30 octobre 2009 19:35

                    Lisa SION 2

                    Merci excellent !

                    Cette rencontre du 3ième type ne fait pas diversion comme d’autres et nous ramène aux sujets essentiels !!!


                    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 30 octobre 2009 23:30

                      Herbe,

                      il est vrai que dans ce domaine qui touche les extraterrestres, il est si facile de faire diversion quitte à noyer le poisson dans un imbroglio infernal de fictions niaises...ce n’est pas mon but. Quitte à arriver de l’espace pour sauver la terre et l’humanité, l’idéal est de mettre le nez du terrien dans sa boue et lui renvoyer sa véritable condition d’esclave soumis à la face, mais évidemment, ni en juge, ni en lui jetant la pierre. Il est aussi ridicule d’attendre le messie qui viendrait de l’espace nous sauver, que d’espérer qu’un salut quelconque survienne d’une planète lointaine.

                      Merci à tous et bon vent. L.S.


                    • JL JL 31 octobre 2009 10:53

                      Un rapport avec sodomites et Gomorra ?  smiley

                      Merci pour ce moment de détente.


                      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 31 octobre 2009 16:17

                        Merci JL pour ta présence,

                        tout à fait, ces vieux mythes transmis souvent de bouche à oreille s’avèrent ne pas être des légendes amusantes pour distraire les enfants, mais de véritables leçons dont on peut vérifier qu’elles prennent racine au sein de n’importe quelle solide civilisation pour en venir à bout.


                      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 31 octobre 2009 16:29

                        Merci Actias,

                        effectivement, je ne suis pas pour la guerre à la violence, mais bien pour lutter contre, la fleur au fusil et le cœur léger. C’est en employant ce ton modéré et pourtant radical que j’écris un texte à la portée de tous jusqu’à l’autre bout de l’univers...enfin, façon de parler parce que mon but n’est pas d’atteindre ET, mais NS.


                      • Rosemarie Fanfan1204 1er novembre 2009 15:36

                        Merci de votre papier Lisa, distrayant de prime abord et intéressant sur le fond.
                        Je l’ai lui 2 fois.


                        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 3 novembre 2009 07:18

                          Merci Fanfan,

                          comme vous le constatez, depuis deux ans que nous avions pour la première fois correspondu sur ce site, c’était à propos presque du même sujet, la violence à domicile que subissent les femmes...je n’ai d’ailleurs jamais revu celui qui m’avait traité de pervers, ni ceux qui ont disparu depuis qu’on aborde de face le problème du tourisme sexuel...étrange, n’est ce pas ? 


                        • Lisa SION 2 Lisa SION 2 26 janvier 2010 13:39

                          Quand j’étais petit, on me disais toujours : " mais ce garçon plane...au bout du compte, c’est bien une qualité ! petit complément d’enquête en rapport avec l’article : http://www.agoravox.tv/culture-loisirs/etonnant/article/la-menace-supernova-24967

                          Deux explosions par siècle en moyenne dans notre galaxie, mais aucune depuis quatre siècle...il y a un retard à ratrapper...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires