• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Louvoyer !

Cette action de rechercher le vent n’est valable que pour la marine à voiles. Pour un « Capitaine » de pédalo, ce n’est pas une obligation.

 

Par chance, le Ministre de la Défense est un breton. Un homme de l’amer qui a tranché : Le système de traitement des soldes des militaires, qui bugue depuis deux ans, va être abandonné. Une gabegie financière et des conséquences dramatiques pour de la Défense au terme des conclusions d’un audit mené ces derniers mois sur ce système multipliant les bugs.

Avec 35 millions d’euros de moins perçus sur les paies des soldats, auxquels s’ajouteraient 117 millions à cause de dysfonctionnements de soldes antérieurs à sa mise en place, mais aussi 106 millions de trop perçus. Louvois a plongé de très nombreux militaires dans le chaos depuis sa mise en place en 2011. 160.000 personnes seraient concernées, « de près ou de loin, avec plus ou moins de gravité », confirme une source ministérielle… 

« Un dispositif établi à Nancy et Rambouillet, chargé d’enregistrer les dossiers des militaires lésés et d’appliquer une mesure de « contournement », sorte d’« avance financière » pour parer aux situations les plus urgentes. Des familles de militaires s’étaient, en effet, retrouvées avec 500 euros par mois pour vivre, parfois 126 euros ou même 90 euros, comme Franck et Bruno en mai dernier. Saisies sur salaire, endettement, vente de la maison familiale, bons alimentaires… Selon la Défense, 120.000 dossiers auraient été réglés, seuls 397 non traités. Ce que démentent les associations de militaires qui crient au mensonge et au scandale en dénonçant des dizaines de milliers de dossiers encore en souffrance ».

Jointe au bulletin de solde de novembre 2013, une note indique à chaque militaire qu’il a la possibilité de demander le remboursement -et non la réparation- des préjudices subis du fait des dysfonctionnements de Louvois (ex : paiement d’agios, de frais bancaires divers, surimposition, etc.). 

Je crois me souvenir que le règlement de discipline générale expose : En aucun cas il ne peut être infligé de punition collective pour une faute ou un disfonctionnement de la hiérarchie. J'en déduis (comme vous) que dès lors il n'y a pas de responsabilité collective. Aux 6 millions d’euros d’achat que Louvois avait coûté, il faut ajouter « un écart de 465 millions d’euros en 2012 de la masse salariale du ministère de la Défense », selon la Cour des comptes …

On en déduit que les responsables de ce fiasco sont donc des intouchables (les civils des cabinets et les CGA sont souvent désignés pour avoir imposé Louvois et condamné les ex CTAC...) La palme revient à Morin qui prétend avoir ignoré la mise en place de ce système…

 

L’ancien chef d’état-major de l’armée de Terre (CEMAT), le général Elrick Irastorza, n’a pas manié la langue de bois, le 25 juin, lors de son audition devant les députés de la commission de la Défense et des Forces armées, dédiée aux dysfonctionnements dans le paiement des salaires des militaires, causés par le logiciel unique à vocation interarmées de la solde (Louvois).

 

Une autre « Usine à gaz ou à fric » a été votée par nos parlementaires. Combien va couter l’écotaxe ? 

Une loi va être votée sur la prostitution.

Mais ce n’est pas de cette façon que les épouses et les enfants de militaires vont survivre.

Illustration et article  : http://www.terrafemina.com/culture/culture-web/articles/18942-les-femmes-de-militaires-se-battent-pour-toucher-la-solde-de-leur-mari.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • imprécateur 4 décembre 2013 17:43

    Comme je l’ai expliqué récemment dans l’article « Il est content mon Colonel », le capitaine de pédalo auquel vous faites allusion en intro, est en réalité Colonel du Génie !!! si,si, je ne blague pas....
    Lui n’a aucune inquiétude pour sa solde !


    • Papybom Papybom 5 décembre 2013 07:45

      Bonjour imprécateur.

      C’est la difference entre un Colonel du Génie et un Colonel DE Génie.

      Cordialement.


    • L'enfoiré L’enfoiré 4 décembre 2013 18:32

      Quand j’ai vu les images, j’ai pensé un instant qu’il provienne de la famille française qui a largué les amarres et qui est venue un jour sur cette antenne.

      Vous ne vous souvenez pas de Opalula.com

      • titi 4 décembre 2013 18:34

        On ne peut automatiser que ce qui est automatisable..
        On ne peut informatiser que ce qui est informatisable...

        Or la paie en France c’est une usine à gaz. Des taux variables sur des tranches variables, avec des jours fériés qui n’en sont pas, des jours ouvrables qui n’en sont pas, des exceptions qui confirment la règle.

        Je ne doute pas une seule seconde que Stéria se soit pris les pieds dans le tapis d’un merdier indémerdable.


        • L'enfoiré L’enfoiré 4 décembre 2013 18:51

          Titi,

           Les deux premières phrases, où avez-vous lu cela ?
           Dans un magazine porno ? smiley
           Tout peut être informatisé et automatisé, bien au contraire.

        • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 5 décembre 2013 06:57

          On est pas en période de soldes, voilà tout.


        • titi 6 décembre 2013 18:49

          « Les deux premières phrases, où avez-vous lu cela ? »

          Pour la première c’était en cours d’automatisme. En Terminal il me semble. smiley

          Pour la seconde c’est de moi.
          Après une courte expérience chez une société informatique qui gérait des paies.
          Je me souviens que pour un de leur client qui avait 20 salariés, il y a avait 17 profils, c’est à dire des cas particuliers : entre l’ancienneté, les cadres/etam/non cadre, les temps partiels, les mamans, les malades, etc.... 17 sur 20. Beau score.
          Cette société s’est prise en pleine tronche l’arrivée de la CSG déductible/ non déductible.
          Une usine à gaz à la française dont bien évidemment les programmeurs n’avaient pas imaginé un seul instant la possibilité dans leur logiciel.
          Tout cela combiné à des taux variables et variant...et aux déclaration DADS et autres dont le détails des nouvelles rubriques est transmis à la dernière minutes par les organismes concernés... on obtiens un beau merdier.
          J’ose pas imaginer ce que ce soit être au niveau de l’armée...


        • titi 6 décembre 2013 18:51

          « Dans un magazine porno ? »

          Chacun ses lectures. Visiblement vous avez les votres  smiley

           


        • Papybom Papybom 5 décembre 2013 08:44

          Bonjour.

          François Michel Le Tellier, marquis de Louvois, fut Secrétaire d’’Etat de la Guerre.

          C’est lui qui interdit aux militaires français de se livrer aux pillages. Cette pratique étant jusqu’alors toléré pour compenser les retards dans le versement de la solde.

          Nos militaires en Centrafrique devront-ils reprendre cette pratique ?

          Cordialement.


          • spartacus spartacus 5 décembre 2013 08:54

            Carrefour 420 000 personnes sur plusieurs pays, plusieurs devises, plusieurs langues, plusieurs législations aucun salaire en retard. 

            Sodexo 400 000 personnes sur plusieurs pays, plusieurs devises, plusieurs langues, plusieurs législations aucun salaire en retard. 
            Des logiciels existants, des personnes capables de faire des payes, et des boites capable de le faire ça se trouve. Et ça demande pas 6 mois. 

            • christophe nicolas christophe nicolas 5 décembre 2013 12:04

              Attention, ne pas respecter la voie hiérarchique vous envoie au trou. Chez les militaires, il n’y a pas de syndicat parce que normalement il y a de l’honneur.

              Manger n’est pas un souci, les assurances et les impôts vous prennent plus que la nourriture pour qu’en cas de coup dur pleins de gens puissent vous aider. La famine n’est pas dans les clauses.

              Ces assureurs sont une belle bande de coquins. Il faut limiter leur chiffre d’affaire, sinon ils vont tuer la vie en assurant la vie. En plus ils placent l’argent de manière à créer du déficit commercial, c’est dingue, on en deviendrait presque communiste.

              Sinon, il y a les impôts qui paient les militaires, donc ils ne faut pas trop de militaires ou plutôt, il faut changer leurs armes, il faut utiliser la foi et la connaissance bien ordonné. Vous remarquerez que cela fait faire des économies de matériel.

              Vos chars, vos avions, vos cuirassés en métal, je ne veux pas être méchant, mais le premier pays qui met au point l’antigravité vous dégomme tout en 2h 43 mn... et vous ne pourrez rien faire. Que d’économie d’impôt en perspective...

              Donc il faut lire Jésus et pour bien le comprendre, vous complétez par ça : théorie de l’intrication et si vous voulez les implications en économie sur un mode humoristique mais juste vous pouvez lire ceci : économie et vous découvrez que la spéculation est injustifiable.

              Moins de financiers qui nous assassinent dans le dos, mais que d’économie en perspective... et que de bénéfices de garder l’argent chez soi. Vous aurez même du temps pour cultiver votre jardin... et un jour très lointain, l’argent ne sera plus qu’un souvenir où vous finirez esclave des collectifs alienigènes qui ont plus d’argent que vous... On ne vend pas sa maison et son jardin et les taxes vous obligent à le faire mais comme l’antigravité va résoudre les problèmes de transport et d’énergie, il n’y aura plus de taxes.

              Voyez vous ce qui se dessine à terme....


              • christophe nicolas christophe nicolas 5 décembre 2013 12:43

                Evidemment, les puissants vont essayer de cacher la vérité pour garder la domination. Ils diront que c’est pour votre bien. Le pensez vous ?

                La vérité sanctifie les bons et révèle les dominateurs.

                Dans l’histoire seuls les saints ont renoncé au pouvoir de domination pour relayer le message de Jésus maintenant complété par une connaissance qui promet de beaux fruits.

                Telle doit être la France, devenir Sainte


                • Mycroft 5 décembre 2013 13:30

                  Ce qui me sidère le plus dans cette affaire, c’est que Steria a été reconnus comme hors de cause. Alors que ce genre de problème est emblématique du fonctionnement des « marchands de viande » que sont ces entreprises.

                  Je pense que Steria a réussi à passer entre les goûtes et à ne pas se faire choper en montrant des garanties de « bonne conduite » bidon, qui ne réussissent à impressionner que ceux qui ne font pas de technique.

                  Même si de facto, le client a pas mal de tord aussi, dans le cas présent.


                  • La râleuse La râleuse 5 décembre 2013 16:06

                    Bonjour Papybom,

                    Les outils informatiques ne devraient jamais être confiés à des incapables mais je suppose que si les systèmes mis en place pour des organismes d’État sont le fait d’incapables c’est que l’État ne veut pas payer des services efficaces à leur juste prix.

                    Il a bien tort de se priver l’État, soit dit en passant, puisque certains ministères ne payent pas leurs factures au seul argument qu’ils n’ont pas l’argent pour le faire. 

                    Le cas de ce bug informatique qui met la vie de familles de militaires en difficulté est un exemple parmi d’autres du même acabit.

                    Tout aussi grave les conséquences d’un service informatique qui n’existait même pas pour gérer les caisses de retraites, d’assurance maladie, d’URSSAF des professions libérales, commerçants et artisans lorsqu’elles ont été regroupées en un seul organisme, le RSI, au 1er janvier 2008.

                    Résultat : des personnes qui ne percevaient pas leur retraite, d’autres qui ne recevaient pas de carte Vitale, certains qui n’étaient plus en activité et continuaient à recevoir des cotisations à payer,... Et aucun interlocuteur à qui s’adresser !

                    Ouf ! Ça commence à se décanter depuis 2013 !

                    Amicalement,

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès