• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Palabres, palabres et palabres…

Palabres, palabres et palabres…

Un sommet des chefs d’Etat de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) se tient ce samedi 19 janvier 2013 à l’Hôtel Ivoire à Abidjan.

JPEG - 89.4 ko

le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères Charles Diby Koffi par ailleurs président du Conseil de médiation et de sécurité de la Cedeao a salué l’opération Serval menée par la France au Mali dans le cadre de la résolution 2085 du Conseil de Sécurité de l’Onu.

Le sommet de la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) s'est ouvert en fin de matinée en présence du chef de l'État ivoirien Alassane Ouattara, président en exercice de la Cédéao, qui a appelé à une mobilisation internationale "plus large" au Mali. Le président malien par intérim Dioncounda Traoré, le président tchadien Idriss Déby - dont le pays ne fait pas partie de la Cédéao mais qui a promis d'envoyer des troupes au Mali - et le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, y ont notamment assisté.

Au total, l’urgence d’un déploiement des troupes africaines sur le théâtre des opérations exige que nous accordions nos positions sur les dispositions pertinentes de la résolution 2085. Il nous faudra pour cela approfondir nos échanges sur la mise en place formelle d’un calendrier d’actions ; la définition d’un mandat plus clair de la Misma et des troupes de soutien international » a conseillé Charles Diby Koffi.

C’est la bonne nouvelle, pour nous Européens. Mais avant de nous réjouir, il faut connaître les traditions Africaines.

Ouverture d'une conférence pour l'envoi de troupes africaines, c’est l’ouverture des palabres.

En Afrique, la palabre est une coutume de rencontre, et de création ou de maintien de lien social. Elle apparaît comme une véritable institution sociale à laquelle participe toute ou partie de la communauté d'un village.

Nelson Mandela, l'ex-président d'Afrique du Sud, voyait lui-même dans la palabre africaine une « institution démocratique à part entière ». Dans son autobiographie, il met en avant le rôle déterminant des assemblées dans la vie politique, affirmant que « tous ceux qui voulaient parler le faisaient. C’était la démocratie sous sa forme la plus pure ».

Même dans le désert africain, le sablier n’existe pas. Le temps de discuter n’est pas un problème.

Selon les régions, la palabre peut se tenir sous l'arbre à palabres, ou dans un bâtiment spécial réservé à cet effet. C'est le cas de la Toguna réservée aux hommes.

JPEG - 10.6 ko

Le Toguna, est une construction ouverte érigée en général au centre des villages. Elles sont d'une hauteur insuffisante pour se tenir en position debout de façon à obliger les participants à s'asseoir. Et également pour que personne ne puisse se dresser et ainsi tenter de prendre le dessus physiquement.

C'est le lieu où les sages du village débattent des problèmes de la communauté, il peut servir également de lieu pour la justice coutumière. C'est aussi et surtout une zone centrale du village, ombragée, où les vieux du village passent les heures chaudes de la journée en parlant les uns avec les autres.

Toguna des Nations Unis.

Au total, quelque 5 800 soldats du continent africain doivent être déployés au Mali (Nigeria, Togo, Bénin, Sénégal, Niger, Guinée, Ghana et Burkina Faso, Tchad) et prendre à terme le relais de l'armée française. Après les palabres…

La Cédéao a demandé "aux Nations unies de fournir immédiatement l'appui logistique et financier pour le déploiement de la Misma". La, ce n’est plus des palabres. Parler argent, c’est du sérieux.

François Hollande à de nouveau justifié l'engagement militaire français au Mali, samedi 19 janvier, affirmant que la France restera sur place "le temps nécessaire pour que le terrorisme soit vaincu" dans ce pays. "Plusieurs fois, on me pose la question : combien de temps cela va-t-il durer ? Je réponds, parce que c'est la seule vérité que je connaisse : le temps nécessaire". (Aux palabres ?). 

Je ne pouvais pas passer à coté de cette vidéo :

Illustration : http://samaafrica.free.fr/index.php/les-mots/sous-larbre-a-palabres/


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • morice morice 24 janvier 2013 07:49

    que vient faire Dalida là-dedans étant tout le problème....


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 24 janvier 2013 09:23

      Bonjour,

      la mission occidentale de détruire le terrorisme n’a pour objectif que de faire place nette afin que ne s’installe le tourisme, avec son cortège de produits de consommations dérivés indispensables à son bien être immédiat : casquettes cocu cola(bo), bière fraiche, route en bitume, bus climatisés, hôtel 5 étoiles et tout le toutim. Résultat, cet immense musée à ciel ouvert que deviendrait l’Afrique et notamment le Mali s’établit sur les ruines inéluctable de la civilisation Dogon. Le tourisme est donc aussi dangereux et nuisible que le terrorisme, il n’y a donc plus à palabrer.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès



Partenaires