• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Pas facile de développer son entreprise au temps du troc

Pas facile de développer son entreprise au temps du troc

Histoire de caverne (Premier épisode)


Hector fit le tour de sa caverne et revint vers moi :

« Vraiment, je suis très content de ton travail : cette nouvelle pièce dans ma caverne est exactement ce que je voulais. Et les peintures rupestres sont vraiment bien. C’est le petit qui va être heureux, depuis le temps qu’il me réclamait une bande dessinée. Combien je te dois encore ?

- On avait convenu, lui répondis-je, que tu me paierais 2 peaux d’ours, 1 gazelle dépecée et chassée dans la semaine, et 3 poulets vivants. Comme tu m’as donné les peaux d’ours en acompte, restent la gazelle et les poulets »

Hector était un homme de parole. Quelques minutes plus tard, j’étais de retour chez moi avec la gazelle et les poulets.

« Bon, maintenant, pensai-je, il va falloir que je trouve une peau de zèbre pour payer Marcel qui m’a fait les peintures rupestres. Cela ne va pas être facile. Je n’aurais jamais dû accepter, mais Marcel a vraiment un coup de pinceau exceptionnel. »

J’embrassais donc rapidement ma femme en lui confiant le paiement de mon travail, pris une peau d’ours et partis à la recherche de la peau de zèbre.

Une semaine plus tard, j’étais de retour avec une peau de zèbre et un sac d’un produit bizarre qui pouvait cuire dans un feu. Cela n’avait été facile, car celui qui avait une peau de zèbre ne voulait pas de ma peau d’ours qui, de toute façon, valait plus qu’une peau de zèbre. Il m’avait fallu procéder à 4 trocs successifs pour enfin avoir la peau voulue. Au passage, j’avais récupéré ce sac avec ces graines à cuire ; j’avais goûté le résultat une fois cuit, c’était plutôt bon.

Cela ne pouvait vraiment plus durer. Au fur et à mesure que mon affaire se développait, je passais de plus en plus de temps à faire du troc. C’était bien joli de prendre des chantiers de construction de cavernes clé en main – c’est-à-dire décorées et meublées –, mais, comme je devais faire appel à des sous-traitants, le paiement était devenu un des aspects les plus complexes.

D’autant plus que les gazelles dépecées, je ne savais plus quoi en faire. On avait beau en manger un maximum et saler le reste, il y avait toujours un stock important. Comme les voisins le savaient, la valeur de troc de la gazelle venait de s’effondrer : le mois dernier, impossible d’avoir en échange la paire de mocassin que voulait ma femme…

Il fallait trouver une solution…

(à suivre)

 

Moyenne des avis sur cet article :  3.4/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Epeire 7 juillet 2009 13:14

    J’ai bien aimé. Mais comment faisaient-ils pour convenir du cours de tel ou tel article envers tel autre sans finir par un coup de gourdin ?


    • Robert Branche Robert Branche 7 juillet 2009 13:16

      Bonne question .... Lisez donc la suite qui devrait paraître sur AgoraVox, ou alors si vous ne voulez pas attendre, allez voir sur mon blog !


    • 7 juillet 2009 14:05

      Hmm... je serais curieux de savoir dans quelle région du monde on a pu trouver à la fois des ours et des gazelles.


      • Hesprides Hesprides 8 juillet 2009 13:27

        Pasl a peine de remonter le temps,

        un petit voyage en inde et vous aurez le loisir de les voir batifoler tous les deux dans le meme parc naturel.

        En remontant de quelques milliers d’années, du temps avant la deforestation a outrance et la chasse de loisir, nos deux comperes batifolaient ensemble au moyen orient, en afrique du nord eten asie centrale......

        Et je neparle meme pas d’antilopes (cousine degazelles car la on devrait inclure toutes les ameriques et l’eurasie !!!


      • Robert Branche Robert Branche 7 juillet 2009 14:23

        au temps de la préhistoire tout est possible, surtout s’il s’agit d’une préhistoire imaginaire ! 


        • geko 7 juillet 2009 17:10

          Possédant de bonnes notions comptables gageons qu’Hector invente rapidement une monnaie d’échange !

          C’est vrai qu’au train ou vont les choses, nous ne sommes pas loin de revenir aux méthodes de troc des hommes des cavernes !


          • Robert Branche Robert Branche 7 juillet 2009 17:18

            effectivement c’est ce qui risque d’arriver dans les prochains épisodes ???


            • geko 7 juillet 2009 19:19

              Non Hektor va organiser des rencontres entre individus souhaitant troquer tous les samedi sur la place du village ! Ca va lui faire gagner du temps !

              Comme il doit en montrer au reste du village, il va aller chasser le croco et échanger le service de fabrication des mocassins contre la peau de l’animal (avec laquelle on peut faire 3 paires de mocassins). Il va semer de ces graines pour en récolter ce qui enrichira son équilibre nutritionnel et lui offrira un produit de plus à échanger ! Sa femme chantera ses louanges !


              • Robert Branche Robert Branche 8 juillet 2009 08:40

                non pas tant que cela. ! smiley


                • oncle archibald 8 juillet 2009 10:15

                  Finalement Hector perdait beaucoup de temps sans en trouver le bénéfice. Ca n’est pas comme Michel, qui a été compagnon menuisier avant d’entrer à la mairie pour conduire le camion de la poubelle, ce qui lui laisse toutes ses après midi de libres pour faire des meubles de cuisine qu’il échange contre tantôt une voiture d’occasion, tantôt un ordinateur et son imprimante suivant l’importance du chantier ... Quel bénéfice ? celui d’échapper au cro-magnon-percepteur et à son gros gourdin, qu’il n’hésite jamais à manier pour récupérer ici de la TVA, la de l’ISR, ou encore des prestations sociales...


                  Demain Michel sacrifie son après midi, au diable l’avarice, il ne travaillera pas à ses meubles de cuisine, il va manifester contre le déficit de la sécu et des caisses de retraite, contre la baisse prévisible de ASL ! Ah on en a fait des progrès depuis l’âge des cavernes !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires