• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Pauvres riches / N°55

Pauvres riches / N°55

Ce qui est pratique, quand on est riche, c’est qu’on n’a pas à s’embêter avec la politique : on sait tout de suite pour qui il faut voter.

Ce que j’aime bien en été, c’est lire les journaux qui parlent des riches et des pipoles. Grâce à eux je m’informe sur la vie quotidienne de nos amis fortunés et je me rends compte que leur vie n’est pas tellement plus facile que la nôtre. En fait, c’est surtout le cadre qui change. Y’a plus de palmiers que par chez nous et ils font de la chirurgie esthétique alors que nous c’est de la chirurgie tout court. Mais sinon c’est pareil.

Ils sont cons, les riches (ça me fait au moins un point commun avec eux) : ils ont tout ce qu’il faut pour être heureux et, au lieu de ça, vas-y qu’ils se trompent, qu’ils se séparent et qu’ils deviennent alcooliques. Comme nous ! C’est bien la peine d’être riche si c’est pour faire pareil que les pauvres, tiens ! Tous ces efforts pour rien. Encore que y’en a plein qui ne semblent pas avoir fait trop d’efforts pour devenir riches. Mais bon, j’imagine qu’il doit quand même falloir faire des efforts pour le rester.

On sous-estime trop souvent les qualités qu’il faut pour rester riche :
Option N°1, tu es riche et tu tiens tellement à le rester que tu ne dépenses rien. Résultat : tu vis comme un pauvre (aucun intérêt).
Option N°2 : tu as envie de montrer aux autres que tu es riche et d’en profiter aussi quand même un petit peu alors tu dépenses ton argent et tu finis par devenir pauvre (pas bon, ça).
Option N°3 : tu travailles mais je n’aime pas trop cette option et d’ailleurs, dans les journaux pipoles, on ne voit jamais de riches en train de travailler ; ils sont toujours à la plage et ils ont des lèvres de mérous puis ils vont aux dancings avec des sacs à main, c’est bien la preuve.
Il existe aussi une option N°4 où tu fais travailler ton argent à ta place mais il faut faire gaffe parce qu’à la moindre crise financière, boum, l’argent démissionne.

Les riches qui travaillent, je trouve ça Jamel*. Moi, ce que j’aime, c’est le riche "pur-sang", celui qui n’a jamais rien branlé de sa putain de vie et qui a à peine besoin de savoir lire et écrire, pourvu qu’il puisse déchiffrer le nom des marques et signer des chèques. Ça, c’est du richard, du vrai, du consanguin, pas du bouseux à capuche enrichi dans les nouvelles technologies.
(*) petit bras (ndlr)

sarkozy_banquet.jpgIl y a un autre truc que j’aime, chez les riches, c’est la fin des repas de famille : on dirait que personne ne s’y engueule jamais. Les nappes restent blanches et tout le monde a l’air content et repu. On dirait qu’ils n’ont pas de tonton Jojo qui fout le bordel en parlant politique parce qu’il est bourré – ou alors c’est parce qu’ils sont tous d’accord avec tonton Jojo. Du coup, c’est dur de s’engueuler.

C’est ça qui est pratique quand on est riche, c’est qu’on n’a pas à s’embêter avec la politique : tu sais tout de suite pour qui tu vas voter. Ça prend une seconde de se décider et hop, après, tu peux retourner dans un dancing de mérous bronzés avec ton sac à main, ça t’a fait gagner du temps.

L’autre avantage, c’est que, en plus de ta voix d’électeur, tu peux donner plein d’argent au parti qui va t’en faire gagner après. C’est comme un investissement. C’est ce qui s’appelle avoir une voix en or. Tu dis juste, comme Liliane : « Je vous ai soutenu pour votre élection avec plaisir, je continuerai à vous aider personnellement »

C’est d’ailleurs pour ça qu’on a voté des lois sur le financement des partis politiques, c’est pour empêcher le parti des riches d’avoir cent fois plus de pognon que les partis des autres : c’est par jalousie, en fait. C’est mauvais joueur.

Salauds de pauvres.


Moyenne des avis sur cet article :  4.54/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 27 août 2010 17:48

    tres drole
    merci


    • kitamissa kitamissa 27 août 2010 17:59

      il y a tout de même des rupins qui votent socialo .


      • boris boris 28 août 2010 10:47

        il y a aussi des prolos d’avant 68 qui votent à droite, histoire de jouer aux bourgeois(petits).


      • elec 42 elec 42 27 août 2010 18:53

        c’est qui le parti des riches ?


        • Eric la Blanche la Blanche 27 août 2010 19:03

          Oh, oui, tout est possible. Mais pas tant que de pauvres qui votent Sarkozy.


          • Eric la Blanche la Blanche 27 août 2010 19:03

            D’après vous ?


            • ELCHETORIX 27 août 2010 19:30

              bon article l’auteur
              comme quoi , on peut être pauvre et riche de coeur , et riche et con tout court  !
              cependant il y a beaucoup de pauvres qui se croient riches et sont donc , cons !
              Surtout ceux qui votent contre leurs intérêts ( petits ) !
              RA .


              • rastapopulo rastapopulo 28 août 2010 00:11

                Et toi Uribe alors motus


              • kisssky kisssky 27 août 2010 20:19

                et plus ca va et moins on peut rester au milieu ! ca devient sacrement craignos parce que je vois beaucoup plus de familles qui partent vers le bas au lieu de monter ....et c’est pas prêt de s’arranger au rythme ou les augmentations de TOUT vont....vivement que le peuple se réveille , moi je le suis , j’attends le 7 sept je serai dans la rue et j’espère pas tout seul !
                Mais dans le fond être riche demande du travail pour le rester et pas tout évaporer en quelques temps , donc si t’es un gros flemmard, être riche est peut être pas de bonne augure , ou vraiment faut trouver un gestionnaire super honnête qui va te couter un max.....


                • Yoann Yoann 27 août 2010 20:52

                  Excellent la blanche, excellent smiley
                  ça fait du bien de rire dans ce monde de brutes ...

                  @elec 42
                   c’est ce qui est censé être à droite du centre mais de nos jours, c’est plutôt partout autour du centre :->


                  • frugeky 27 août 2010 23:56

                    Être riche de quoi ?
                    Pognon, yachts, îles, etc, etc,...de tout ce qui fait rêver les pauvres ?
                    Les riches qu’on nous vend dans les magasines-peuple ne font pas envie.
                    Ils sont abrutis comme des pauvres, n’ouvrent que peu de livres, ne produisent rien de beau et se font chier comme des trimards.
                    Pourtant il y a une chose que j’envie aux riches : le temps libre que leur argent leur permet d’avoir.
                    Il n’y a pas si longtemps, j’étais encore chômeur et j’étais riche. Peu de besoins, des enfants en bas âge, pas de voiture, pas de télé. Mon temps pour mes lectures et mes promenades, mes enfants, mes amis...
                    Depuis j’ai trouvé un travail, bon c’est vrai, il me plaît mais, tout de même, ça reste un travail et je suis devenu moi aussi une victime de la promotion sociale. Maison, voiture, enfants qui grandissent...mais c’est marrant, je me trouve toujours plus riche que ces gens de ces magasines-peuples. Ce doit être la jalousie qui parle...
                    Ah, au fait, très bien votre texte. Merci.


                    • pseudo 28 août 2010 09:31

                      Comme les pauvres, certains riches travaillent trop et tombe malade à 50 ans. 

                      Comme les pauvres, les riches partent en vacance entre eux. 
                      Nous sommes dans une société où les pauvres doivent idolâtré et envié les riches. 
                       Mais ils ont un secret certains riches envient les pauvres, c’est la raison pour laquelle ils votent tous pour un partie politique qui s’attaque aux privilèges des pauvres. Salauds de pauvres. 

                      • elec 42 elec 42 28 août 2010 09:50

                        croire que le parti socialiste défend les pauvres,serait une grave erreur.


                        • Eric la Blanche la Blanche 28 août 2010 13:33

                          Je connais le diction inverse : un médecin n’a pas besoin d’avoir attrapé toutes les maladies.


                        • pierrot123 28 août 2010 13:23

                          Une maxime que j’aime bien (je ne sais plus de qui elle est...) :
                          « La malédiction des riches, c’est d’être obligés de passer leur vie en compagnie d’autres riches. »


                          • Eric la Blanche la Blanche 28 août 2010 13:31

                            Dites-moi, cher Monsieur, où avez vous vu que croyais quoi que ce soit sur le parti socialiste ? Pourquoi m’en parlez-vous ? C’est un peu bizarre comme remarque, limite hors sujet. Ça vous obsède, le parti socialiste ? Moi, non.

                            Ah ! ça y est, je sais : vous n’aimez pas le parti socialiste alors vous ne voulez pas qu’on vote pour lui et vous nous avertissez à l’avance. C’est gentil, merci.
                            Cordialement,
                            Eric la Blanche

                            • Darim 28 août 2010 15:14

                              juste merci !
                              ça fait du bien...
                               smiley


                              • Causette Causette 28 août 2010 16:56


                                ah ! si j’étais riche ! smiley

                                En 2005, près de deux millions de personnes ont joué en moyenne chaque semaine à l’Euro Millions pour une mise minimum de deux euros. Ce nombre a considérablement augmenté depuis. Début 2006, ce jeu représentait près de 10 % du chiffre d’affaires de la Française des jeux, qui génére un chiffre d’affaires d’environ 10 milliards d’euros en 2009.

                                Option N°5


                                • Traroth Traroth 28 août 2010 17:00

                                  Si quand on dépense de l’argent, on devient pauvre, c’est qu’on n’est pas vraiment riche. Je pense que la plupart des gens n’ont pas vraiment idée de ce que représente le pouvoir d’achat de quelqu’un de vraiment riche. Pour avoir une petite idée, il faut s’imaginer acheter tout ce dont on a toujours rêvé, plus ce à quoi on pourrait rêver si on avait acheté tout ça (yachts, jets privés, grosses bagnoles, résidences au quatre coins du monde, iles privées, loisirs coûteux genre tours du monde, collections de tableaux ou tourisme spatial, services personnalisés comme du personnel de maison ou des secrétaires particuliers. Pluriels volontaires...). Et malgré ça, on continue à s’enrichir, c’est à dire que ces énormes dépenses ne représentent qu’une fraction du superflu

                                  C’est ça, être riche.

                                  Et ces gens-là refusent de payer des impôts pour que vos enfants aient une école décente.


                                  • gogoRat gogoRat 14 septembre 2010 22:40

                                    Mais pourquoi donc dit-on « être riche » putôt que « avoir de la richesse » ?

                                    Comme si la possession pouvait définir quelqu’un !
                                     
                                    Et puis, attention ! vous allez vous faire repérer comme appartenant à ce mouvement de complot et de « détestation de l’argent » que notre remarquable gouvernement croit de son devoir de dénoncer !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès