• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Portrait de l’ Agoravoxien

Portrait de l’ Agoravoxien

L’ agoravoxien est donc un citoyen comme les autres, sauf que toutefois il éprouve un besoin irrépressible de s’ exprimer et de faire partager ses opinions et ses idées par la rédaction 
d’ un article, ou par un commentaire éclairé et souvent critique, sur les écrits d’ un auteur.

Le journal citoyen d’ Agoravox, à condition de respecter scrupuleusement la politique éditoriale de la maison, est un site qui se prête admirablement bien à cet exercice.

Nous sommes donc plusieurs milliers assidus devant notre clavier, et malheureusement j’ ai de la peine à le dire, contaminés par l’ agoravoxie, une nouvelle maladie qui paraît - il a comme vecteur la souris.
Les symptômes de cette pathologie qui est apparue seulement en 2005 sont rassurez - vous facilement identifiables.
En effet l’ Agoravoxien quand il est touché par une crise aigu est pris de fièvre, de tics nerveux, et surtout d’ un tremblement des doigts des deux mains. En outre vous le voyez tourner d’ une manière pathétique autour de son ordinateur éteint, à la recherche d’ une idée peut - être.
 
A ma connaissance il n ’ y a pas encore de vaccins ni de médicaments pour lutter efficacement contre cette sournoise affection, par contre il est certain qu’ une coupure d’ électricité, ou une panne de réseau, sont totalement contre indiqués, car le sujet victime d’ Agoravoxie devient alors très agressif.
 
Pour essayer de comprendre cette épidémie persistante, il est à mon avis utile et judicieux d’analyser et d’ étudier les différentes caractéristiques des personnes affectées.
 
Nous avons :
 
- Le timide.
C’ est l’ auteur qui ne répond pas aux commentaires par peur des représailles peut - être
 
- L’ énervé
 Écrit plusieurs commentaires à la suite parce qu’ il pense que l’ auteur ne lui répond pas assez vite.
 
- Le grossier.
Sans commentaires !
 
- Le squatteur
Profite d’ un article pour écrire le sien, hors sujet bien sûr.
 
- Le fatigué
N’ écrit pas, envoie une image.
 
- Le prétentieux
Sait tout et ne supporte pas la critique.
 
- Le compliqué
Emploie des mots savants incompréhensibles
 
- Le rêveur.
Écrit de la politique fiction et des parodies, parce qu’ il ne comprend plus le monde dans lequel il vit.
 
La liste ci - dessus n’est pas exhaustive, et si vous rencontrez d’ autres cas n’ hésitez surtout pas à le déclarer à la direction du site ( signalez un abus )
 
Après ce tour d’ horizon assez complet je l’ espère des différents profils que nous pouvons rencontrer sur Agoravox, vous avez tous compris que il n’ y a rien de vrai dans ce qui n’ est qu’ une modeste parodie.
L’ Agoravoxie est une pure invention, n’ est - ce pas !... encore que ?

Moyenne des avis sur cet article :  2.78/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • L'enfoiré L’enfoiré 1er juin 2009 10:30

    @L’auteur,
     Bravo pour cette parodie, qui n’en est pas une. C’est plutôt du surréalisme. Personnellement, cela fait déjà un bout de temps (2005) et j’en ai vu des vertes et des pas mûres, comme on dit chez nous. J’ai même soutenu à une époque qui après son premier article s’est vu envoyé dans les cordes et voulait quitter.
     Que ce soit Agoravox ou un autre, car il ne faut pas l’oublier, il y en a bien d’autres sites citoyens. Si j’ai été timide, un jour, je me suis soigné depuis très longtemps. L’énervé, je l’ai été, parfois contre les timides, d’ailleurs. Le grossier, là, c’est je pense pas mon genre. Le squatteur, vaste problème. Doit-on étendre ou non un débat ? Je me suis souvent posé la question. Quand on plusieurs articles dans le tirroir, faut-il le cacher ? Le fatigué, là, c’est une question de savoir quelle image il envoie. Le prétentieux, ben, s’il ne défend pas son sujet, qui le ferait à sa place ? la critique quand elle est contructive, j’adore. Le compliqué, ça c’est le plus dur, en effet. Le rêveur, comme je l’ai dit dans mon dernier article, il n’y a que le rêve et l’utopie qui ait une chance d’arriver un jour.
    Merci pour l’article.


    • gruni gruni 1er juin 2009 10:58

      Merci pour ce commentaire l’ enfoiré.

      Moi aussi j’ étais un peu timide, mais sa ce soigne, la preuve.
      D’ ailleurs il est parfois plus facile de s’exprimer par l ’ écrit que oralement , n’ est - ce pas ?


    • L'enfoiré L’enfoiré 1er juin 2009 13:01

      Gruni,
       Parfaitement. Au moins, en écrivant, on a le temps de chercher les mots.
       Je vois d’autres commentaires moins « engageants ». C’est aussi le pluralisme d’idées.
       Je ne suis pas ici, pour chercher les applaudissements et les bravos. Nous sommes ici pour exprimer ce qu enous avons en nous. Donc je ne serai jamais déçu par un article.
       Si j’avais écrit ce genre d’article, il aurait été plus long. Chacun sa manière d’aborder les sujets. 


    • Daniel Roux Daniel R 1er juin 2009 10:43

      « C’est un peu court, jeune homme,
      Vous auriez pu.... »

      .. Ecrire, par exemple :

      Le fainéant : Un petit article court et vide, juste pour paraître.

       


      • gruni gruni 1er juin 2009 11:05

        Pas aussi jeune que ça, Daniel R.

        J’ ai oublié aussi le franc tireur.
        Concernant l’ article je compte sur vous pour écrire la suite.
        Au plaisir de vous lire.


      • Torvald 1er juin 2009 13:23

        Entièrement d’accord

        On pense de suite à la tirade de Cyrano

        mais les rimes ça demande beaucoup de boulot

         


      • Thémis 1er juin 2009 17:21

        Article révélateur .

        Manque une catégorie quand même : le parano.

        Agoranaute à côté de ses pompes toujours persuadé que plusieurs commentateurs ne font qu’un afin de rendre son monde plus simple à classer.

        Particularité : les identités réelles étant impossible à démontrer dans le virtuel , plus les internautes se défendent d’être uniquement eux-même et plus cela renforce son délire paranoïde ! smiley

        Espèce : sous-embranchement du prétentieux décrit plus haut...


      • Jojo 1er juin 2009 19:04

        Thémis,

        J’avais très peu de temps et j’étais en train de pister Shawford. Vous venez de me gâcher ma lecture alors ça n’a rien de personnel mais :

        Si paranoïde seul est bien relatif à la paranoïa, le délire paranoïde lui est un syndrome caractéristique de la schizophrénie  ce qui est un petit chouia différent n’est-ce pas

        Dans un sens, cela me rassure vous ne savez donc pas tout, et êtes peut être même (si ça se trouve), humaine.  Je commençais en effet à en douter vu qu’après à peine deux semaines de présence sur AV vous ficelez déjà les diagnostics psychiatriques des intervenants et pas des moindres, je dirais même plus : Wow ! Même CD prenait plus de temps…

         

        Allez, à prononcer à la marseillaise avé l’accent : Le bicentenaireu meu pompeu l’aireu et il n’est pas le seuleu.

        Et évidemment comme vous n’êtes pas paranoïaque… vous, vous ne risquez pas de le prendre  pour vous n’est-ce pas ? Tant mieux.

         

        Bonjour cher Shawford. Tu commences à drôlement déranger on dirait… Désolé de ne pouvoir t’apporter mon soutien, mais je n’en pense pas moins n’en déplaise à qui ça déplaira.     


      • Thémis 1er juin 2009 19:58


        A Jojo,

        Vous avez raison, le délire paranoïde n’a rien à voir avec le délire paranoïaque. Vous m’avez donc appris quelque chose aujourd’hui que j’ignorais et je vous en remercie.

        Il y a donc trois lettres de trop dans mon précédent commentaire ou il fallait entendre « parano » dans le sens commun du terme et non dans le sens psychiatrique ou je n’ai, contrairement à vous semble-t-il, aucune compétence.

        Je suis juste lassée d’être prise pour une autre de façon répétitive. J’espère que vous pouvez le comprendre.

        Je vous remercie encore de me qualifier d’humaine malgré mes défauts.

        Je n’ai pas compris votre allusion au bicentenaire mais cela ne doit pas vous surprendre ni être très important.

        Bien à vous.

        Thémis.


      • Philippe D Philippe D 2 juin 2009 09:30

        Thémis

        « Je suis juste lassée d’être prise pour une autre de façon répétitive. J’espère que vous pouvez le comprendre »

        L’agoravoxien (le nouvel agoravoxien) met en général beaucoup plus de temps que vous pour comprendre un peu des arcanes de ce site et s’y repérer à minima.
        Votre surnaturelle aisance, depuis cette arrivée parmi nous, nous intrigue.
        Votre naissance agoravoxienne est certainement bien antérieure à ce pseudo.
        Pour quelles raisons le dissimuler ? La réponse vous appartient mais je suis sur que nombre d’habitués se posent cette question, sans vous en avoir fait part.


      • Thémis 2 juin 2009 17:18


        A Philippe D,

        Votre questionnement est compréhensible et, vous l’avez deviné, je ne souhaite pas y répondre.

        Cependant, même si je le faisais, vous pourriez toujours douter de ma bonne foi...

        Nous sommes tous ici dans le virtuel ; ou seuls nos propos nous identifient.


      • HELIOS HELIOS 1er juin 2009 11:32

        Sympa votre article...

        D’une manière taquine, j’aurais bien rajouté une question :
        Pourquoi n’avez vous pas cité d’exemples d’Agoravoxiens a chacune de vos categories ?

        Bonne journée à tous


        • L'enfoiré L’enfoiré 1er juin 2009 13:03

          Hélios,
           Avoue, moi, j’ai commencé par mon commentaire. mais je ne peux parler que de moi. Je ne prends que les responsabilités qui m’ont été accordées.


        • gruni gruni 1er juin 2009 13:13

          Bonne idée, nous pourrions peut - être faire un duo pour la suite.
           
          Salutations.


        • maxim maxim 1er juin 2009 13:24

          il y aurait certainement d’autre types d’Agoravoxiens ,je pense que par décence ,vous les avez zappés ,on a bien des noms ,mais en cette période de fête de la Pentecôte nous serons cléments ...

          je parie que certains demanderont les noms ,comme ça ,pour voir si ils ne sont pas dans la liste !

           smiley smiley


          • gruni gruni 1er juin 2009 14:05

            @ maxim

            Des noms.

            Les sympa

            Maxim - Hélios - L’ enfoiré, parce qu’ils ont le sens de l’ humour


          • maxim maxim 1er juin 2009 14:09

            non non Gruni ....

            j’ai appâté ,j’attends pour ferrer !

            là il fait beau ,je sors ,et ce soir ,en arrivant ,il n’y aura plus qu’à compter les prises ....


          • maxim maxim 1er juin 2009 19:12

            salut HUHUHUHU !......

            on peut dire que tu as des chevaux gagnants dans ta proposition ,mais il en manque encore quelques uns ......qui commencent à se faire rares c’est vrai .....

            pour moi ,idem ..Zozo avant tout !


          • L'enfoiré L’enfoiré 1er juin 2009 13:45

            Comme on me le suggérait, il doit bien y avoir une tranche pour toutes les lettres de l’alphabet :

            A apeuré, B benoît, C com, D débutant, E espiègle, etc.


            • L'enfoiré L’enfoiré 1er juin 2009 13:47

              A définir la table avant de commencer donc.


            • L'enfoiré L’enfoiré 1er juin 2009 15:40

              Salut Le furtif,
              Là tu as mis dans le mille, dans la valse à mille temps ou à mille francs avec nos chansons de prédilection.
              Mais il ne faut pas prendre tous les enfants du bon dieu pour des canards sauvages.
              Un canard même sauvage a des envies et des prérogatives. Un 5ème pouvoir, là j’ai bien ris quand le maître des lieux est arrivé avec cela dans sa besace.
              Il faut dire que vu son statut il avait tout intérêt à le faire croire.
              Les gens ont besoin d’exister, ce qu’on ne leur permet plus.
              Rappelle-toi mon article « Héros à titre posthume ». Tout y était en toutes lettres.
              Chercher la crème de la crème restera toujours une entreprise de longue haleine.
              Mais, mon cher Furtif, on compte aussi sur toi.
              Si j’ai disparu pendant un an d’Agoravox, c’était bien à cause de la nébuleuse du conseil d’administration. Je sais que pour réaliser les choses, on ne peut pas embarquer sans biscuits. Mais autant qu’on en garde un boin goût de ceux-ci. D’où mon rappel, qu’il existe autre chose et qu’il faut jeter certains regards dans le rétroviseur et par la petite lucarne.


              • sissy972 1er juin 2009 15:57

                Bonjour
                Votre article est venu à point nommé pour moi. Je suis tombée dans agora vox tout à fait par hasard (j’ai répondu mais un peu tard à un article consacré à Christain Ranucci)
                Je vais tous les jours sur le site par franche curiosité je l’avoue.
                J’y ai pris racine suite à la grève de février à la Martinique et depuis je m’y complais
                Ce qui me dérange le plus ce sont les grandes gueules qui étalent leur savoir épistolaire
                deviennent vite agressifs et dérapent très vite du sujet ; il y a aussi les grossiers, les politicards revanchards qui se mettent en mode automatique sur n’importe quel sujet, car tout est toujours de la faute de Nicolas Sarkozy.
                Il y en a qui racontent des histoires à se plier en deux de rire et ce sont les moins nombreux, dommage j’adore rire et surtout plaisanter. Il ya ceux qui se fendent d’une histoire à faire rêver, réfléchir.
                Dommage tout de même que dans la majorité des cas seuls les hommes écrivent autant et avec tant de verve.
                Mais quoiqu’il se passe dans l’actualité tout est toujours pratiquement au masculin.
                pas de racolage féministe de ma part juste une envie de faire partie du quotidien planétaire ;


                • gruni gruni 1er juin 2009 16:30

                  @ sissy972

                  Bonjour.

                  Si je n’ ai pas parlé du machiste, c’ est qu’ il n’ existe pas sur le site, j’ espère que vous me croyez ?
                  A bientôt.


                • L'enfoiré L’enfoiré 1er juin 2009 16:59

                   

                  Bonjour Sissy972,

                  Pourquoi 972, d’abord ? Cela m’intrigue.

                  J’espère que vous ne me prenez pas dans le lot des « épistolaires ». Mais il est vrai qu’il faille parfois se retourner vers le passé des écrits pour avoir une chance de ne pas se fourvoyer dans le futur et tout recommencer comme en 40.

                  L’affaire Sarko, ça c’est un morceau de choix à la « française ».

                  Pourquoi croyez-vous que je sorte des articles avec des références à la Belgique ?

                  L’humour, j’adore et je le réserve malheureusement à une franche qui s’y connaît et s’y retrouve.

                  L’humour belge a de ses particularités très spécifiques et très différents de celui que l’on pense en France.

                  Il n’y jamais eu du racolage dans mes écrits, loin s’en faut. Il suffit de cliquer sur l’image et de suivre le déroulement. Pas d’audimat ou alors très « échec et mat ».

                  Allez aussi jeter un coup d’oeil du côté d’Epeire. C’est une copine que je suis de près. Attention pas trop déranger, pas trop de bruit, elle va entrer en examens.


                • sissy972 1er juin 2009 22:42

                  pfffffffffffff vous rigolez là ??


                • sissy972 1er juin 2009 22:53

                  Bonsoir M. l’enfoiré
                  972 ! département d’outre mer, on en a suffisamment parlé en février que diable !!
                  la rare fois où les médias et les citoyens français se sont souvenus que nous existions c’était bien pour nous casser du sucre ( de canne bien sur) sur le dos suite aux mouvements sociaux ds la caraibe.


                • L'enfoiré L’enfoiré 2 juin 2009 08:28

                  Sissy972,
                   Merci pour l’expliquation. Comment ai-je pu rater cela ?


                • pendragon 1er juin 2009 16:05

                  L’auteur écrit : « sauf que toutefois » qui est une formule très comique. Merci pour le rire mais pas pour l’écriture.


                  • gruni gruni 1er juin 2009 16:47

                    @ pendragon.

                    Tant pis pour l’ écriture, le but de ce petit article était uniquement de vous faire sourire un peu.
                    objectif atteint, je l’ espère, mais c’ est difficile de plaire à tous le monde.


                  • pendragon 1er juin 2009 16:06

                    Le pire c’est que l’auteur trouve son article de 10 lignes ... complet !


                    • Yohan Yohan 1er juin 2009 16:42

                      Cuisine citoyenne 2009
                      Derrière les fourneaux inox d’Avox, une kyrielle de toqués font chuinter leur jus mitonné du jour dans la casserole cuivrée.
                      Voilà un bistrot étonnant où l’apprenti marmiton côtoie le Grand Toqué de Tourcoing, et où des Poivre-Larvés en herbe guignent leur première étoile au Michelin citoyen.
                      Haut lieu de la gastronomie citoyenne, l’Auberge offre des plats propres à satisfaire toutes les envies.
                      Cela va du menu de Gaza à Beyrouth, en passant par la pièce montée en épingle, la crème Dati-Brunie, jusqu’à la révélation de palais.
                      En salle, des convives soignés et connaisseurs, des occasionnels, des qui ont repéré l’Auberge en surfant sur le web, des gueulards qui prisent la cuisine épicée et même de drôles de Zozos qui viennent s’attabler à la Une pour siroter du Yquem.
                      Ces bruyants clampins ont un faible pour la cuisine roborative, celle qui ne se contente pas de promesses mais qui vous remplit la panse et vous flatte le duodénum pour la journée, voire pour la nuit entière.
                      Ces Zozos là ont une prédilection pour la tambouille des Trois Gros : Morice, Allain Jules, Villach.
                      Vous l’aurez compris, ces forts en gueule, lascars ripailleurs ne sont pas des pingres de la Visa-vue Mastercard.
                      Pour satisfaire leur insatiable appétit, une tambouille roborative leur est chaque jour servie, que d’aucuns jugeraient à la longue indigeste.
                      Vous l’aurez compris, c’est une cuisine pour estomacs d’estoc et de taille.
                      Momo, Jules et Villach sont les piliers de l’Auberge. Il faut dire que ces gars là tiennent la baraque avec une constance inébranlable. Formule midi ou menu gourmand, la carte est haute en promesses de lendemains qui sonnent le Glam, le Glas, le Glauque, l’interconicitude du point G citoyen.
                      Mais qu’importe, pour 10,50 euros de votre temps, vous en sortez rassasié et la tête farcie ou truffée d’histoires à vous tenir en haleine chargée.
                      Une cuisine qui cependant tient bien au corps et ravit l’hôte de ces lieux par son excellent rapport quantité-prix.
                      De temps à autre, l’Auberge s’ouvre à quelques prestigieuses Toques, comme Sandro, le limier du Paris-Nice, Monolecte et sa cuisine au ciseau, Argo, roi du quatre épices, (disparu en mer ,), et quelques spécialistes de la tambouille à l’eau électorale poissonneuse et autres Légumes verts repiqués au centre du jardin de Modem.
                      Le menu du jour pourra étonner, ravir ou bluffer parfois le client, mais tel est le juste prix à payer pour goûter la mitonnée citoyenne.
                      Un Bestouf de la semaine des chefs est proposé aux fêtards du week end.
                      Une cuisine certes réchauffée au micro ondes WIFI, mais qui permet aussi à nos talents surmenés de se refaire la cerise, à défaut du plein de neurones frais.
                      Mais je cause, je cause !!! et le client s’impatiente.
                      Alors, à vos fourneaux Mesdames & Messieurs et que ça saute !!!!



                      • La Parafe La Parafe 4 juin 2009 15:21

                        C’est croustillant et délicieux... ou comment s’emparer d’un sujet et surpasser l’auteur d’origine !


                      • L'enfoiré L’enfoiré 1er juin 2009 17:03

                        Bravo Yohan, j’adore. Merde... il n’y a même plus d’emoticons pour appueyr ce que je viens de dire. Et je suis fainéant pour en chercher ailleurs.


                        • Yohan Yohan 1er juin 2009 17:20

                          Ah merde ! j’ai oublié Leila et sa cuisine au beur


                          • E-fred E-fred 1er juin 2009 17:54

                            Bonjour l’auteur,

                            bonjour tout le monde.

                            Sympathique article où tout le monde se retrouve...forcément.

                            Pensez-vous réellement que « Nous sommes donc plusieurs milliers assidus devant notre clavier  »  ?


                            • maharadh maharadh رجل حر 1er juin 2009 18:11

                              Bonjour Gruni,

                              Bonne idée que cet article et la liste n’est pas exhaustive , les provocateurs et les intolérants m’insupportent mais comme on dit il faut de tout pour faire un monde alors pourquoi pas nous sommes bien sur un média citoyen donc il faut respecter la liberté d’expression même si elle émet parfois des odeurs nauséabondes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès