• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Pourquoi les écolos ont-ils toujours raison ?

Pourquoi les écolos ont-ils toujours raison ?

Je me suis simplement demandé : pourquoi les écolos - contrairement aux économistes - ont-ils toujours raison ? C’est très simple : c’est parce que...

Alors que nous assistons, impuissants, à la catastrophe nucléaire en cours au Japon suite au tremblement de terre et au tsunami, j’ai décidé de prendre la plume pour vous faire part d’un gros doute. C’est une idée qui me taraude depuis plusieurs mois maintenant et dont l’actualité m’oblige à vous faire part, en cette heure où l’on ne sait pas encore si une grande partie du Japon ne va pas devenir tout simplement inhabitable pendant de longues années à cause des particules radioactives.

J’ai repensé aux dix dernières années et je me suis rendu compte que toutes les prophéties des écolos étaient en train de se réaliser.

Le réchauffement climatique global* se précise, la crise alimentaire** a commencé et la crise énergétique*** aussi. Je vous passe les chapitres sur, évidemment, le nucléaire, mais aussi la diminution de la bio diversité, le pillage des ressources halieutiques et la destruction des forêts primaires, ainsi que toutes les mises en garde des écolos quant à la pollution, les déchets, l’appauvrissement des sols ou l’idée stupide que la croissance économique n'est pas son propre remède.

Alors je me suis demandé : pourquoi les écolos, ces oiseaux de malheur, ont-ils toujours raison, contrairement aux économistes ? C’est très simple : c’est parce que leurs prophéties sont auto réalisatrices (comme on dit en langage savant). En d’autres termes : ils portent la poisse.

Nos ancêtres, dans leur immense sagesse, savaient bien, eux, que les catastrophes n’arrivent jamais pour rien : c’est qu’on vous a lancé un mauvais sort. Ils brûlaient quelques sorcières, quelques Juifs ou quelques Bohémiens pour leur apprendre à arrêter de lancer des mauvais yeux sur les braves gens et tout rentrait dans l’ordre.

barbu.jpg

Je dis : il faut faire pareil avec les écolos, ne cherchez pas plus loin : à force de lancer des anathèmes et de mettre la pression à tout le monde, ça finit forcément par merder. C’est de la psychologie de base : « quand on crie au loup, il finit toujours par sortir du bois » disait ma grand-mère - et elle avait raison.

On était pourtant bien tranquilles avant qu’ils n’arrivent mais, comme par hasard, depuis qu’ils sont là, plus rien ne tourne rond. Je ne sais pas exactement comment ils s’y prennent mais leur truc est drôlement efficace. Alors faites comme moi, prenons clubs de golf, couteaux, bâtons et allons faire bouffer leurs sandalettes aux sorciers barbus. Immolons-les !

A moins que vous n'ayez une autre idée...

 

Découvrez les autres blablas de la Blanche

 

(*) Le réchauffement climatique global. Il y a dix ans, personne n’y croyait ; les écologistes se battaient seuls et passaient carrément pour des cons avec leurs histoires d’émissions de CO2. Aujourd’hui, les preuves sont là et le réchauffement est objet de consensus pour 97% des scientifiques concernés. Les mesures actuelles, précisées d’année en année montrent que la réalité est bien pire que ce qui avait été prévu. La banquise fond plus vite, les glaciers reculent et l’eau va monter. On peut donc s’attendre à une jolie série de catastrophes : famines, émeutes, réfugiés, guerres.

(**) La crise alimentaire. C’était prévu aussi : les changements climatiques, la diminution des ressources en eau potable, la fabrique d’agro carburants alliés à la croissance démographique finissent par faire monter les prix des denrées alimentaires de base malgré l’augmentation de la production globale. Bref, la crise alimentaire mondiale est liée à la crise écologique. Et vu qu’il y a un milliard d’humains qui ne mange déjà pas à sa faim, on peut s’attendre à une jolie série de catastrophes : famines, émeutes, réfugiés, guerres.

(***) La crise énergétique. La fin du pétrole est inéluctable alors que nous en consommons de plus en plus. D’abord, les prix montent et les pétroliers sont obligés d’aller chercher le pétrole plus loin, plus profond, plus sale. Il est vraisemblable que le pic maximal de production ait déjà été atteint. Ceux qui ne se dépêchent pas de trouver des énergies alternatives et de réduire leur consommation auront droit au tarif habituel : famines (car une grande partie de l’agriculture moderne marche au pétrole), émeutes, réfugiés, guerres. Quand aux grandes puissances, elles ne se gêneront pas pour s’accaparer le pétrole qui reste, manu militari s’il le faut.


Moyenne des avis sur cet article :  2.58/5   (48 votes)




Réagissez à l'article

76 réactions à cet article    


  • titi 17 mars 2011 07:47

    « Pourquoi les écolos ont ils toujours raisons »

    En fait c’est très simple : ils sont contre tout, ce qui fait que tot ou tard, quelle que part dans le monde un évènement leur donne raison.

    Prenons un autre exemple qui n’a rien à voir : Morice.
    Morice soutient que les USA + Israel vont envahir l’Iran (je précise que de cela je n’ai rien à faire et qu’il ne s’agit pas de lancer un n-ieme débat sur la question)
    Depuis qu’AV existe Morice nous dit que c’est pour bientot : dans un de ses articles récent il affirmait que des pilotes Israeliens s’étaient écrasés en Roumanie dans une région ressemblant topographiquement à l’Iran. Sous entendu : on se prépare dur ca va péter.
    En 2007 il avait été jusqu’à annoncer une date : octobre 2007. C’était sûr. On allait voir ce qu’on allait voir. Mais rien ne s’est passé.
    Du coup Morice passe pour un dou dingue.
    Mais si demain les USA interviennent en Iran Morice pourra nous dire « je vous l’avais bien dit ». Oui il nous l’avait bien dit, ainsi que tout un tas de conneries.
    Les motifs de l’intervention n’auront vraisemblablement rien à voir avec ce qu’il nous annoncait. Mais il nous affirmera « je vous l’ai bien dit ».

    Le symptome sera le même « intervention en Iran », mais le diagnostic n’aura rien à voir avec ce qu’il nous aura raconté pendant des années.

    Pour les écologistes c’est un peu la même chose : le symptome est le bon : « incident dans une centrale », mais le diagnostic n’est pas le même « il faut changer de société » (version écolo) ou « il faut améliorer les procedures » (version pragmatique)


    • Gabriel Gabriel 17 mars 2011 10:17

      @titi

      Rien n’est garanti à 100% en terme de sécurité, c’est un fait. Nous sommes toujours obligé de prendre certain risque pour assurer une fonction ou obtenir un résultat. Seulement voilà, il y a une chose qui s’appelle le calcul du risque, exemple un avion qui s’écrase c’est environ 400 morts, mais une centrale nucléaire qui part en live c’est des centaines de milliers de personnes contaminées et condamnées à brève échéance. Alors voyez vous, ce risque, je refuse de le prendre car la perte en vie humaine est trop lourde et là, les écologistes ont raison. Je pense que non seulement, les Ukrainiens, les Japonais mais aussi d’autres peuples commencent à prendre conscience de la terrible épée de Damoclès que les états mettent au dessus de leurs têtes. Pour finir, à partir d’une prise de décision, il faut minimum 30 ans pour sortir du nucléaire et de nombreux chercheurs avec Greenpeace assure pouvoir palier à l’énergie du nucléaire par des énergies alternative en une vingtaine d’année. Cela me semble une solution honorable et responsable.


    • Traroth Traroth 17 mars 2011 11:11

      @titi : En gros, ce que vous dites, pour reprendre l’exemple de l’Iran, c’est que comme tôt ou tard les Etats-Unis et Israël vont envahir l’Iran, il n’y a pas de mérite particulier à l’annoncer.

      Vous vous rendez-compte à quel point vous donnez raison à morice, dans le fond ?

      Pour vous permettre de comprendre, je vais lancer une prévision délibérément fantaisiste : Je suis certain que très prochainement l’Inde va envahir la Namibie.

      Évitez de retenir votre souffle en attendant, quand même... smiley

    • Traroth Traroth 17 mars 2011 11:19

      @Christian Navis :


      « Le trou dans la couche d’ozone... On ne nous en parle plus. Pardi, il s’est rebouché tout seul ! » : Loin de là, pour l’instant. Mais c’est en bonne voie, effectivement.


      La stabilisation de la situation n’a rien d’accidentel. Elle est le fruit d’une interdiction mondiale de l’utlisation des Chloro-Fluoro-Carbonates (CFC), qui sont responsables de la destruction de la couche d’ozone. Pour ça, l’industrie du froid (réfrigération, climatisation, cryogénie) et l’industrie des aérosols ont dû être totalement révolutionnées.

      Malheureusement, la reconstitution de la couche d’ozone reste extrêmement lente, à cause de la durée de vie très longues des composées chlorés détruisant l’ozone.

    • Redrogers 17 mars 2011 11:59

      M. Navis, autant j’adore vos article sur l’archéologie, autant là j’ai du mal à vous suivre !

      « Pour les amnésiques :
      - Dans les années 80, de nombreux écolos affirmaient qu’on allait entrer dans une nouvelle ère glaciaire !
       —> Il me semble que c’était avant les années 80 (le GIEC date de 88) et de qui s’agit-il ? Qui sont ces »écolos«  ?
      - Le trou dans la couche d’ozone... On ne nous en parle plus. Pardi, il s’est rebouché tout seul ! —> c’est faux ! Il est toujours présent avec des pics d’intensité observés dans la dernière décennie. Ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas également des facteurs naturels à l’oeuvre...

      - Avant de participer aux gouvernements de gauche, les écolos devaient remplacer les camions par le ferroutage. Depuis, ils ne se vantent guère des résultats de leurs ministres  ! —> Pourquoi toujours faire le raccourci écologistes (au sens large) = Verts (parti politique) ? Personnellement, je n’ai jamais eu envie de voter pour eux...


      - Pendant des années, on a subventionné les panneaux solaires sur les toits des particuliers pour des résultats quasiment nuls... —> question complexe qui mériterait plus de développement (multiplication des appareils électriques et électroniques, monopole d’EDF pour la production d’électricité,...)
      - Quant aux pompes à chaleur »homologuées« , elles sont dans le meilleur des cas inefficaces, dans le pire elles consomment plus d’énergie qu’avant !  —> là j’ai pas d’avis sur la question ! :)

      - Ils se sont également plantés sur la désertification (depuis 5 ans les terres arables regagnent du terrain)
      - Sur l’anénatissement de la forêt tropico-équatoriale qui repousse toute seule plus vite qu’on ne la détruit.
      - Sur la démographie qui, sauf en Afrique, se rapproche de l’équilibre.

      —> Là par contre, c’est un peu court !! Je serai intéressé par vos sources d’info car les terres arables qui reviennent comme par enchantement (où ?, quand ?, quel type de sol ?) ou les forêts tropicales ou équatoriales qui poussent à la vitesse de l’éclair (mêmes questions + quid de la biodiversité des zones en question ?), cela me paraît curieux pour ne pas dire plus.

      Quant à la population mondiale, il manque encore 2,5 ou 3 Mds de personnes pour atteindre le point d’équilibre prédit par les démographes. Vu qu’il y a déjà 15 à 20% des gens qui »crèvent" de faim, ça promet...

      Sans parler des tartuffes de l’écologie qui, comme Hulot ou Arthus Bertrand stigmatisent l’empreinte carbone, mais colportent la bonne parole en 4 X 4, en hélico et en jet privé.

      —> Ouais, bon, je ne vais pas pleurer pour eux...


    • titi 17 mars 2011 11:59

      « En gros, ce que vous dites, pour reprendre l’exemple de l’Iran, c’est que comme tôt ou tard les Etats-Unis et Israël vont envahir l’Iran, il n’y a pas de mérite particulier à l’annoncer »

      Non ce n’est pas exactement cela.

      Prenons alors l’exemple de l’horoscope... l’horoscope annonce tout et n’importe quoi et dans le lot, bingo, il y a un évènement qui arrive à une personne et qui correspond à ce qu’on lui avait annoncé.
      Cette concordance sur 1% de ce qui était annoncé, c’est tout ce qu’elle retient et finalement l’horoscope elle y croit de plus en plus puisque ca marche. La preuve.


    • titi 17 mars 2011 12:05

      J’ajouterai que le plus gros plantage de ces dernières années c’est le biocarburant.

      Porté au lancement par les écolos, l’innélarable Borloo (*) ils avaient l’avantage d’être écologique et de faire comme chez Lula, alors icone du peuple de gauche.
      Sauf que ca à pas bien marché...


      (*) on pourrait d’ailleurs faire le bilan des dossiers portés par M.Borloo : le biocarburant, la maison à 1 €, le Grenelle de l’Environnement...


    • Cocasse cocasse 17 mars 2011 12:14

      Pour les amnésiques :
      - Dans les années 80, de nombreux écolos affirmaient qu’on allait entrer dans une nouvelle ère glaciaire !

      Oui, c’est toujours utile. Il suffit d’avoir quelques écolos qui disent qu’il fera chaud, et d’autres qui fera froid. Comme ça, quelque soit le climat qu’il fait, on pourra toujours dire quelques années plus tard « AH, vous voyez, on vous l’avait prédit ».


    • titi 17 mars 2011 12:20

      @Cocasse

      Voilà qui résume ce que je voulais dire.


    • citoyen du monde citoyen du monde 17 mars 2011 13:15

      A christian Navis

      Et la faune est-ce qu’elle repousse également ?


    • TSS 17 mars 2011 13:19

      La stabilisation de la situation n’a rien d’accidentel. Elle est le fruit d’une interdiction mondiale de l’utlisation des Chloro-Fluoro-Carbonates (CFC), qui sont responsables de la destruction de la couche d’ozone.

      il faudrait poser la question aux militaires americains qui reparent les chars « abrahams » d’irak ou

       d’Afghanistan et qui les lavent au fréon avant peinture !! ils ne doivent pas savoir que c’est

      interdit... !!


    • TSS 17 mars 2011 13:25

      Oui, c’est toujours utile. Il suffit d’avoir quelques écolos qui disent qu’il fera chaud, et d’autres qui fera froid. Comme ça, quelque soit le climat qu’il fait, on pourra toujours dire quelques années plus tard « AH, vous voyez, on vous l’avait prédit ».

      les deux sont liés !!

      le rechauffement entraine un ralentissement du « gulf stream » qui entraine un refroidissement et

      une glaciation !!

      ne pas oublier que sans le « gulf stream » nous aurions en Europe de l’ouest le même climat

      qu’à Terre Neuve et au Quebec... !!


    • Redrogers 17 mars 2011 14:51

      Redrogers, les terres arables regagnent du terrain grâce à l’action de la FAO et de diverses ONG qui enseignent comment fixer les sols. Et là où c’est nécessaire, à les irriguer ou au contraire à les mettre hors d’eau.
      Grâce aussi aux Chinois qui louent en Afrique, Asie, Amérique du Sud, à 50 ou 99 ans des zones infertiles ou improductives et les font cultiver pour nourrir leur population.

      Dès qu’une zone d’agriculture intensive n’est plus assez productive, elle est laissée en friche. Et très vite la nature reprend ses droits.
      Et il y a aussi les marges sylvestres et les clairières abandonnées par les Indios ou les Papous assassinés ou acculturés (ce dont les écolos ne se soucient guère)
      Et là où l’homme s’en va, la forêt repousse !

      Quand à la démographie, les écolos prévoyaient un accroissement qui n’a pas eu lieu et la situation est en voie de stabilisation numérique.
      Reste le problème de la faim, qui a toujours existé, et que les écolos aggraveraient si on appliquait leurs recettes, puisqu’ils sont partisans de la décroissance.


      Curieux... Au dernières nouvelles, il y a en moyenne 100 000 km2 de terres arables qui disparaissent chaque année dans le monde. Et ce n’est qu’une estimation. La FAO doit être très performante !!

      Pour les Chinois (on pourrait donner l’exemple de l’Arabie Saoudite aussi), outre l’aspect dérangeant de voir des puissances économiques se payer des terres chez les « pauvres » pour se nourrir (mais est-ce vraiment le terme ?), je dirais que si ces terres sont au mieux peu productives, ce n’est pas par hasard. Prenons l’exemple d’Israel. On entend souvent parler du miracle de l’agriculture israelienne qui réussit là où les autochtones sans doute plus « limités » (!) ne faisaient rien pousser. Mais à quel prix ! Le Jourdain n’a plus grand chose d’un fleuve désormais...Même topo avec le fleuve Colorado, il faut bien alimenter les piscines et les golfs de Las Vegas...

      Pour les forêts, vous parlez de marges sylvestres ou de clairières. Vous pensez que c’est cela le problème ? Des clairières ? Je vous parle déforestation, de milliers d’hectares chaque jour et vous me parlez de clairières ! J’avoue ne pas bien comprendre où vous voulez en venir.

      De plus, je ne vois pas pourquoi vous prétendez que les « écolos » ne s’intéresse pas au devenir des populations locales. Cela ne passe pas forcément par mettre des distributeurs de cocas ou pouvoir acheter le dernier I-Phone...

      Enfin, la décroissance prônée par certains ne remettrait pas en cause la disponibilité de nourriture pour les populations les plus pauvres mais les plus aisées, aux sens sociétal et personnel, qui se gavent carrément par rapport aux autres ! Pour ce qui est de la démographie, on a juste pris plus de 5 Mds d’habitants en 1 siècle. Rapporté à l’ensemble de l’histoire humaine, c’est ce que j’appelle une hausse significative !


    • Robert GIL ROBERT GIL 17 mars 2011 08:48

      Daniel Cohn-Bendit, Éva Joly, Michèle Rivasi, Europe-Écologie et les Verts Ont voté le 25 novembre 2009 pour le nucléaire au parlement européen, à l’époque du sommet de Copenhague sur le changement climatique.

      José BOVÉ s’était seulement abstenu.

      Lire pour savoir qui sont vraiment les ecolos...

      http://2ccr.unblog.fr/2010/12/18/verts-de-quelle-couleur/


      • pissefroid pissefroid 17 mars 2011 09:08

        L’évolution climatique actuelle n’a rien d’exceptionnelle depuis 2000 ans.
        (voir les échos dans pensee-unique).
        Les écologistes se sont laissés manipuler par les voraces du marché carbone.

        En ce qui concerne les produits phytosanitaires, je pense qu’ils ont raison, nous sommes empoisonnés par ces produits, et comme pour les rayonnements nucléaires, les effets se révéleront à long terme.

        Bien que le texte soit une parodie je souhaitais quand même apporter ces précisions.



          • Gabriel Gabriel 17 mars 2011 10:02

            Bonjour Kalki,

            Merci pour le lien, mais même en leur mettant le nez dedans, vois tu, ils en nient encore l’odeur... 

          • Pyrathome Pire alien 17 mars 2011 11:56

            Au lieu de les massacrer on devrait peut être les élire ??

            C’est bien ce qu’on va faire......


          • Cocasse cocasse 17 mars 2011 12:03

            C’est bien ce qu’on va faire......

            Ouais, dans l’hémisphère sud !


          • Pyrathome Pire alien 17 mars 2011 12:18

            Ouais, dans l’hémisphère sud !

            c’est un peu maigre, quand-même....try again !! smiley


          • Cocasse cocasse 17 mars 2011 12:51

            On appelle cela du comique de répétition.
            Je compte la recaser sur tous les articles qui parlent des écolos.
             smiley


          • Cocasse cocasse 17 mars 2011 13:48

            C’est surtout qu’on les préfère dans l’hémisphère sud... smiley


          • manusan 17 mars 2011 11:35

            Le Japon est dans l’hémisphère sud.

            Cécile Duflot (bac + 5 en géographie, avant hier)


            • Traroth Traroth 17 mars 2011 11:55

              Je trouve cette nouvelle manie de juger les politiques sur des lapsus ou des erreurs futiles particulièrement agaçante. Oui, Cécile Duflot s’est plantée. Et ça nous indique quoi ? Ben rien du tout...


            • titi 17 mars 2011 12:02

              Ca nous indique qu’elle est venue à la télé sans réviser un minimum...

              Pas bien sérieux...


            • Cocasse cocasse 17 mars 2011 12:07

              Je trouve cette nouvelle manie de juger les politiques sur des lapsus ou des erreurs futiles particulièrement agaçante. Oui, Cécile Duflot s’est plantée. Et ça nous indique quoi ? Ben rien du tout...

              Il n’y a aucun lapsus, ré-écoutez l’intervention.
              Elle dit en substance « comme le Japon est dans l’hémisphère sud, on a moins à craindre un nuage radioactif puisque nous sommes dans l’hémisphère nord ». Elle confirme son ignorance.
              DEA en géographie, et elle ne sait pas où se trouve le Japon.
              Erreur futile ?
              Il faut qu’elle arrête de fumer du H, oui !


            • roro46 17 mars 2011 12:55

              " Le Japon est dans l’hémisphère sud.

              Cécile Duflot (bac + 5 en géographie, avant hier)« 

               »c’est une zone sismique, mettons-y des centrales nucléaires, y a aucun risque"

              nucléo-machin de base, bac +..................................


            • LE CHAT LE CHAT 17 mars 2011 13:02

              @traroth

              c’est marrant ça que les gaffes ou jeu de mots de gauche doivent être oubliés , alors que ceux de membres du FN doivent donner lieu à un procès sur le champ !


            • Cocasse cocasse 17 mars 2011 13:42

              Elle a trop fait tourner avant l’interview...
               smiley


            • Cocasse cocasse 17 mars 2011 13:43

              Elle a du double zéro dans son hémisphère sud. smiley


            • Pyrathome Pire alien 17 mars 2011 13:48

              Il y a bien pire que cette pauvre Cécile......il y a Claude qui pulvérise toute concurrence !! smiley
              le fin du fin !!


            • Traroth Traroth 17 mars 2011 16:31

              @Le Chat : Je m’oppose à l’idée qu’on aurait fait des procès à Le Pen pour des « gaffes » !!!!!!!!!!!


            • Traroth Traroth 17 mars 2011 16:32

              @titi :


              « Ca nous indique qu’elle est venue à la télé sans réviser un minimum » : Ah, elle devrait ouvrir un atlas avant de venir sur le plateau ? Et quels autres bouquins, aussi ? Vraiment n’importe quoi...

            • Traroth Traroth 17 mars 2011 16:33

              @roro46 : Vous êtes au niveau du café du commerce, ça y est. Sans moi !


            • HELIOS HELIOS 17 mars 2011 16:58

              ... Quand on a un ministre de l’agriculture qui ne sait pas quelle surface fait un hectare....

              Probablement que les bons eleves bossent quelque part et les mauvais qui ne glandent rien et se font virer de partout se mettent a faire de la politique !


            • titi 17 mars 2011 17:13

              @Traroth

              Quand on est une figure du mouvement écolo, qu’il y une évènement en cours dans un pays même lointain, et que l’on est invité sur un plateau télé, sauf à manquer de Juvamine, on sait que l’on va être interrogé sur le sujet.
              Donc si on respecte un minimum son interlocuteur et son public, on prépare un minimum, du genre, on regarde ou cela se situe.
              On demande pas à ce qu’elle nous sorte les latitudes et longitudes exactes. Ni même la superficie au km2 près... mais de là a ce tromper d’hémisphère c’est de l’amateurisme.

              Si mes souvenirs sont exacts, et vue que nous sommes de la même génération, le Japon, sa géographie, son économie c’était du ressort du programme de géographie de première ou de terminale.
              Ce qui m’amène à penser que les DEA de géographie ne sont plus ce qu’ils étaient.


            • roro46 17 mars 2011 18:35

              Vous avez raison concernant Duflot.
              Bien que je sois écolo, je ne me suis d’ailleurs jamais vraiment retrouvé dans « les verts ».
              (je devrais dire « parce que je suis écolo »)

              Cependant, il faut comparer ce qui est comparable, et je ne suis pas totalement persuadé que sa bourde à elle aura les mêmes conséquences que ce qui se passe actuellement au japon.

              Alors, quand on est assez con pour aller foutre des merdes nucléaires sur des lieux aussi risqués - et assez con pour soutenir cet état de fait -, je pense qu’on ferait mieux de fermer sa gueule.


            • Traroth Traroth 18 mars 2011 16:35

              @titi :


              « on sait que l’on va être interrogé sur le sujet » : ah ben ouais, y avait interro, et elle a même pas révisé !


              Non mais grandissez un peu !

            • Pyrathome Pire alien 17 mars 2011 11:49

              C’est très simple : c’est parce que leurs prophéties sont auto réalisatrices (comme on dit en langage savant). En d’autres termes : ils portent la poisse.....

              NON, quand une société prend autant de risque et met en péril le fondement même de la vie, de la faune, de la flore, uniquement dans le but d’autosatisfaire sa cupidité , on appelle ça un suicide.....
              Et quand un grave accident arrive forcément un jour avec cette épée de Damoclés au dessus de la tête, les crétins crient à l’indécence de ceux qui refusent ce risque....
              Monsieur Blanche, les criminels sont ceux qui auront laissé faire et se développer cette technologie inepte et mortifère ainsi que tous ceux qui osent encore défendre ça....
              Vous les voyez mieux , là, les vrais crétins ??

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès