• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > S’il te plaît... dessine-moi un mouton !

S’il te plaît... dessine-moi un mouton !

Le Petit Prince est une œuvre de langue française, la plus connue d'Antoine de Saint-Exupéry. Publié en 1943 à New York, c'est un conte poétique et philosophique sous l'apparence d'un conte pour enfants.

L’aviateur est surpris par l’apparition du petit prince en plein désert et par sa demande. Il obéit, mais aucun de ses moutons ne convient au petit prince. Excédé, l’aviateur dessine la caisse du mouton : « Ça, c'est la caisse. Le mouton que tu veux est dedans ». Le petit prince s'en montre cette fois-ci satisfait et remarque que le mouton « s'est endormi ».

Face le ciel qu’aucun de mes petits princes, mes petits enfants, ne me face la même demande. J’avoue humblement que je serais perdu.

Le mouton français serait-il blanc ou noir ? Si de surcroît, le mouton parcourt les médias, il devient inclassable.

Le mouton dans le troupeau UMP, a une laine plus riche et pour obtenir un bon bas de laine, il est plus rentable d’être de droite. Il ne fréquente qu’une certaine classe, du style du Mouton Rothschild.

Le mouton dans le troupeau des parties de Gauche, serait plutôt une illustration du mouton de Panurge. Il suit et répète bêtement les actions de ses congénères en suivant le Bélier. L'écrivain de la Renaissance Rabelais a écrit, dans son livre Pantagruel, l'histoire des moutons de Panurge : Pendant leur voyage au « pays des lanternes », Panurge se prit, en mer, de querelle avec le marchand Dindenault. Pour se venger, il lui acheta un de ses moutons, qu'il précipita dans la mer. L'exemple et les bêlements de celui-ci entraînèrent tous ses congénères et le marchand lui-même, qui, s'accrochant au dernier mouton, se noya.

Par contre, les moutons adorent le Front National. Chez eux, on ne fête pas l'Aïd-el-Kébir.

Mais les politiciens de tous bords, doivent avoir le livre dans leurs bibliothèques. Avant chaque élection, ils nous dessinent une boite qu’ils appellent « Programme ». Comme le dessin de l’aviateur, cela suffit aux petits princes électeurs.

Ils découvriront plus tard, que les moutons à tondre, c’est ceux qui ont acheté un emballage vide ! 

Gardez le sourire avec cette vidéo :

 

Actualité : Il y a des moutons qui vont partir en Russie…

Encore un article qui va attirer le rouge de mon fidèle moinsseur habituel, et les autres vont suivrent… comme des moutons !

 

Illustration : http://cyberfrancais.tumblr.com/


Moyenne des avis sur cet article :  2.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Papybom Papybom 5 janvier 2013 09:37

    Bonjour,

    Bienvenue à mon fidèle moinsseur. J’ai connu un slogan publicitaire  :

    « Sitôt cueilli, sitôt D’aucy ! »

    Avec vous, c’est : Sitôt publié, sitôt moinssé  !

    Vous prenez le temps de lire l’article ?

    Votre équipe va suivre …comme les moutons  ?

    Cordialement.


    • auguste auguste 5 janvier 2013 17:25

      @ Papybom

      Une simple phrase peut attirer les « moinsseurs ».

      Du genre : « Par contre, les moutons adorent le Front National. Chez eux, on ne fête pas l’Aïd-el-Kébir. »

      C’est pourtant ce qu’a déclaré la future exilée B.B. dans une interview accordée à Nice Matin.

      « Quant au choix de la Russie, Brigitte Bardot évoque sans détour son admiration pour Vladimir Poutine : »Je lui trouve beaucoup d’humanité. A chaque fois que je lui demande quelque chose, en principe, il me l’accorde. Il a fait plus pour la protection animale que tous nos présidents successifs. Et puis là-bas, il n’ont pas l’Aïd-el-Kébir..."

      L’icône qui se plaint d’en avoir plein le c.. à 78 ans, si ce n’est pas parodique, ce doit être bien payé !


    • Papybom Papybom 5 janvier 2013 20:21

      Bonsoir auguste,

      Pas de problème avec les moinsseur. J’aime bien les taquiner. J’attends juste d’eux un sursaut d’orgueil et un commentaire, pour une explication.

      Sans vouloir vous fâcher, l’Auguste est également un clown qui ne cherche qu’à faire rire. Bienvenue dans le monde complexe d’Agoravox.

      Cordialement.


    • ricoxy ricoxy 5 janvier 2013 11:42

      Face le ciel qu’aucun de mes petits princes, mes petits enfants, ne me face la même demande. 


      Je m’en voile la face.

      • Papybom Papybom 5 janvier 2013 20:36

        Bonsoir ricoxy,

        Vous avez raison de me reprendre. La, je perds la face devant vous.

        Je ne suis pas terrible en orthographe. Et pourtant, je fais des efforts par respect pour les lecteurs.

        Dans une prochaine vie, promis, je travaillerais plus en primaire.

        Cordialement.


      • alinea Alinea 5 janvier 2013 15:20

        Le mouton, oui, c’est le « cliché » du Petit Prince. Moi je lui préfère « mais si tu l’apprivoises... » !
        Bien à vous !


        • Papybom Papybom 5 janvier 2013 20:42

          Bonsoir Alinea,

          J’adore votre sensibilité.

          Votre passage est toujours un plaisir pour un vieux ronchon.

          Cordialement.


        • ZEN ZEN 5 janvier 2013 16:45

          Les moutons à Moscou n’ont pas d’avenir
          Trop froid pour eux là-bas...


          • Papybom Papybom 5 janvier 2013 20:26

            Bonsoir ZEN,

            Au contraire, ils auront l’haleine fraîche  !

            Cordialement.


          • Croa Croa 5 janvier 2013 22:59

            « Le Petit Prince est une œuvre de langue française »

            Oui, mais pas spécifiquement !  St Ex rédigeait en français ses brouillons mais travaillait des versions anglaises à deux avec son traducteur. En conséquences, si les versions anglaises et françaises étaient bien de même essence, elles n’étaient pas identiques ! Les vrais amateurs de St Ex sachant lire en anglais tiennent à posséder les deux versions de chacune de ses oeuvres. Dans ’’Wind, Sand and Stars’’ il existe un passage entier qui n’existe pas dans la version française où l’auteur subit en montagne une aérologie difficile qu’il ne comprenait pas mais si bien décrit que les pilotes d’aujourd’hui savent en apprécier toute la qualité descriptive et émotionnelle !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès