• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Sarkozy (enfin) plébiscité par le peuple français

Sarkozy (enfin) plébiscité par le peuple français

Voilà un sondage qui devrait redonner du baume au cœur au chef de l’Etat, d’autant plus en cette période morose où l’Equipe de France désole et encolère nos concitoyens, le chômage va galopant, les scandales pullulant sans qu’on sache à qui ça profite, et où triomphent les manifestants de tout poil.

Un Plébiscite.jpgSelon un sondage H1N1 réalisé pour le quinzomadaire à géométrie variable Qu’il est bon de rire parfois quand toute l’économie d’un pays est grippée, à la question :

“Selon vous, quel est l’humoriste politique le plus insolent actuellement en France ?”

Les français ont placé M. Sarkozy en tête des huit personnalités proposées.

Avec 31% des voix (score identique à celui qu’il obtint lors du premier tour de la présidentielle 2007) Nicolas Sarkozy devance très largement Brice Hortefeux (19%) et Manuel Valls (15%).

Les français ont certes apprécié les boutades du Ministre de l’Intérieur (“Quand il y en a un ça va, c’est quand il y en a plusieurs qu’il y a des problèmes”) ou du trublion du Parti Socialiste (« Belle image de la ville d’Evry… Tu me mets quelques blancs, quelques whites, quelques blancos… ») mais pour la plupart des sondés, rien ne dépasse les “Je n’ai pas été élu pour augmenter les impôts”, “Je serai le président du pouvoir d’achat”, “Au nom de quoi récupérer les électeurs du Front National, c’est mal ?”, “Casse-toi, pov’con !” ou encore le fameux “La France, on l’aime ou on la quitte” de M. Sarkozy.

Derrière ce trio, on trouve ensuite Patrick Balkany pour l’”ensemble de son œuvre” (avec seulement – et c’est une surprise – 10% des voix) Jean-François Copé (notamment pour cette déclaration qui a beaucoup plu : “Moi vivant, il n’y aura pas d’augmentation de la redevance” et son combat acharné contre la Burqa) qui fédère, sur son seul nom, 9% des français (de bon augure pour 2017, l’objectif de M. Copé).

Ferment la marche, le ministre de l’Immigration, Eric Besson (7% – une vraie déception au regard du travail accompli par ce brillant "collaborateur") et deux humoristes particulièrement caustiques et sans concessions de la station de service public, France Inter : Philippe Val (5%) et Jean-Luc Hees (4%). Ces deux derniers (c’est le cas de le dire, puisqu’ils le sont dans ce classement – ô insolence, quand tu me tiens !) boutant hors du classement (réalisé l’an dernier à la même époque troublée) l’imitateur Laurent Gerra et le sénateur Charles Pasqua.

Un sondage qui a le mérite de remettre “les pendules à leur place” (comme dirait joyeusement un autre humoriste proche du pouvoir, j’ai cité : Johnny Hallyday) puisqu’on ne trouve aucune trace de Didier Porte ou de Stéphane Guillon.
On comprend dès lors leur éviction.
En effet, ils n’auront su s’adapter à cette “nouvelle insolence” qui fait fureur dans notre pays, une insolence qui, si elle conduit, parfois, au tribunal, n’en reste pas moins unanimement plébiscitée par nos compatriotes.
De fait, Hees & Val, en remerciant les deux “pseudo” humoristes devenus plus "tyrans" que drôles tellement ils se sont “coupés des réalités du rire d’aujourd’hui” n’auront, en définitive, fait que contenter (et répondre aux attentes de) leur auditorat, qui, faut-il le rappeler, est le premier actionnaire des radios de service public.

Reste à savoir si M. Sarkozy, nouveau champion de l’insolence en politique, serait prêt à assurer chaque matin, à 7h55 et sur France Inter, une chronique humoristique.
Le Parti Socialiste par la voix de son porte-parole, Benoît Hamon, a immédiatement réagi à cette éventualité, arguant du fait qu’il y aurait là “conflit d’intérêts, étant donné que le Président de la République est le principal actionnaire de la chaîne de service public”.
Ce à quoi, Frédéric Lefebvre, porte-parole de l’UMP, a rétorqué qu’il fallait “renvoyer les socialistes d’où ils venaient, soit au pays des Tristus”. Puis il a ajouté : “Ca tombe bien, ça rime avec Fabius”.
Voilà qui devrait sans doute permette au sémillant Lefebvre d’intégrer ce classement des “humoristes politiques les plus insolents de France” la saison prochaine.

NB : Ce sondage réalisé auprès d’un échantillon de 1001 personnes pas tellement représentatives de la population a été effectué avant que le chef de l’Etat annonce la fin de la “Garden Party” et qu’un membre de son service d’ordre ne gifle un journaliste de France 3.

Moyenne des avis sur cet article :  4.88/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 26 juin 2010 08:25

    Il serait particulièrement intéressant de faire une recherche exhaustive des déclarations de notre président, depuis quelques années, et de leur concrétisation.
    Chirac (?) avait déclaré que les promesses n’engageaient que ceux qui y croyaient, Sarkozy a fort bien adopté cette formule.
    On peut penser que sa crédibilité (s’il en a encore) en pâtirait très sévèrement.

    Mais, cela importe peu, car Sarkozy est facile à remplacer. Jupé-Copé-Villepin ou DSK-Valls-Royal sont prêts à reprendre le flambeau et continuer à ... maintenir l’ordre établi.


    • Fergus Fergus 26 juin 2010 10:49

      Bonjour, Philippe, et merci pour ce regard décalé sur le panorama politique français.
       
      Sarkozy mérite effectivement cette place de n°1 de la bouffonnerie tant ses prestations sont inégalables, non seulement en France, mais également en Europe où il continue de déclencher des fou-rires.

      Le risque avec les humoristes, c’est la proximité qu’ils créent avec leur public. Une proximité de ton qui peut se révéler désastreuse sur le plan de l’image. On vient de s’en apercevoir en Seine-Saint-Denis où notre comique s’est déplacé pour aller au contact de son public des « quartiers » comme on dit pudiquement. Comment s’étonner qu’il y ait été traité d’« enculé » alors que lui-même utilise la vulgarité et l’injure lors de ses shows. Qui plus est, ce mot semble également faire partie de son vocabulaire habituel avec « connard » et « abruti », termes qu’il utilise, si l’on en croit Le Canard Enchaîné, aussi bien envers ses cibles qu’à l’encontre de ses collaborateurs.

      Sarkozy dans « L’arroseur arrosé » semble bien être le dernier en date de ses sketches ! 


      • Pyrathome pyralene 26 juin 2010 12:42

        Au train ou vont les choses, m’étonnerai qu’il aille jusqu’au bout de son misérable mandat, il faut se débarrasser de ce bouffon au plus vite et entreprendre des poursuites contre ce voyou et sa clique de corrompus.....


        • joelim joelim 26 juin 2010 16:39

          On n’en a pas fini avec les gonds, gommards et autres espèces d’ongulés qui se goinfrent sur la bête (le travail des français)... En toute féodalité, je vous le dis.


          • fhefhe fhefhe 26 juin 2010 19:12

            TSARkosy fait RIRE JAUNE la majorité des Français...

            « L’Insolence cache beaucoup de choses , elle cache l’essentiel » ( J.Dutronc)

            Bravo Philippe ,
            Un fidèle de « Ta Plume »




            • thomthom 28 juin 2010 15:16

              c’est sympathique de prendre tout cela sur le ton de la dérision....

              ... mais moi, ça ne me fait pas rire. Il est question de la gouvernance de notre pays, et donc de son avenir quand même !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès