• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Sherlock Holmes et l’affaire des civilisations

Sherlock Holmes et l’affaire des civilisations

J’épluchais la rubriques « affaires étrangères » du Times, et ne put retenir mon indignation !

« By jove, avez-vous, Holmes, ces députés français qui en sont venus presque aux mains dans l’hémicycle ! De telles choses ne se produiraient heureusement pas dans la chambre des lords ! S’il manquait des preuves pour affirmer que la civilisation anglaise est mille fois supérieure à celle de ces sans-culottes, en voilà bien une !

In England, nous avons toujours pensé que l’Afrique commençait juste de l’autre coté du Channel, et que Calais se trouvait à la périphérie de Tombouctou !

Ces frroggys sont ce qu'ils sont ! Néanmoins, s’invectiver ainsi en gentlemen ! Cela me mit en un tel état que j’en vins à sautiller nerveusement sur le parquet, le Times à la main.

« Reprenez vous Watson, êtes-vous atteint de la danse de saint-Guy ? Vous allez alerter notre brave logeuse ! »

Du reste, j’ai lu le Times avant vous, reprit le grand homme en tirant nonchalamment sur sa pipe. 

Il est de si simples affaires qu’il n’est parfois nul besoin de se lever de son fauteuil pour les résoudre. Un gentleman ne devrait jamais sortir de son salon ! Pas un jour sans m’émerveiller des qualités de cet Emmanuel Kant, qui a résolu les problèmes les plus ardus sans jamais quitter sa bonne ville de Königsberg. »

« Prétendriez vous résoudre une enquête policière à la façon d’un problème philosophique ? »

« So, why not ? Les deux ne se réfèrent-ils tirent pas à l’esprit de logique et de déduction ?

 Je vais vous raconter une histoire pour tenter de vous la faire comprendre.

J’assistais dernièrement à un match de football, sur un terrain vague situé dans l’East End, ce quartier truffé de mauvais garçons et d’entremetteuses. 

Ce n’est pas que je m’intéresse au sport en lui même, mais un match offre en lui-même un concentré de société. C’est là un terrain favorable à tout travail d’analyse social, qu’un esprit pareil au mien ne saurait ignorer. On n’y voit en moins d’une heure comment la société s’organise autour des règles ou de la tricherie, et met en place des stratégies adéquates, allant de la tromperie à la falsification la plus honteuse. Une équipe était mal engagée et semblait bien incapable de revenir au jeu. C’est alors qu’un de ces joueurs est tombé subitement à terre, puis est venu se plaindre à l’arbitre qu’on lui avait donné un coup sous la ceinture. C’était faux, naturellement ! Mais une mêlée s’en est suivi et le match a été arrêté !

« Ventre saint-Georges ! “ Comme disent les français. J’avoue que je ne vous suis pas très bien ! »

« Vous datez, Watson. Maintenant ils disent Sacrebleu !

Mais pour en revenir à notre affaire, mon cher Watson, c’est tout simplement élémentaire. Ce Claude Géault voit bien que l’affaire des prochaines élections est bien mal partie.

Comment revenir dans le match quand on n’est mené au score si ce n’est par l’intrigue. Il est bien mal à l’aise quand on lui parle du bilan de son équipe et préfère recourir aux leurres : Cette histoire de guerre des civilisation n’est qu’un os jeté aux chiens qui se sont jetés dessus !

Ce pauvre député qui a répondu à la provocation en des termes pas trop choisis s’est bien fait avoir ! Voyez, les incendiaires ont même réussi à sortir la tête haute, feignant l’indignation. Comme cette équipe de bras cassés qui étaient menés au score, et qui a ainsi gardé ainsi toutes ces chances ! »

« Holmes, vous m’étonnerez toujours ! »

« Néanmoins, question chance, dit Holmes, après un silence, ils auraient pu faire comme vous !

« Que voulez vous dire ! »

« Vous auriez du évier de caresser ce chien, cet après midi, lors de votre promenade ! »

« Diable, comment le savez-vous ? Aucun secret ne vous échappe donc ! »

« Vous avez plein de poils sur la manche, mais surtout, à sautiller partout sur le tapis, vous avez étalé la crotte de chien qui était sous votre chaussure ! Il paraît qu’en France cela porte chance !

Watson, plutôt que faire médecine, vous pourriez faire fortune en vendant votre cirage, rien qu'en traversant le channel. Il me semble que les clients se bousculeraient bien plus que dans votre cabinet !


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • gaijin gaijin 10 février 2012 10:29

    by jove
    (si j’ose dire )
    mais pour une fois ce cher lock n’est pas tout a fait dans le vrai
    la situation est bien plus proche de celle d’une pièce de théatre : rien n’y manque tragédie comédie petites phrases et portes qui claquent ......
    pour l’ instant les spectateurs font encore semblant de croire a cette pauvre intrigue
    la vraie question est : pour combien de temps


    • kssard kssard 10 février 2012 11:31

      Belle fable, comme toujours !


      Ce pauvre Watson avec ses chaussures souillées qui laisse des traces me fait penser à notre maître du château (au sens Kafkaïen), qui bouge tout le temps et souille tout ce qui touche.

      bien à vous, 

      Rouletabille

      • bakerstreet bakerstreet 10 février 2012 15:24

        Merci Kssard, bien qu’à la relecture, je suis catastrophé par les fautes d’orthographe qui sont comme mes propres empreintes digitales laissées sur la scène du crime.
        Et moi qui se moquait de ce pauvre Watson !
        Voilà ce que c’est d’écrire à trois heure du matin.
         L’insomnie ne donne pas du génie.

        Et oui, vous avez raison, les chaussures brillantes n’ont pas toujours la semelle aussi lisse !

        Le cirage était fabriqué auparavant avec des crottes de chien.
         il y avait des gens à Londres pour gagner leur vie à le ramasser.

        Il en est d’autres à Paris pour l’étaler sur les chaussures de leur maitre


      • laertes laertes 10 février 2012 20:22

        Heuhhh oui bien...mais un gros oubli.....Holmes a des ancêtres français !!!!


      • laertes laertes 10 février 2012 20:26

        Et il eût été bien étonnant qu’Holmes acceptât qu’on traite les français d’affricains et que la civilisation s’arrêtat à Calais... Il aurait fait sortir Watson..ou plutôt...jamais Watson n’aurait pu suggérer une telle idée........ Holmes est très fier de ses ancêtres français !!!!!!


        • bakerstreet bakerstreet 11 février 2012 16:27

          Oui, vous avez tout à fait raison.
          Et peut-être bien aussi Conan Doyle, dont j’ai lu un jour qu’une branche de sa famille venait du continent ( mais je n’ai pas retrouvé les sources).
           Beaucoup de Conan en effet dans la petite Bretagne, en particulier dans le Finistère et le morbihan


        • gordon71 gordon71 10 février 2012 23:40

          smart and funny 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès