• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Si j’étais Nicolas Sarkozy

Si j’étais Nicolas Sarkozy

Si j'étais Nicolas Sarkozy, je dormirais mal. Je me lèverais très tôt, et toute la journée je me verrais obligé de sourire à des gens qui m'énervent, ou pire à des gens qui m'indiffèrent. J'aurais un tas de rendez-vous plus ou moins importants auxquels je serais obligé d'aller, je serais contraint de prendre des décisions engageant des millions de personnes autour de moi. Le soir, je serais épuisé, et cela me rendrait sans doute agressif ou impatient.

Si j'étais Nicolas Sarkozy, je me sentirais mal dans ma peau. Après avoir été porté aux nues par un peuple infidèle et volatile, je me saurais détesté par plus de 70 % de la population française, et tout cela sans compter les étrangers. Je me verrais critiqué dans tous les journaux, attaqué sur toutes les radios, moqué dans tous les bars de France. Tous mes travers, tous mes tics, toutes mes faiblesses seraient montrées au grand jour, et cela me ferait devenir froid et renfermé.

Si j'étais Nicolas Sarkozy, je me croirais dupé. Elu pour être le premier citoyen de France, on me dirait sali dans des combines scabreuses pour gagner moins qu'un patron du CAC40, alors que mon honneur et ma dignité seraient trainés dans la boue. J'aurais pris des décisions difficiles influant sur le cours de l'Histoire, et l'Histoire ne retiendrait de moi que quelques invectives lancées à des individus inexistants. Je deviendrais aigri et prétentieux.

Si j'étais Nicolas Sarkozy, j'aurais l'impression de me promener toujours tout nu. Mes amours, mes joggings, mes vacances, mes sms, tout le monde ne parlerait que de cela. Que cela soit vrai ou faux importerait peu, mais nuirait considérablement à ma vie personnelle… devenue quasi-inexistante. Je ne pourrais rien faire comme tout le monde, et tout le monde me le reprocherait. Je m'endurcirais, et me contiendrais.

Si j'étais Nicolas Sarkozy, j'aurais peur tout le temps. Peur de me promener dehors, de prendre l'avion régulièrement, de me retrouver au milieu d'individus hostiles et incontrôlables. Je finirais par croire aux rumeurs que j'entretiendrais pourtant moi-même, et craindrais l'attentat terroriste par dessus tout. Je ferais attention à tous ceux qui m'entourent, et ne me confierais à personne. Je deviendrais tyrannique et terrorisé.

Si j'étais Nicolas Sarkozy, j'aurais une vie trépidante qui ne me donnerait que des soucis, et dont les avantages évidents ne suffiraient pas à m'offrir le semblant d'un début de bonheur personnel. Les conséquences de mes actes quotidiens, loin d'être inutiles, auraient même le pouvoir d'être nuisibles à une majorité d'individus, sans que j'en puisse reprendre le contrôle.

Si j'étais Nicolas Sarkozy, en 2012, je ne me représenterais pas.

Caleb Irri

http://calebirri.unblog.fr


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Alain-Goethe 11 janvier 2011 10:43

    Je crois un peu (un peu) à l’astrologie ..

    Nous serions dans l’ère du Verseau.
    NS est Verseau Asc Vierge
    SR est Vierge Ascendant Verseau

    N’ai rien contre « Verseaux en général » mais ils sont changeants dans leurs amitiés (versatiles..)

    Alors que voici qq temps, il vantait le « modèle britannique », il vante maintenant « le modèle allemand » .. ( cf la revue « focus » etc..)

    En fait, il lui est assez facile de faire la paon, pour subjuguer les « beaufs »
    Happy birthday Mr President !
    C’est bientôt.. mais c’est le genre de date que ma mémoire a volontairement oublié.
    Bonne journée


    • Castel Castel 11 janvier 2011 20:01

      Je te trouve courageux de dire que tu crois « un peu » à l’astrologie. Tu aurais pu être téméraire.

      La science est une méthode et il est tout-à-fait possible d’appliquer cette méthode à l’astrologie.
      C’est ce que je fais depuis que je suis gamin et je considère que l’astrologie marche très bien.
      Sinon pour ton exemple, tu es le premier que je vois à avoir fait cette remarque. Sarkozy aime provoquer, être libre (verseau) alors que dans le fond, il ne sait pas montrer une véritable autonomie, il fonctionne en servant quelqu’un ou quelque chose (ascendant vierge)
      Ségolène Royal aime les entreprises pointilleuses, ramener sur elle et servir (vierge), alors que dans le fond, c’est sa liberté qui la motive (ascendant verseau).

      Le verseau est le signe qui permet de « dépasser » les habitudes, les préjugés... Sarkozy, son coté verseau, c’est justement cela. Il est dans un pays laïc, mais ça n’empêche pas qu’il va voir le pape. Il est dans un pays anti-impérialiste, ça n’empêche pas qu’il est copain avec les américains etc...

      Pour ceux qui ne croit pas à l’astrologie, merci de ne pas le dire, de respecter l’expérience des gens. Rien de plus énervant que de discuter avec des imbéciles qui pensent avoir leur mot à dire sur tout.


    • Alpo47 Alpo47 11 janvier 2011 12:01

      Oui ...oui ... d’accord ... mais si vous étiez N.Sarkozy ... vous auriez aussi Carla dans votre lit.


      • 2102kcnarF 11 janvier 2011 12:03

        ..... encore une bonne raison de se flinguer !


      • NEPNI NEPNI 11 janvier 2011 15:04

        Je préfère de loin ma compagne que cette figure de cire tirée de partout


      • kedjey 12 janvier 2011 00:28

        tirée de partout et tirée par beaucoup de monde


      • Kalki Kalki 11 janvier 2011 12:04

        Cristaliser encore une fois le problème sur une personne , c’est accepter encore de perdre

        les personnes sont des marionnettes dans un theatre


        • Pyrathome pyralene 11 janvier 2011 12:34

          Si j’étais Nicolas Sarkozy, en 2012, je ne me représenterais pas.

          Le problème, c’est que les cons, ça ose tout....


          • Tiberius Tiberius 11 janvier 2011 12:41

            La vérité c’est que si vous étiez Nicolas Sarkozy et par conséquent président, vous tenteriez de détruire le système capitaliste sans écouter aucun des économistes qui se succèderaient dans votre bureau, vous vous engageriez dans cette expérimentation économique hasardeuse sans la moindre prudence et sans penser un seul instant que le suffrage universel a mis entre vos mains le destin de millions d’hommes, de femmes et d’enfants, lesquels comptent sur vous pour mener leur navire à bon port sans risque inutile.


            • Hadj Ahmed 11 janvier 2011 12:45

              Bien naïf celui qui croit connaitre les motivations du président d’une puissance mondiale. Bien naïf celui qui ignore qu’à cette échelle tout ce qu’il présente comme ... problèmes majeurs, ne sont en fait que billevesées même pas remarquées.
              Bien imprudent aussi, celui qui projette son propre vécu de ... mortel, sur la caste d’en haut.

              Bien naïf enfin, celui qui croira que NS ignorait qu’il n’était là que pour un mandat.


              • Bulgroz 11 janvier 2011 13:13

                Si j’étais Caleb Irri ou sa maman, j’exigerai un sérieux bilan de santé des tuyaux de la tête.

                PS : Sarkozy sera réélu en 2012 avec un score supérieur à celui de 2007.


                • Castel Castel 12 janvier 2011 11:06

                  Sarkozy sera réélu en 2012 avec un score supérieur à celui de 2007

                  N’importe quel idiot, simplement en sachant que des troupes françaises sont en Afghanistan voit très bien que Sarko est tout sauf gaulliste et qu’il a trompé les français lors des présidentiels.

                  Voter pour quelqu’un qui méprise les peuples comme Sarko, en plus une seconde fois, ça serait vraiment symptomatique d’une société d’imbéciles !


                • sleeping-zombie 11 janvier 2011 13:22

                  Si j’étais NS, ayant bataillé toute ma vie pour atteindre mon sommet (on a les sommets qu’on peut), poignardé mes amis, m’être entouré de faux-culs toujours d’accord avec moi par peur, paresse ou carriérisme, bref, si j’étais NS, je serais pas pressé de me giscardiser et d’écrire des bouquins sur tout ce que j’ai pas fait, alors que ça fait 5 ans que personne ne m’a dit en face que j’étais petit... j’aimerai bien que ça continue.


                  • non666 non666 11 janvier 2011 14:55

                    « J’aurais pris des décisions difficiles influant sur le cours de l’Histoire, et l’Histoire ne retiendrait de moi que quelques invectives lancées à des individus inexistants. »


                    La présentation de l’Auteur en fait un individu courageux et « influant le cours de l’Histoire ».
                    On lui donne donc des pretexte pour NOUS en vouloir et dans la foulée on chie sur le peuple français (« un peuple infidèle et volatile »).


                    Dans la réalité, les seules décisions « influant le cours de l’Histoire » prise par ce fils d’immigré, ami d’israel et des etats unis , est la vassalisation de la France.

                    Validation du TCE/Traité de Lisbonne CONTRE la volonté du peuple Français clairement exprimée
                    Soumission aux interets militaires US , en rejoignant le commandement militaire intégré et ayant « oublié » d’en parler pendant la présidentielle
                    Renflouement des banques ruinées par les dettes US (subprimes) SANS les nationnaliser
                    Suivisme des etats unis en Afghanistan pour leur permettre de s’en desangager progressivement.
                    Silence sur les multiples exactions israeliennes et validation de fait de Jerusalem comme capitale de l’Etat Juif (alors que la FRANCE ne reconnait pas cette confiscation...)


                    Oui il a pris es decisions HISTORIQUES : cela s’appelle des trahisons.
                    Franchement sui sa seule sanction c’est de na pas pouvoir dormir, c’est pas cher payé.
                    Il faudra le poursuivre à la Libération et le faire enfermer pour haute trahison..et encore.
                    Pour les traitres, 4 murs, c’est 3 de trop.


                    • patdu49 patdu49 11 janvier 2011 19:43

                      si j’etais Nicolas Sarkozy ... je me ferais tout petit

                      ou alors pour me grandir, si je suis pas une ordure, si je suis pas une crevure, si en moi, j’aurais un brin d’humanité, bah avant 2012, je surprendrais tout le monde, en reprennant le fric que les riches volent aux pauvres, pour le redistribuer et erradiquer la pauvreté une bonne fois pour toute.


                      • rpplbis rpplbis 11 janvier 2011 20:36

                        J’ai écrit ce texte : http://www.lemonde.fr/idees/chronique/2010/12/30/nicolas-sarkozy-l-homme-providentiel-negatif_1458956_3232.html

                        On ne peut faire mieux que cet article qui dit « si j’étais Sarkozy » pour voir cette identification négative à un homme négatif.

                        Ce texte est favorable à la réellection de Sarkozy et à tous ses abus de pouvoirs. Pendant que des citoyens pensent exprimer une opposition, ils ne créent aucun dérangement, aucune gêne...
                        Il faut argumenter sur la politique et inventer des solutions à nos problèmes, plutôt que de chercher la meilleure rhétorique pour assassiner verbalement Sarkozy.

                        Ce texte c’est du sarkozysme, à l’insu de celle ou celui qui l’écrit et de celles et ceux qui y adhèrent.
                        Au boulot pour proposer !


                        • karquen karquen 11 janvier 2011 20:40

                          Si j’étais Sarkoz............. bah je ferai ce que j’ai dit : je serais le Président du pouvoir d’achat... je reprendrai les 15 milliards d’euros donnés aux actionnaires en arrivant, pour les rendre à la création d’emploi en créant des emplois-jeunes, en protègeant les plus faibles par plus de médicaments gratuits, en supprimant les 27 taxes nouvelles et en baissant la TVA... en augmentant le nombre de fonctionnaires pour augmenter le nombre de cotisants à la sécu et la consommation, augmenter la qualité de l’enseignement, et crer des pôles de compétitivités autour de valeurs humaines et non banquaires... Faire une loi pour que les riches partagent avec les pauvres sans boucliers fiscal...Favoriser la culture pour tous, par la protection de la liberté d’internet,... bref je respecterai le contrat signé avec le peuple, en privillégiant le peuple et surtout les plus fragiles...

                          A l’international je ne sais pas, je suis pas très « sachant » en géopolitique, alors je serai pas Sarkoz, et sa vie privée reste sa vie privée.

                          Voilàààà smiley 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès