• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Songe d’été

Songe d’été

Septembre 2016

Le journaliste du 20h de la télévision d’état vient de terminer son exposé sur les derniers chiffres du chômage, qui, selon lui, laissent percevoir un léger espoir d’amélioration pour le printemps 2017, quand les effets du 4ème emprunt commenceront à faire sentir pleinement leurs effets.

Il exhorte à rester à l’écoute, car, à 20h35, c’est le débat annuel avec l’opposition (le seul qui a lieu depuis que les chambres parlementaires ont été dissoutes par ordonnance présidentielle)

Je regarde l’heure ;

20h20, ça me laisse le temps de prendre un peu le frais sur la terrasse, en consultant les titres de l’actualité sur mon mini-portable, vestige de 2009, que j’ai jusqu’à présent réussi à dissimuler, et qui reçoit les infos diffusées par les journalistes du magazine virtuel clandestin "Espérance 2017"

Là, j’apprends que la Seine vient d’être cédée à une société privée de production d’électricité hydraulique, le produit de la vente permettant de faire patienter le gouvernement Chinois, en lui versant une partie des intérêts dus au titre des sommes qu’il nous avait prêtées en 2010 pour éviter la faillite d’Areva.

L’air est frais et sec, je me sens envahi par une douce torpeur...........................................

Mais voici le générique du débat annuel.

Le président fait son entrée, salue M’ame Chabot d’une bise sur la joue droite, et prend place derrière le bureau sur l’estrade, prêt à répondre aux questions de l’opposition installée face à lui sur des tabourets en bois.

Je n’attends rien de ce débat, qui verra sans doute comme chaque année depuis la disparition du parlement (jugé inutile depuis Juin 2009), un monologue du chef de l’état, suivi , apres son départ, d’un débat pour savoir quelle est la meilleure stratégie à adopter pour le battre en 2022.

Discussion stérile, puisque les machines à voter électroniques sont préprogrammées !!

ET SOUDAIN, que se passe-t-il ?

L’estrade présidentielle bascule sur son axe, et disparaît dans le sol.

M’ame Chabot, qui s’était précipitée sur le Président pour l’agripper avant la chute, est tombée dans l’interstice.

Il ne subsiste plus qu’un plancher plat , sur lequel les invités disposent leurs tabourets en cercle, avant de prendre place.

Les débats sont lancés par Eva Joly, devenue premier secrétaire du mouvement Europe écologie, après le congrès fondateur du parti en Mars 2010, lors duquel les Verts, qui disposent de la vice-présidence, ont compris qu’ils n’avaient, seuls, aucun avenir politique.

François Hollande est là, ainsi que Dominique Strauss-Kahn et Pierre Moscovici, tous trois candidats malheureux en 2012.

Tout comme François Bayrou d’ailleurs, ici présent accompagné de Corinne Lepage, qui n’a consenti à rester au Modem qu’après les accords de principe signés avec Europe écologie.

Etonnamment, à la place des invectives habituelles, l’ambiance est courtoise, les intervenants posés, et les regards approbateurs à l’issue des premières paroles de Madame Joly :

Messieurs, Mesdames,

J’ai souhaité, pendant les quelques minutes dont nous disposons avant que la Troupe n’envahisse le plateau, exposer devant les téléspectateurs ce qui nous réunit, chacun avec nos sensibilités évidemment :

-plus de démocratie, avec une réelle représentativité proportionnelle au parlement

-une réduction de l’échelle des revenus et de inégalités en général

-la lutte contre le libéralisme sauvage et les passe droits

-un développement qui respecte la planète

Il me semble qu’il y a là de quoi former LA vaste coalition seule à même d’éviter le chaos vers lequel nous nous dirigeons, et qui surviendra si nous n’agissons pas d’urgence

Tonnerre d’applaudissements, durant lequel François Bayrou prend la parole pour annoncer qu’il pourrait, selon les résultats des primaires de LA coalition , renoncer à sa candidature en faveur du mieux placé pour gagner, immédiatement approuvé par François Hollande qui ajoute qu’en effet, ce qui compte c’est l’intérêt général !

Aïe, Aïe, Aïe, mon bras !!

Mais, je saigne !!

Encore mon chat qui m’a réveillé en me griffant le bras ;

C’est de ma faute, j’ai encore oublié de le nourrir avant de prendre le frais sur le carré de trottoir devant ma tente qui me tient lieu de terrasse.

C’est con, mon rêve semblait tellement vrai !!


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • heliogabale boug14 30 juin 2009 12:10

    En tant que récit d’anticipation, c’est un peu naze...vous croyez qu’en si peu de temps Sarkozy, cet être sans grande intelligence, aura pu dissoudre la démocratie ? S’il voulait faire cela, ce serait la guerre civile...Sarkozy partira en 2012 avec toute sa clique...croyez-moi sur parole et si la majorité qui aura voté contre sa politique se montre à la hauteur de l’événement, Sarkozy ne pourra plus espérer revenir sur « son trône » et tous ses copains seront immédiatement dégagés...

    En cas de défaite de Sarkozy, la première mesure qui devrait être prise serait de faire une occupation symbolique du Fouquet’s jusqu’à la passation de pouvoir...

    Ensuite lorsque Sarkozy quittera l’Elysée, il faudra l’accueillir à la sortie avec tout le repsect qu’il a eu envers les citoyens français durant ces cinq années (à coup de sifflets, de casse-toi pauvre con et de lancers de tomates périmées)

    Faire une purge dans les médias (nécessaire pour la première fois depuis 1981)

    Lancer une vaste pétition pour qu’il n’ait plus le droit ainsi que sa famille de fouler le sol français...

    Je vous assure qu’une telle chose est possible en cas de défaite de Sarkozy en 2012 car l’animosité envers ce personnage et sa politique se fera au grand jour et personne (même le sarkozyste le plus ultra) n’ira protester contre ces mesures...

    Mais bon, avant de rêver, il faudrait trouver une personne en mesure de le battre...


    • Reinette Reinette 30 juin 2009 21:59

      En 2016, dame Chabot sera à la retraite ? (et de plus en plus, la tv fera en sorte que les présenteurs que des potiches garçons ou filles, peu importe, il en faut pour tout le monde

      bref passons


      article marrant, mais c’est un mauvais rêve tout de même

      car ... se farcir encore en 2016 les Sarkozy, Hollande, DSK, etc... c’est limite cauchemar


      mais comme de plus en plus de citoyennes et de citoyens expriment leur défiance envers leurs hommes politiques en évitant les urnes ... les mêmes filous risquent d’être là pour un moment...

      donc l’anticipation se tient à peu près !

       


    • Louisiane 30 juin 2009 13:06

      Oui ! Mais alors là, ce n’est plus de l’anticipation, c’est caremment de la science fiction.
      Parce que celui qui sera crédible face à lui n’est pas encore sorti du lot.
      Et parce que tout sera mis en oeuvre (média et autre au service) pour la promotion du Nabot.
      La démocratie, c’est du passé !


      • Abelard 30 juin 2009 14:11

        Je partage entièrement votre point de vue sur la nécessaire purge des médias.
        Je me souviens de Mitterrand ( je crois ) dire " nous avons libéré les médias, maintenant ils n’ont plus qu’à nous cracher dessus.
        Il faudra revoir la politique éducative aussi, Instruction Civique à donf.


        • Yaka Yaka 30 juin 2009 21:52

          Ni anticipation ni science fiction, c’est de la parodie (petite précision pour les râleurs automatiques qui ont commentés avant moi ^^)

          Marrant en tout cas, bon article =)


          • LE CHAT LE CHAT 1er juillet 2009 09:08

            Hollande , Bayrou , DSK , mais ils seront complétement gâteux ! smiley  smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès