• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Soucis de riches

Soucis de riches

 Impayables, les riches, les très riches !
  Impayables... si on peut dire...
 Toujours à se plaindre !
Faut dire qu'ils ont une vie compliquée.
 Déjà La Fontaine opposait l'agitation fiévreuse du financier oisif à l'activité paisible du savetier laborieux...qui se laissa abuser.

 Dans son film Le Capital, Costa Gavras fait le portrait saisissant d'un directeur de grande banque agité, courant après des performances plus ou moins douteuses, flambant sa vie jusqu'à la saturation et le dégoût.
 Etre Soros, Bill Gates ou Bettancourt, c'est pas la fête tous les jours !
 
Que de soucis !...
 Ils finiraient par envier les pauvres.
Enfin, s'ils les connaissent...
 Mais ils en ont parfois entendu parler, du fond de leur ghetto.
S'ils sont pauvres, c'est (un peu, beaucoup) de leur faute.
 Toujours à se plaindre et y'en a que pour eux.
 N'ont qu'à travailler ! 
 Ils ont oublié de prendre l'ascenceur.
 
Et puis, même avec cinq euros par jouir, on peut vivre.
 Certains ignorent leurs droits et passent à côté de sommes qu' on leur doit. Pas malins !
Et puis, il peuvent toujours rêver...
 Ils en ont le temps, eux qui sont responsables de la dette publique...
Le ruissellement finira par les atteindre... avec le temps

Etre riche, ça se mérite !
 C'est subir beaucoup de tracasseries et d'inconvénients. 


 
C'est parfois devoir se mettre à l'abri, voire s'exiler, parfois se protéger, dans un univers souvent impitoyable.
 Et puis tout augmente, même les yachts.
Il faut même parfois être assistés
 
 Chacun pour soi, après tout..C'est le moteur de la création de richesses... un bienfait pour l'économie.
 Et ils donnent beaucoup...
Oui, vraiment : que de soucis pour les plus riches !

Moyenne des avis sur cet article :  4.14/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • oncle archibald 23 novembre 2014 19:01

    C’est dégoûtant, vous m’avez devancé .. 


    Je voulais moi aussi relever la coquille, enfin heuuu , je me comprends, plutôt ce qu’il y a dans la coquille …

    Ils vous ont collé plein de moinssss …. comprennent rien … Ah les cons …..

  • Fergus Fergus 22 novembre 2014 09:46

    Bonjour, Zen.

    On ne dira jamais assez la souffrance des riches, perpétuellement confrontés au stress des aléas de bourse ou des soubresauts géopolitiques.

    Comme Sampiero, j’ai bien apprécié les dessins, et notamment le premier qui résume parfaitement ce qu’est le système capitaliste.


    • ZEN ZEN 22 novembre 2014 13:18

      Bonjour Sampiero et Fergus

      Balzac et Zola décrivent assez bien le stress des riches, comme Dostoievski, l’addiction du joueur.
      Pour les plus riches, ça va. Pas de souci, comme on dit...
      Pas de souci, vraiment ?
       Pour combien de temps ? 
       "Le fossé persistant entre les revenus des citoyens les plus riches et ceux des plus pauvres est considéré comme le risque susceptible de provoquer les dégâts les plus graves dans le monde au cours de la prochaine décennie", indique le Forum (Davos) dans son rapport annuel sur les risques mondiaux présenté à Londres.


    • Hecetuye howahkan howahkan Hotah 22 novembre 2014 11:16

      Salut, je me permets un petit texte

      Krishnamurti : discussion avec un « interlocuteur trés riche ».

      K : ouvrons la boite de pandore que l’on ne veut pas voir et regardons : pour accumuler de la richesse on doit être cruel, être radin, avoir le cœur sec,être d’ une cruauté impitoyable, faire des calculs fourbes,être malhonnête, il faut avoir cette action totalement et uniquement égocentrique qui est a peine recouverte  par des mots qui sonnent bien comme responsabilité, devoir,efficacité et droits....etc



      interlocuteur
      :oui tout ceci est vrai et bien plus
      Je n’ai jamais eu de considération pour personne ; maintenant que je regarde tout cela je vois que tout tournait autours de moi J’etais le centre, bien que pretendant ne pas l’etre.Je vois tout cela maintenant ! Mais que faire ?? Comment « aimer »
      je n’ai aucune chaleur humaine, aucune compassion pour les hommes. J’ai été cruel et ceux qui devraient être avec moi ne sont pas là.Je sais que je n’ai jamais « aimé »(sens large), et je vois bien que si j’avais « aimé » je ne serais pas dans cette situation.Que faire ? dois je donner mes propriétés, ma richesse ?

      krishnamurti
       : si vous trouvez que le jardin que vous avez cultivé n’a produit que des graines empoisonnées, vous devez les arracher jusqu’à la racine..vous devez faire tomber les murs qui les ont abrité. Vous ne le ferez peut être pas, mais ceci doit impérativement être fait ! car mourir riche est le signe d’avoir vécu en vain.
      Mais au delà de tout cela , il doit y avoir cette « flamme brûlante » qui purifie l’esprit et le cœur(pour k le cœur signifie le cerveau dans son intégralité dont une partie ne marche plus ou pas) et qui laisse place à tout ce qui est neuf, nouveau.
      cette flamme ne vient pas de l’esprit humain,çà n’est pas quelque chose que l’on peut cultiver !
      Montrer sa bienveillance peut être cultivé pour « briller » aux yeux des autres, mais cette activité appelé « rendre service aux autres »,bien que nécessaire et bénéfique, n’est pas l’ Amour(au sens large-universel).. ; la très prisée tolérance, la compassion de l’église et du temple qui est elle aussi cultivée, le parlé amical-gentil, les manières douces, l’adoration du Sauveur etc, rien de cela n’est L’Amour (au sens large et universel)


      • bakerstreet bakerstreet 22 novembre 2014 12:38

        On ne plaint pas assez les riches

        Les pauvres n’ont pas avoir peu de perdre leur fric, avec que les riches si bien sûr. 

        Heureux pauvres, qui rêvent de gagner au loto. 
        Le monde des rêves leur est acquis. ils ne connaissent pas leur chance. 
        Car ce monde est fait de ouate et de songes erratiques qui n’offrent pas l’aspérité dure des coffres forts. 

        Il existe des pays de pauvres, et des pays de riches
        Par exemple le Bangladesh, et la suisse. 
        Ne pas se fier aux apparences. Ce n’est pas le pays avec la croix sur son drapeau qui est le plus à plaindre. 

        Quoique ?
        On en revient au début dut texte. 
        Il n’y a rien de pire que d’être en haut, vous n’avez qu’une peur : La descente. 

        Dans un pays de montagne, c’est un vertige constant. Les crevasses, les éboulis.... La nature vous rappelle sans cesse l’insignifiance des choses humaines. 
        Le mieux est de faire du sport, pour se changer les idées, et rester positif, toujours positif. 

        Voilà pourquoi la suisse a tant de joueurs de tennis sur son territoire. 
        Des gens qui combattent leur spleen comme ils peuvent. 
        Tant de milliardaires qui pourraient faire la coupe davis.
        J’ai oui dire qu’ils n’étaient pas que suisse.

        Les balles tombent parfois de l’autre coté des montagnes, en territoire français. 
        Moi, si y en a une qui tombe dans mon jardin, je fais comme mon voisin Diogène, je la crève !. 




        • ZEN ZEN 22 novembre 2014 13:12

          Il n’y a rien de pire que d’être en haut, vous n’avez qu’une peur : La descente.

          Tout à fait !
          On se rappelle Madoff, qui trinqua pour les autres
          Certains travaillent avec filet. Prudence...
          J’ai une certaine nièce en Suisse qui se plaint de la lourdeur des impôts et des réglementations tatillonnes. Comme quoi Genève n’est pas un paradis...pour tout le monde.


          • oncle archibald 23 novembre 2014 19:35

            Tu sais quoi ? Je connais (très bien) un couple marié depuis plus de quarante ans .. Ca c’est déjà suspect, mais attends .. Lui immigré Espagnol, pire même Catalan-Espagnol, elle petite parigote fille de maraichers qui faisaient pousser des betteraves du coté de Saint Denis. Lui cuisinier dans un restau pas très reluisant, elle serveuse dans le même restau … Ils se sont mariés, ils ont convolé, chaque soir chaque matin ils allaient au turbin la main dans la main .. Je m’égare .. 


            Bref ils ont économisé beaucoup et ont acheté un autre restau pas très reluisant .. Alors la coco à raison de 14-15 heures de boulot par jour, payés en billets de banque, Monsieur le percepteur je vous salue bien bas , ils se sont fait, enfin lui surtout, des « cojones de oro » …. Tant et si bien qu’à quasiment l’âge de la retraite ils ont vendu leur bissness et ont acheté un bistro dans le midi .. Il a fait des tapas et le bistro est devenu la coqueluche des gens « de la haute » qui payaient tout en billets de banque. Re-bingo !!!

            Lui après avoir rempli des valises de billets de banque se demandant qu’en faire a eu la géniale idée d’acheter des maisons en mauvais état et de les restaurer (c’est son métier, hi-hi) avec quelques « amis » qu’il « récompensait » en leur distribuant quelques billets de banque .. Il a mis des locataires dans ces maisons restaurées, et tu sais pas la meilleure !!! Il vient de se faire choper par le fisc … Comme un vulgaire ministre il avait oublié de faire une déclaration pour l’ISF !!

            Morale 1 : « faire fortune » est à la portée de quiconque qui s’accroche à deux mains, se lève tôt et se couche tard, se crache dans les mains entre les deux et n’a pas peur du boulot.

            Morale 2 : il hurle à la mort ! Quoi on vient le faire chier à lui, l’immigré arrivé à pied « tras los pyrénéos » sans même un slip de rechange, qui s’est crevé toute sa vie pour gagner une misère (il y a des jours ou il pense qu’il n’a gagné que ce qu’il a déclaré au fisc c’est à dire à peu près rien), lui qui a une retraite de misère (pour la même raison il « oublie » que les loyers font partie de sa misérable retraite) bref .. c’est honteux qu’on vienne le faire chier à lui qui vote socialiste et tout et tout comme il faut.

            Le plus marrant c’est qu’il est sincèrement furieux, malheureux et jaloux de tous ces putains de chômeurs, ces bons à rien, ces fainéants, ces ivrognes, qui venaient boire leurs allocations accrochés à son bar ! Moi je trouve ça pissant, surtout s’ils boivent de la bière ! 

          • rocla+ rocla+ 22 novembre 2014 13:44

            Je connais un riche , il a la lèpre ,  sa femme est au stade terminal 

            d’ un cancer généralisé . 

            Bien fait pour leur gueule !



            • rocla+ rocla+ 22 novembre 2014 14:09

              Sinon je connais aussi un pauvre , il a quand-même un bicyclette .


              • foufouille foufouille 22 novembre 2014 14:24

                tu fais encore du vélo sans selle ?
                 smiley


              • joletaxi 22 novembre 2014 17:31

                pffff, des réflexions de pauvres, vous n’avez pas la moindre idée du plus gros problème des riches :
                aussi riche que l’on soit ,on est toujours le pauvre d’un plus riche, et ça ,c’est insupportable.


                • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 22 novembre 2014 18:25

                  A quoi bon mourir riche ?

                  Un mort riche, c’est qu’il a vraiment raté sa vie.


                  • Gasty Gasty 22 novembre 2014 20:25

                    N’allons pas jusqu’à dire qu’il a rendu service aux pauvres en mourant riche ! smiley


                  • ZEN ZEN 22 novembre 2014 20:49

                    Une étude de WealthX et de la banque UBS recense les très riches qui ont amassés plus de 30 millions de dollars. Ils sont 211000, soit une augmentation de 6 % sur un an, et leur patrimoine cumulé a lui augmenté de 7 %. Ainsi possèdent -ils à eux seuls 13 % de la richesse mondiale.
                    Ils sont de mieux en mieux répartis dans le monde, même si les Etats-Unis abritent toujours le plus gros contingent d’ultra-riches, suivis de l’Europe et de l’Asie. Le continent africain reste en dernière place, avec 3005 ultra-riche, mais c’est là que l’augmentation est la plus forte, avec une augmentation de 8,3 %.

                    La richesse cumulée de ces 211000 ultra-riches atteint les 30.000 milliards de dollars. C’est quasiment le PIB cumulé de l’Europe et des Etats-Unis. Presque la moitié du PIB mondial. C’est 3 fois le montant de toutes les dettes souveraines cumulées des pays européens. L’augmentation de cette richesse se fait principalement sur les marchés financiers, repartis comme s’il n’y avait jamais eu de crise. Toutefois, un tiers de ces ultra-riches ont hérité du gros de leur fortune. Au niveau mondial, ce club est à une écrasante majorité (87%) composé d’hommes dont l’âge moyen est de 59 ans.


                    • Le p’tit Charles 23 novembre 2014 09:04

                      (Impayables, les riches, les très riches !
                        Impayables... si on peut dire...
                       Toujours à se plaindre !)

                      Sans les riches il n’y aurait pas de boulot il me semble...Ou est (votre) problème... ?

                      • ZEN ZEN 23 novembre 2014 09:11

                        On peut voir ça comme ça...
                        Ou comme ça...
                        Donc, avant le capitalisme, personne ne travaillait ?
                        Combien de fortunes sont (totalement ou partiellement) improductives ?


                        • Le p’tit Charles 23 novembre 2014 09:59

                          Toutes les fortunes font tourner la machine...l’improductivité c’est autre chose...


                        • ZEN ZEN 23 novembre 2014 10:14

                          La machine chinoise ou les banques suisses ou luxembourgeoises ?


                          • Le p’tit Charles 23 novembre 2014 10:38

                            Il n’y a que « Oncle Picsou » pour amasser de l’argent sans le faire tourner.. !


                          • bourrico6 25 novembre 2014 10:08

                            - Les pauvres ont des problèmes d’argent, les riches ont des problèmes d’impôts.
                            - Les riches c’est fait pour être très riches, et les pauvres, très pauvres (La folie des Grandeurs)
                            - Si les écoutaient, les pauvres c’est les gentils, les riches c’est les méchants.... et tout le monde veut devenir méchant (Coluche)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès