• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Total Security

Il existe un problème majeur de sécurité en France qui appelle des mesures radicales et précoces au lieu des fausses mesures ridicules proposées par notre ministre concerné et notre président. Vous remarquerez d’ailleurs que je ne nomme pas ces personnes parce que je suis très respectueux des convenances mais aussi pour des raisons de sécurité personnelle pour le cas où cela serait mal interprété et où je me retrouverais à l’amende voire en prison.

En fait je pense qu’il faut agir très fermement dès la naissance. La première raison est qu’il y a de plus en plus de bébés volés : une coupure de presse récente en date du 23 Avril faisait état d’une tentative d’enlèvement d’un nourrisson à Langon quatre mois seulement après le rapt d’Orthez ce qui pose une nouvelle fois le problème de la sécurité dans les maternités. Or un bébé volé à de grands risques de devenir lui-même plus tard un bébé voleur en raison du traumatisme vécu qui l’inciterait à répéter ces conduites déviantes (les psychanalystes appellent cela la compulsion de répétition) mais aussi pour se venger sadiquement sur d’autres de l’affront autrefois subi (la vengeance est un plat qui se mange froid, ce qui fait froid dans le dos).
 
Il convient d’être un peu logique ou rationnel et de commencer par le commencement : s’il on veut vraiment augmenter la sécurité de nos concitoyens il faut impérativement mette un bracelet GPS à tous les bébés sans exception pour éviter les vols de nouveaux nés mais surtout pour faire d’une pierre deux coups en réalisant aussi une prévention réellement précoce de la délinquance au lieu des demi mesures actuellement en vigueur. Dépister celle-ci dès l’âge de trois ans est certes utile, faute de mieux, mais c’est beaucoup trop tard. C’est pourquoi je vais proposer à nos responsables l’utilisation massive de la géo localisation sécuritaire de tous les nouveaux nés ce qui complètera utilement celle qui existe déjà pour les adultes grâce aux cartes bleues et téléphones portables. La traçabilité, comme pour la viande bovine, sera ainsi parfaite, et je rêve de perfection. Au premier bébé qui déconne c’est la tôle !
 
Mais en réalité ce système, pourtant ingénieux, peut encore être amélioré : il suffirait pour cela de délocaliser les maternités à l’intérieur des prisons, grâce à des aménagements mineurs, ce qui permettrait de réaliser d’importantes économies dans les services publics car certains gardiens pourraient alors eux-mêmes être redéployés vers les écoles pendant que les soignants des maternités seraient formés à s’occuper, en plus des nourrissons, des nombreux malades mentaux de nos prisons. On perçoit immédiatement l’économie réalisée dans les services de santé mais surtout, cerise sur le gâteau, toutes ces mesures rendraient enfin possible une surveillance de tout le système scolaire que les pions et les enseignants, faute d’effectifs, sont aujourd’hui incapables de faire.
 
A ce sujet je reconnais que les dernières idées du ministre de l’Education Nationale sont tout simplement géniales : donner la possibilité de fouiller les élèves au corps, aidés par des policiers spécialisés voire même par des gardiens de prison, permettrait non seulement de détecter les armes mais du même coup, grâce à d’habiles manœuvres, tous les pédophiles latents. A la première mauvaise note ou réprimande les élèves pourraient dénoncer tous ces salauds de profs qui ne pensent qu’au fric et à leurs vacances comme des pervers et les faire mettre en prison. Et la proximité immédiate ainsi réalisée avec le ministère de la Justice permettrait même de confier ces nouvelles affaires à ceux qui se sont occupés du procès Outreau, en raison de leur expérience.

Mais malgré la confiance que j’accorde à la justice de mon pays, surtout envers les puissants qui pourraient voler l’argent des pauvres, je me demande néanmoins, en dépit de mes plus vives réticences, s’il ne faut pas finir par approuver la légitime défense qui est parfois un raccourci inévitable vers davantage de sécurité personnelle. Par exemple si un prof punit un élève il est paraît normal, et même salutaire, qu’il puisse au moins l’injurier une fois, soutenu par sa famille, ou lui cracher à la figure. Et si cet enseignant persévère dans son action punitive c’est assurément que son masochisme appelle des méthodes plus radicales. On ne peut tout de même pas passer son temps à se laisser faire !

Mais heureusement en Aquitaine au moins la police veille, en plus de la justice. Je pense à cette cycliste gardée récemment à vue à Bordeaux, à ces enfants de 6 et 10 ans dénoncés à Floirac par de bons français puis cueillis à la sortie de l’école par des forces impressionnantes à l’insu de leurs parents et gardé deux heures au poste, au pont Saint Jean bloqué par la police le 10/12/2008 pour la première fois depuis 1940 en raison de manifestations pacifiques, à ces contrôles anti drogue avec chiens policiers devant des enfants alignés dans le Gers ou ailleurs. Personnellement je trouve qu’il est quand même gratifiant de constater que dans notre douce région les mesures autrefois prises par le préfet Papon sont encore susceptibles de créer de véritables vocations.
 
Alors rien de plus pour améliorer encore la sécurité ? Que nenni ! La tâche est immense à l’intérieur de notre pays comme du monde ! Commençons par créer des camps, grands et bien gardés (dans le Larzac par exemple, à condition qu’ils soient mieux tenus qu’à Guantanamo) avec plein de caméras : une au minimum pour 14 personnes, comme en Grande Bretagne. Dans ces camps regroupons tous les fous des dieux quelque soit leur religion de départ : chrétiens encore plus intégristes que le pape et déistes que leur dieu, islamistes fondamentalistes encore plus violents et mahométans que leur prophète, juifs orthodoxes encore plus noirs et nationalistes que ceux qui branlent du chef devant leur mur, bouddhistes fanatisés à l’extrême…la liste est longue et non exhaustive. Puis posons leur cette question essentielle : de tous ces dieux auxquels vous croyez quel est le seul VRAI dieu, car on s’y perd, et cela ne favorise pas les vocations. Normalement il ne devrait en rester qu’un seul où alors ce n’est pas un dieu. Si la discussion s’avère difficile entre eux (et l’on aura pris soin d’écarter les femmes couvertes des pieds à la tête pour qu’elles n’enveniment pas les choses comme elles ont l’habitude de le faire) on pourra leur procurer des armes s’ils n’en n’ont pas suffisamment, d’autant que la France est bien placée sur ce créneau et que cela fait marcher le commerce, ce qui n’est pas anodin par ces temps difficiles. Le principe est finalement simple : il s’agit seulement d’isoler les populations à risque, comme on le fait avec les fous et les criminels, et d’éviter les menaces de guerre ou d’attentat en contrôlant le problème. Bien entendu ces camps ne regrouperaient que les extrémistes. Tous les croyants sincères et normaux qui vivent leur foi en toute indépendance et quiétude ne seraient évidemment pas concernés par ces mesures.

Toutefois cette technique mériterait aussi d’être expérimentée dans les banlieues difficiles en créant autour d’elles une sorte de cordon sanitaire ou de quarantaine comme il est légitime de le faire en cas d’épidémie, et a fortiori de pandémie comme on l’a vu récemment. Et pour répondre par avance aux objections que je sens venir, je ne pense pas que ce système coûterait plus cher, au contraire. Il faudrait en effet beaucoup moins de policiers pour maîtriser ces territoires bien circonscrits et l’on reviendrait enfin à la police de proximité prônée par la gauche. Du coup certains policiers pourraient être redéployés dans les écoles pour obéir aux nouvelles directives. Enfin, au nom de la laïcité et de la démocratie, il faudrait bien entendu continuer de subventionner les écoles privées confessionnelles dont les effectifs risquent de chuter beaucoup si l’on continue d’aider trop ostensiblement les écoles publiques comme on le fait actuellement, afin de préparer notre jeunesse aux nombreux problèmes de violence que cet avenir nous prépare grâce au secours des religions qui ont toujours donné de pieux exemples en ce domaine, celui de l’Irlande étant le plus récent.
 
Bien entendu beaucoup de difficultés subsistent encore, comme celle de l’immigration clandestine. Mais il suffirait de faire un mur en béton assez haut tout autour de l’Afrique comme cela se voit déjà dans certains pays au Moyen Orient. Là encore cela est bon pour nos entreprises de travaux publics qui pourraient peut-être embaucher certains prisonniers en raison du faible coût de cette main d’œuvre et de l’engorgement des prisons, à condition qu’ils soient munis de GPS et surveillés par des robots télécommandés et des caméras. Evidemment si les clandestins passent par ailleurs, parce qu’ils sont vicieux, il faudra aussi traiter ce problème et trouver d’autres mesures. Mais je suis personnellement prêt à examiner toute proposition nouvelle susceptible d’aider enfin notre pays à retrouver une sécurité totale. D’ailleurs l’exemple vient d’en haut puisque lorsque notre président se déplace en province cela mobilise 2 à 3 fois plus de forces de police que d’habitants, et que ceux-ci, grâce à ces prudentes mesures qui les tiennent à distance peuvent toujours l’interpeller sans ménagement, mais en évitant de dire son nom qui est devenu une injure, sans que personne ne les entende, notamment les médias.
  
Vous pouvez toujours m’écrire pour me soumettre vos suggestions et propositions à :

Monsieur UBU
Rue Kafka
Merdre sur Merdre
La Trique (Total Security Land)


 

Moyenne des avis sur cet article :  4.65/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • clostra 26 mai 2009 12:50

    Oui, poursuivez jusqu’au bout : l’ordre absolu c’est l’immobilité du -293°C

    Effectivement, il semble qu’il ne faille pas prendre certains chemins car il est trop difficile de le rebrousser...

    Immobilité de l’eau cristallisée, nuit de cristal...


    • mallory9 26 mai 2009 13:56

      Enorme !!!
      Belles références, bien écrit, rien à dire.


      • plancherDesVaches 26 mai 2009 17:38

        Paragraphe sur la religion absolument succulent...
        Fournir des armes à tous les croyants pour qu’ils départagent entre eux du vrai dieu ne serait pas plus mal, d’ailleurs.

        Ha, je viens de recevoir un mail de la Hôte Hautorité m’avertissant que je n’ai pas le droit de critiquer la religion.... Le mouchard de Notre Grand Gouvernement installé sur mon ordinateur est plus efficace que je ne pensais....


        • xray 26 mai 2009 20:12


          Une sécurité n’est jamais absolue. 
          Surtout lorsque l’on est surveillé 24h/24. 

          Une maison a t-elle un devoir de mémoire ?
           
          http://pour-vivre-heureux-vivons-cache.i-clic.net/ 



          • Nethan 27 mai 2009 04:04

            Il est difficile d’ajouter quoi que ce soit aux propos tenus dans cet excellent article.

            Des propos de bon sens, rationnels, et qui démontrent une connaissance du sujet et de la réalité. Les gauchistes devraient en prendre de la graine, tant ils sont justement déconnectés de la vie.

            Les propositions formulés ici d’ailleurs, sont toutes très intéressantes, et ne peuvent que contribuer davantage à l’amélioration de la sécurité de nos chers et bons concitoyens.

            J’espère qu’à terme, nos gouvernants s’inspirent de votre article.

            Merci astus pour ce billet.


            • roquetbellesoreilles roquetbellesoreilles 27 mai 2009 04:51

              Le pire c’est que dans quelques mois nous constaterons qu’une bonne partie des « bonnes idées » de cet article seront mise en pratique.

              La réalité dépasse souvent la fiction, surtout depuis quelques mois.

              Et comme disait je ne sais plus qui « ensemble tout devient possible... »


              • Bill Grodé 27 mai 2009 07:11

                N’auriez vous pas glissé un soupçon d’ironie (amère) dans votre article ?

                C’est très bien écrit, en tous cas. Bravo.


                • David Meyers 27 mai 2009 10:24

                  Parfait parfait vous avez mille fois raison.

                  Une société ça s’éduque avec des portiques de sécurité, des caméras partout, des radars automatiques, une police qui fait peur et qui fait mal, des juges aux ordres.

                  Et particulièrement la société humaine : inutile de la laisser vivre, évoluer, prendre ses responsablités et agir en adulte. Tout ce petit monde doit passer par les petites cases bien étroites de la loi, fût-elle kafkaïenne. Et si ca passe encore sans détruire suffisament de vies, il suffira de réduire le volume des cases pour en arriver à la surface des cellules de maisons de détention.

                  Vite un stylo que je m’abonne à Total Security Land Magazine.

                  (Mince je voulais mettre à jour le logiciel de mon Tazer 2009 mais hadopi vient de me couper la ligne ADSL, je n’ai plus droit qu’à TF1 ou M6)

                  Ahh où ai-je encore mis ma Rolex ???


                  • astus astus 27 mai 2009 10:32

                    J’aurais pu évoquer aussi la surveillance des ordinateurs grâce au projet Hadopi, les nouvelles idées testées chaque jour par le pitbull de l’Élysée (faire travailler les malades), l’attitude des présentateurs de journaux télévisés qui s’assoient sur leur déontologie en utilisant la moitié de leur temps à faire la rubrique des chiens écrasés en France et dans le monde pour générer la peur au lieu de parler de l’Europe, les contrôles qui se sont mis en place un peu partout : justice, police, médias...etc. et l’entreprise d’abêtissement que ces derniers poursuivent inlassablement pour étendre le pouvoir des copains et des coquins en cherchant à décourager tout esprit citoyen. Les français sont-ils des « veaux » ?


                    • plancherDesVaches 27 mai 2009 12:02

                      Astus : « les Français sont-ils des veaux.. ?? »

                      Je ne pense pas. Je propose une « vue » qui vaut ce qu’elle vaut, je suis comme tout le monde : je ne détiends pas la vérité absolue.

                      Je pense que les Français, avec la révolution de 1789, se sont considérés comme capable d’aller jusqu’à renverser une monarchie. (l’auréole de pays des Droits de l’Homme était encore bien présente jusqu’à peu de temps). Hors, nous avons subi, comme quasiment tous les pays, la montée du libéralisme, soit, l’individualisme...Soit toute perte de valeur de la notion d’appartenance à son pays.
                      Et, à priori, cela crée une amplification de l’individualisme dans le sens où il devient possible de dire : "Je m’en sors bien à titre personnel et s’il y a des pépins qui arrivent, le pays (et non plus MON pays) se démerdera.
                      Manque de chance : ce sont les notions de liberté, d’égalité et de fraternité qui font une nation capable d’évoluer dans le bon sens. (ça rappelle des souvenirs, non ? smiley )
                      Pourquoi croyez-vous que ces notions chutent complétement dans la période actuelle... ???


                    • astus astus 27 mai 2009 12:20

                      Parfaitement exact chanteclair : le simple fait d’aller sur internet laisse des traces, beaucoup de traces... Une expérience récente montre d’ailleurs que l’on apprend beaucoup de choses sur presque tout le monde uniquement avec quelques requêtes appropriées...


                    • astus astus 27 mai 2009 13:58

                      à plancherDesVaches :

                      Ce que vous appelez la perte d’appartenance à son pays est en effet une conséquence indirecte de l’ultra libéralisme qui instaure une compétition et une marchandisation totales à l’échelle planétaire. Cette consommation consume tout, y compris les ressources naturelles, la biodiversité, et même les relations sociales. On est dans le toujours plus et la déréglementation qui font du voisin un adversaire potentiel : ce qu’il a je le veux moi aussi, j’y ai droit ! Le « je » supplante le « nous » et la citoyenneté se réduit comme une peau de chagrin. Face à cette absence de limites (la crise financière en est un exemple récent) qui inquiète il faut en trouver de nouvelles pour rassurer le bon peuple : ce sont celles de l’ultra sécurité. Naturellement celle-ci ne pourra générer à terme que davantage de peur et de violence, et donc une plus grande recherche de fausse sécurité. Mais cela est aussi un marché. Quel est le fabriquant des dizaines de milliers de caméras prévues par notre ministre ? Quel est le lien avec le pouvoir en place ? Pourquoi choisit-il ces caméras ou portiques contre les personnes qui créent du lien social ? Tout ceci est parfaitement orchestré et les élections européennes approchent...


                    • jltisserand 27 mai 2009 10:47

                      @ l’auteur

                      quel est le seul VRAI dieu, car on s’y perd, et cela ne favorise pas les vocations.

                      C’est bien pour ça qu’il y a des guerres c’est au 1er qui gagne


                      • Emile Red Emile Red 27 mai 2009 12:57

                        J’ai révé ou Astus a oublié les pires de tous, ceux qui tentent de nous manipuler de l’intérieur, les principaux responsables de la pollution, les pires producteurs des gaz à effet de serre, ceux dont les couleurs préférées sont vert et rouge, les ceusses qui utilisent la calculette à longueur de journée, les mêmes qui peuvent nous tuer dans d’affreuses souffrances qu’ils soient d’un bord restrictif ou de l’autre abusif.

                        Astus ? Où sont les épiciers ? 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès