• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Tournez ministres, tournez manège, ne m’élimine pas !

Tournez ministres, tournez manège, ne m’élimine pas !

JPEG - 20.7 ko

Après un entretien avec le président, chaque ministre actuel ou potentiel a eu l’occasion de dire en quelques secondes pourquoi il ne faut pas l’éliminer, en présence de Cauet en tant que maître de cérémonie de ce tournez manège spécial remaniement.

Jean-Louis Borloo : ne m’élimine pas parce qu’avec ma mèche rebelle, je sais plaire aux Français, surtout les femmes, et que je suis un gars sympa, même si les ragoteurs disent que je ne termine jamais un dossier, ce qui n’est pas un problème puisque c’est toi Nicolas, qui a déjà ta décision en poche.

Roselyne Bachelot : ne m’élimine pas parce que je donne une teinte très série télé avec mon look et mon sourire à la Micheline Dax. Et puis, souviens-toi comment j’ai géré la crise au moment de la pandémie de grippe H1N1. Le gouvernement s’y est pris comme un manche, il y a eu des tas d’erreurs et de bourdes et pourtant, avec son verbe magique, les Français ont vite oublié les bévues, même que les Parlementaires n’ont pas crié au scandale et enterrée l’affaire.

Alain Juppé : ne m’élimine pas parce que j’ai fait mienne la célèbre maxime des Pyrénées. Vérité au delà de la Garonne, mensonge en deçà de la Garonne. Sur mon blog, j’ai écrit que la fonction de maire est incompatible avec celle de ministre. Pourtant, je n’ai pas hésité à me renier en me plaçant sous la plus emblématique des formules, celle qui nous rassemble tous, encore plus qu’une épique phrase des trois mousquetaires : « faîtes ce que je dis, pas ce que je fais ! ».

Christian Estrosi : ne m’élimine pas parce que contrairement à Alain, j’ai toujours dit qu’on pouvait être ministre et maire d’une grande ville et puis si tu me gardes, je pourrai t’arranger une réservation de suite princière au Négresco, pour un week end en amoureux avec Carlita.

Nathalie Kosciusko-Morizet  : ne m’élimine pas parce que j’ai un beau minois, une aisance pour embobiner les journalistes et dévier leurs questions embarrassantes. Regarde comment je m’y prends chez Ardisson, désarçonnant le bougre en jouant sur mon look de femme fatale avec mes hauts talons faisant oublier que je ne dispose pas de hauts talents.

Hervé Morin : ne m’élimine pas, surtout si tu as éliminé Jean-Louis, parce que là, on va se fâcher et dire des tas de méchancetés aussi vilaines que celles de François Bayrou.

Dominique de Villepin : élimine-moi, je m’en tape, parce qu’en 2012, c’est moi qui vais t’éliminer.

Xavier Bertrand : ne m’élimine pas parce que j’ai de l’expérience pour parler dans les médias, baratiner les journalistes sans m’énerver, excepté l’autre fois face à ce petit con de plumitif local. J’ai le teint lisse, le caractère doux mais raffermi et puis je commence à m’emmerder sérieusement à l’UMP, à animer des réunions où il ne se passe strictement rien. Un brave type, bosseur comme moi, est mieux à sa place au gouvernement.

Frédéric Mitterrand : ne m’élimine pas parce que je suis transparent dans les médias sauf quand je dérape avec mon scooter et me retrouve le bras dans le plâtre. Vu mes compétences, j’ai largement dépassé le principe de Peter. Etre ministre était inespéré pour moi, je suis heureux, je visite plein d’expo, me remplis l’estomac de toasts et le gosier de champagne. Tu peux certain, cher Nicolas, de ma fidélité encore plus infaillible que celle du bichon de Chirac. Je ne dirai jamais du mal de toi, ni ne critiquerai tes actions.

François Fillon : tu ne peux pas m’éliminer parce que je te suis trop utile.

Rama Yade : ne m’élimine pas parce que nous ferons des superbes voyages à bord de ton super avion et en plus, je suis appréciée des jeunes et j’ai des tickets d’entrée sur les plateaux de télévision.

Eric Besson : ne m’élimine pas parce que je suis maintenant devenu un bon ministre de droite, autant que Brice, pas comme ce mécréant soupe au lait de Kouchner qui ne sait plus où il habite.

Georges Tron : ne m’élimine pas parce que je suis inconnu des Français et que je ne fais pas de vagues, étant très discret, laissant les places médiatiques aux autres et il faut dire que c’est très disputé. Accessoirement, je peux te donner quelques tuyaux pour barrer la route à ce félon de Villepin.

Frédéric Lefebvre : ne m’élimine pas, je te suis très fidèle et j’aimerai enfin travailler avec un cabiner ministériel, plutôt que de faire le clown tous les jours à dire des âneries qui le soir, sont reprises par le petit journal de Canal.

Jacques Séguéla  : ne m’élimine pas parce que je passe très bien à la télé et surtout pour me remercier de d’avoir fait rencontrer la femme de ta vie lors d’un dîner bien arrosé.

Christine Lagarde : ne m’élimine pas parce que tu présides pendant un an le G-20 et comme tu n’y connais rien en économie, je peux t’être bien utile pour gérer ce super défi, sans me mettre trop en avant, te laissant les beaux discours face au pupitre.


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Taverne Taverne 16 novembre 2010 10:17

    La cour des remaniés

    Qui c’est qui va gagner
    Dans le panier des remaniés ?
    Qui c’est qui va gagner
    La place près du Timonier ?

    Qui c’est qui va régner ?
    Qui va signer, contresigner ?
    Qui c’est qui va saigner,
    Qui va finir excommunié ?

    Qui c’est qui sera premier ?
    Avec champagne et Grand Marnier ?
    Qui c’est qui sera dernier
    Et que l’on tiendra éloigné ?

    Qui va accompagner
    Carla à l’opéra Garnier ?
    Qui c’est qu’on va saigner,
    Qui devra toujours besogner ?

    Qui c’est qu’on va soigner,
    Qu’aura droit à tous les greniers ?
    Qui devra épargner
    Et compter le moindre denier

    Qui c’est qu’on va renier,
    Humilier et excommunier ?
    Et qui va trépigner
    Dans l’ombre et va devenir rancunier ?

    Qui sera désigné
    Pour être honni et calomnié ?
    Qui va-t-on éborgner
    Ou seulement égratigner ?

    Car, quand ça va cogner,
    On les verra tous alignés.
    Aucun ne sera épargné
    Dans la bataille des chiffonniers.

    Aux chaises musicales,
    Qu’animera Gilbert Montagné,
    Certains seront résignés,
    D’autres joueront les fumiers.

    à suivre...


    • Kalki Kalki 16 novembre 2010 10:57

      Il paraît que j’suis pas normal.
      Mais ça veut dire quoi « normal » ?
      C’est quand même pas de ma faute si je ... ?
      C’est moi l’idiot du village,
      J’tape toutes les mouches que j’trouve.
      Pour m’empêcher d’faire le con
      On m’file des cach’tons !

      Quand j’étais petit j’étais un abruti
      Maintenant que j’suis grand j’suis toujours aussi gland
      J’voulais être président.
      Je suis devenu le roi,
      C’est moi le roi des glands !

      J’suis pourtant pas méchant,
      mais y en a qui m’lancent des pierres.
      Pour arrêter ça, j’ai signé chez les keufs.
      Maintenant, on m’embête plus,
      c’est moi qui emmerde les autres,
      Sauf que dorénavant, j’suis payé pour le faire !!

      Quand j’étais petit j’étais un abruti
      Maintenant que j’suis grand j’suis toujours aussi gland
      J’voulais être président.
      Je suis devenu le roi,
      C’est moi le roi des glands !

      Depuis, j’ai un beau képi, et un joli béret
      On m’donne des sous pour faire du bruit
      Et croyez-moi, j’m’en prive pas !
      Mais c’que j’préfère, c’est..... fouiler les meufs !! Ah ah !

      Quand j’étais petit j’étais un abruti
      Maintenant que j’suis grand j’suis toujours aussi gland
      J’voulais être président.
      Je suis devenu le roi,
      C’est moi le roi des glands !

      Le soir, quand on est bourrés
      et qu’on sait pas quoi faire,
      on s’amuse à faire passer des alcootests.
      Ca passe le temps et.. c’est bon pour l’avancement.
      Avec un peu de chance, dans 20 ans j’serai.. Adjudant !!


    • goc goc 16 novembre 2010 10:43

      salut bernard

      vous avez oublié notre ami Woerth
      « Ne m’oubliez pas car sinon je vais me retrouver devant la justice »
      ..

      oups !!
       trop tard !!!


      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 17 novembre 2010 00:06

        Mdr. Bien vu.


      • Taverne Taverne 16 novembre 2010 10:47
        La cour des remaniés

        Qui c’est qui va gagner
        Dans le panier des remaniés ?
        Qui c’est qui va gagner
        La place près du Timonier ?

        Qui c’est qui va régner ?
        Qui va signer, contresigner ?
        Qui c’est qui va saigner,
        Qui va finir excommunié ?

        Qui c’est qui sera premier ?
        Avec champagne et Grand Marnier ?
        Qui c’est qui sera dernier
        Et que l’on tiendra éloigné ?

        Qui va accompagner
        Carla à l’opéra Garnier ?
        Qui c’est qu’on va saigner,
        Qui devra toujours besogner ?

        Qui c’est qu’on va soigner,
        Qu’aura droit à tous les greniers ?
        Qui devra épargner
        Et compter le moindre denier

        Qui c’est qu’on va renier,
        Humilier et excommunier ?
        Et qui va trépigner
        Dans l’ombre et va devenir rancunier ?

        Qui sera désigné
        Pour être honni et calomnié ?
        Qui va-t-on éborgner
        Ou seulement égratigner ?

        Car, quand ça va cogner,
        On les verra tous alignés.
        On ne va pas leur épargner
        La grande bataille des chiffonniers.

        Aux chaises musicales,
        Qu’animera Gilbert Montagné,
        Certains seront résignés,
        D’autres joueront les fumiers.

        Au pied du Timonier,
        Certains joueront du tisonnier,
        Au ballon prisonnier.
        C’est trop d’la balle les remaniés !

        On s’kiffe à mort dans le panier
        Mais quand vient le nouveau panier,
        On les voit bientôt se magner
        Pour être servis les premiers.

        Aux pieds du nouveau désigné
        Ils se presseront, les remaniés
        Troquant leurs mines renfrognées
        Pour des sourires moutonniers.

        Ils manqueront pas de témoigner
        Auprès du nouveau Timonier
        Leur dévotion, les remaniés !
        Mais ils iront dans un charnier…


        • Traroth Traroth 16 novembre 2010 11:35

          Je trouve que cet article n’est pas très sympa pour Micheline Dax, qui ne méritait vraiment pas d’être comparée à Bachelot...


          • Traroth Traroth 16 novembre 2010 18:40

            Qu’ils s’en aillent tous !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès