• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Un bon Diable offert contre un Dieu bradé

Un bon Diable offert contre un Dieu bradé

Si on peut rire de tout, ce n'est certes pas avec n'importe qui !

Le fond de l'air est malsain.

Cette fois, on ne peut plus s'y tromper, le fond de l'air est gravement empuanti dans notre belle démocratie. Un malaise sensible, des propos délirants, des réactions disproportionnées, des provocations incessantes et un concours de bassesses qui me sidère. Un prétendu humoriste lance une mode culinaire pour signifier sa haine, un ministre qui se rêve président, roule des gros bras en chemise blanche. Contraste saisissant entre le malotru grossier et vulgaire et la blanche colombe qui pourfend la bête immonde !

Que retenir de cette scène ahurissante ? Ce Dieu bradé de l'humour de caniveau qui n'avait jusqu'alors qu'une audience d'initié, se voit parachuté parangon de la lutte de la majorité silencieuse contre l'odieuse puissance des médias et des pouvoirs corrompus. Son succès va s'accroître, sa parole sera d'autant plus écoutée que ce gouvernement honni veut l'interdire. Bravo l'artiste, le coup est magistral et dame Marine se frotte les mains !

Le Diable s'offre à nous et, dans un élan parfaitement débile, tous les bons penseurs officiels se précipitent tête en avant dans le piège. Ceux-là même qui, en privé ou en coulisse, pour s'amuser, pour faire leur intéressant ou pour signifier ce qu'ils sont vraiment, pratiquent de temps à autre l'odieux signe d'une main ignominieuse, se fendent de communiqués outragés pour lutter contre la pandémie du moment.

Du coup, ceux qui ignoraient tout de la chose se lancent, à leur tour dans la danse macabre d'un signe manuel qui en rappelle bien d'autres. Qu'elle soit tendue ou bien repliée, un doigt pointé ou bien un pouce replié, la main passe mal à qui aime la concorde et la paix. Le jeu de main passe même dans le camp des intellectuels du ballon rond qui reprennent, au pied levé, le geste du mépris et de la haine, eux qui sont experts en ces domaines.

De simple épiphénomène des soubresauts d'un artiste médiocre en mal de notoriété, on passe à un phénomène de société où le bouffon devient prophète des temps à venir. C'est pitoyable, c'est plus que cela d'ailleurs, car le mouvement de fond qui ôte toute légitimité à une classe politique, incapable d'avoir prise sur l'économie et la crise, sur la morale et la société, sur l'éducation et la justice, va faire la part belle à une idéologie simpliste et nauséeuse.

Ce n'est à vrai dire qu'une étape supplémentaire de la dégradation inexorable d'un système politique qui n'a prise sur rien et qui s'évertue simplement à maintenir ses avantages. Le pouvoir n'a d'autre objet que de donner l'occasion à ceux qui l'exercent de profiter des privilèges de l'ancien régime avec une délectation qui creuse un peu plus chaque jour le fossé entre le pays réel et les grands commis de l'état.

Le Dieu bradé n'a plus qu'à ramasser la mise, agiter le bonnet rouge ou le drapeau brun. Il se goinfre du spectacle que donne un pouvoir impuissant, médiocre et veule. Si en plus, il devient la cible à abattre, il passe immédiatement dans le rang des grandes icônes maudites, des martyrs de la juste cause, des prophètes qu'il faut faire taire. Tout ça pour un agitateur de remugles, un dérisoire bretteur de lisier, un insupportable boutefeu.

Puis, en regardant d'un peu plus près, on s'aperçoit que le bonhomme appartient à la même caste que les profiteurs qu'il pourfend. Condamné plusieurs fois à de lourdes amendes pour ses propos jugés délictueux, il échappe au paiement grâce à ses avocats, à des tours de passe-passe financier, à des combines douteuses ; à l'instar des petits copains qui ont eux aussi la main dans le bocal de confiture …

Arrêtons ce cirque, révoquons cette République et repensons un autre système où les lois seront moins nombreuses et toujours appliquées sans aucune exception ni dérogation. Changeons de mode de désignation des élus, supprimons la professionnalisation de la politique, refondons notre école et fichons la paix à ce pantin médiocre qui ne mérite nullement d'être mis en lumière.

Enfin, arrêtons vraiment de prétendre qu'une opinion, fût-elle abjecte, est un délit. Comment avoir l'outrecuidance de prétendre juger ce qui est dans la tête des gens ? L'expression publique de cette opinion peut être interdite, la nuance est de taille, à la condition qu'elle soit véritablement appliquée. Mais de grâce, ,chers politiciens, ne pensez plus avoir le pouvoir sur l'esprit, même sur ceux qui en manquent cruellement …. Je me doute que cette affirmation vous semble un détail. C'est pourtant avec de tels propos que vous vous aliénez chaque jour un nombre croissant de vos concitoyens, sommés de bien penser par des gens qui se conduisent parfois si mal !

Rien n'est simple, l'éducation serait naturellement la solution. Vous savez aussi bien que moi ce qu'est devenue notre école, pour bien des raisons qui ont servi vos desseins et votre idéologie libérale. L'émergence de la Bête n'est que le fruit de ce noir sabordage de l'intelligence. Que celui qui aujourd'hui, symbolise le fléau que vous avez initié, porte dans son patronyme le nom de Dieu est un incroyable pied de nez de l'histoire ! Étrangement, dans le même temps, un Pape, enfin, tient à lui seul, le discours de vérité sur l'immoralité et l'impiété scandaleuses du système que vous défendez. Réveillez-vous avant qu'il ne soit trop tard !

Agacement vôtre.


Moyenne des avis sur cet article :  2.6/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • gaijin gaijin 8 janvier 2014 10:04

    rien a dire mais ++++++++++++++++++++++++++++++


    • C'est Nabum C’est Nabum 8 janvier 2014 12:18

      • Gaijn


        Les ennuis vont commencer.


    • bourrico6 8 janvier 2014 12:26

      Les ennuis vont commencer.

      C’est votre but ?

      Je comprends mieux les allusions grossières et les raccourcis TF1 que j’ai pu y lire (dans le peu que j’ai lu).

      La méthode est pas mal en effet.


    • astus astus 8 janvier 2014 11:25

      Bien vu et bien écrit Nabum, avec des mots justes.

      Ce gouvernement confond la morale et le droit, et fabrique un martyr : il a donc tout faux.
      On lui demandait simplement de faire respecter la loi : paiement des amendes, condamnation pour racisme. Il leur manque quelques têtes pensantes là-haut parce que ceux qui y sont pensent tout simplement de travers.

      Cordialement. 

      • C'est Nabum C’est Nabum 8 janvier 2014 12:20

        Astus


        Réflechir est au dessus des forces de ceux qui ne veulent qu’une chose : sauver les meubles électoraux en manipulant ou en organisant la monté du Front National

        C’est minable ...

        Quant à leur cible, je préfère ne rien à dire tant ce personnage n’est pas drôle.

      • bourrico6 8 janvier 2014 12:23

        Quant à leur cible, je préfère ne rien à dire tant ce personnage n’est pas drôle.

        Que tu ne l’aimes pas est une chose, mentir à son sujet en est une autre, et tu l’as fais, en bon perroquet de service.
        Et encore une fois, tu le connaissais avant ?

        Tu participes à un lynchage en place publique et t’en es fier visiblement.
        Affligeant.


      • C'est Nabum C’est Nabum 8 janvier 2014 12:28

        bourrico6


        Le tutoiement ne s’impose pas

        Je vous remercie.

        J’exprime mon opinion sur l’humour de ce monsieur. Je lui reconnait le droit de s’exprimer dans la limite de la loi. Nuance

      • révolQé révolté 8 janvier 2014 14:55

        L’auteur devrait s’en tenir à ses histoire de fil de l’eau et à Jeanne d’Arc,plutôt que cracher sur celui qui montre aux français le vrai visage du gouvernement de leur pays tout en ouvrant leur conscience.

        JAMAIS un gouvernement n’a autant pourchassé un artiste,même du temps de la mite errante,St Coluche qui était candidat à la présidence a été averti par attali le fourbe qu’il devrait pas mettre les pieds dans le plat,mais ni mort médiatique ni acharnement pour le réduire au silence.(préférable à l’assassinat dont il a été victime...)

        La raison de cet acharnement voulu par les vrai patron de la france (criJf ) à l’encontre de l’ami Dieudo n’a rien à voir avec du racisme ou je ne sais quels autres mensonges diabolisant,la raison est que l’artiste a mis en lumière la « zionisation » de la france,il montre :

        Qui tient notre pays en vérité.
        Qui sont les derniers fascistes de notre planète.
        Qui se prétend victime alors que les vraies victimes sont en face.
        Qui utilise les mêmes méthode que les nazi de la 2ème GM.
        Qui se dit Sémite alors que c’est faux.L’europe de l’est n’est pas l’Afrique.
        Qui tue femmes et enfants civils en Palestine occupée.
        Qui fabrique des guerres et invente des tyrans pour s’approprier les richesses de leur pays.
        Etc...etc..etc...
        70 ans de pleurniches très lucrative foutue en l’air par un humoriste,
        ça ne peut pas plaire à ceux qui se disent ,« élus » (de mon cul... !!!)  smiley

        Ne pas apprécier l’humour de l’ami Dieudo est une chose mais dire qu’il en manque... smiley
        Dieudonné est le dernier artiste qui a des couilles et les affiche,c’est un dissident,un révolutionnaire,mot qui semble t’échapper Môsssieur l’auteur,
        il ne courbe pas l’échine devant les menaces fasciste du gouvernement et de ses maitre du criJf.

        Si je te dis « tu »,c’est que nous sommes sur le net où le tutoiement est de rigueur,le net étant international,cette subtilité du « nous » et « vous » n’a pas lieu d’être.

        Cordialement.


      • bourrico6 8 janvier 2014 12:21

        D’habitude je vous suis, mais la non :

        Un prétendu humoriste lance une mode culinaire pour signifier sa haine

        C’est la phrase de trop, la quenelle, c’est vieux, c’est assez explicite, et ceux qui ne font autre chose que ce qu’elle est sont des faux culs dont le but est de foutre la merde.
        La propagande marche à fond les gamelles, plus c’est débile, plus ça passe, faire de la quenelle un salut nazi en est la parfaite illustration.

        Quand à la haine, mon pauvre, à mon sens, elle viens d’en face, et je ne suis pas le seul à le penser.
        Je regardais des spectacles de Dieudo avant cette machination, il n’y est pas question de juifs en particulier, et il n’y a pas de haine non plus.
        J’en conclus que vous parlez sans savoir, ou que vous n’arrivez pas à être objectif que le sujet.

        Désolé, je me suis arrêté la dans ma lecture.


        • C'est Nabum C’est Nabum 8 janvier 2014 12:30

          bourrico6


          S’il n’est pas haineux, sa visage montre pourtant des signes inquiétants d’exaspération et de colère. Je ne sais comment qualifier ça autrement.

          Mais naturellement ce n’est qu’un point de vue

        • bourrico6 8 janvier 2014 12:34

          S’il n’est pas haineux, sa visage montre pourtant des signes inquiétants d’exaspération et de colère. Je ne sais comment qualifier ça autrement.

          Il a toujours eu une tête ou on ne sait pas si c’est du lard ou du cochon, pour te dire, je le prenais pour un barbu au départ.
          Jusqu’à ce que je le vois bouffer du muslim dans un de ses spectacle.

          Quant à l’exaspération et la colère, t’as pas une petite idée d’ou ça pourrait provenir non ?
          T’en aurai pas marre de lire des absurdités, des raccourcis et des mensonges à longueur de temps, de s’en être pris plein la gueule pour pas un rond, tu crois que tu laisserai pas transparaître un peu d’exaspération et de colère ?
          Franchement....


        • C'est Nabum C’est Nabum 8 janvier 2014 12:23

          Tous


          Pour parer les coups des admirateurs, j’offre ici place à la controverse avec un commentaire éclairé ce qui risque de n’être pas le cas pour les autres.

          Ce point de vue se défend et je le partage par honnèteté intellectuelle. La liberté d’expression c’est aussi ça et non les méthodes de nos élus comme les abominations de l’humoriste.

          Salut Nabum,

          Je viens de lire ton billet sur Dieudonné et je voulais te donner rapidement mon avis sur la question.
          Je ne trouve pas juste de hurler avec les loups à son propos et désapprouve les insultes le concernant.
          Je ne le tiens certes pas pour un héros mais je lui reconnais l’objectif d’avoir, par la provocation, tenté de susciter une prise de conscience. Que cette tentative aboutisse trop souvent à l’effet inverse et déclenche une haine abjecte n’est pas le moindre des risques qu’il a pris et il en paie le prix.
          Nos contemporains vivent dans la certitude confortable que le mal absolu s’est incarné dans le nazisme. Tout ce qui s’oppose au nazisme est donc dans le camp du bien. Il est indéniable que cette position permet d’avaler le pillage de l’Afrique et l’esclavage, l’extermination des amérindiens, les irradiés Hiroshima et de Fukushima, l’exploitation des enfants, les victimes de Staline et de Mao ... j’en passe et des meilleurs. Les politiques et les médias pratiquent à longueur d’ondes des amalgames insensés et dangereux : sémite = juif = sioniste, pour mieux mettre en garde contre la montée d’un islam radical. Ils ont même inventé une ligue contre le racisme et l’antisémitisme, comme si les sémites formaient une race à part et se limitaient aux seul Juifs.
          Dieudonné est un briseur de miroirs ce n’est pas un porteur de lumière, ni prophète, ni Lucifer. En voulant remplacer le nazisme par le sionisme comme image du Mal absolu, il réveille peut être autant de vieux démons que de consciences endormies mais reconnaissons lui le mérite de nous poser une question clé : qu’est-ce que le Mal ?

          Amitiés,

          P.....



          • bourrico6 8 janvier 2014 12:31

            Pour parer les coups des admirateurs

            Maintenant je penses que tu te fous de la gueule du monde.

            Donc si on est pas d’accord avec toi, on est un admirateur, sachant que tu penses que Dieudo est le fils d’Adolf et de Himmler, dois je te dires de quoi nous sommes donc les admirateurs ?

            Ta phrase est une insulte indirecte, la prochaine fois, je réponds directement.


          • C'est Nabum C’est Nabum 8 janvier 2014 12:56

             bourrico6 


            Si vous souhaitez que je la retire, je le fais bien volontiers à votre sujet.

            N’usez pas de la stratégie du harcèlement. Montrez je vous prie de la nuance, j’ai offert la parole à une opininon contraire, je défends la mienne en respectant la vôtre si elle demeure dans les limites de la courtoisie.

          • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 8 janvier 2014 12:56

            Je n’ai jamais senti de haine dans les spectacles de Dieudonné. Il pratique certes l’humour noir et corrosif, mais non, rien de haineux. Il rit de tous et avec tous, il se moque des puissants, bref il fait son métier de clown, et plutôt bien. Son succès est justifié par son talent. 


            • C'est Nabum C’est Nabum 8 janvier 2014 12:57

              Gaspard


              Vous vous donnons acte de cette opinion.

              Les images sont parfois trompeuses 

            • claude-michel claude-michel 8 janvier 2014 13:48

              Article parfait....

              +++++++++++++++++++

              • Loatse Loatse 8 janvier 2014 15:33

                Bonjour C’est Nabum

                Vous connaissez le principe de la cocotte minute, n’est ce pas ? La vapeur contenue jusqu’à ce que pfffff, la chaleur mette en route la soupape qui au départ part dans tous les sens, puis s’emballe..

                Pour éviter cela, l’emballement de cette soupape, il suffit juste de baisser le feu, ce qui inévitablement fait baisser la pression...

                Seulement voilà, déjà la vapeur sort du couvercle... (et ca fait un bout de temps) laissant à penser que celui ci ne va pas tarder à se dissocier de la marmite..

                C’est bien cela qui est mauvais signe, cette vapeur qui s’échappe de la marmite soit qu’une salle de spectacle puisse rire en entendant leur humoriste préféré regretter qu’un contradicteur (le journaliste), ne soit pas mort dans les chambres à gaz...

                Ces rires qui démontrent qu’on a dépassé le niveau de la réflexion pour atteindre celui de la vacuité intellectuelle, ces quenelles puis ce soutien inconditionnel à dieudo sont à mon avis l’inévitable conséquence d’une longue période de censure, de retenue, de politiquement correct et de moult procès certains justifiés d’autres pas mais qui tous ont bénéficié d’une couverture médiatique très large, jumelés à des campagnes de luttes contre l’islamophobie, la judéophobie, l’homophobie..sur fonds de repentances d’un passé auquel nul d’entre nous n’a jamais pris part et pour cause..

                Ce qui est une façon de nous dire que nous, le peuple français sommes , racistes, intolérants etc...et que nous avons beaucoup à nous faire pardonner..

                Mais comment vivre ainsi, la tête basse, courbé et avec un perpétuel sentiment de culpabilité entretenu et de haine de soi finalement... ?

                Du coup le troublion cristallisant tout ce mal être, cette souffrance d’un peuple à la fois en crise et à la fois baillonné et vu comme intrinséquement mauvais et dont la seule liberté qui lui reste est de fourrer son bulletin de vote pour un candidat qui est l’exacte réplique de son adversaire, ce troublion disais je est en passe de venir une icone, un symbole voire un martyr..ce que vous décrivez fort justement ainsi, C’est Nabum... :

                « Si en plus, il devient la cible à abattre, il passe immédiatement dans le rang des grandes icônes maudites, des martyrs de la juste cause, des prophètes qu’il faut faire taire. Tout ça pour un agitateur de remugles, un dérisoire bretteur de lisier, un insupportable boutefeu. »

                Ca aurait pu être un bonnet rouge indépendantiste et royaliste, ca aurait pu être n’importe qui...

                et donc l’interdiction de Monsieur Valls ressemble à s’y méprendre à un cautère sur une jambe de bois ou plus exactement à un sparadrap sur une plaie ouverte...

                Pour moi les responsabilités de ce climat délétère sont partagées. Il n’y a pas qu’un seul coupable, le plus visible qu’on nous montre du doigt.. et dont on espère en haut lieu qu’une fois interdit de spectacle, tout rentrera dans l’ordre.

                Il y a quelque chose qui couve, mais je ne sais pas quoi...c’est dans l’air.

                Serait ce la république qui se fissure et craquèle de toute part ?






                • C'est Nabum C’est Nabum 8 janvier 2014 17:36

                   Loatse


                  Votre commentaire est remarquable de clarté et d’intelligence
                  Je ne peux que m’incliner et le reprendre ailleurs

                  Merci beaucoup pour ce moment nécessaire.

                • Richard Schneider Richard Schneider 8 janvier 2014 16:15

                  Bonjour Nabum,

                  D’habitude je ne réponds que très rarement aux articles qui traitent inlassablement du même sujet : hier, c’était le buzz concernant l’obsédé sexuel Strauss-Kahn, aujourd’hui, c’est celui concernant le névrotique anti-juif Dieudonné.
                  Dans le fond, je suis entièrement en accord avec la thèse de votre article : interdire un « comique » d’exercer son métier, comme ça, me met très mal à l’aise. S’il y des dérapages graves, que la Justice fasse son travail ! Jusqu’où bout. En tout cas, ce n’est pas à Valls de se mêler de ça. On durait qu’il n’a rien d’autre à faire ...
                  En conclusion : Il est normal que Dieudonné paye ses amendes. Il est anormal qu’on lui interdise de se produire là où il a obtenu des contrats.
                  (C’est ma première et dernière intervention sur ce sujet).
                  Bonne fin d’après-midi,
                  RS

                  • L'enfoiré L’enfoiré 8 janvier 2014 17:38

                    Richard,

                     Bien d’accord.

                  • C'est Nabum C’est Nabum 8 janvier 2014 17:41

                     Richard Schneider


                    Je suis heureux de trouver un autre interlocuteur raisonnable

                    La loi et rien de plus et aucun abus de pouvoir de nos responsables. Il y a encore séparation des pouvoirs il me plait à le croire

                    Merci à vous

                  • Jacques_M 8 janvier 2014 16:23

                    Bonjour C’est Nabum

                    Si vous avez le temps, voici un sketch sans aucune allusion au sionisme ou aux juifs : les psychopathes.


                    • C'est Nabum C’est Nabum 8 janvier 2014 17:42

                      Jacques_M


                      J’irai voir beaucoup plus tard pour ne pas être compté en ce moment, pour ne pas être des curieux malsains ou des idolâtres énervés.

                      De la distance et de la modération ... comme souvent dans ce genre d’affaire

                      Merci à vous


                      • C'est Nabum C’est Nabum 8 janvier 2014 17:43

                        L’enfoiré


                        Même réponse. Je préfère laisser passer la vague


                      • L'enfoiré L’enfoiré 8 janvier 2014 18:06

                        Le diable qui est-ce ?

                        et celui de la fin.qui s’en fout du diable et de son alter ego, bradé ou non...

                        N’est-ce pas la plus belle (r)évolution ?

                        • C'est Nabum C’est Nabum 8 janvier 2014 18:43

                          L’enfoiré


                          Geluck ! Avec lui on peut rire de tout

                          Avec d’autres j’ai comme un doute

                        • tf1Groupie 8 janvier 2014 22:14

                          Clairement Nabum vous ne connaissez pas le sujet, ne connaissez rien des spectacles du dit humoriste (juste les extraits bien choisis et interprétés par les journaleux), mais vous hurlez avec la meute.

                          Quel intérêt à part obtenir votre certification de non-antisémite ?
                          c’est vrai qu’aujourd’hui ceux qui risquent d’être raflés ce sont plutôt les supposés anti-sémites.


                          • C'est Nabum C’est Nabum 9 janvier 2014 06:04

                             tf1Groupie


                            Ainsi donc, même sans apprécier le drôle, réclamer son droit à la liberté tout en se disant horrifié depuis plus de dix ans par ses dérapages, c’est aussi mal que de lui clouer le bec ?

                          • bernard29 bernard29 8 janvier 2014 23:50

                            ce qui est regrettable c’est que vous ne percevez pas le lynchage politico-médiatique auquel on assiste. Nous assistons à une véritable chasse à l’homme.

                            sur la question du supposé anti-sémitisme, de nombreux juifs sont d’accord avec les positions de Dieudonné.

                            Hormis les quelques condamnations de Dieudonné ( il en a aussi gagné des procès), rien de ce que vous dites n’est prouvé , il y a beaucoup de rumeurs ( impôts, blanchiment d’argent) . mais pour Dieudonné il n’y a aucune présomption d’innocence. 

                            Pour ma part, en regardant les vidéos de Dieudonné, je trouve qu’il ne fait que répondre aux insultes, mensonges, mauvaise foi, injures et grossièretés qui sont proférées à son encontre. Bien sur il provoque, mais c’est la fonction de tout humoriste . Parfois il pousse très loin la caricature, c’est aussi une fonction normale de la caricature.

                            Il touche le point sensible et parfois c’est à la limite, (on peut aussi comprendre l’excès dans sa réponse à Cohen, qui se croit intouchable dans les médias. c’était peut être le seul moyen dont Dieudonné disposait pour répondre aux insultes de Cohen.

                            Je sais bien que vous n’êtes pas d’accord, mais je ne comprend pas votre vindicte sur Dieudonné, car moi je le trouve drôle, effronté et ses critiques sont souvent très justes.

                            Allez j’ose vous le dire ; je crois que Dieudonné est l’honneur de notre démocratie. Je crois que les gens ont un besoin irrépressible de dire leur ras le bol face aux réformes démocratiques qui n’arrivent jamais, face à l’oligarchie arrogante, face à l’impuissance organisée des pouvoirs.

                            Vous voyez, vous ne trouvez pas normal l’interdiction des spectacles et vous avez raison, mais n’êtes vous pas étonné que tous les artistes et humoristes patentés et médiatisés sont incapables de se positionner. A part D’Astier et un autre, il n’y a aucune réaction des associations artistes français pour la défense de la liberté d’expression. Vous vous rendez compte , où nous sommes arrivés ??

                            Eh bien Dieudonné remue et révèle tout cela et c’est très bien


                            • C'est Nabum C’est Nabum 9 janvier 2014 06:07

                               bernard29


                              J’ai écrit que ce soit disnat lynchage en faisait un martyre, vous le prouvez.

                              On peut l’apprécier et c’est votre droit.
                              Accordez-moi le droit également de lui trouver aucun talent, pareillement

                              Si mes mots sont durs, c’est que je m’exprime à sa façon.
                              Nous sommes peut-être, lui et moi aussi médiocres

                              L’idéologie c’est de trouver le premier extraordinaire et le second parfaitement insupportable.

                            • bernard29 bernard29 9 janvier 2014 12:55

                              à Nabum.

                              bien sûr que vous avez le droit de ne pas aimer. personnellement, je ne me pose pas la question. Parfois, il m’énerve , m’exaspère, en particulier je n’aime pas les grossièretés et les gestes ou mimiques débiles, parfois je le trouve drôle très drôle, mais j’essaie de comprendre ce qu’il fait et je trouve qu’une personne qui se met tant en danger ne peut qu’ avoir un combat digne d’intérêt. je le trouve très courageux et je trouve qu’il tape juste sur la mise en cause des pouvoirs.

                              ce n’est pas un martyr, mais un bouc émissaire que les pouvoirs pourchassent.

                              et puis ; au sujet des rumeurs et mensonges , voici quelque chose sur ses impôts ;

                              Article du Figaro de ce matin. Dieudonné M’bala M’bala a payé, en novembre 2013, 666.620 euros d’arriérés d’impôts, rapporte le Parisien aujourd’hui, quelques jours après que le ministre du Budget, Bernard Cazeneuve, eut évoqué le règlement d’« une grande partie » des sommes dues.


                            • gaijin gaijin 9 janvier 2014 08:59

                              qu’est ce que le mal ?
                              voilà la question mais il faut d’abord comprendre que ce n’est parce qu ’on a trouvé le mal dans un camp que l’autre est forcément celui du bien .....
                              dieudonné souffle sur de vieilles braises qu’il vaudrait mieux laisser en paix .......
                              valls est un fou furieux aux dents qui rayent le plancher .....
                              il ne sortira aucun bien de ça
                              ( a part que peut être l’explosion qui se profile sera salutaire )

                              quand on voit 3 adolescents mis en garde a vue suite a une quenelle sous « apologie de crimes contre l’humanité » on hallucine ......
                              et si en plus ils avaient eut un bonnet rouge ?????

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès