Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Un deuxième passeport russe pour Depardieu

Un deuxième passeport russe pour Depardieu

Rebondissement dans l’affaire Depardieu : après avoir obtenu du très démocrate Poutine un passeport russe, Gégé, entre deux états d’ébriété imputables à la vinaigrette, vient de bénéficier d’un nouvel oukase du maître du Kremlin. À l’origine, une conversation téléphonique entre les deux amis dont AgoraVox a pu se procurer le verbatim...

– Allo, Vlad, ici Gégé, ton poteau de Paname.

– Zdravstvouy 1, camarade ! Que puis-je pour toi ?

– Pas grand’ chose, hélas ! (soupir) Mais j’ai le moral dans les chaussettes, alors j’appelle mes potes. Les vrais potes, pas les faux-derches qui me lèchent la pomme par-devant et qui me chient dessus par-derrière.

– Tu as bien fait, Gégé. D’autant plus qu’en Russie, j’ai l’habitude des confidences de pochetrons. Quel est ton problème ?

– Figure-toi que ces connards de chats-fourrés…

– « Chats-fourrés », Kézako 2 ?

– Des enfoirés de juges ! Bref, les chats-fourrés vont me sucrer mon permis à cause d’une malheureuse salade un peu trop assaisonnée. C’est pas dingue, ça ? Sûr que l’on ne verrait pas un tel scandale dans un tribunal russe, vu l’intégrité des magistrats de la Fédération. Résultat : faute de scooter, je vais être cloîtré durant des mois dans ma modeste datcha du Cherche-Midi.

– Viens donc en Russie. Je t’invite au Kremlin, tous frais payés.

– T’es gentil, Vlad. En été, j’dis pas, mais en cette saison à Moscou, je vais me cailler les meules, me ratatiner le cornet à boules (rire gras). Sans compter la bouffe. Moi, ma cantine, ce serait plutôt La Fontaine Gaillon 3. Au fait, à propos de bouffe, j’ai découvert à Néchin une spécialité belge : les zakouskis ! Ma parole, c’est pas une connerie : il s’agit de petites saucisses roulées dans de la pâte feuilletée. Marrant, non ?... Où j’en étais ?... Ah oui : le Kremlin en hiver. Merci, camarade président, mais c’est niet. D’ailleurs, j’ai pas mal de trucs à faire à Paris, genre voir des avocats fiscalistes pour optimiser mes comptes, comme on dit.

– Faute de scooter, tu pourras toujours te faire transporter par une voiture avec chauffeur.

– On voit que tu ne connais pas Paname et ses embouteillages, Vlad. Forcément, si tu t’y rends en visite officielle, y’a une armée de flics qui t’ouvrent la route. C’est pas mon cas, et encore moins depuis que j’ai annoncé mon départ de ce pays de gauchos spoliateurs… En scooter, je me faufile. Et puis, il y a des bonnes surprises, comme cette star du porno à qui j’ai fait du gringue dernièrement… Putain ! je vais me faire chier sans mon scooter. Note bien que je pourrais rouler sans permis, mais vu les circonstances, vaut mieux pas que j’me fasse gauler… Mais bon, c’est pas ton problème (soupir).

– Effectivement, c’est ton problème, Gégé... Encore que… il y aurait bien une solution, le temps de ta suspension de permis.

– Ah ouais ? Quel genre ? Téléphoner à Hollande pour lui demander de passer des ordres aux pandores ? Il marchera pas, l’Flamby, lui qui a déjà tiré la tronche lorsque je l’ai briefé sur mon départ à Néchin.

– Il ne s’agit pas de ça, Gégé. Mon idée : t’intégrer dans la liste du personnel de l’ambassade russe de Paris. Avec à la clé un deuxième passeport, diplomatique, celui-là. Dès lors, plus question pour les flics parisiens d’emmerder un personnage officiel de la représentation russe sur le sol français.

– Tu ferais ça, Vlad ? (enthousiaste) Génial !

– Reste plus qu’à te trouver un titre pour l’organigramme.

– Qu’est-ce que tu dirais d’attaché culturel ?

– Niet, il y en a déjà un. Note bien que je pourrais te nommer 2e attaché culturel. Mais bon, on va trouver autre chose.

– J’me verrais bien attaché œnologue. Qu’est-ce que t’en penses, Vlad ?

– Pas mal, mais je crois que je vais me contenter d’un titre plus sobre, si j’ose dire, et directement en rapport avec tes exploits récents : chargé de miction ! Je signe l’oukase aujourd’hui même. Tu auras ton passeport diplomatique dans une semaine.

– Super ! (Gégé se met à chanter :) J’emmerde les gendarmes, là-haut, là-haut, j’emmerde les gendarmes et la maréchaussée, et la maréchaussée 4… Ça s’arrose, camarade !

– Za zdarovje, Gégé, à la tienne !

Selon nos informations, c’est l’ambassadeur Alexandre Orlov qui remettra personnellement ce deuxième passeport à son nouveau collaborateur lors d’un pot d’accueil.

 

1 Bonjour en russe (Ndlr).

2 Vieux mot d’argot russe que l’on retrouve curieusement sous une forme presqu’identique en Auvergne (Ndlr).

3 La Fontaine Gaillon appartient à Depardieu (Ndlr).

4 Cf. Raymond Bussières, perché sur un réverbère, dans le film « L’assassin habite au 21 » (Ndlr).


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (46 votes)


Réagissez à l'article

191 réactions à cet article


  • marc 21 janvier 2013 10:20

    Drôle mais c’est un peu facile de s’en prendre à ce pochetron sans rien faire pour empêcher ces ’escroqueries envers les français, encouragées par toute l’EU et les gouvernements français.


    • Fergus Fergus 21 janvier 2013 10:51

      Bonjour, Marc.

      Qu’il faille remettre à plat la fiscalité dans l’Union européenne semble une évidence, et de fait la plupart des exilés fiscaux bénéficient de dispositions légales.

      Il n’en est pas moins choquant de voir des nantis partir en pleine crise, en laissant derrière eux des compatriotes en grande difficulté économique alors que les taxations exceptionnelles auxquelles ils pourraient être exposés n’entameraient qu’à la marge leur patrimoine ou leurs revenus. Le fond de la colère de nombreux Français est là, dans cet égoïsme exacerbé par la cupidité, dans ce bras d’honneur fait à tous ceux qui n’auront jamais la possibilité de soustraire le moindre euro au fisc, que ce soit par la voie de l’impôt sur le revenu, oui par celle de la TVA, acquittée plein pot par tous ceux qui, pour vivre, doivent dépenser jusqu’à leur dernier sou !


    • Irina leroyer Irina leroyer 21 janvier 2013 13:15

      alors vous allez continuer d’être jaloux ?


      Irina

    • efzed 21 janvier 2013 13:29

      Jaloux de quoi ?


    • Fergus Fergus 21 janvier 2013 14:06

      @ Irina.

      Même question qu’Ezfed : jaloux de quoi ?


    • spartacus spartacus 21 janvier 2013 14:40

      T’as raison Irina la France de gauche est une France d’envieux.


      Soljenitsyne fuyait l’URSS parce qu’on le stigmatisait de ses écrit.
      Depardieu fuit la France parce qu’on le stigmatise de son argent.

      Chacun ses raisons. L’état n’est pas propriétaire des individus. 

      Ils veulent transformer la France en prison fiscale. Ces gens n’ont que taxes et coercitions comme solutions. Toujours des idées d’atteinte à la liberté individuelle.

      C’est qu’’ils sentent bien que les Français de talent sont de plus en plus nombreux à partir

      Ils ne comptent pas faire se remettre en cause pour alléger la pression fiscale qui motive nombre d’entre eux à partir. 

      Ils pressentent un alourdissement de la pression fiscale sur les Français restés, qu’on leur sommera pour compenser le départ de leurs concitoyens qu’ils ont contribué à chasser..

      Ils viennent de comprendre qu’au delà d’un certain seuil, on tue la poule aux oeufs d’or. Mais l’admettre pour eux c’est se parjurer. 
      Comme l’ex-URSS, les talents partent de chez nous.

      Pour les bobos, ce sont les citoyens qui sont au service de l’État, par la logique inverse ou l’état serait à leur service. 

      Visiblement Depardieu a décidé de ce passer de ces services.

    • Fergus Fergus 21 janvier 2013 16:05

      Bonjour, Spartacus.

      Et Depardieu a oublié que les citoyens sont au service de leurs compatriotes à travers l’Etat. Telle est du moins ma vision de la vie au sein d’une nation.


    • spartacus spartacus 21 janvier 2013 16:44
      @Fergus

      L’état est là pour protéger la propriété privée pas pour lui spolier. il est imposé à 85%.
      L’état est la pour protéger ses ressortissant pas pour les insulter. Il est insulté par le 1er ministre et des articles d’envieux de bobo comme le votre.
      L’état est là pour soigner pas pour contaminer son fils avec 2 staphylocoques dorés et amputer son fils d’une jambe.
      L’état est là pour rendre la justice, son fils infirme sera condamné à cause de son nom à 6 mois ferme pour une injustice.

      Depardieu est parfaitement dans le droit de cracher sur l’état Français.

      Perso je suis parti investir en Grande Bretagne en 1999 suite à la mentalité étatique raciste anti-entrepreneur des obligés de l’état et 2 contrôles fiscaux ubuesques de crétinerie... 
      Je n’ai pas changé de nationalité, mais j’ai tellement trouvé le pays sympa que mes enfants y sont parti diriger mes boites.

      Quand on commence a vivre à l’étranger, l’état, le pays, avec le temps c’est accessoire. 

    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 21 janvier 2013 17:16

      Salut Fergus.

      Tu as raison. Le gros Gégé est à l’image des banquiers les plus vils et des spéculateurs les plus prédateurs, sa patrie c’est l’argent.


    • Fergus Fergus 21 janvier 2013 19:05

      Salut, Peachy.

      La chose est en effet très claire, et Depardieu n’a pas pu s’empêcher de provoquer de manière ostentatoire ceux auxquels il a fait un bras d’honneur.

      Bonne soirée.


    • lulupipistrelle 21 janvier 2013 22:16

      Salut , 


      Des citoyens aux service... etc.. à travers l’Etat, et pourquoi pas le servage ? hein ? parce que le dernier servage instauré en Europe, le fut par Boris Godounov en Russie au... XVII e siècle .. Si, si... avant tous les Russes étaient LIBRES, et cette mesure était destinée à empêcher les paysans mécontents de se tirer chez un seigneur voisin... sans avoir moissonné les récoltes... Autrement dit l’intérêt général était d’attacher les paysans à la terre et de les empêcher de manifester leur mécontentement. 

      Alors soyons clair : personne n’est au service de qui que ce soit dans une démocratie... nous coopérons, nous échangeons, et nous réglons en commun les factures, selon nos possibilités. Ce dernier point s’appelle l’impôt. Si par aventure nous estimons la gestion mauvaise, voire catastrophique, et si nous estimons que nos concitoyens sont abusés, si nous pensons que nous fonçons sur dans le mur... nous avons toute liberté pour changer de partenaires. En clair ; si le gouvernement est une bande d’abrutis sans imagination ni créativité, si nos concitoyens sont trop cons pour s’en rendre compte, nous nous tirons... 

      Evidemment la grande inégalité, c’est qu’il doit y avoir des millions de Français qui aimeraient le faire, mais il n’ y a qu’un salaud de riche qui peut se le permettre. 

    • Fergus Fergus 22 janvier 2013 09:56

      Bonjour, Lulupipistrelle.

      Ce n’est pas ma vision. J’estime que - dès lors que nous avons des moyens, même modestes, supérieurs aux revenus médians -, nous sommes tous au service, via la solidarité nationale, de ceux qui n’ont pas eu notre chance.


    • lulupipistrelle 22 janvier 2013 11:42

      Votre conception relève de la croyance personnelle. Elle est respectable. Mais comme toute croyance, elle n’est pas rationnelle. Vous ne pouvez l’imposer à autrui. 

      Chacun épouse la philosophie de son choix et humblement essaye de vivre en bonne intelligence avec les autres. 
      L’équilibre est dans l’échange. 

    • simir simir 23 janvier 2013 13:48

      @ Spartacus

      Soljenytsine a fait l’apologie du général Vlassov (allié des nazis)
      Il a déclaré qu’il faudrait élever une statue à pinochet
      Il était antisémite
      Avec un pédigré pareil pas étonnant qu’il cherchait à faire fortune ailleurs

    • Vipère Vipère 21 janvier 2013 10:45

      Bonjour à tous


      Fergus, merci de nous donner, du front russe, des nouvelles de notre tonitruant exilé, le camarade DEPARDIEU !

      Ainsi, il peine à s’adapter au froid polaire et au caviar russe et ne veut pas se terrer dans une datcha jusqu’à la fonte des neiges et reviendrait en catimini à Paris pour relever les compteurs ? 

      Pour garder le passeport russe, il lui faudra arroser beaucoup de camarades russes et longtemps ! Pourvu que ses affaires ne se gâtent pas en France, tout va tant que l’argent coule à flots !



       


      • Fergus Fergus 21 janvier 2013 10:56

        Bonjour, Vipère.

        On peut comprendre qu’il ne veuille pas se geler la zigounette. Quant à ses affaires, je ne me fais pas le moindre souci pour Gégé : dès lors qu’il a choisi de privilégier la cupidité à la solidarité en période de crise, il trouvera toujours une solution, que ce soit au pays du waterzooï ou dans les steppes russes.

        Pour ce qui est d’arroser, Gégé en connaît un rayon. A cet égard, le profil de barrique d’Obélix lui va comme un gant.


      • ZEN ZEN 21 janvier 2013 10:46

        Wouaf ! ça déride en ce matin sibérien smiley
        Bons baisers de Russie !


        • Fergus Fergus 21 janvier 2013 10:57

          Bonjour, Zen.

          Content de t’avoir tiré un sourire.


        • ZenZoe ZenZoe 21 janvier 2013 11:19

          Bonjour Fergus,
          Bravo pour cet essai bien enlevé qui met de bonne humeur dès le lundi, faut le faire !


          • Fergus Fergus 21 janvier 2013 11:41

            Bonjour, Zenzoe.

            Merci pour votre commentaire. Cela dit, faire parler Gégé n’est pas trop difficile : son langage est un plat fait d’une solide ration de gouaille, relevé d’un zeste de gaudriole, et saupoudré par une bonne pincée d’injures.


          • L'enfoiré L’enfoiré 21 janvier 2013 11:38
            Salut Fergus,

            Il y a un courrier qui voyage par ici. Je ne fais que transmettre.


            Lettre de G.DEPARDIEU à J.M. AYRAULT


            Monsieur,

            Vous êtes prof et bourge et je suis un titi,
            Vous êtes un Nantais et je suis un nanti !
            N’êtes-vous pas heureux en tant qu’homme de gauche
            Qu’un titi puisse avoir quelque argent dans sa poche ?
            De plus je l’ai gagné en toute honnêteté
            Sans voler, sans frauder ni même spéculer.
            J’ai reçu de par Dieu le talent de séduire
            Et suis dès lors vendeur d’émotion et de rire,
            Ce dont vous ne pouvez qu’assez peu vous vanter :
            Car lorsque je vous vois paraître à la télé
            Jean ai Marc d’un Ayrault fatigué et sinistre
            Dont on m’a assuré qu’il est 1er Ministre !
            J’aime l’amour, la vie et le jus de la treille,
            Mon casier n’est en plus chargé que de bouteilles….
            J’ai donc sans coup férir du jour au lendemain
            Fait ma niche fiscale en mon nid de Néchain.
            J’aime mieux exporter les kilos que je pèse
            Que de risquer en France une mauvaise Grèce !
            Votre sécurité qu’on appelle sociale
            Ne soigne pas encore les hernies fiscales,
            Je vais donc me soigner, disons à moindre frais,
            En buvant du pot belge au lieu d’impôts français.
            Je reviendrai en France un beau jour, quand le fisc
            Ne me dira plus simplement : je confisque
            Mais qu’il respectera le travail que j’ai fait
            Pour concourir un peu au bonheur des français.
            Pour n’être point taxé… d’être un inter – « minable »
            J’arrête ici les frais, car ils sont impayables !

            G. Depardieu

            • Fergus Fergus 21 janvier 2013 11:48

              Bonjour, L’enfoiré.

              Merci pour cette lettre aprocryphe en rimes de notre bon Gégé servant à Ayrault ses quatre vérités. On n’attend plus que la réponse du Nantais au nanti.


            • ZenZoe ZenZoe 21 janvier 2013 13:00

              L’enfoiré
              Superbe poème, c’est de vous ?
              J’adore, je l’imprime de ce pas.


            • L'enfoiré L’enfoiré 21 janvier 2013 17:40

              Non, je ne revendique pas la paternité.

              Mais j’ai bien aimé.

            • voxagora voxagora 21 janvier 2013 11:45

              Poutine et autres exactions ne sont pas le peuple russe.

              Le peuple russe mérite un peu plus de considération, qui aime peut-être la truculence,
              et qui aime peut-être qu’on l’aime, pour changer du mépris affiché par les journaleux 
              qui ne savent qu’en exploiter les défauts, sans vergogne.
              Peut-être que Depardieu, comme homme, se sent chez lui chez des gens qui n’ont pas tous leur trous bouchés par la psycho-rigidité.

              • Fergus Fergus 21 janvier 2013 11:54

                Bonjour, Voxagora.

                Ni les journaux ni les Français en général ne mettent dans le même sac, d’un côté les caciques politiques et les mafieux, de l’autre le peuple russe. De même, nos compatriotes sont suffisamment instruits pour ne pas confrondre la véritable culture russe et la propagande véhiculée par les oligarques. 


              • voxagora voxagora 21 janvier 2013 12:34

                Bonjour Fergus,

                Je fais référence à tous ces reportages et documentaires (que j’ai vu sur la 5 ou la 7) se vautrant dans le mépris et la condescendance sur les russes (le dernier est intitulé « Les russes roulent pour l’art ») où ils ne sont décrits que comme des arrivistes incultes ou des rustres incapables.
                Ces journalistes eux-mêmes incultes et ne connaissant pas l’histoire ne filment et commentent que sous la grille « nouveau riche » pleine de négativité, comme si la culture russe n’existait pas.


              • Fergus Fergus 21 janvier 2013 12:52

                @ Voxagora.

                Je n’ai pas vu ces reportages, mais ils ne sont peut-être pas si caricaturaux que cela s’ils brossent le portrait de ces nouveaux riches dont beaucoup ont bâti leur fortune de manière pour le moins douteuse, parfois avec la complicité du pouvoi central Parmi eux, sans doute figure-t-il une proportion non négligeable d’opportunistes (euphémisme !) plus ou moins incultes. Leur comportement dans certains établissements hôteliers des Alpes ou de la Côte d’Azur montre qu’il n’ont rien à voir avec la bourgeoisie traditionnelle russe.


              • Irina leroyer Irina leroyer 21 janvier 2013 13:20

                au vu de la situation actuelle, le peuple russe considère les français comme des nantis paresseux. 


                irina

              • Fergus Fergus 21 janvier 2013 13:24

                Bonjour, Irina.

                Faites-vous part d’une impression ou cet avis est-il étayé dans les faits ?


              • Irina leroyer Irina leroyer 21 janvier 2013 13:45

                Fergus,


                de par ma famille, je connais beaucoup de russes, donc je sais comment nous sommes perçus la bas. 

                Irina

              • Fergus Fergus 21 janvier 2013 14:08

                @ Irina.

                Cela pouve simplement que les clichés et les idées reçues ont cours dans tous les pays.


              • sampiero 21 janvier 2013 11:58

                Salut Fergus, et fraternité.


                Je me demande si les traîneaux à chiens nécessitent un permis de conduire.

                • Fergus Fergus 21 janvier 2013 12:01

                  Salut, Sampiero.

                  L’avantage avec les chiens de traîneau, c’est qu’ils connaissent le chemin. Idéal pour les pochetrons !

                  Bonne journée.

                   


                • Irina leroyer Irina leroyer 21 janvier 2013 13:50

                  camarade fergus,


                  je leur ai dit également comment vous les percevez : « des alcoliques qui claquent leur pognon a Nice et a courchevel » et en fait, je ne m’étais pas trompée, car c’est exactement ce que vous venez de dire dans vos dernières phrases... 

                  irina 

                • Fergus Fergus 21 janvier 2013 14:16

                  @ Irina.

                  Je ne mets absolument pas tous les Russes dans le même sac, pas plus que je le faisais dans le passé, lorsqu’il m’arrivait de discuter avec des membres de la communauté russe de Saint-Geneviève-des-Bois. Mais force est de reconnaître qu’il y a, actuellement, une frange de nouveaux riches qui, par leurs comportements avec ou sans la compagnie d’escort-grils, ne font pas honneur à leur pays. Le pire étant qu’ils risquent de fausser l’image de leurs compatriotes, ce qui me désolerait sincèrement, étant attaché à la culture de ce pays.


                • alinea Alinea 21 janvier 2013 16:24

                  Fergus : Ste Geneviève-des-Bois ! Ben ça alors... que de souvenir là !!!


                • brieli67 21 janvier 2013 16:38

                  ALINEA ET SES CYBERCURES

                  http://92.catholique.fr/faq/pretres_oecumenisme.htm

                   !!! FORMATION EN LIGNE !!


                • Fergus Fergus 21 janvier 2013 12:55

                  Bonjour, Julius.

                  Eh oui ! Merci d’y avoir apporté votre contribution par cette visite.


                • efzed 21 janvier 2013 12:02

                  Vous avez raison « Fergus » mais que faites vous de l’article 63 de L’UE qui interdit le contrôle des flux financiers ? Comment d’un côté approuver l’Europe et ses traités puis de l’autre critiquer de manière hypocrite ceux qui en toute légalité effectue un tel transfert d’argent ?

                  « remettre à plat la fiscalité européenne » consisterait à imposer aux français sans démocratie des taxes et impôts par des gens non élues résidant à l’étranger notamment à Bruxelles : un beau retour aux moyen âge.

                   

                  Ajouter une réaction

                  Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                  Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                  FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès