• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Un peu de bon sens

Un peu de bon sens

Le monde est compliqué, c'est peu de le dire. Si on en croit les experts les plus optimistes, nous allons droit vers la disparition pure et simple de ce que nous avons de plus cher (c'est à dire nous-mêmes). Le seul espoir qui nous reste serait de faire nos bagages et de changer de planète...

Il est temps de calmer les esprits.
Un peu de bon sens vaut mieux que corde à nœuds, et relisons Descartes, notre père à tous en matière de méthode : il faut commencer par identifier les problèmes qui se posent à l'humanité. 
Car - incroyable mais vrai - personne n'en a encore fait la liste !
Comment voulez-vous dans ces conditions savoir sur quel problème il convient d’agir en priorité ?

Histoire de montrer que ce n'est pas le bout du monde, je vais commencer le boulot !
Il paraît judicieux de lister les problèmes selon leur taille, c'est à dire le nombre d'êtres humains (EH) directement concernés.
En allant du plus grand au plus petit, on peut classer les problèmes ainsi :

- Super-problèmes : ce sont les problèmes qui concernent tous les êtres humains.
Pour exemple, j’avais pensé au respect des droits de l'homme, mais certains philosophes de mes amis m’ont persuadé que les définitions internationales données à ces trois mots (respect, droit et homme) prétendent simplifier le problème.
Passons. Il y a d’autres exemples, incontestables ceux-là, de super-problèmes, comme l’intolérance, la bêtise et la méchanceté (toujours croissantes), la mort (toujours invaincue), l'existence de l'âme et ses conditions d’accès au Paradis (toujours hypothétiques)…

- Téra-problèmes  : ce sont ceux qui touchent plus d'un milliard d'êtres humains (109 EH).
Tout le monde a entendu parler du réchauffement de la planète. C’est le téra-problème le plus discuté dans les salons de coiffure sérieux, et ce à juste titre quand on pense à ce qu'en seraient les terribles conséquences : élévation du niveau des mers (cf. le sort des belles villas de Palm Beach), migration de populations (cf. le nombre croissant de méduses et de requins sur les plages de sable fin de la Côte d'Azur), augmentation des canicules estivales (cf. le prix des climatiseurs), disparition des 3/4 des stations de sports d'hiver (que faire en hiver ?), etc.

- Méga-problèmes (de 10EH à 10EH)
Viennent immédiatement à l'esprit les guerres multiples qui secouent le monde et leurs cortèges d’horreurs. L'idéal serait de les empêcher, mais on peut craindre que cela pose une quantité de problèmes encore plus difficiles à résoudre (rappelons que la guerre est une des distractions les plus anciennes de l'humanité). 
Mais il y a dans cette catégorie suffisamment d’autres problèmes pour trouver à s’occuper : la faim, la pollution, la raréfaction des matières premières (dont l'eau et la solidarité), le marchandising de la santé, l'aide au développement des pays sous développés, l'aide au développement des pays en cours de développement, l'aide au développement des pays développés...
On m’en voudrait de ne pas citer quelques graves problèmes français comme la question de l’âge de la retraite, la qualité consternante des programmes de télévision, et le niveau déplorable de nos clubs de football...

- Gros-problèmes (de 10EH à 10EH).
Ce sont les problèmes préférés par nos médias : les catastrophes naturelles (tremblements de terre, éruptions volcaniques, tsunamis, inondations, sécheresses, épidémies...), les catastrophes industrielles (explosions de centrales nucléaires, dispersion d’agents chimiques,..) et les conflits de toutes sortes (dont certains méritent d’être rangés dans la catégorie supérieure) entre communautés, clans, tribus, peuples, nations, ethnies, religions et autres groupes de partisans de ceci contre les partisans de cela.
Il y a aussi la mauvaise fluidité des autoroutes parisiens entre 7h et 10h, entre 17h et 20h, et souvent entre 10h et 17h, voire entre 20h et 7h.

 - Petits-problèmes (de 1 EH à 103EH)
Plus les problèmes sont petits, plus ils sont nombreux. Je me limiterai donc à citer ici la question épineuse (taille= 900 EH) du changement de nom de Saint-Fraimbault-de-Prières, jolie commune de Mayenne, la faiblesse relative des rémunérations des patrons du cac40 (40 EH), le choix entre Juppé et Sarkozy (2 EH), ou l'impossibilité qui est la mienne de réussir une omelette au fromage et aux pommes de terre (1 EH).

 - Faux-Problèmes
Ici, ce n'est pas tant la quantité d'étres humains concernés qui permet d'identifier cette sorte de problèmes que la simplicité de leur solution. On y trouve des questions aussi diverses que l'existence de Dieu, l'importance relative de Moïse, de Jésus ou de Mahomet dans l'organisation de la galaxie, le sexe des anges, l'authenticité du Suaire de Turin, la toxicité de la viande de porc, la couleur du cheval d'Henri IV, l'identité du masque de fer, la présence parmi-nous des extraterrestres, etc. 
La solution est évidente : chacun peut penser et faire ce qu'il veut à condition que ce soit dans son coin et n’en empêche personne.

Évidemment, cette liste n'est pas exhaustive. Un petit groupe d'experts et quelques réunions (dans une arrière-salle que je sais) en viendront aisément à bout.
Il faudra ensuite classer tout ça par ordre de priorité. Quelques micros-trottoirs seront nécessaires. Coûteux, puisqu'il faudra se rendre sur tous les trottoirs représentatifs de la planète, mais vu l'importance du sujet, nul doute que les financements suivront.

Voilà, l'élan est donné, je vais boire un coup.


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • julius 1ER 29 avril 2015 08:01

    il n’y a pas de problèmes ....... Marine est là ....pour tout résoudre !!!!


    • Fuchs Fuchs 30 avril 2015 12:27

      Pas mal cette mise en perspective, cela permet de relativiser un peu 


      • Michel DALMAZZO Michel DALMAZZO 30 avril 2015 15:10

        @Fuchs
        C’était le but recherché !!! 

        Alors, merci pour cette remarque ! 

      • alinea alinea 30 avril 2015 12:35

        Bien aimé l’humour de cet article !! Alors, à la vôtre, aujourd’hui, deux jours plus tard donc, c’est à nouveau l’heure ! Car trinquer, vous ne l’avez pas noté, ne fait pas partie des proiblèmes, mais des solutions !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès