• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > VALLS : « Nous refondons notre école. »

VALLS : « Nous refondons notre école. »

Parodie ...

La refonte scolaire, pensée par la ministresse Dame Najat, est dans un document qui a pour titre Manuel Sommaire.

En matière d’histoire, elle pense qu’Aliénée d’Aquitaine n’a rien à faire dans les livres et qu’elle doit relever du ministère de la Santé, comme les Candidas de Voltaire, Clément Sot et le sadique Arno, elle veut aussi évacuer Gros Lent de Roncevaux qui n’a pas voulu se bouger et le Chevalier Bâtard, d’origine douteuse ainsi que le chevalier Dudéclin pour ses mauvais résultats ; elle propose également que le Rouget de Lille devienne de Méditerranée et soit rattaché au ministère de la pêche, comme Clovisse ;

En matière de littérature, elle pense que le fleuriste Pascal, avec ses pensées, doit être rattaché au ministère de l’agriculture, que Ignoré de Balzac a été oublié depuis des lustres, et que Jean-Jacques Trousseau était lui aussi un bon sauvage, comme le bon nègre de la société Victor Hugo et Jean-Baptiste Picquenard Réunis ; elle sugère que les dernières oeuvres littéraires telles „Mon petit combat” de El Manuel, „Moi, ma vie, mes casseroles” du petit Nicolas et „Gnagnagna Pov’conne” de l’académicien Fautqu’ycroûte, qui sont des ouvrages modernes, et de référence, doivent remplacer les écrits des précédents ;

En matière d’apprentissage des religions, elle pense qu’une porte sur l’Islam est utile, ainsi elle propose que le grand conquérant madrilène, Ibn Zéma et son mentor, l’Emir Nasri de Bab El Foutr, entrent dans les livres en lieu et place de Jeanne d’Arques, qu’on trouve sur tous les vitraux, et de Nabot Léon, le petit cap oral ;

En matière de géographie, elle considère qu’on devrait accélérer la dérive des continents pour que les migrants ne se noient plus ; que le Titicaca et le Popocatepelt ont des noms qui font rire les jeunes enfants ; que la chute de Jean Baise est aussi à rebaptiser ainsi que certains départements français comme l’Haine, les Deux Chèvres, le Rabbin (*1), ainsi que le D’où car on ne sait pas où il se trouve vraiment ! Elle souhaite aussi que, par décence, on donne un autre nom à la région Charentre Partout, dirigée par Madame Royale. Elle s’inquiète de divers nom de villes qui prêtent à confusion comme Bordeaux qui devrait s’appeler Bord d’Océan, Montcuq qui lui pose problème, et qu’on définisse une bonne fois pour toutes comment appeler l’épouse du Maire d’Eu.

En matière musicale, elle propose d’intégrer l’enseignement de la Valss dès le plus jeune âge, et essentiellement au son du violon ; elle propose que la Bossa Nova soit désormais appelée la Chôma Nova ; elle souhaite également qu’on mette des chaînes aux gens de nuits debout pour vérifier s’ils peuvent eux-aussi chanter le Blues ...

En matière d’orthographe, elle a décidé que trop de mots se prononcent pareil et prêtent à confusion, notamment comme cela vient dêtre écrit, ceux avec „con” ; par exemple des cons pressés, il y a con s’il y a bulle, un con venant, conne et table, con descendant, con verge, con comme mi-temps, etc ... et elle a demandé à sa collègue du gouvernement, EL Khomri, de lâcher ses journals et de l’aider à plancher sur ce sujet, pensant que de concert ...

 

(*1) nous pensons qu’elle a confondu avec le Bas Rhin


Moyenne des avis sur cet article :  3.14/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 4 mai 2016 12:27

    Les cancres sont prévenus, s’ils font les cons, ils finiront Ministres !!! smiley
    Les « Lumineux » doivent se retourner comme poulets en rôtissoire !!!
    M’enfin...


    • Allexandre 4 mai 2016 13:03

      Monsieur Valls ne refonde pas l’école, il la saccage comme le veulent les commissaires européens, eux-mêmes aux ordres de la finance internationale et de Washington. 

      Leur seule volonté est de faire de nos enfants des bourrins sans réflexion. Et ceci a été expressément dit aux inspecteurs sous une forme plus acceptable. Tout ce qui concerne la Philosophie des Lumières et les révolutions, a été réduit à la portion congrue !! Allez savoir pourquoi ?????

      • alinea alinea 4 mai 2016 13:09

        Bien contente qu’il soit passé celui-là, depuis le temps !! smiley


        • Trelawney Trelawney 4 mai 2016 13:59

          EVOLUTION D’UN PROBLEME MATHEMATIQUE

          ENSEIGNEMENT 1960
          Un paysan vend un sac de pommes-de-terre pour 100 F.
          Ses frais de production s’élèvent aux 4/15 du prix de vente.
          Quel est son bénéfice ?

          ENSEIGNEMENT TRADITIONNEL 1970
          Un paysan vend un sac de pommes de terre pour 100 F.
          Ses frais de production s’élèvent aux 4/5 du prix de vente, c’est-à-dire à 80 F. Quel est son bénéfice ?

          ENSEIGNEMENT MODERNE 1970
          Un paysan échange un ensemble P de pommes de terre contre un ensemble M de pièces de monnaie.
          Le cardinal de l’ensemble M est égal à 100 et chaque élément de M vaut 1 F.
          Dessine 1 00 gros points représentant les éléments de l’ensemble M.
          L’ensemble F des frais de production comprend 20 gros points de moins que l’ensemble M. Représente l’ensemble F comme un sous-ensemble de M et donne la réponse à la question suivante : Quel est le cardinal de l’ensemble B des bénéfices ? (à dessiner en rouge)

          ENSEIGNEMENT RENOVE 1980
          Un agriculteur vend un sac de pommes de terre pour 1 00 F.
          Les frais de production s’élèvent à 80 F, et le bénéfice est de 20 F.
          Devoir : Souligne les mots « pommes de terre » et discutes-en avec ton voisin.

          ENSEIGNEMENT REFORME 1990
          Un peizan kapitalist privilégie sanrichi injustement de 20 F sur un sac de patates. Analiz le tekst et recherch les fote de contenu de gramere d’ortograf de ponctuation et ansuite di se que tu panse de sete maniaure de sanrichîr.

          RE-REFORME 1999/2000
          Il y a …….lettres dans le mot « p-o-m-m-e-s d-e t-er-r-e ».
          Si tu écris le mot 3 fois, combien de lettres auras-tu écrit ? (utilise ta calculette)
          Exercice :
          a) Economie : cherche un endroit où l’on peut acheter des pommes-de-terre.
          b) Grammaire : cherche le mot « pomme-de-terre » dans le dictionnaire.
          c) Sciences naturelles : la pomme-de-terre est-elle un minéral ou un végétal ?
          Evaluation : Demande à tes parents quelle note nous devons te mettre.


          • gerard29 (---.---.136.187) 4 mai 2016 15:16

            @Trelawney
            dans le genre ...

            A la sortie de l’école, quelques jeunes et brillants diplômés recherchent leur premier emploi.
            Il y a un ESSEC, un SupElec, un X, un Sciences Po-ENA et un universitaire. Ils répondent à la même petite annonce.

            Le recruteur les sélectionne tous parmi les autres candidats, mais arrivé à ce stade de sélection, il a du mal à savoir lequel choisir.

            Bien embêté, il laisse alors ses QCM et autres graphologues hors du coup et décide d’en revenir aux bases...
            Savent-ils compter ? Question stupide, mais sait-on jamais ? Et puis, cette méthode en vaut bien une autre.

            L’ESSEC entre dans la salle et le recruteur lui demande :

            - Monsieur, savez-vous compter ?

            Et l’ESSEC répond :

            - 1 KF, 2 KF, 3 KF.

            Le recruteur est affligé et lui dit de sortir.



            Le SupElec entre à son tour. Même question et la réponse ne se fait pas attendre :

            - 0, 1, 10, 11, 100, 101.

            Le candidat est éliminé.


            Restent l’X, le Sciences Po-ENA et l’Universitaire.

            Le polytechnicien entre. Suivant toujours la même méthode, le recruteur lui demande de compter.
            L’X entonne alors :

            - Une, Deux, Une, Deux, Une, Deux.

            Le test est encore une fois saisissant.



            Le Sciences Po-ENA entre et c’est la même question qui revient.

            - Savez-vous compter ? lui demande le recruteur sans espoir.

            - Oui, bien entendu, c’est très simple, dit le Sciences Po-ENA avec un petit haussement d’épaules,

            agacé. Grand un, grand un petit un, grand un petit deux, grand deux, grand deux petit un, grand deux

            petit deux...


            Le recruteur le regarde alors avec des yeux médusés, l’arrête et le ramène à la porte. (Il est éliminé,

            lui aussi).



            Tous ses espoirs se tournent alors vers l’universitaire. Bien habillé, il entre dans la salle. Le recruteur,

            plein d’espoir, lui pose la question fatidique  :

            - Savez-vous compter ?


            L’Universitaire, sûr de lui, commence :

            - Un, deux ...

            Le recruteur ébahi :

            - Bien, bien, continuez...

            - Trois, quatre, cinq...

            - Excellent, excellent, continuez !

            - Six, sept, huit, neuf...

            - C’est fantastique ! Fabuleux ! Continuez, continuez !!! dit le recruteur qui n’en croit pas ses oreilles.

            - Dix, valet, dame...

             


          • Sozenz 4 mai 2016 21:33

            @Trelawney

            Entre l article et votre commentaire , vous me faites trop ( je ne sais pas si je peux.... trop tard , c’était plus fort que moi .) rire ...


          • Etbendidon 4 mai 2016 16:03

            Je me soui raigalé avèque ce article bien rigolo
            Mairchi


            • Le p’tit Charles 5 mai 2016 07:55

              Le PS est une secte de révisionnistes de l’histoire..Mitterand avec son pote Pétain ayant ouvert la voie a ces tordus.. !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès