• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Vive le Sarkotron !

Vive le Sarkotron !

C’est bien connu, notre président n’aime pas les livres, et encore moins la « Princesse de Clèves »,
il préfère le Fouquet’s et les montres rutilantes,
Alors, pour tenter de le sauver de cette misère intellectuelle, un mouvement vient de naître :
LE SARKOTRON

Le principe est simple : vous avez des vieux livres que vous avez appréciés, ou pas,

Qui vous encombrent, ou pas,

Plutôt que de les destiner à une bête déchetterie, offrez les à votre président.

60 millions de bouquins qui arrivent à l’Elysé, çà aurait de la gueule.

Elysée, et… lisez-moi…. pas élisez le…Çà c’est déjà fait…hélas.

Mais il n’y a pas que la princesse de Clèves, on pourrait en vrac lui proposer d’autres titres.

« La décroissance » de Paul Aries,

« La stratégie du choc » de Naomi Klein,

afin qu’il puisse imaginer un autre monde possible, ou les générations futures puissent envisager un avenir possible.

Ou faire dans l’insolent en choisissant des titres intriguants :

« Ou on va, papa ? » de jean louis Fournier, chez stock,
droit dans le mur ? il semble bien.

« sexe diamants et plus si affinités » de Lauren Weisberger, chez fleuve noir,

un titre qui devrait plaire à ce passionné du bling bling clinquant.

« le voyage dans le passé » de Stéfan Zweig pour nous faire regretter une époque révolue,

« La crise et après » de Jacques Attali, chez Fayard, pour donner un peu d’espoir, en se remémorant l’époque ou le pays était un lieu de culture, de progrès, et d’humanisme.

« Qu’ai-je donc fait », de Jean d’Ormesson, chez Robert Laffont, pour faire regretter à 52 % d’entre nous le geste fatidique du 7 mai 2007,

« Un brillant avenir » de Catherine Cusset chez Gallimard,
un peu de rêve ne fait pas de mal.

On peut bien sûr donner dans la provocation ;

avec le livre de Marc Levy « toutes ces choses qu’on ne s’est pas dites », le titre suffit.

Il est probable que Sarkozy n’ira pas plus loin.

J’aurais une préférence pour un livre génial, celui d’Honorin Victoire, (quel beau nom) « petite encyclopédie des vents de France » paru chez jean claude Lattes.

Pour quelqu’un qui aime en brasser (en deux mots) çà devrait lui plaire.

Ou même lui offrir « bientôt notre sublime délivrance » de René Irle édition Feret et fils.

Mission difficile, car il s’agit d’un très vieux livre qui, je crois, n’a pas été réédité.

On peut aussi donner dans le réalisme en lui offrant :

« Le livre secret des gnomes » de Rien Poortvliet et Will Huygen, chez Albin Michel.

Il ne doit rien ignorer du monde des nains.

J’aurais une préférence très marquée pour un livre de Cavanna, paru chez Belfond : « les yeux plus grand que le ventre », qui résume assez bien la politique de notre président.

Un livre, ou du moins son titre peut à lui seul illustrer ce que quelques-uns d’entre nous pensent :

« Est-ce que je te dérange » très joli roman d’Anne Hébert.

Il est vrai que parfois, c’est l’impression que nous avons quand nous l’écoutons, lors de ces multiples interventions, ou des question des journalistes lors de ces rares conférences de presse.

Les « destins tordus » de Woody Allen chez Robert Laffont pourraient le questionner ?

Il faudrait éviter « la nausée » de jean Paul Sartre, le message serait un peu trop direct.

La « valse aux adieux » serait peut être trop prémonitoire (Kundera / Folio)

J’aurais pour ma part une préférence pour le merveilleux ouvrage de John Lennon « en flagrant délire », chez robert Laffont, qui illustre assez bien la pensée du Prez.

Et lui proposer de finir par le très beau livre de Jacques Prévert « Paroles », en espérant que çà lui donnerait l’envie de passer enfin à l’acte ?

On ne pourra jamais lui envoyer « nibor sed siob », l’histoire de cet homme qui prenait aux pauvres pour donner aux riches, puisque le livre n’est pas encore écrit.

Qui sait, devant l’amoncellement des ouvrages reçus, peut-être sera-t-il tenté d’en ouvrir un ?

L’essentiel étant qu’il reçoive dans les prochains jours une montagne de livres.

Car comme disait un vieil ami africain :

« Aller doucement n’empêche pas d’arriver ».


Moyenne des avis sur cet article :  4.46/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • Yvance77 28 janvier 2009 12:29

    J’adore la photo smiley

    Si ce avait ete sous forme de question " Imaginons la France d’apres ?"

    Il suffisait de mettre une fleche pointant vers le bas " la reponse ici !"

    Welcome en Sarkocratie.

    Apeluche


    • Yena-Marre Yena-Marre 28 janvier 2009 13:34

       smiley
      Si la question est imaginons la France d’après Sarko , la réponse est : tout est à reconstruire


    • olivier cabanel olivier cabanel 28 janvier 2009 13:52

      bien sur,

      la France d’après...
      aujourd’hui "il" fait profil bas,
      après avoir affirmé que le changement que nous lui devions, c’est qu’aujourd’hui "les manifestations, personne ne s’en rend plus compte", essayons de le decevoir demain.


    • olivier cabanel olivier cabanel 28 janvier 2009 13:54

      et pour la reconstruire, il ne faut pas seulement s’entourer de "gourous" plus ou moins bien pensant, il faut comprendre que réformer, ce n’est pas déformer.
      en tout cas, demain, il sera informé.


    • fredleborgne fredleborgne 28 janvier 2009 12:41

      Personnellement, je vais prêcher pour ma paroisse et proposer de lui envoyer
      "Un monde pourri...et autres raisons de se lamenter" de fredleborgne.

      Oui, moi-même.

      Si le prix en edition libre vous parait élevé, ce n’est pas grave, le téléchargement est gratuit www.inlibroveritas.net/catalogue/fiche-livre/un_monde_pourri_et_autres_raisons_de_se_lamenter.html

      et sans pub

      Il ne reste plus qu’à l’envoyer à l’élysée et à tous les UMPistes.

      Comme il y a aussi de l’humour, vous pouvez le lire et l’envoyer aux copains.

      C’est de l’art libre. Vous pouvez même le mettre sur votre site internet


      • olivier cabanel olivier cabanel 28 janvier 2009 13:55

        fredleborgne,
        je vais de ce pas lire ton ouvrage,
        merci du conseil


      • posteriori 28 janvier 2009 12:49

        Merci bonne idée, pour ne pas payer trop cher de frais d envois, je lui envoie de ce pas les pages "chaussure" du catalogue la Redoute , en esperant qu’il n’esquive pas.


        • olivier cabanel olivier cabanel 28 janvier 2009 13:57

          les lecteurs internautes vont me le confirmer,
          mais je crois bien que lorsqu’on écrit au Prez, il n’est pas nécessaire de mettre un timbre ?
          j’attend vos réponses,
          au moment ou le pouvoir d’achat est en berne, toutes les économies sont les bienvenues.


        • Yena-Marre Yena-Marre 28 janvier 2009 15:52

          Confirmé .
          Le seul problème c’est que son courrier est trié par des souffifres avant et donc c’est pas la bonne solution pour lui faire entendre quoi que ce soit . D’ailleurs , d’après ses dires , ce mec nous comprend mais il ne tient pas compte de nos envies , à quoi bon lui écrire dans ces condition ?


        • Battement d’elle 28 janvier 2009 21:03

          @ olivier Cabanel

          est-ce à dire que le prez est timbré d’avance ?

          pour faire actuel.... je vais lui envoyer VDM vie de merde !


        • olivier cabanel olivier cabanel 28 janvier 2009 21:47

          timbré d’avance ?
          c’est vrai que ses tics continuels peuvent inquièter sur sa santé mentale,
          a demain,
          il faudra lui démontrer que lorsque les Français descendent dans la rue, on s’en rend compte,
          à+


        • LE CHAT LE CHAT 28 janvier 2009 12:53

          je lui envoie Jurassic park , un bouquin qui parle du Sénat ! smiley


          • olivier cabanel olivier cabanel 28 janvier 2009 13:58

            au Chat,
            les brontosaures n’ont qu’à bien se tenir,
            bien vu.


          • Yena-Marre Yena-Marre 28 janvier 2009 13:29

            Bonjour ,
            Vous perdez tous votre temps il ne sait pas lire . smiley
             Sinon je lui enverrais l’insoutenable légèreté de l’être .


            • olivier cabanel olivier cabanel 28 janvier 2009 14:00

              yen a marre,
              (au fait tu pourrais aussi transformer en "yan amar" ?

              bon, s’il lit pas, il peut aussi recevoir des livres d’images ?
              ou des cartes à colorier.


            • Yena-Marre Yena-Marre 28 janvier 2009 15:56

              Pas facile de trouver un pseudo qui ne soit dejà pris


            • Emile Red Emile Red 28 janvier 2009 16:22

              Ian Amar ça fait Martin Circus sauce cidre mode bretonne...

              Pourquoi pas à l’alsacienne sauce choucroute, style Johann Pinder ?


            • Emile Red Emile Red 28 janvier 2009 14:04

              Bah, Sartre, il y aurait aussi "les mains sales ",

              A notre Achille, demain le 29 on pourra lui envoyer " Sale temps pour les mouches " avec dans le rôle de Sana, Fillon, celui de Berrurier, monseigneur Lefèvre (enfin celui qu’est vivant), et Pinaud on à le choix, Woertz et ses innimitables coquetteries de langage ou Copée au bord du suicide, Jérémie Blanc c’est Besson, sans aucun doute, pour Monsieur Felix je ne vois pas de membre assez considérable pour lutter dans la comparaison calebuttière...

              On pourait aussi lui envoyé " Madame Bovary ", la miaulante, se morfondant avec sa guitare des voyages lointains du mari.

              Ou les " Liaisons dangereuses ", quand Kadafifi vient en visite.

              Mais pour demain 29 je reste à Sana, encore que je vois bien un titre qui le ferait louché, long à lire et gros à souhait, suplice sublime de la multiplication cégétiste : " Les Thibault " de Martin du Gard, Saint Lazare bien sûr....


              • olivier cabanel olivier cabanel 28 janvier 2009 14:12
                émile Red,
                bon choix,
                j’ai sous la main un petit pamphlet que m’a fait parvenir un ami écrivain, michel degroise
                voici en copié collé ce joli texte

                Le Président et le Ministre


                LE PRESIDENT

                Entrez-donc mon ami et venez prendre place
                Afin de me conter ce qui vous embarrasse
                La réforme est lancée, elle avance à grands pas
                Mais je vois bien qu’à tous, celle-ci ne plaît pas.
                Aussi voudrais-je entendre de votre propre bouche
                Pourquoi les enseignants prennent ainsi la mouche.

                LE MINISTRE

                Mon bienfaiteur et Prince ne vous alarmez point
                Voyez comme en ces temps je sais rester serein.
                J’ai fait ce qu’il fallait et fait preuve d’audace

                LE PRESIDENT

                Allez contez moi donc je ne tiens plus en place !

                LE MINISTRE

                J’ai d’abord pour vous plaire modifié les programmes
                Pour faire des élèves des besogneux sans âme.
                Ils se feront gaver du matin jusqu’au soir
                Et n’auront plus de sens à donner au savoir ;
                Voilà qui nous fera des citoyens dociles
                Qui ne s’attacheront qu’à des choses futiles.

                LE PRESIDENT

                Fort bien, les programmes sont un bel artifice
                Pour manœuvrer les gens non sans quelques malices.
                Voyez ce que je fis pour prendre le pouvoir
                Promettant des réformes, n’en disant que très peu,
                Pour qu’une fois reçu l’aval des isoloirs
                Je puisse me sentir libre et faire ce que je veux !
                Mais veuillez donc poursuivre votre plan de disgrâce
                Car je veux tout savoir !

                LE MINISTRE

                Voilà ce qui se passe :
                Je commence par rayer en trois ans les RASED
                Et pour tromper les gens sur le maintien de l’aide
                Je laisse aux enseignants l’entière liberté

                De s’occuper tout seuls de la difficulté.
                Ils auront pour cela comme unique bagage
                La chance de pouvoir faire quelques journées de stage !
                J’ai enlevé deux heures d’école par semaine
                Mais évidemment pas pour ceux qui mal apprennent :
                On dit la journée de trop longue durée
                Qu’il faudrait réformer notre calendrier
                Et moi je vous dis qu’il en faut davantage
                Et qu’il faut les forcer même jusqu’au gavage !

                LE PRESIDENT

                C’est à n’en point douter une idée fort plaisante,
                Le mérite sera la seule valeur payante !

                LE MINISTRE

                Pour ceux qui veulent apprendre de maître le métier
                Je les envoie le faire à l’université.
                Voyez l’inanité d’une bonne formation
                Nous qui n’avons besoin que d’agents et de pions !
                Cela vous plait-il ?

                LE PRESIDENT

                Assurément je pense,
                Mon humeur est ravie et elle est d’importance
                Car c’est elle qui règle le cours de mes pensées
                Qui font toujours écho à l’actualité.
                Mon caprice me met dans des emportements,
                J’ai des mots qui ne sont plus ceux d’un Président,
                Je flatte ce qu’il faut des instincts les plus bas,
                Parle plus en mon nom qu’en tant que chef d’état,
                Sur toutes mes idées je veux qu’on légifère
                Et ne supporte pas qu’on m’empêche de le faire.
                Des médias je me sers et grâce à mon emprise
                Ils me suivent au mieux dans toutes mes entreprises,
                Enfin, si j’utilise les services de la presse
                C’est parce qu’aux yeux de tous il faut que je paraisse.
                Mais contez-moi encore votre train de mesures.

                LE MINISTRE

                De l’école en danger j’augmente la fêlure :
                Il existe des classes que l’Europe nous envie
                Accueillant les plus jeunes des enfants du pays.
                Il serait opportun de les faire disparaître
                Pour affecter ailleurs ce réservoir de maîtres
                Qui ne font de leur temps que des couches changer
                Et ne connaissent point les joies de la dictée.
                Des enseignants en moins réduiraient nos dépenses
                Et il n’y aurait plus de maternelles en France !
                Afin de remplacer les absences des maîtres
                Avec tous ceux qui veulent, une agence va naître.
                Si celui qui remplace se trouve être plombier,
                La chaudière de l’école il pourra réparer,
                S’il est mécanicien et connait son affaire
                Les voitures des collègues il pourra bien refaire,
                Et si par de la chance il se trouve enseignant
                Il pourra pendre en charge d’une classe les enfants !

                LE PRESIDENT

                Je reconnais bien là votre astuce admirable
                Et votre esprit retors qui ne se sent coupable !
                Cette école qui veut faire des citoyens
                Il faut qu’à l’avenir elle n’en fasse rien !
                Oeuvrez donc mon ami, la tâche n’est pas mince
                Car c’est l’éducation qui menace les Princes !!!!
                 

              • Emile Red Emile Red 28 janvier 2009 14:41

                Excellent...

                Beaucoup de travail si on suit la liste des boutins, oups... bourrins du gouvernement de sa majesté le plus detesté.

                Si Lagarde barre hier, elle bache l’aujourd’hui, tant et tant que Dati accouche, nerveuse, Woerth se tient au bar, niais, pendant que Berthe rend. 
                Sarko allie aux Marie l’Albanel et lui dit, à bout : Tintin, elle prend le mors, incrédule, et exhorte Feu De Gaulle, hurlant dans un dernier soupir : Fillon, à bord l’eau monte, monte et nous coulons...


              • olivier cabanel olivier cabanel 28 janvier 2009 14:49

                Emile Red,
                excellent,
                tu aurais ta place dans le canard déchainé,
                à+


              • Emile Red Emile Red 28 janvier 2009 15:09

                Je préfère ma place près la cheminée au coincoin des chenets



                • olivier cabanel olivier cabanel 28 janvier 2009 18:12

                  oui,
                  bonne idée,
                  sinon, on pourrait lui offrir un bouquin en braille,
                  puisque manifestement il a des problèmes de vue.

                  n’a-t-il pas dis récemment :
                  "maintenant, quand les français manifestent, personne ne les voit"


                • ddacoudre ddacoudre 28 janvier 2009 19:21

                  bonjour cabanel

                  lors de sa rencontre avec Onfray, celui-ci lui avait offert des livres, et j’avais adressé un mail à ce dernier a ce sujet pour lui signifier que l’érudition du président avait du le surprendre. Ceci dit nous ne pouvons pas tout lire et voguer en parfait connaisseur sur tous les sujets, c’est de là qu’est né le terme spécialiste ou expert.

                  j’ai donc trouvé ton article amusant, mais il ne faut pas mésestimer notre président qui se coule dans un personnage qui lui plait et pour lequel il a une facilité d’acteur, particulièrement quand il dresse le doigt vengeur. je pense qu’il est entouré d’une équipe qui ne laisse que peu de place au hasard.

                  indépendamment de nos raillerie il poursuit son but, j’ai expliqué cela dans un article que j’ai posté ce matin, et son but n’est pas louable, bien que l’on y retrouve une référence en la matière, qu’il semble avoir lu, "la civilisation de l’étique "de Edgart Morin.

                  cordialement.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 28 janvier 2009 21:59

                    ddacoudre ;
                    bien sur, il ne faut pas le mésestimer,
                    mais c’est lui qui affirme ne pas aimer lire,
                    ce qui est certain, c’est qu’il est bien entouré,
                    mais je n’aime pas ses relations...
                    je crois surtout qu’il y a une profonde désillusion qui commence enfin à s’installer,
                    l’écran de fumée, l’agitation perpétuelle, tout cela a un temps,
                    au bout de deux ans, une autre réalité devient évidente,
                    c’etait un illusionniste,
                    et le voila devenu clown.


                  • Emmanuel38 28 janvier 2009 20:09

                    A Olivier

                    Stephan Zweig, pas Sweig. Chacun aura rectifié...
                    Amitiés.
                    Freddy


                    • olivier cabanel olivier cabanel 28 janvier 2009 21:52

                      bien sur,
                      désolé pour cette bourde,
                      merci de ton aide,
                      cordialement,


                    • olivier cabanel olivier cabanel 29 janvier 2009 07:30
                      calmos,

                      n’aie plus de doutes,
                      vu qu’ils ne chantent plus,
                      et que leur ex patron se contente de vendre des lunettes,
                      je n’ai rien à craindre de cette concurrence.
                      non ?
                      d’ailleurs pour le prouver, ci dessous
                      une de mes chansons


                      les ptits oiseaux font flic flic floc
                      et les matous font cric cric croc
                      l’air vient de se réchauffer
                      le printemps va arriver
                      les goutes d’eau font flic flic floc
                      et les matraques font tac tac toc
                      le printemps vient d’arriver
                      on a sorti les policiers
                       
                      c’est la grève dans les universités
                      c’est la greve dans les lycées
                       
                      les gouttes d’eau font flic flic floc
                      et les matraques font tac tac toc
                      les étudiants sont dans la rue
                      je crois pas qu’on sera déçù
                       
                      les gouttes d’eau font flic flic floc
                      et les matraques font tac tac toc
                      l’air vient de se réchauffer
                      on a sorti les policiers
                      les ptits grenades font tic tic tac
                      et les matraques font foc toc tac
                      les banderolles sont de sortie
                      et c’est pas drole quand il y a la pluie

                      c’est la greve chez les ouvriers
                      c’est la releve que tous attendaient
                      les pavés sont dl’a partie
                      et les grenades sont de sortie
                      les crs viennent d’arriver
                      ils commencaient à nous manquer
                       
                      mais des qu’arrive le mois de juin
                      et les vacances qui ne sont pas loin
                      on va ranger les pancartes
                      on préfere déplier les cartes
                      les ptites vagues font flic flic floc
                      les chateaux de sable font tic tic toc
                      c’est le vacances bien méritées
                      toute la France va s’reposer

                      tout le monde s’est allongé
                      sauf les chomeurs et bien sur les fauchés
                      on a eu un joli printemps
                      c’était vraiment épatant
                      l’an prochain on recommence
                      jusqu’aux prochaines vacances

                    • olivier cabanel olivier cabanel 29 janvier 2009 08:36

                      Calmos,
                      tu as raison,
                      bon c’est pas le tout, faut que j’y aille,
                      ici en isère, on manifeste ce matin, à 9H30 !
                      j’ai préparé un panneau amusant :
                      "sarko... et maintenant tu nous vois ?"

                      paraitrait qu’il a des problèmes de vue,
                      c’est peut etre pour çà qu’il n’aime pas lire...
                      lol


                    • K K 29 janvier 2009 12:34

                      Excellente idée Olivier.

                      Moi je propose l’integrale de Cioran. Appelée Cioran, oeuvres chez Gallimard.

                      Dans le même volume, on a :

                      Sur les cimes du désespoir, Le Livre des Leurres, Le Crépuscule des Pensées, Bréviaire des vaincus, Précis de décomposition, La tentation d’exister, Histoire et Utopie, La chute dans le temps , Le Mauvais Démiurge, De l’inconvénient d’être né, Aveux et Anathèmes

                      Je n’ai gardé que ls tires pouvant être rapprochés de notre président smiley


                      • olivier cabanel olivier cabanel 29 janvier 2009 13:51

                        K,
                        outre ces titres tout à fait évocateurs, ce matin à la manif de bourgoin jallieu, (6000/7000 personnes) ce qui est énorme pour une petite ville de province, j’avais ma petite pancarte avec comme slogan"sarko, et maintenant tu nous vois ?)
                        plusieurs manifestants m’ont suggéré que s’il ne nous voyait pas, c’est qu’il était trop petit,
                        donc au lieu des livres, peut etre qu’on pourrait lui envoyer des "talonnettes", ou des lunettes...
                        çà m’a bien plu...


                      • Furtive Sentinelle Furtive Sentinelle 29 janvier 2009 14:50

                        Que sait-il faire à part des réformes baclées ?

                        Pourquoi ne pas lui envoyer aussi des godasses à talonnettes de préférence !!!! comme à son maitre W Bûche.....

                        Avec des brodequins, il verra mieux le peuple de France car son chausseur n’a pas encore trouvé la bonne taille pour s’élever au dessus de son sevice d’ordre !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires