• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > People > Alice au pays des Princes de sang

Alice au pays des Princes de sang

« On ne prête qu’aux riches. »

Madoff, 2009

Cet article est un rêve de plus de cette Alice qui n’a pas les pieds sur terre. Lecteur, prends-le comme tel. Nous sommes dans le domaine du merveilleux. N’y vois qu’une vision héroïque de la réalité désenchantée, n’y déplore qu’un anoblissement aussi passager qu’immérité de nos ternes bureaucrates, et n’attribue pas à son auteur des opinions tranchées ou des connaissances historiques qu’elle ne saurait tenir sans risque.

 

Alors qu’Alice venait de tomber sur la carpette au bas de son lit, le Président de la France et passagèrement de l’UE fut un jour décoré par la reine d’Angleterre de l’Ordre du Bain, si bien que, plus que jamais mouillé, il passa chevalier, mais sans dada. Carla en devint une lady, la la di, ce dont elle ne revient pas en chantant sous la douche, juste avant une interview de femme actuelle.

Étonnant ce nouveau lord ? Eh bien non, car ils sont tous au moins aussi nobles que lui, les amis de Sarközy qui font pourtant semblant de danser la carmagnole devant nous, tous ensemble, et vive le son du canon. « Nobles » d’avant le 10e siècle, ou d’agrégation, ils sont bien au énième rendez-vous des mondialeux.

 

« L’agrégation à la noblesse se fait (...) par l’adoption de normes sociales considérées comme nobiliaires : rôle guerrier, renforcé par la possession des armes et de la monture, conception lignagère de la famille, absence de travail manuel... » nous apprend Wikipedia.

Nous voilà fixés. Tous cousins, sauf d’Alice, la roturière qui n’a que ses rêves pour trousseau. C’est ce que nous apprend, avec d’autres chercheurs, et sur la foi de fondations très sérieuses telles que Burkes Peerage et Roman Piso Homepage, le controversé David Icke, s’appuyant dans son essai Alice au Pays des Merveilles et le WTC, sur une bible généalogique indispensable pour remonter le fil des familles à cuiller d’argent dans la Bush.

Un historien généalogiste, Jean Delorme y agrège en 2008 le point de vue du francophone dans son enquête sur les aïeux des présidents US, après celle de Gary Boyd Roberts, un autre généalogiste pour la New England Historic Genealogical Society qui a conciencieusement catalogué ces liens du sang dans son livre Ancêtres des Présidents Américains. En effet, ces "élites" sont censées descendre des Anglais mais aussi des Français. Des Européens, mais pas tout à fait comme nous.

Les présidents et présidentiables américains, résume l’ésotériciste Eric Dubay sur son mystico-site The Atlantean Conspiracy ne seraient que des aristocrates de vieille souche européenne, complotant entre eux pour rester assis sur des trônes en plaqué or. Des présidents choisis, et non élus. A ceci près que, feux de la rampe oblige, on ne les désigne plus trop, à part la reine d’Angleterre peut-être et quelques autres têtes couronnées, par le terme suranné d’« aristocrates ». Ce terme-là coince un peu aux attaches et pourrait donner des idées de section.

Le vocable en vogue pour la reine et sa vaste famille, qui néanmoins garde un lointain rapport sémantique avec la lanterne, c’est le pluriel « illuminati ». Il signifierait selon les intéressés : éclairés de l’intérieur par les lumières de l’esprit et du 18e siècle. Selon d’autres : illuminés, donc passablement oufs, autrement dit dangereux. Un problème se pose avec le dernier en date, Obama. En est-il ou représente-t-il le "change" dans la tradition ? Par sa mère, il descend de l’aristocratie américaine, celle du Mayflower, de Jefferson même dit-on, donc apport bleuâtre, sang bleu pétrole... Mais, à vue d’oiseau, cette aristocratie-là ne doit pas être la seule raison de son accession à la Maison Blanche.

Il est intéressant d’étudier dans la foulée les armoiries du premier commis de la zone France, NS notre seigneur. Si par hasard on en trouvait de bleu (roquefort) et de (drôles de) gueules authentiques ? Ne serait-il point temps pour Alice alors, en bonne héritière de la tricoteuse 1793, indignée d’une couleur de globules si peu conforme aux idéaux républicains de Robespierre, d’utiliser la petite guillotine qui orne le bureau d’Eric de Montgolfier quand il n’est pas en garde à vue. Et slash ! Cisailler la tête en papier de notre aristo néo sur les photos de Paris Match.

Penchons-nous sur les trouvailles américaines de cette bible généalogique d’où nous arrivent ces découvertes. Son titre, c’est La Pairie de Burke (Burke’s Peerage).

Ça commence fort. Les Présidents George Washington, Thomas Jefferson, Theodore Roosevelt, Franklin Roosevelt et Ronald Reagan, tous avaient du sang bleu, mauve, gris, d’après les sources citées plus haut. C’est celui qui a le plus de bleu dans le sang et le moins de blues dans l’âme qui gagne dans les élections faussement démocratiques aux USA, paraît-il. Les bleus à l’âme suivront, et on en observera le progrès dans l’expression vide des élus.

"Savez-vous, affirme David Icke, que les 43 présidents américains ont du sang royal dans les veines ? 34 descendent génétiquement de Charlemagne ; 19 d’Édouard III d’Angleterre. De fait, c’est le candidat à la présidence qui a le plus de gènes royaux français ou britanniques qui gagne à chaque élection.(…) Parmi tous les présidents américains jusqu’à Clinton, on en compte trente-trois qui sont apparentés à la fois à Alfred le Grand, roi d’Angleterre, et à Charlemagne."

Et ça continue. On apprend pêle-mêle que le roi Édouard III a 2 000 connections avec le prince Charles, qui en a lui-même pas mal avec les actuels politiciens américains en vue. Les familles banquières d’Amérique suivent le mouvement, G.W. Bush en tête.

"Bush est étroitement connecté au roi d’Albanie. Il a une parenté avec chacun des membres de la famille royale Windsor. Il est relié à 20 ducs britanniques, il est le 13e cousin de la reine mère britannique, de sa fille Élisabeth II ... »

Genou en terre, manant ! Notre Bush ne se limite pas à descendre dans les sondages ; il dégringole aussi directement du roi Henry III, de Charles II et d’Édouard I d’Angleterre.

Mazette !

Les Clinton, c’est pareil. Rappelez-vous les dynasties alternées : Bush-Clinton-Bush... Clinton ? Il s’en est fallu d’un cheveu, quoique...

Mieux encore : cousin-cousine, on reste dans la famille. Par la Maison de Windsor et le roi Henry III, les Bush et les Clinton sont aussi apparentés.
Bill Clinton est relié à tous les monarques écossais, au roi Henry III d’Angleterre et à Robert Premier de France. J. F. Kerry est le 16eme cousin de Bush ; ils sont en outre frères dans la fraternité secrète Skull and Bones, où ils se livrent, dit-on, au mépris affiché du peuple qui les a élus. Ce sans-cœur de Kerry qui continue sa conférence pendant qu’on tase un étudiant sous ses yeux, a pourtant un Cœur de Lion dans sa lignée, puisqu’il descend du roi Richard.
Or c’est ce Richard qui a mené la troisième croisade de 1189. Ah…
Y aurait-il un quelconque rapport avec la promotion démocratesque de l’ingérence humanitaire ?
Bon sang ne saurait mentir.

Seulement voilà, Kerry ne pouvait que rester un second couteau. Même avec un pedigree qui se targue de parentés avec du beau monde en Albanie, Suède, Norvège, Danemark, Russie, Perse et France, il dispose de moins de gènes royaux que G.W. Bush. Alors évidemment... il ne pouvait pas gagner contre Deubeulyou, quand l’occasion s’est présentée.

Le plus pourvu de grands-mères en diadèmes, on vous l’a dit, c’est le gagnant.

Toujours chez les démocrates, surprise ! Ou plutôt, résignation. Voici Al Gore, avec son patronyme qui signifie « Horreur Sanguinolente ». Encore un cousin. D’après Michael Tsarion dans Là où finit l’Histoire (un DVD) le bel Al descend d’empereurs romains et directement de Charlemagne, ce qui fait de lui un parent éloigné de Bush et de Nixon.
"On peut faire remonter l’histoire des Illuminati jusqu’à Sumer, Babylone, l’Egypte et même la préhistoire." dit-il.
Tsarion défend en effet la thèse extrêmement discutable de l’origine orientale des noblesses européennes, ou du moins des dits « Illuminati ». Il remonte à l’Egypte ancienne. Bien sûr, tout reste à prouver.

Et tout ce beau monde se marie entre soi, là-bas en Amérique, ici en France, ailleurs en Europe de l’Union Prétendue, pour que les globules restent dans le blue. C’est que le Pouvoir Occultement Officiel ne lésine pas avec ces détails. Et que je te compte, et que je te compte les pourcentages de globules bleus. On veut du personnel de qualité, en haut lieu. Et stylé, s’il vous plaît.

Les rois et les princes sont donc passés laquais en livrée chamarrée des tireurs de ficelles et autres consultants, leurs cousins par ailleurs, issus des treize familles de marchands qui mènent le monde : Selon Springmeier, ces 13 familles seraient les Astor, Bundy, Collins, Dupont, Freeman, Kennedy, Li, Onassis, Reynolds, Rockefeller, Rotshchild, Russell et Van Duyn. Depuis 2001, il y en a peut-être eu d’autres. On lui laisse bien sûr la responsabilité de ses propos, d’autant plus qu’il se trouve actuellement en prison pour un vol allégué. Les familles en question ne lui en voudront pas : elles ont de quoi se consoler avec leurs guignols. Elles tirent les ficelles.

C’est un métier tuant, laquais, et qui rend un peu fou. On les voit en direct qui grimacent, titubent, pouffent, boivent, se cocaïnent, divorcent, épousent, chouchoutent, discourent et digressent ; et sont aussi obéissants à la hiérarchie, qu’ils se montrent despotiques envers "la masse" bétaillère, à l’instar de tous les chiens de berger de toute l’Histoire petite et grande depuis que le monde est monde.
Oui, dure existence. Quand ces bleus de sang n’obéissent pas assez vite, virés ! Et s’ils se rebiffent, pan !
Il y a de quoi en avaler sa petite cuiller en argent. Le gratin aux ordres des Familles du Monde devrait bien se syndiquer.

Ils ne manquent pourtant pas de vaillants ancêtres couronnés qui ont laissé dans l’histoire autre chose que des potins carlabrunesques ou des monicouacs. Pensez donc : iIs allaient à la guerre eux-mêmes et y envoyaient même leurs fistons !

Oui monsieur, mais maintenant, c’est différent : ils servent les grands négociants associés et n’ont pas le droit de le dire ni le coeur de se l’avouer. Ils doivent être jolis et bien fringués, la peau retendue, le sourire aux lèvres, même quand les soldats meurent. Et surtout toujours, toujours prêts à servir... de fusible.
Il y faut un certain dévouement aux intérêts de Coke and Halliburton.

A propos de coke, de coqs ou de thermite, regardez par exemple George Bush. Lui et sa Barbara sont issus de la même lignée Pierce, qui est devenue Percy, une fois franchi l’Atlantique.
Ah que voilà une lignée prometteuse ! Déjà, l’ancêtre… Lisez plutôt :
"Au temps de Guy Fawkes (un insurgé anglais, né le 13 avril 1570 à York, exécuté le 31 janvier 1606) les Pierce ont participé à la Conspiration des Feux d’Artifice, dans le but de faire sauter le Parlement."

Nos yeux se dessillent. On a compris : l’atavisme…
Guerre ! Guerre ! criait George Deubeulyou à son panache blanc tombé dans le bitume, tout comme son homonyme de père, lequel descend cahin-caha l’échelle de l’Histoire et la sienne confondues, dont le sommet se trouve être … Godefroy de Bouillon le valeureux aïeul, premier roi de Jérusalem.
Un croisé !
Ce terme de "croisade" contre le terrorisme islamique employé par Bush après les évènements du World Trade Center, ça ne vous dit rien ?

Mais c’est bien sûr… Godefroy la clé de tout ça !
Bon Sang et Palsambleu !
Chevalier du Bain, roi de Bouillon, la correspondance est claire et Sarközy avait raison : L’Amérique, l’Amérique, si c’est un rêve je le saurai.

Alice aussi, et plus tôt que prévu.

En attendant les lendemains pourpres, sa lignée roturière se perd et pas seulement dans la nuit des temps, car elle ne saurait sans dommage cultiver la fierté et la continuité du sang et des bleus de ses têtes de mule d’ancêtres. Il n’en est pas question, ont dit les fous du roi. Où a-t-on vu que la piétaille se rengorge à propos de ce qui fut ?

Fierté de Soi = Danger pour eux. Et quand ces gens flairent le danger, aux abris.

De notre sang de parqués, ils feront donc du boudin. Transhumances et repentances seront le lot de la roture. L’hémoglobine des Artériels ne sera jamais que rouge, destinée à finir en petites mares vite absorbées dans les sables, pour que perdurent le sang bleu des Veinards et leurs privilèges de princes si joliment dits « de sang ».

Circulez, globules, rien à voir. Pas de fierté, pas de lignée pour l’Alice d’en bas, toujours prête à mijoter un cataclysme. Elle pourrait bien, madame la marquise, abriter d’indignes lubies dans son cerveau peu reptilien, telle que l’envie de vaincre, perdurer, célébrer, gouverner, vivre libre.
Sans eux.

Elle pourrait aussi la petite Alice, en venir à trouver plus protéiné ce menu sang, le sien, nourri des batailles et travaux de ses aïeux, que l’hémoglobine violacée des "élites" dont parle Platon, là-haut. Alors ce sang-là ne ferait qu’un tour et peut-être verrait-on la couleur de celui des héritiers, pour changer. Imaginez un peu pour voir, que toute une marmaille sacrilège se mette martel en tête et se refuse à livrer gratis son hémoglobine, pour que la leur continue de stagner dans leurs veines de fins-de-race ?

C’est tout l’azur du ciel qui tomberait sur la tête d’Alice soudain suspendue dans sa chute.


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • John Lloyds John Lloyds 26 mai 2009 11:52

    Excellent article, merci. L’hypothèse de la conspiration du sang est bien à la mode, mais elle demande confirmation, ce qui nécessiterait probablement des milliers d’heures de travail d’une équipe de généalogistes. Il est vrai qu’on peut se poser la question, notamment quand on voit la liste des Bilderberg, engorgée de roi et de reines, de savoir si l’on peut dégager une ou des ascendances communes.

    Ceci étant ce type de démarche est à prendre avec la plus haute précaution, les escroquerie en la matière sont innombrables :

    - Les Mérovingiens du sang de Jésus, alors que les travaux historiques actuels montreraient que Jésus est plus un mythe qu’un personnage historique

    - Les Francs-maçons qui se réclament de la haute tradition de l’Egypte antique, alors qu’il est établi qu’il y a un trou béant entre le siècle des lumières, dont ils surgissent, et le XII° siécle, date de référence de la tradition des maçons opératifs (sans même parler de la discontinuité entre l’Europe des cathédrales et l’école d’Alexandrie)

    - Les juifs qui se réclament de souche sémite, alors que de nombreux travaux, dont ceux de Koestler, montrent qu’ils descendent essentiellement d’un peuple médiéval d’Europe centrale converti très tardivement, les Khazars.

    Dans certaines études traditionnelles (au sens mystique), comme celles d’Evola ou de Guénon, il est montré que le concept antique de sang royal, tout comme les contacts avec la surnature des études anthropologiques d’Eliade ou de Lévy-Bruhl, n’est attesté que par la capacité à communiquer avec la divin, avec des résultats tangibles attendus (capacité de guérison, comme les rois thaumaturges, de gagner des guerres etc ...), un peu comme le chaman, apte à avoir des relations avec la surnature ou le Nagual pour pouvoir guérir.

    Dans cette vision, le concept contemporain de royauté ne serait qu’un usurpation, et le sang royal ne répondrait plus à la moindre légitimité, si ce n’est à une fonction représentative vidée de son sens.


    • lisca lisca 26 mai 2009 13:24

      Merci John pour toutes ces précisions passionnantes. Le sujet demande en
      effet des recherches historiques approfondies et de solides connaissances,
      que bien sûr je n’ai pas. Le sujet ne m’a inspirée que
      parce qu’il fait rêver et pose la question de l’imposture d’élites de type
      Julien Dray, socialistes de parole, capitalistes fétichistes de fait.
      Imposteurs, voilà tout. On s’amuse.

      La royauté européenne n’est malgré tout pas dépourvue de sens pour les
      Européens, dans son essence. Un roi en Europe, c’est un chef par la loi du
      sang, salique ou non, qui parle pour Dieu et pour le peuple contre les
      seigneurs (de nos jours oligarques, patrons de multinationales ou de
      médias, financiers, etc.) doté de pouvoirs transcendantaux "capacité à
      communiquer avec la divin, avec des résultats tangibles attendus (capacité
      de guérison, comme les rois thaumaturges, de gagner des guerres etc ...)« .
      Il nous en faudrait un, en France ou ailleurs en Europe, qui surgisse des
      forces vive, envoyé par les anges de l’apocalypse.

      Bien sûr, les actuels rois et reines n’ont aucun intérêt, sauf à servir de
      porte-manteaux et porte-chapeaux. Rachida Dati invitée à la dernière nouba
      des descendants des rois de France (un mariage il me semble, à Senlis).
      Depuis longtemps, certains descendants des noblesses européennes se mêlent
      aux financiers. Avant la noblesse d’âme, la fleur de lys et l’idéal
      chevaleresque, on pense à »redorer son blason" tout à fait littéralement.
      Du coup, des châteaux encore peut-être, mais plus de noblesse pour
      ceux-là.


    • médy... médy... 26 mai 2009 20:52

      Vous pensez que le sang royal actuel serait une réminence de la première lignée hybride humano-extraterrestre au sang bleu ? Ceux que l’on appelle les Nephilim ? Comme par hasard, ils sont décrits comme des êtres démoniaques lorsqu’ils viennent sur Terre, et l’on sait tous les asssassinats et sacrifices de sang perpétrés par l’élite, avec tout ce que l’on nous cache sur l’Espace et nos relations avec les Aliens.

      Ils se trouve qu’à force de consanguinité cette élite, surhumaine aux premiers âges a aujourd’hui dégénéré et est victime comme on sait de maladies dégénératives exclusive à son rang (chez Bush par exemple).

      En tout cas, ils affichent leur soif actuelle de sacrifices de sang, attention à vos enfants !
      Cet exemple classique, qui normalement parle de lui même pour celui qui en sait un MINIMUM relate d’un contenu explicitement SATANISTE diffusé REGULIEREMENT sur nos chaînes NATIONALES au yeux de TOUS et parfois en période « SAINTE ».

      http://www.youtube.com/watch?v=r66C...

      http://www.youtube.com/watch?v=r66C...

      http://www.youtube.com/watch?v=r66C...

      Si vous n’y VOYEZ pas CLAIR après ça, je ne peux plus RIEN faire pour vous...


      • lisca lisca 26 mai 2009 21:12

        J’ai trouvé ceci pour les treize familles, qui date de pas mal d’années. Qui sont à présent les familles qui comptent (dans tous les sens du terme) ? J’imagine qu’il y a au moins une famille d’Inde ou du Pakistan, peut-être une d’Arabie Saoudite.
        http://www.theforbiddenknowledge.com/hardtruth/the_satanic_bloodlines.htm
        Apparemment, le premier complot des « Illuminati » visait à démolir les monarchies, objectif réussi avec les révolutions du 18e siècle.
        Les Illuminati, au moins vers le 17e siècle, n’étaient donc pas les monarques. Depuis, ils se seraient confondus.
        Je ne savais pas que les Bush souffraient de maladies dégénératives. Si c’est le cas pour lui et les autres, la nature fait bien les choses, et devrait prendre en main l’extinction de ces mouches du coche.


      • lisca lisca 27 mai 2009 08:11

        Médy
        Pourquoi cet envoi, trois fois de suite, de la même vidéo  ? ça m’intrigue.


      • médy... médy... 27 mai 2009 09:16

        Excusez, c’est en référence à la trinité < Femme écarlate - Antéchrist - Bête > ( anciennement Osiris - Horus - Isis ) présente sur toutes les affiches de films, cf mon long commentaire de l’article d’hier sur la video de campagne UMP.

         Le satanisme utilise au plus près la symbolique des religions « monothéistes », qui bien qu’elles le soient en premier lieu, finissent toujours par dégénerer en culte solaire et païen, comme actuellement, Palpatine l’ex nazi est à la tête de la religion catholique, Jean Paul II fut long à empoisonner, mais ça y est, ils pensent si tu veux que si tu contrôle la tête le corps suit ce qui n’est pas toujours vrai.


      • médy... médy... 27 mai 2009 09:27

        Merci pour le lien très interessant.


      • dom y loulou dom 29 mai 2009 13:59

        youtube a enclenché sa censure « soft »

        ces adresses ont été changées, on arrive sur une liste de n’importe quoi...

        la censure fait rage voyez-vous et les travailleurs se croient en terres de liberté parce qu’ils peuvent encore aller frapper leurs congénères dans des stades.

        quelle belle époque...

        l’humanité adolescente qui doit devenir adulte se voit encore en prise avec les anges déchus et au lieu de les décimer pour ce qu’il en reste... les destituer... reste justement dans sa millénaire soumission et sa culpabilité de ce fait se trouve alourdie de tonnages... et sa haine de soi se tourne contre le premier venu... la consommation de la vie avait pourtant bien commencé dans les upermarchés flambant neufs de l’après-guerre...

        et le matérialisme était bien pratique pour l’aveuglement...

        mais renier l’esprit coûte terriblement cher... quand on ne vit que dans l’esprit mais qu’on ne veut voir que des cailloux qu’on empile et que les démons s’arrangent toujours à vous montrer des cailloux qu’il faut absolument empiler...

        babylone et sa chute interminable... la chute des tours du world trade center au ralenti... car les tours sont bien plus grandes que ces décors abritant 3000 pauvre gens... ici elles ont remplacé ... le monde !!! 

        Elles sont un état d’esprit qui assure la division, la séparation en deux blocs identitaires... très pratique pour maintenir la guerre, quelle qu’elle soit, cela n’a aucune importance, ce sont les usines d’armement qui doivent tourner et les chiffres d’affaires liés au sang grandir... même si tous les fondements de la vie sont en danger. 

        Et tous les sages tels Lao Tseu soigneusement à marcher sur la « voie du milieu »... entre les tours donc... en évitant de se faire broyer par elles dans leur chute. Ou en passant par la Moria... s’il fallait être Gandalf et la sacrée communauté de l’anneau... la fausse unité ignoble des deux tours qui entre leur tension assurent l’esclavage des êtres.

        avec une structure pareille... aussi contraire à l’espace organique des êtres... la duakité est belle quand elle est observée par l’oeil de l’amour... elle est nuit et jour, homme et femme... mais sous la lorgnette u jugement... elle devient bien et mal séparateur... une argumentation sans fin emplie de tous les mensonges du monde.

        toujours à gommer LE récit du monde fait par Ea-Enki à l’aube du bélier, il y a 4000 ans !!!

        A gommer l’essentiel : la liberté des êtres et la mémoire des hommes en les ensevelissant sous des montagnes de stupidités sous lesquelles il n’y a aucun trésor sauf des balrogs infâmes !!!

        que pourraient-elles faire d’autre que de s’écrouler sans base stable ni sensée ?

        L’ignorance n’est pas un gage de sécurité et ne l’a jamais été, Babylone, elle est le premier démon ouvrant la porte à la souffrance et celle-ci à la convoitise, la jalousie, la démesure, la ruse, la malice, la fausseté, le désespoir qui portent tous la mort en couronnement de leur être... 

        les neuf cavaliers noirs issus de l’humanité avide !!!

        et le sbabyloniens se croient sécures en s’exclamant en riant : - Moins on en sait mieux on se porte !


        Mais l’ignorance, issue de la mystification en guise et place du savoir, est le plus sûr moyen de s’autodétruire !!!

        jusqu’au lien avec l’âme quand c’est dans le déni de l’esprit de vérité, de l’ange des eaux, du porteur d’eau, d’Ea-Enki, l’Anu-Nun-Ka- Hi sumérien, de ceux qui vinrent du ciel sur la terre... qui, en bon père de l’humanité, veilla que nous puissions récupérer notre mémoire collective !! Et nous savons son récit vrais puisque tout fut fait pour qu’il ne réapparaisse jamais !! 
         
        N’en fut-il pas de même ces dernières années ?

        D’inlassables répétitions de la même boucle macabre de la dualité entretenue :

        « pour une vérité un mensonge... et des crimes qui en découlent » ... appelés Histoire...

        étrange jouissance barbare des anges déchus...

        la boucle est bouclée et les « dieux » vont revenir !!

        Il est minuit.


      • lisca lisca 29 mai 2009 18:00

        Et cet horrible film, l’Antéchrist, récompensé à cannes, avec son actrice abîmée !


      • médy... médy... 27 mai 2009 11:10

        Il a suffit que je fasse ce commentaire pour que l’article passe aux oubliettes :

        d’abord la video dont j’explique les dessous bien sur http://www.dailymotion.com/video/x9e9xc_ump-2009-clip-officiel-de-campagne_news

        ensuite le commentaire :

        «  »«  »Je soumets une analyse sujette à caution car s’inscrivant dans le cadre expérimental de l’étude sur l’existence d’un éventuel double-sens dans tout discours officiel, projeté en même temps au profane et à l’initié dans l’optique d’un flouage des premiers par les seconds, présents le plus souvent dans les hauts cercles du pouvoir.

        AVERTISSEMENT : PARENTAL ADVISORY (+17 years audience) MATURE CONTENT - STRONG LANGUAGE - USE OF DRUGS - GRAPHIC CONTENT. Tous les mots et phrase s entre guillemets sont là par pur hasard.

        C’est l’HARDCORE ANTI-CHRIST CONSPIRACY.

        La scène commence at home, il faut savoir que chez initiés corporation, la trinité révérée est « La Bête », « La femme écarlate » qui chevauche la Bête, et « l’Antéchrist » Al-Dajjal. Il est aisé de démontrer que lorsqu’on est « en haut », scénatiquement dans les bureaux des « Illuminatis » de l’UMP, le recours à cette trinité est SYSTEMATIQUE (regardez affiches de films), sinon on ne sait pas qui est EUX et qui est NOUS à la fin, gardez cela en mémoire, car c’est habilement dissimulé par les rapides changements d’interprètes, qui en gardant la même voix veulent symboliser le « shape-shift » d’un démon venu sur Terre (rituel de possession).

        Seuls les personnages qui parlent ou font partie de la mise en scène comptent :

        « ILLUMINATI » BASEMENT :

        La trinité démoniaque est d’emblée représentée par le trio lampe-siège-homme. Vous remarquerez que le plan nous laisse voir 3 rangements en largeur et 3 en hauteur derrière le personnage.

        « C’est le moment de construire une AUTRE Europe » (celle dédiée à la trinité Isis Osiris Horus semble t’il) déclare t’il en recevant un dossier secret de la part d’une « vierge noire ».

        PREMIERE TRINITE : « vierge noire-antichrist-Bête »

        « l’europe qui n’a pas honte de défendre SES valeurs, et SON IDEAL de solidarité » est prononcé par une black habillée de blanc, dont l’image disparait derrière une silhouette inquietante (l’antéchrist) qui précède l’apparition de la Bête (l’homme chauve du couloir-vortex)

        « une Europe qui n’hésitera pas à défendre SES interêts » interprété par un quinquagénaire chauve et blanc sortant d’un couloir étroit et mystérieux ou conversent des personnes : symbolique de l’étroit corridor menant aux sociétés secrètes pour lesquelles nous travaillons, et des réunions du type Bilderberg. On peux aussi y voir une symbolique de « vortex » appuyé par la perspective du plan et la présence de rayures sur les parois, mais là faut connaitre au minimum Jachin et Boaz pour comprendre.

        SECONDE TRINITE : « antéchrist-Bête-Femme écarlate »

        « Vous le savez bien (brainwashing), une AUTRE Europe est possible » nous dit d’un ton conciliant le jeune initié sataniste qui symbolise Horus l’antéchrist sorti de la première porte du corridor à la suite de son maître Illuminati.

        « et la présidence française l’a prouvé » rétorque *** posté près du bidon d’« eau aux fluorures d’Auschwitzen » surmonté d’une absurde lampe semblable à celle posée sur le bureau au tout début : Lucifer ? Ce personnage tient le rôle de la Bête Osiris au sein de cette seconde mini-trinité.

        « Nicolas Sarkozy a commencé à changer l’Europe » en clair le mal est fait, et nous on a rien à en redire, déclare la femme écarlate (rousse qui plus est), Isis.

        TROISEME TRINITE : « Vierge-Antichrist-Bête »

        « le 7 juin » 3 mots « trinité » prononcés par une « vierge blanche » (07/06 = 7+6 = 13 = nombre de marches pour arriver au sommet du pouvoir chez les « Illuminatis »). éclipsée rapidement par l’antéchrist séducteur.

        « la question sera de savoir SI NOUS VOULONS continuer à transformer l’Europe » dixit antichristos.

        mais

        « l’Europe DOIT changer. » déclare la Bête. Bon là c’est démocratiquement intenable, mais poursuivons :

        QUATRIEME TRINITE : « la Scarlett Woman - la Bête - l’antéchrist »

        La première poursuit la phrase précédente en l’appuyant : « NOUS le voulons » aveu de dictature mais bon on est plus à ça près.

         La nouvelle Bête énonce : « et devant les Français » (notez qu’ils ont tout orchestré DEVANT nous.)

         Et là, l’antichrist se lève - et se rematérialise sous la forme d’une blonde aguicheuse (séduction) dans un milieu urbain qui représente sans doute le « Monde des Communs Mortels Non-Initiés » que nous sommes.

        CHEZ NOUS :

        On note que dans la scène qui NOUS (à savoir le peuple et non les gens d’en haut évoqués jusque là) met en scène, la notion de Trinité disparait car elle nous est étrangère et il n’est question que de :

        -SEXE (la blonde) « nous nous engageons à soutenir en Europe » qu’est qu’un souteneur ? lol

        -RACISME (la chauvine) « la lutte contre l’immigration clandestine » avec un RICTUS DE DEGOUT VISIBLE ET AFFIRME. Belle image du peuple Français.

        -CONSOMMATION (le café, le portable pas là par hasard) « nous nous engageons à soutenir la mise en place d’une veritable (? ?) politique industrielle européenne » « Car une Europe vivante, c’est une Europe avec des usines » (non-sens).

        -BRAINSTORMING (on a nous a déjà assené nos propres volontés pour l’Europe, et on fait semblant de nous donner le choix) media-man (le journal) ou éco-politiquement-correct man (la cravate verte) nous fait croire que « le 7 juin, vous direz ce que veut la France pour l’Europe ». Allure de chien battu et regard fuyant sont au menu, lâcheté de la France collaborationiste.

        C’est manifestement un discours d’hypnotiseur qui se tient devant nous, on nous renvoie le traité de Lisbonne dans la figure c’est ça ? en disant vous avez COMPRIS BON DIEU CETTE FOIS CE QUE VEUT LA FRANCE POUR L’EUROPE HEEEIIIN ?

        RETOUR CHEZ LES INITIES : d’un ton très impératif, une « jeunesse hitlérienne » QUI A REMPLACE la black du début nous exhorte : « Vous déciderez de ce que DOIT FAIRE l’Europe, face au bouleversements du Monde. » On note à quel point ils y sont étrangers dans leur bureau feutré et hermétiquement clos à la souffrance venant d’aillleurs.

        « Ensemble, avec le président de la république, avec Nicolas Sarkozy (répétition insinuant qu’il ne l’est pas vraiment ? On remarque d’ailleurs que le peuple semble exclu de l’ »ensemble« ), nous changerons l’Europe, comme nous CHANGEONS la France. L’Europe que nous voulons (sataniste de préférence) nous pouvons l’obtenir ensemble, en votant le 7 juin prochain. »

        SCENE FINALE : à l’intersection de deux couloirs éclairés chaqun par TROIS lampes se croisent deux groupes distincts composés chaqun de TROIS personnages en file indienne, ce qui implique une notion de choix, d’ordre mais aussi d’appariement, d’accouplement entre les membres des deux groupes. L’une de ces trinités n’est autre que la Bête, l’antéchrist et la femme écarlate, anciennement Osiris, Horus et Isis.

        Sens principal : le premier venant de la gauche s’avance et dit « l’Europe, ce n’est pas eux », en désignant les personnes de SON couloir, SA trinité composée d’un homme et deux femmes (allusion aux musulmans polygames ?) et le prochain qui l’appuie : « l’Europe, c’est NOUS » , sa trinité étant « la bonne », composée de deux hommes et d’une femme, le même shéma qu’au début.

        Sens « amusant » mais tout aussi sataniste : les trois paires de personnages qui se croisent forment une sorte de trinité sexuelle sataniste : deux hommes - un homme une femme - deux femmes, une union hetérosexuelle entourée de deux unions homosexuelles, le tout surmonté par six lampes. Simple hasard ? D’ailleurs, la pitoyable tentive de manipulation subliminale par l’utilisation de pochettes rouges et beues ainsi que de vetements blancs « au centre » de cette courte scène pour faire penser à la France doit être signalée.

        Mais le vrai sens de tout ça, c’est qu’on va bientôt prendre très, très cher alors faites chauffer les méninges, une association contre la tyrannie des gouvernements actuels doit se faire avant l’instauration d’un gouvernement nazi mondial. «  »«  »

        ce qui a suffit a faire disparaitre un article bien placé.

        • lisca lisca 27 mai 2009 14:47

          En effet c’est inquiétant. Merci pour cette analyse.
          La vidéo de la scène de Noël a déjà disparu ou a été déplacée. Ah ça va vite !


        • médy... médy... 27 mai 2009 20:05

          Dommage que peux de monde ait réagi... La faute à BoboVox ? Merci pour ton travail journalistique consciencieux dans tous les cas, c’est toujours bon pour l’entraînement !


          • lisca lisca 27 mai 2009 22:09

            Je crois que cet article est sorti en même temps que deux ou trois autres particulièrement capteurs d’attention sur agoravox, où, il est vrai, je ne suis pas très commentée. Mais comme tu dis, c’est bon pour l’entraînement.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès



Partenaires