Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > People > Des Enfoirés de luxe

Des Enfoirés de luxe

« Je viens chanter bénévolement pour les Restos du Coeur, je ne vais tout de même pas en profiter pour me faire héberger dans un palace de milliardaires. »

Tel est le coup de gueule prononcé par Yannick Noah lors de la série de concerts que les Enfoirés avaient donné en janvier 2007, à Nantes. Il est le seul parmi les 36 artistes réunis à s’être insurgé contre les frais engagés par la production pour loger les stars à 100 kilomètres de là, dans un palace de milliardaire, l’Hermitage de la Baule. A la place de suivre ses camarades, Yannick Noah est resté dormir en toute simplicité à Nantes.

Quelques jours plus tard, Yannick Noah avait vraisemblablement parlé trop vite et rectifiait au micro d’une radio privée en expliquant qu’il ignorait que le palace avait fait des tarifs préférentiels à la troupe des Restos et que ce dernier était finalement moins onéreux que beaucoup d’autres hôtels.

Yannick Noah qui, il faut l’avouer, a eu la voix du sage et l’intelligence de remanier ses paroles pour éviter que l’œuvre humanitaire se transforme en polémique, à coup sûr, contre-productive pour les Restos du cœur.

Toutefois, je me suis amusé à faire un petit calcul. En s’acquittant d’un montant de 200 euros par chambre - notons que la production a bénéficié de tarifs spéciaux, mais que l’Hermitage reste un palace - pour loger les 36 artistes, on arrive à un total de 7 200 euros. Sur quatre jours, on arrive presque à 30 000 euros rien que pour les artistes. On peut aisément penser que les ingénieurs du son, les maquilleuses, les coiffeurs, les musiciens, sont à ajouter à ce montant.

Certes, que les intermittents du spectacle soient rémunérés et que leurs frais soient pris en charge par la production est compréhensible. Tout travail mérite salaire. Mais lorsque ce sont les artistes qui s’octroient près d’une semaine de vie luxueuse sans bourse déliée est dérangeant. Projeté sur le devant de la scène pour une cause honorable, ils bénéficient d’une publicité médiatique importante et totalement gratuite. Evidemment, on peut penser que sans leur présence, l’argent récolté pour les gens qui ont faim serait moindre. Incontestablement, consacrer du temps bénévolement pour une telle action est louable. Il serait d’ailleurs impensable que des gens déjà privilégiés soient récompensés financièrement.

  • Pourquoi est-ce que la production materne à ce point des artistes ?
  • L’argent dépensé pour leur offrir du luxe alors que des milliers de démunis mangeront sous une cantine pendant plusieurs semaines est-il justifié ?
  • Est-ce que la Tournée des Enfoirés ne devient-elle pas un lieu où les directeurs de maison de disque posent les jalons des futurs contrats de saltimbanques ?

Autant de questions qu’on est en droit de se poser.

Ramener beaucoup d’argent pour ceux qui ont faim c’est bien. Ne pas en profiter c’est mieux...

Noah chante dans l’une de ses chansons :

"Si c’est assez bon pour toi,
C’est assez bon pour moi
Je n’ai pas besoin de plus que ce que tu as
Si c’est assez bon pour toi,
C’est bon pour moi
Et après qui vivra verra"

Force est de constater que lui au moins reste cohérent avec cette noble cause...


Les réactions les plus appréciées

  • LE CHAT (---.---.---.148) 25 octobre 2007 13:31
    LE CHAT

    @lerma

    je suis bien d’accord avec toi pour dénoncer ce charity business , y’a bientôt plus un artiste qui ne parrainne pas une association quelconque ou lance un combat une maladie rare ! est ce que ça devient une question d’image et fait partie d’une stratégie marketing ?Qui peut croire que tous sont sincères ? Est il normal de faire des télétons sur tout , alors que l’etat fait défaut et que les firmes pharmaceutiques accumulent de plus en plus de bénéfices ?

  • Yannick Harrel (---.---.---.58) 25 octobre 2007 13:29
    Yannick Harrel

    Bonjour,

    Si je souscris à votre indignation, en revanche je me pose la question de l’opportunité de remettre cette histoire sur le tapis. Disposeriez-vous d’informations complémentaires sur la prochaine tournée des enfoirés ? Savez-vous par exemple à combien fut estimée la recette 2007 ? Il est vrai qu’en comparaison avec tous ces bénévoles oeuvrant dans l’ombre des restos du coeur, ces artistes auraient pu payer leur propre chambre d’hôtel et aller jusqu’au bout de leur logique...

    Cordialement

  • Vever33 (---.---.---.23) 25 octobre 2007 14:36
    Vever33

    Les Restos ont toujours été un évènement important pour ces artistes. Soit pour relancer une carrière qui était complètement à l’arrêt (David Hallyday par exemple qui s’est servi des Restos pour faire une mini promo de son disque), soit pour montrer qu’ils ne sont pas encore tout à fait « morts ».

    Après l’engouement porté pour cette manifestation génère tout de même pas mal de profits pour l’association. Dans tous les cas, tout le monde en sort gagnant.

  • ARTEMIS (---.---.---.44) 25 octobre 2007 15:49
    ARTEMIS

    bonjour à vous

    vous êtes tres optimiste « tout le monde en sort gagnant » et les interessés les personnes qui n’arrivent pas à manger à leur faim croyez vous qu’elles en sortent gagnantes ?? oui me direz vous elles ont tout de m^me un repas chaud c’est vrai

    Mais il y a un mais

    je pense que toutes ces associations sont des cache misère qui permettent volontairement ou non de ne pas faire exploser la marmite sociale.

    elles permettent un désengagement croissant de l’état dans le traitement de la pauvreté et de la précarisation et c’est en cela que les interessés sont perdants car le repas chaud c’est bien , mais il permet de nous donner bonne conscience sans prendre à bras le corps les problemes sociétaux urgents.


Réagissez à l'article

40 réactions à cet article

  • lerma (---.---.---.24) 25 octobre 2007 13:19
    tvargentine.com

    Dans tout ces sociétés ont ce type d’associations bizness fonctionnent est généralement dû à l’abandon par l’homme politique des problèmes sociaux.

    Le phénoméne s’est accèlerait en France avec les socialistes au pouvoir qui ont « sous-traité » comme une entreprise tous ces problèmes de sociétés,laissant aux escros et aux magouilleurs le choix de faire de l’argent sur les sentiments

    Le milieux associatifs en France est un vrai « milieu » surtout qu’en il s’agit de récuperer de l’argent

    L’ARC (lutte contre la cancer) ......... ......... La liste est trop longue de détournement de fond ou d’enrichissement personnel sur le dos de la misère humaine dans la plus grande passivité de l’Etat qui ne veut rien voir.

    Les restos du coeur ,c’est déja le renoncement à tout changement par le politique de la société et l’acceptation de la misère

    Le marketing à récuperer cela pour en faire un produit et permettre à des acteurs ou des chanteurs de se faire de la pub gratuite sur la naiveté et la misère humaine et en plus,cela leur donne une conscience qu’ils n’ont pas

    Quand à l’image de Coluche,c’est dévenu une entreprise à faire du fric

    • LE CHAT (---.---.---.148) 25 octobre 2007 13:31
      LE CHAT

      @lerma

      je suis bien d’accord avec toi pour dénoncer ce charity business , y’a bientôt plus un artiste qui ne parrainne pas une association quelconque ou lance un combat une maladie rare ! est ce que ça devient une question d’image et fait partie d’une stratégie marketing ?Qui peut croire que tous sont sincères ? Est il normal de faire des télétons sur tout , alors que l’etat fait défaut et que les firmes pharmaceutiques accumulent de plus en plus de bénéfices ?

    • La mouche du coche (---.---.---.54) 25 octobre 2007 14:03
      La mouche du coche

      « Dans tout ces sociétés ont ce type d’associations bizness fonctionnent est généralement dû à l’abandon par l’homme politique des problèmes sociaux. »

      Ah Lerma commence à avoir des idées de gauche. Il suffisait d’attendre. smiley Bravo Lerma, bienvenu au club. S’occuper des autres est une bonne chose et fait chaud au coeur tu verras. smiley

    • ARTEMIS (---.---.---.44) 25 octobre 2007 15:37
      ARTEMIS

      bonjour le chat ah pour une fois je suis d’accord avec vous les people font du caritatisme comme les dames patronnesses faisaient la charité certains sont sincères d’autres cherchent un tremplin pour leur carrière en fin de compte tout ceci fait partie du grand show médiatique bonne journée

  • Yannick Harrel (---.---.---.58) 25 octobre 2007 13:29
    Yannick Harrel

    Bonjour,

    Si je souscris à votre indignation, en revanche je me pose la question de l’opportunité de remettre cette histoire sur le tapis. Disposeriez-vous d’informations complémentaires sur la prochaine tournée des enfoirés ? Savez-vous par exemple à combien fut estimée la recette 2007 ? Il est vrai qu’en comparaison avec tous ces bénévoles oeuvrant dans l’ombre des restos du coeur, ces artistes auraient pu payer leur propre chambre d’hôtel et aller jusqu’au bout de leur logique...

    Cordialement

  • jakback (---.---.---.208) 25 octobre 2007 14:06
    jakback

    Concernant Noah, pour être cohérent, devrait chanter,

    si c’ est assez bon pour moi, c’est assez bon, pour toi.

    cela règlerai une grosse partie des problèmes

    • KANARNO (---.---.---.162) 25 octobre 2007 15:58

      NOAH C’est pas celui qui chante qu’il faut sauver la planete et qui 2 heures après prend un gros porteur pour new-york

      ah si c’est bien lui !

  • Vever33 (---.---.---.23) 25 octobre 2007 14:36
    Vever33

    Les Restos ont toujours été un évènement important pour ces artistes. Soit pour relancer une carrière qui était complètement à l’arrêt (David Hallyday par exemple qui s’est servi des Restos pour faire une mini promo de son disque), soit pour montrer qu’ils ne sont pas encore tout à fait « morts ».

    Après l’engouement porté pour cette manifestation génère tout de même pas mal de profits pour l’association. Dans tous les cas, tout le monde en sort gagnant.

    • ARTEMIS (---.---.---.44) 25 octobre 2007 15:49
      ARTEMIS

      bonjour à vous

      vous êtes tres optimiste « tout le monde en sort gagnant » et les interessés les personnes qui n’arrivent pas à manger à leur faim croyez vous qu’elles en sortent gagnantes ?? oui me direz vous elles ont tout de m^me un repas chaud c’est vrai

      Mais il y a un mais

      je pense que toutes ces associations sont des cache misère qui permettent volontairement ou non de ne pas faire exploser la marmite sociale.

      elles permettent un désengagement croissant de l’état dans le traitement de la pauvreté et de la précarisation et c’est en cela que les interessés sont perdants car le repas chaud c’est bien , mais il permet de nous donner bonne conscience sans prendre à bras le corps les problemes sociétaux urgents.

  • dasnet (---.---.---.166) 25 octobre 2007 15:48
    dasnet

    Faut pas pousser ! tous les artistes sont pas des salauds de profiteurs. Je suis d’accord qu’ils n’ont pas a profiter d’avantages en nature ni de salaire pour ce qu’ils font (Coluche les aurait foutu dehors a coup de pied au cul), ils ont déjà un statut de privilégié (les enfoirés sont toujours plus ou moins des stars en vogue, du moins ’actuels’), du fric, et plein d’occaz de profiter de leur renommée. Donc je suis contre cette mega-fiesta-alcool-Dj-coke d’une semaine dans un chateau à la Baule sur le dos du marketing de la Pauvreté. Les resto du coeur devraient prendre publiquement position la dessus et limiter les remboursements de frais aux artistes à un forfait par jour. Libre à eux d’aller à l’hotel ou chez Mamie, ou bien à partager un moment un lieu de vie avec une famille pauvre ou une association locale et de leur offrir le forfait en echange de leur accueil... une idée, pourquoi pas ? ( à 200 ou 300 euro le forfait/jour, ça ferait un bon deal pour les familles qui accueillent ! et une super autre pub pour les stars !)

    Par contre, on peut pas jeter la pierre à tous les artistes qui, je suis sûr, font une oeuvre de bienveillance en toute conscience lorsqu’il font la tournée des enfoirés (évidemment pas tous).

    Dans le doute, garde ta pierre dans ta poche ! Y aura bien d’autres combats...  smiley

  • ka (---.---.---.12) 25 octobre 2007 17:03

    Show Biz et bénévolat ya comme quelquechose de contradictoire là-dedans.

    Ca me rappelle une petite histoire : le retournage de veste de Vincent Mac Doom (le mec qui s’habille en fille avec des robes à fleurs) qui avait participé à la Ferme célébrités 1 (je crois), et qui jouait pour une association qui combat la pédophilie mais qui accueille également des pédophiles qui souhaitent s’en sortir et se faire soigner, petit détail qui aurait échappé à Vincent Mc Doom, qui pensait alors avoir été berné par l’association. Il n’a pas voulu remettre la somme qu’il avait gagné à l’association et d’après les journalistes qui avaient enquêté sur cette histoire Mc Doom aurait donné cette somme à son petit frère, les dirigeants de l’association n’ont rien compris pour eux tout était clair et Mc Doom a trouvé un prétexte pour mettre les soussous dans sa popoche.

  • Gilbert Spagnolo dit P@py (---.---.---.172) 25 octobre 2007 17:04
    Gilbert Spagnolo dit P@py

    Bravo Noah ton coup de gueule fait du bien, même si tu a une superbe villa et un resto dans l’ île de Saint Barthélémy, tu la gagné avec le pognon de tes tournois et avec celui de tes disques.

    Mais ces artistes qui sous le couvert d’action caritatives se conduisent ainsi me débectent. Maintenant vous savez ce que valent ce genre de tristes individus,.. faut boycotter leurs disques à tous ces parvenus Dans le même registre dans Google taper :

    Bernadette Chirac le scandale des pièces jaunes

    Sans autres commentaires

    @+ P@py

  • ytty54 (---.---.---.72) 25 octobre 2007 18:22
    ytty54

    je vous trouve dur avec ces artistes - ce n’est tout de même pas leur faute s’ils sont obligés de faire un spectacle pour que la société se donne bonne conscience et aide les plus démunis. Dans un monde normal, on devrait s’occuper des plus démunis et écouter des chansons, pas mélanger les deux, voire pire, que la chanson cannibalise l’humanitaire...

  • Fenzy (---.---.---.147) 25 octobre 2007 19:56

    Noah est un tartuffe et un samaritain. Ah, oui, j’oubliais, si « Sarko passe, il se casse ... », et puis non, c’était pour de rire, ça la fout mal de partir d’un pays où les gens sont assez benêts pour acheter sa chansonnette dégoûlinante de moraline et de politiquement correcte.

  • brieli67 (---.---.---.233) 25 octobre 2007 20:09

    qui pour ces restos du coeur augmente sa production industrielle d’haricots en boite. Il verse combien ?

    Si on remettait les jardin-ouvriers à l’honneur au lieu de cette charité mise en boites ! Et récolter ces pommes des vergers à l’abandon qui ne sont pas des Golden où les vertes sont aigres et les rouges délicieuses.

  • torr-ben (---.---.---.222) 25 octobre 2007 20:24

    « Je veux pô dormir dans un hôtel 4 étoiles... » Tu sais que t’es un grand coeur Yannick ? un chic garçon...puis modeste, humble et discret ! M’en direz vous tant ? Ah voui ma bonne dame !

    Tous ces histrions qui font de la charité à bon compte sur le dos des pauvres, je te les foutrais au turbin. Ridicules qu’ils sont à s’afficher pour montrer à la plèbe que, non seulement ils ont du talent mais aussi qu’ils sont généreux mais généreux comme cé pas possib ! En fait le fric, le luxe, le lucre et la gloire, c’est par pour eux. Ils sont pas comme çà. Ils sont sympas quoi !

    Ah oui ! Ils ont pas l’air con,devant le populo en extase, avec leurs airs affectés, leurs bouches grandes ouvertes et leurs sourires figés, de se dandiner dans une immense con...fraternité, de Mimie Matthie en passant par Gérard Darmon , les cucuteries à Nolwen et tutti quanti ! La compassion-bizness, c’est comme un produit d’appel, çà fait vendre.

    Me font penser à ces dames patronesses, grenouilles de bénitier, croulant sous les richesses et qui font une charité démonstrative avec force prières et génuflexions pour gagner leur paradis...Comme çà, ils auront tout bon : comblés en bas, comblés en haut avec une auréole en plus.

    La vraie charité se fait dans le secret, sans tambour ni trompettes. Ils ont plein de pognon ? z’ont qu’à le refiler en lousdoc à Emmaüs,à la soupe populaire, aux assoc de démunis ou... à ma pomme : j’ai des besoins incommensurables....Donc du pognon ! du pognon ouais ouais ! Allez Yannick, t’as pas cent balles ?

  • le pen la vie la vraie (---.---.---.208) 25 octobre 2007 20:28

    Cette affaire est une affaire entre « connards ». Tous ces faux-culs imbéciles qui font leur BA avec leur sourire « Leforestier » donnent la nausée. Que c’est moche l’altruisme. Berk !

    Je pressens que noah s’est senti mal à l’aise avec ses congénères, le prix de la chambre est une excuse. Il a dû faire l’apprentissage de la dure réalité du « négro » dans un parterre de stars qui souchonnent d’antiracisme mais n’ont en fait d’autre intérêt que leur quant-à-soi.

    Triste, Coluche a été récupéré in extremis par les bien-pensants -incapables de comprendre son génie comique- pour les 2 choses les plus nulles qu’il ait faites : les restau du coeur et tchao Pantin. C’est une maladie des intellos de récupérer ce qui peut leur être « décent » chez les artistes populaires. C’est du révisionnisme artistique.

    En attendant le prochain scandale des restaurants du coeur, qui, en bonne logique, ne devrait pas tarder.

  • bernardoulo (---.---.---.60) 25 octobre 2007 20:37

    Tiens Noah est encore là j’ai cru que selon ce qu’il avait affirmé avant l’élection présidentielle qu’il quitterait la France si Sarkosy était élu.Bizarre !!! bizzare !!! Est-ce cela étre coherent avec ses déclarations et ses idées.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

C. Chris


Voir ses articles

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès