• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > People > Etoile des neiges, ô pays merveilleux...

Etoile des neiges, ô pays merveilleux...

Même pas peur !
Décidemment, les français ne font rien comme les autres. Cet hiver, il semble bien que les bronzés de service iront faire du ski, crise ou pas.
D’ailleurs, il neige déjà sur les sommets et les stations attendent de pied ferme leurs vacanciers.
Budget moyen des familles par séjour, plus de 1.500€. Mazette !
Certes, il faut relativiser. Depuis 20 ans en effet, les jeunes, les seniors et notamment les classes populaires ont lâché l’affaire, n’ayant plus les moyens. Même, les comités d’entreprise, les classes de neige abandonnent peu à peu la partie. Seuls les gros CE se maintiennent vaille que vaille.
D’ailleurs les loueurs le disent « depuis une dizaine d’années, ce sont les anglais qui font tourner le business » et la crainte de ne pas les revoir cette année hante leurs nuits.
Heureusement, les français qui - on le sait - ont la main sur le coeur, semblent décidés à soutenir le cours de l’or blanc.

Orgueil national, quand tu nous tiens !.
Mère prudence supérieure leur dit pourtant de rester sage cette fois, mais les ados piaillent et, que voulez-vous, il serait malvenu de les décevoir, eux qui ont les oreilles qui sifflent depuis le mois d’octobre.
De plus, avec 100.000 chômeurs de plus, il serait injuste de rajouter à la liste l’indispensable Bison futé !
Au diable les varices et laissons nous dicter le jugement de Salomon, qui nous recommande sa Performa X5, en promotion exceptionnelle.
Les Comités Régionaux du tourisme claironnent en choeur " les perspectives sont plutôt bonnes pour Noël et février".

Crise ou pas, si la neige continue de tomber, les français devraient donc se précipiter, quitte à anticiper pour profiter, avant la ruée, des rabais et autres formules en tout compris qui ne manqueront pas d’être proposés aux récalcitrants.
L’Institut Protourisme le confirmait de son côté durant l’été « les français n’envisagent pas de rogner sur les vacances ». Mais c’était juste avant que ne se déclenche la crise boursière et bancaire.
« Ils prisent dorénavant les destinations de proximité » dit l’enquête, qui persiste à croire que la montagne pourrait bien être l’heureux bénéficiaire de ce report de clientèle.
Bien que les réservations soient pour l’heure moyennes, elles ne semblent pas céder à celles de 2007.

Ainsi la station de Montgenèvre affiche déjà quasiment complet pour Noël. Ailleurs, les réservations en ligne ont le vent en poupe.
Certes, les clients sont exigeants, rognent sur les prix et se renseignent sur les bons plans, quitte à faire tourner les comparateurs.
Du coup, ce sont les courts séjours et les formules clé en main qui ont la cote.
En station, les agents immobiliers se veulent également optimistes, du moins pour février, car selon eux « les gens ont envie d’oublier la crise en s’offrant un bol d’oxygène ». 
Le cours de l’or blanc pourrait donc rester stable, au moins jusqu’à la prochaine saison.
Pour maîtriser la dépense, certains feront comme l’année dernière où un loueur de matériel me confiait ceci « depuis que je fais ce métier, c’est la première fois que je vois deux filles prendre un forfait pour deux, l’une skiant le matin, l’autre l’après midi ».
Ceux qui craignent de déchanter, ce sont les restaurateurs. La petite raclette rituelle arrosée au Fendant du Valais a du souci à se faire.
On va donc skier cette année, mais à l’économie, sauf sur les planches qu’il conviendra de rentabiliser.
Il est clair qu’entre chanter les pieds dans la merde ou chanter les pieds dans la neige, les français ont choisi.
Et chez nous, qui ne connaît pas la chanson « Etoile des neiges, ô pays merveilleux » ?

Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • SANDRO FERRETTI SANDRO 2 décembre 2008 10:56

    Après les descentes à la cave de Yohan, voici venir les descentes de fondue tout shuss.
    Tout est dans le planté du baton , je le répète.
    Au début, cela peut paraitre floconeux, mais si on est bien farté, ca glisse tout seul, et il n’y a plus qu’à slalomer, forcer quelques portes et laisser tomber la neige . Et attendre l’avalanche.
    Après, fermez les yeux sur l’écran noir de vos nuits blanches.


    • Yohan Yohan 2 décembre 2008 11:17

      @ Sandro
      ça farte > ? smiley


    • brieli67 3 décembre 2008 08:41

      Et chez nous, qui ne connaît pas la chanson « Etoile des neiges, ô pays merveilleux » ?


      avec d’autres classiques
      http://www.carnaval.marche.be/Francais/Chansonnier/etoiledesneiges.htm

      c’est l’histoire d’un petit ramoneur qui doit partir de sa montagne pour gagner le sou

      Et une super-crème terre à terre veut Nous faire la leçon ?

      IL Y A VRAIMENT RIEN DE MERVEILLEUX Comique placier !


    • Gül, le Retour II 2 décembre 2008 11:56

      J’en peûx plus....Mais j’peûx pas parce que la neige elle est trôp molle pour moi...Bon, j’y vais mais j’ai peûr... Ca va trop vite, ça va trop vite....Aaaaaah

      Et l’immense plaisir de re-re-re découvir la suite.... smiley

      Encore une année sans en ce qui me concerne... smiley

      Mais pour me récompenser de mes efforts d’économies, j’veux bien un vin chaud smiley !

      Et pour être sérieuse, franchement je me demande comment font tous ces gens pour y aller, au ski ??? Ils prennent un crédit à la banque ??? Non, parce que à 4 (famille classique), les prix sont rédhibitoires !!!

      En février dernier pour un tarif bien en-deça, on s’est offert une sublime villa avec piscine, jaccuzi, salle de gym, de billard, etc.., vue sur mer et tous un tas de services ! Franchement plutôt qu’un studio de 20m², le choix est vite fait...

      Bonne journée, Yohan ! smiley


      • LE CHAT LE CHAT 2 décembre 2008 12:45

        de plus en plus d’étrangers pour profiter de l’or blanc , les français , surtout ceux des classes populaires n’en ont plus les moyens depuis longtemps .
        on s’attend à une forte diminution des réservation venant de Russie , les nouveaux riches sont sur le sec après le krach boursier et iront au mieux skier dans l’Oural , au pire dans la banlieue de Moscou .


      • Castor 2 décembre 2008 15:09

        "Au diable les varices" !!!

        On ne s’en lasse pas de celle-là !
        Dans le genre, y’a aussi la crise qui pèse au dessus de nos têtes comme "les pets de la dame au clebs".

        Merci Yohan pour ce moment de fraicheur !


      • Gül, le Retour II 2 décembre 2008 17:07

        Quel fil de potaches !!! smiley

        Bonjour à tous et juste pour le plaisir :

        http://fr.youtube.com/watch?v=Eq2wtFWbJLc&feature=related

        Belle soirée à tous... smiley


      • brieli67 3 décembre 2008 08:47

        http://fr.youtube.com/watch?v=dTv_iG25WDI

        rien que pour le Texte

        sait il ni lire ni chanter ?


      • Gül, le Retour II 2 décembre 2008 17:10

        Bonsoir Cap’tain,

        Pardon mais ça me fait mourir de rire votre mésaventure.... smiley

        Ceci dit je vous soupçonne d’avoir posté dans ce but smiley


      • maxim maxim 2 décembre 2008 18:24

        vous n’allez pas me croire ,je ne suis jamais allé aux sports d’Hiver ,..

        la Montagne en été ,ouais ! plusieurs fois ,mais la neige ,niet !

        j’ai eu tellement un mauvais souvenir de mes classes à l’armée dans les Pyrénées en Hiver (,le Canigou au mois de Janvier faut être malade !) Montlouis en Février ( ils sont fous ! )

        que j’ai pris en grippe tout ce qui ressemble à cette foutue neige !

        que de fric d’économisé !

        même pas ,ma bergère est une folle de fringues et de bijoux ,ça compense !


        • Yohan Yohan 2 décembre 2008 19:48

          @ Maxim
          Or noir pour Monsieur, or 24 carats pour Madame et or blanc pour les petits, il n’a plus que les russes pour s’offrir tout ça. smiley


        • maxim maxim 2 décembre 2008 20:20

          salut Yohan ...

          oh ,nos goûts et nos moyens sont très éloignés de ceux des Satrapes du Saint Empire Russe ....


        • brieli67 3 décembre 2008 09:02

          ou ksé merveilleux chez la Line

          Etoile des neiges 	 by Line Renaud 	 	
          Dans un coin perdu de montagne
          Un tout petit savoyard
          Chantait son amour dans le calme du soir
          Près de sa bergère au doux regard

          Etoile des neiges, Mon cœur amoureux
          S’est pris au piège, De tes grands yeux
          Je te donne en gage, Cette croix d’argent
          Et de t’aimer toute la vie, J’en fais serment

          Hélas, soupirait la bergère
          Que répondront nos parents
          Comment ferons-nous, nous n’avons pas d’argent
          Pour nous marier dès le printemps

          Etoile des neiges, sèche tes beaux yeux
          Le ciel protège les amoureux
          Je pars en voyage, pour qu’à mon retour
          A tout jamais, plus rien n’empêche notre amour

          Alors il partit vers la ville
          Et ramoneur il se fit
          Sur les cheminées dans le vent et la pluie
          Comme un petit diable noir de suie

          Etoile des neige, sèche tes beaux yeux
          Le ciel protège les amoureux
          Ne perds pas courage, il te reviendra	
          Et tu seras bientôt encore entre ses bras

          Et comme les beaux jours refleurirent
          Il s’en revint au hameau
          Et sa fiancée l’attendait tout là-haut
          Parmi les clochettes du troupeau

          Etoile des neiges, Les garçons d’honneur
          Vont en cortège portant des fleurs
          Par un mariage finit mon histoire
          De la bergère et de son petit Savoyard



          AH chez sûr c’est le bon tête de ....
          Troll 
          parisien tête de..... 
          Troll

          doit’être Lamoureux à grosse grosse PEUR de ne pouvoir assumer devant sa conquête de jeunette.
          Ben oui ! Ca arrive même si le chapon est plein aux as




        • Castor 2 décembre 2008 20:53

          y manque plus qu’un bon vieux post du rabat-joie de service.

          Tiens, je vais aller le faire **ier sur son article.


          • legendre legendre 2 décembre 2008 21:27

            Bravo yohan,
            j’espère que ce petit texte te fera rire comme moi.


            12 août

            On a emménagé aujourd’hui dans notre nouvelle maison, dans les Vosges ensoleillées. Cet endroit est vraiment magnifique. Les montagnes sont si majestueuses. Je suis impatient de les voir couvertes de neige.
            J’adore cet endroit.


            14 octobre

            Les Vosges sont l’endroit le plus beau de la planète. Les feuillages passent par toutes les nuances du rouge et de l’orange.

            Je suis allé en promenade dans ces belles montagnes et j’ai aperçu des cerfs. Ils sont tellement gracieux. Ce sont sans doute les animaux les plus merveilleux sur terre.

            J’ai l’impression d’être au paradis.
            J’adore cet endroit.


            11 novembre

            Bientôt l’ouverture de la chasse aux cerfs. J’ai du mal à imaginer qu’on puisse tuer des créatures aussi adorables.

            J’espère qu’il va bientôt neiger.
            J’adore cet endroit.


            2 décembre

            Il a neigé cette nuit. Au réveil, j’ai vu que tout était recouvert de blanc. On dirait une carte postale.

            Nous sommes sortis pour déblayer la neige sur les marches et nous avons dégagé le chemin d’accès à la pelle. Nous avons fait une bataille de boules de neige (j’ai gagné) mais quand le chasse-neige est passé, nous avons dû reprendre les pelles pour dégager la neige qui a poussé dans notre chemin.

            Quel endroit merveilleux !
            J’adore les Vosges.

            12 décembre

            Encore de la neige cette nuit. J’adore ! Le chasse-neige nous a refait une farce en encombrant le chemin.
            J’adore cet endroit.


            19 décembre

            Encore de la neige cette nuit. Je n’ai pas pu aller travailler. Le chemin est obstrué par la neige. Je suis exténué à force de pelleter.
            Enfoiré de chasse-neige.


            22 décembre

            Cette merde blanche est encore tombée toute la nuit. J’ai des ampoules plein les mains à cause de la pelle. Je suis sûr que le chasse-neige est planqué dans le virage et attend que j’aie dégagé le chemin.
            Le connard !


            25 décembre

            Joyeux Noël de merde ! Encore cette saloperie de neige. Si seulement je pouvais mettre la main sur le fils de pute qui conduit le chasse-neige. Ma parole, je lui fais la peau à ce con ! Je me demande pourquoi ils n’ont pas rajouté du sel sur la route pour faire fondre cette putain de glace !


            27 décembre

            Encore cette merde blanche la nuit dernière. Je suis resté enfermé trois jours, sauf pour dégager le chemin à chaque passage du chasse-neige. Je ne peux plus aller nulle part. La voiture est enfouie sous un tas de neige.

            Le gars de la météo dit qu’on doit s’attendre à 25 cm de merde cette nuit. Vous avez une idée de combien de pelletées ça représente 25 cm ?


            28 décembre

            Le météorologue de mes deux s’est foutu dedans. Cette fois c’est plus de 80 cm qu’il est tombé. A ce train là, ça ne fondra pas avant l’été !

            Le chasse-neige est resté coincé sur la route, et l’autre burne est venu à la porte pour m’emprunter une pelle. Après lui avoir raconté que j’avais déjà bousillé six pelles en dégageant la neige qu’il balançait dans mon allée, je lui ai cassé la dernière qui me restait sur sa sale gueule !

            4 janvier

            J’ai quand même pu sortir aujourd’hui. Je suis allé au magasin acheter à manger et sur le chemin du retour, un connard de cerf est venu emplafonner l’avant de la voiture. Il a fait 3000 balles de dégâts. On devrait massacrer ces putains de bestioles. Je croyais que les chasseurs les avaient toutes tuées en novembre.


            3 mai

            J’ai conduit la voiture au contrôle en ville. Vous me croirez si vous le voulez, la caisse est complètement bouffée par cette saloperie de sel qu’ils ont répandu partout sur la route cet hiver.


            10 mai

            Les déménageurs sont là. On retourne à Paris.

            Je n’arrive pas à imaginer que quelqu’un sain d’esprit puisse avoir envie de vivre dans ce pays paumé !!!!!


            • Yohan Yohan 2 décembre 2008 22:24

              Bah, je rirais bien, mais. ... En fait, le chalet sous le neige c’est le rêven mais la réalité n’est pas toujours à la hauteur. L’hiver en montagne, c’est long et parfois morne, pas si facile pour le neophyte. Ne s’improvise pas montagnard qui veut. 


              • abcde11 2 décembre 2008 23:48

                les vacances de neiges deviennent de plus en plus difficiles. il faut savoir que la vallée de la Tarentaise ( Savoie) a une clientèle à 80 % étrangere. la saison s’annonce dans de très bonnes conditions. le chiffre d’affaires réalisé par les stations dans cette vallée reprèsente environ 70% du CA Francais des remontées mécaniques. le grand danger pour nos stations sera certainement la construction de stations en Russie, où existent d’immenses champs de neige montant jusqu’à 5000 m, avec des possibilités triples ou quadruples des notres en France. En 1974-75, nous avions dejà réalisé des études pour construire des RM, mais cela ne s’est pas réalisé à cause de la dictature communiste qui apréféré tout arreter.
                mais maintenant tout a changé dans ce pays, le dirigeant ( POUTINE), est un excellent skieur et j’ai bien peur qu’il ait compris la valeur inexploitée de ses domaines skiables. 
                La mort annoncée des stations en France proviendra des investissements Russes !


                • Fergus fergus 3 décembre 2008 09:21

                  A Val d’Isère, j’ai même vu, il y a quelques années en début de saison, un serveur de bar d’hôtel à La Daille qui ne balbutiait même pas quelques mots de français !



                  • Fergus fergus 3 décembre 2008 09:36

                    C’est vrai que le ski coûte la peau des fesses.

                     

                    Encore qu’il faille nuancer. Personnellement, je pratique (nettement moins depuis que je suis en Bretagne à cause de la distance) le ski alpin et le ski de fond. Dans le genre casse-cou dans les deux cas. Eh bien, au fil du temps j’ai découvert que le ski de fond offrait de bien meilleures sensations que l’alpin. A cet égard, j’invite ceux qui en doutent à prendre la piste noire d’Autrans et à descendre schuss en position de l’oeuf (eh oui, c’est possible !) les portions en forte pente (signalées par des panneaux "danger") sur des pistes de 2 m de large coincées entre les épicéas. Le grand frisson est là, beaucoup plus que sur les pentes alpines.

                     

                    Bref, tout cela pour dire que, casse-cou ou pas, on peut s’éclater (et pas seulement la rotule) sur les pistes de fond, et cela dans un merveilleux silence troublé seulement par le bruit du vent dans les branchages ou le chant d’un accenteur. Tout cela pour un coût très abordable dans des stations où les prix restent raisonnables (Jura et Auvergne notamment).

                     

                    Tiens, ça me donne une idée : vu le temps médiocre qui sévit, je vais aller me faire un petit vin chaud ! 

                     

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès