• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > People > Faut-il bombarder Mel Gibson ?

Faut-il bombarder Mel Gibson ?

L’ancien Mad Max mal barré : excès de vitesse, état d’ébriété, insultes racistes, ça fait cher l’Oscar ! Et Hollywood est rancunier...

Gros grabuge à Malibu à la fin de la semaine dernière. L’acteur Mel Gibson, very bankable depuis l’Arme Fatale, Braveheart ou même La Passion du Christ, a un peu trop forcé sur l’alcool avant de lestement appuyer sur le champignon. Résultat : une arrestation, une conduite au poste. Pas la première fois, apparemment, que la star s’oublie un peu sur la bouteille. Mais il ne s’est pas contenté d’éponger : aux prises avec les policiers procédant à son arrestation, il a alors prononcé des insultes à caractère antisémite, s’enquérant dans un premier temps de la confession des policiers : « Vous êtes juifs ? » Avant d’affirmer que : « Les juifs sont responsables de toutes les guerres dans le monde » Propos un tantinet « déplacé » pour un acteur qui préparait actuellement avec la chaîne ABC une série d’émissions sur... l’Holocauste. ABC vient d’ailleurs d’annuler ce projet, même si Mad Mel a présenté depuis ses excuses les plus plates à la communauté juive dans son ensemble.

"Il n’y a pas d’excuse, pas plus qu’il ne devrait y avoir de tolérance, pour quiconque pense ou exprime une remarque antisémite. Mais s’il vous plaît, sachez qu’au fond de mon cœur, je ne suis pas antisémite (...) Toute haine est contraire à ma foi" A-t-il platement déclaré, avant de demander de pouvoir rencontrer des responsables de cette communauté afin qu’ils l’aident à lutter contre son vilain penchant pour l’alcool, qui lui a valu déjà quelques cures de désintoxication. L’acteur, manifestement dégrisé, se dit même désireux d’engager "un processus pour comprendre d’où sont venus ces mots vicieux pendant cette scène d’ivresse". Ces mots vicieux, quel accent quasiment biblique !

En tout cas, remords ou pas, beaucoup prédisent déjà à l’Australien une pente difficile à remonter à Hollywood, qui n’aime guère ce genre de vagues. Dans cet univers amoral, on cache bien des seins qu’on ne saurait voir entre deux excès. On s’achète une bonne conscience aussi facilement qu’on sniffe un rail de coke.

Gibson connaît la musique, et sait qu’on ne lui pardonnera rien, et surtout pas de tels propos. Déjà montré du doigt à l’époque de la Passion pour ses positions ultra conservatrices, déjà mis à l’index pour les opinions de son paternel, accusé de négationnisme, le CV du vaillant comédien, père de sept enfants, ne va pas s’arranger après ces frasques, et alors que l’actualité gronde de lourdes menaces et de carnages en tous genres. Comme on dit, il ne pouvait choisir pire moment pour dégoupiller, pour replonger dans l’alcool. Mais on ne choisit pas ses moments de faiblesse. Qu’on soit acteur ou pas, star ou comique, on ne choisit pas ses moments d’errance, ou beaucoup bascule. Pas tout, mais beaucoup.

L’acteur a assuré que ses excuses n’avaient « rien à voir avec un film », que c’était bien la réalité, la vraie vie. « Ce n’est pas un film. Ni une licence artistique. Il s’agit de la vraie vie et de reconnaître les conséquences que peuvent avoir des mots blessants. Il s’agit de vivre en harmonie dans un monde qui semble être devenu fou »

Quand il boit, Gibson parle comme Dieudonné, mais quand il a désaoûlé, il parle comme Bush ! Etrange grand écart d’une mégastar qui, dans ses plus fameux rôles, ne laissait que peu paraître toutes ces contradictions, ni tout ce préchi prêcha évangélique.

Pour autant, faut-il bombarder Mel Gibson ?


Moyenne des avis sur cet article :  2.84/5   (159 votes)




Réagissez à l'article

70 réactions à cet article    


  • Scaton l’africain (---.---.1.1) 2 août 2006 11:50

    Vous faites référence à Dieudonné et donc je m’interroge pour savoir si au vu de ce qu’il se passe au Liban, ce sketch n’étatit pas prémonitoire. C’est troublant.


    • (---.---.234.54) 2 août 2006 14:17

      chuuut ! antisémite va !

      Mdrrr !


    • joske (---.---.219.97) 2 août 2006 12:23

      Excellent ! La phrase sur Dieudonné et Bush m’a bien fait marrer.


      • zyx (---.---.222.90) 2 août 2006 13:49

        être évangéliste et antisémite est nettement moins contradictoire que être évangéliste et tolérer le judaïsme.

        Celà pour une raison simple : le mouvement évangeliste repose essentiellement sur l’amour et la passion pour Jésus, fils de Dieu. Pour un évangeliste, tout ou presque passe par Jésus. Bush n’a t’il pas dit à un moment que son philosophe favoris était le christ ?

        Hors, la principale diférence entre un chrétien et un juif, c’est justement l’idée que Jésus est fils de Dieu, le messie.

        De fait, un évangeliste qui se renseignerait sur le judaïsme et sur le fait qu’ils ne considèrent pas Jésus comme le messie a donc le choix entre deux solution :
        - prendre du recul vis à vis des mouvements évangélistes
        - rester fidèle à son mouvement et penser que les juifs se trompent et font un insupportable blasphème en refusant la parole de Jésus.

        En réalité, si en ce moment les évangélistes ne sont pas anti-sémites, c’est du au fait qu’ils sont peu nombreux à se poser la question sur la croyance des juifs(certainement du fait de leur focalisation sur l’homosexualité, l’avortement et la peur du monde musulman). Mais s’ils devaient y penser un jour, on pourrait assister aux USA au mêmes type des mouvement antisémites qu’il y avait en Europe lors de l’inquisition (sur le plan idéologique, sur les moyens, c’est autre chose).


        • wildchoc (---.---.110.4) 2 août 2006 14:51

          "De fait, un évangeliste qui se renseignerait sur le judaïsme et sur le fait qu’ils ne considèrent pas Jésus comme le messie a donc le choix entre deux solution : prendre du recul vis à vis des mouvements évangélistes rester fidèle à son mouvement et penser que les juifs se trompent et font un insupportable blasphème en refusant la parole de Jésus."

          Il peut aussi y avoir la tolérance : rester fidèle au mouvements, se dire que les juifs se trompent mais que c’est leur choix. Sans tomber dans l’excès et trouver cela insuportable.


        • zyx (---.---.222.90) 2 août 2006 19:26

          Justement, ce qui diférentie un évangéliste des autres protestant, c’est leur intransigeance sur la question religieuse, et notemment Jésus. Un évangéliste qui deviendrait tolérant en se disant que ceux qui ne croient pas Jésus peuvent avoir aussi raison que lui n’est plus un évangéliste, mais un protestant comme un autre. C’est comme si on disait un islamiste qui prendrait du recul par rapport à certains verset du coran, ce n’est alors plus un islamiste, mais un musulman comme un autre.


        • Romain Baudry (---.---.192.206) 2 août 2006 20:07

          Oui, c’est un paradoxe amusant (pour les observateurs extérieurs, en tout cas). Les évangélistes américains considèrent les Juifs comme « le peuple élu de Dieu » et refusent absolument d’en démordre. Alors qu’ils vouent aux flammes éternelles tous ceux qui ne croient pas au Christ, on dirait que ça ne s’applique tout simplement pas aux Juifs.


        • Daniel Milan (---.---.168.56) 2 août 2006 21:15

          Il y a comme ça des exceptions... Et celle-ci en fait beaucoup !...


        • Senatus populusque (Courouve) Courouve 2 août 2006 21:19

          C’est ce genre de choses qui énervait Louis-Ferdinand Céline (voir ses Bagatelles, téléchargeable sur le web)


        • Daniel Milan (---.---.168.56) 2 août 2006 21:34

          En tant qu’ancien anar, je suis un fan de Céline, même si je n’approuve pas toutes ses vues ! Effectivement, on peut trouver « la trilogie interdite » de L.F Celine sur au moins trois sites du net On dit que c’est son épouse, en tant qu’héritière des dividendes de son oeuvre, qui se serait opposée à leur publication, mais je n’y crois pas beaucoup ! Je pense que les droits ont été achetés au prix fort, par ceux qui avaient intérêt à ce que ces pamphlets ne soient pas réédités !


        • ethy (---.---.205.175) 2 août 2006 13:50

          On peut rigoler, se moquer de tout ! sauf qu’il y a un seul sujet à eviter, et deviner lequel ? ...


          • Senatus populusque (Courouve) Courouve 2 août 2006 14:14

            Tous les genres sont bons, sauf le genre ennuyeux (Voltaire)

            Aucun sujet à éviter, pour des hommes libres dans un pays libre.


          • Rage Rage 2 août 2006 13:51

            Excellent titre ! Cela m’a fait bien rire en tous cas !


            • Guilhem (---.---.91.97) 2 août 2006 14:14

              S’il avait dit : « Les musulmans sont responsables de toutes les guerres dans le monde »

              Ça aurait fait la une ?

              Je propose de bannir le mot antisémitisme de notre vocabulaire pour le remplacer tout simplement par racisme.

              En effet utiliser un mot spécifique pour les juifs (normalement les arabes aussi), n’est ce pas un début de racisme ?


              • Senatus populusque (Courouve) Courouve 2 août 2006 14:29

                Oui, c’est le racisme juif que dénonçait Céline dans « Bagatelles pour un massacre ».

                Mais une discussion sur ce sujet ne pourra jamais être qu’ébauchée, le politiquement correct la rend impossible actuellement.

                Demandez-vous pourquoi la quasi-totalité des historiens pétitionne pour l’abrogation de la loi Gayssot ...


              • (---.---.234.54) 2 août 2006 15:16

                « Je propose de bannir le mot antisémitisme de notre vocabulaire pour le remplacer tout simplement par racisme. »

                logique ! puisque vous n’etes plus sur la meme ligne que les autres musulmans blancs !

                faites attention, à ce jeu là, ça fait quand même un allié de moins ! smiley


              • Tom Tom (---.---.117.34) 2 août 2006 16:16

                Moi je me converti a l’antiblanchisme, c’est super on peut dire tout ce qu’on veut sur les blancs. Venez à mon club ! (sauf si vous etes antivégétariste ou super gay).

                Tiens, il y a pas eut 8 millions d’ukrainiens (blancs) morts de famine en un hiver grace à staline mais seulement 4 ukrainiens (parce qu’ils etaient végétariens) !!! Vous voyez ... tout le monde s’en fout.


              • Tonio (---.---.15.77) 2 août 2006 14:32

                Tout ca c’est bien joli, mais bon sang, un message sans faute d’orthographe est un message qui passe beaucoup mieux ! Que font les modérateurs d’AgoraVox ? je croyais que cela faisait partie de leurs prérogatives ?

                Article intéressant ceci dit.


                • Daniel Milan (---.---.168.56) 2 août 2006 14:35

                  Ce qu’a dit Mel Gibson est on ne peut plus censé ! J’ai l’impression que Mel Gibson, est plus lucide et censé quand il a bu que quand il est à jeun. Donc, cela serait bien qu’il ne dégrise jamais ! Pour la petite histoire, des Amis m’avaient recommandé « La Passion du Christ »... A tort ou à raison je ne suis pas allé voir son film. Bien que n’étant absolument pas « anti-chrétien » -je ne saurais confondre chrétiens et christianisme-, je ne suis pas un passionné du Christ, comme je ne le suis d’aucun personnage biblique ! Toutefois, en tant qu’Homme Libre, je salue mon Frère Mel Gibson !


                  • Senatus populusque (Courouve) Courouve 2 août 2006 14:40

                    Jean-Edern Hallier n’était pas très loin de Mel Gibson quand il déclamait, dans les rues de Paris, vers 1980, « les juifs commencent à nous emmerder ».

                    Propos rapportés par le professeur de philosophie Pierre Kaufmann.


                  • clo (---.---.219.106) 25 novembre 2006 00:30

                    Rien n’est plus gratuit ! Il n’est pas venu en France en 1980 et parle en anglais. Merci


                  • LOLO (---.---.219.106) 25 novembre 2006 00:35

                    C’est là un franc-mac de base qui a une dent contre Mel... Laissons-le dire Mel n’est pas cinglé non. Essayons d’aller crier ça dans la rue pour voir...


                  • BT (---.---.58.68) 2 août 2006 15:25

                    La plupart des commentaires me font froid dans le dos. Il faut bien constater que le racisme en général et l’antisémitisme en particulier sont banalisés aujourd’hui..rien à voir avec du « politiquement correct »..simplement je constate qu’on voudrait nous faire avaler comme des « idées » acceptables des préjugés nauséabonds (la soi disant toute puissance des Juifs, leur soi disant aveuglement, leur soi disant volonté de dominer le monde..). Et même les médias reprennent à leur compte un discours fantasmé et manichéen..Sur ce dernier point, force est de constater que c’est dans tous les domaines. Une petite remarque démographique : le peuple Juif représente à tout casser quinze millions de personnes dans le monde(y compris l’Etat d’Israël)..une belle menace pour l’humanité !.. Une petite remarque à propos de Voltaire : son génie ne l’empêchait pas d’avoir des préjugés antisémites (ceux de son époque diront certains..gageons avec optimisme que la nôtre puisse être meilleure).


                    • Senatus populusque (Courouve) Courouve 2 août 2006 15:32

                      « le peuple Juif représente à tout casser quinze millions de personnes dans le monde »

                      Il est donc étonnant qu’il fasse tous les jours la Une de l’actualité.


                    • Guilhem (---.---.231.160) 2 août 2006 15:48

                      @BT

                      Comme vous y allez « des préjugés nauséabonds (la soi disant toute puissance des Juifs, leur soi disant aveuglement, leur soi disant volonté de dominer le monde..). »

                      Attention là vous frisez la théorie du complot.

                      Je constate que aux US (et ailleurs) on peut cracher allégrement sur les musulmans (c’est de saison) mais les mêmes propos envers les juifs soulève de vives protestations. C’est malheureusement une vérité.

                      Est-ce que demander pourquoi il y a un mot spécifique pour le racisme anti juif c’est déjà de l’antisémitisme ?

                      J’adhère à la citation suivante : « Je me sens plus proche d’un Juif intelligent que d’un Arabe con - Jamel Debouze - Telerama »

                      Et je rajoute que l’inverse est aussi vrai( il aurait du dire musulman car tout les arabes ne le sont pas).


                    • bouboule (---.---.147.42) 2 août 2006 15:33

                      Pourquoi Mel Gibson n’aime pas les juifs ? Ils sont pourtant aussi blanc que lui ! Il ne peut pas être raciste contre des blancs ! Qui se nous débarrasserait du hezbollah,des palestiniens, des Iraniens, des Irakiens, des syriens, des libanais, des alquaida, des tchetchenes, des musulmans, des chrétiens, des non-elus de dieu... pour nous offrir un monde de paix et de liberté ?

                      Il devrait arreter de boire, on finit par dire des betises !


                      • Grégoire de Tours (---.---.13.166) 3 août 2006 08:02

                        > Pourquoi Mel Gibson n’aime pas les juifs ? Ils sont pourtant aussi blanc que lui !

                        Justement, non. Une grande partie des Juifs sont « blancs », mais pas tous. Il y avait avant la création d’Israël beaucoup de Juifs en Ethiopie... et ils étaient « noirs ».

                        > Il ne peut pas être raciste contre des blancs !

                        Personne ne parle de « racisme ». L’exclusion d’un groupe social ou ethnique ne se fonde pas uniquement sur la couleur de la peau. Certains détestent tous les étrangers, par exemple, ou seulement les Allemands. En Inde, les castes supérieures méprisent les castes inférieures.

                        Ce qui est certain, c’est que plein de gens détestent les Juifs. Ou les Musulmans. Ou les Arabes. Ou les Noirs. Ou les Blancs. Ou les Asiatiques. Ou leur voisin. Quel gâchis !


                      • W !ll (---.---.167.62) 3 août 2006 11:09

                        Juif = Blanc ?!

                        Amalgame un peu hasardeuse. Il ne faut pas oublié qu’il y a pas que les juifs Ashkénaze (europe, pays de l’est) mais aussi les juifs séfarades (afrique du nord, pénisule ibérique...). Pour revenir sur les juifs d’éthiopie, on les appelle les « Falashas » et ils ne sont pas réconnu par Israel comme étant des juifs !


                      • Emilien (---.---.211.212) 3 août 2006 15:35

                        Les Falashas sont reconnus comme juifs par Israel, vous confondez avec les Black Hebrews qui sont une secte de noirs americains qui ont decide un beau jour qu’ils etaient hebreux.


                      • Lelegume (---.---.20.61) 2 août 2006 16:06

                        Les humains sont responsables de toutes les guerres dans le monde

                        bombardons les humains !


                        • (---.---.234.54) 2 août 2006 16:14

                          euh, humains blancs ! z’avez oublier de préciser ! lol


                        • Gnole (---.---.192.187) 2 août 2006 19:42

                          Si seulement ça pouvait être aussi simple... malheureusement les blancs, les noirs, les jaines et les mélanges de toutes ces couleurs dans des proportions variables ont tous une sale guerre qui traine dans leur histoire (quand je dis une, je plaisante bine sur :)...


                        • Daniel Milan (---.---.168.56) 2 août 2006 21:11

                          Cela revient au même, puisque « humain » est un label déposé !


                        • (---.---.236.171) 2 août 2006 23:39

                          Bien envoyé cher milan smiley


                        • Dilnyrae (---.---.149.181) 2 août 2006 16:16

                          Tout a fait d’accord avec toutes les personnes au dessus.

                          Cela fait de nombreuses années que je m’interroge sur le terme « anti-semite » ? pourquoi ce mot existe t’il ? pourquoi lorsqqu’on dit quelque chose de mal sur un juif (meme si on ne fait que dire la verite ceci dit en passant) on se fait taxer d’anti-semite et mis au ban de la societe ? quel est la difference entre racisme et antisemitisme ? Surtout avec la guerre qui fait actuellement rage chez nos amis libanais.

                          Comme propose au dessus banissons pour l’eternite le mot anti-semite. Et par pitie ne me sortez pas le couplet habituel « mais tu sais dilny, les juifs ont beaucoup souffert pendant la guerre ». Excusez moi de vous dire ca mais les juifs n’ont perdu QUE 9 millions des leurs pendant la guerre ! Combien de russe sont mort a cause de staline ? combien d’asiatique sont mort pendant la revolution culturelle ? et combien de nord coréens souffre actuellement dans leur beau pays coupé du monde ? et enfin combien de noir sont mort a cause de tous nos pays avec la traite des negres (j’emploi ici ce terme non par racisme, mais parce que cela s’apelle vraiment ainsi desole au fan du politiquement correct) ? Faudrai voir arretez les conneries a ce sujet !

                          Pour en revenir au sujet : ce pauvre mel est en train de faire les frais de l’hypocrisie americaine et de leur arrierisme chronique !


                          • JiPi (---.---.155.1) 2 août 2006 16:59

                            Bah ! Propos d’ivrogne.

                            Faut vraiment être susceptible pour se sentir visé par les insinuations d’un poivrot, surtout pour des policiers.

                            Cette anecdote est d’une banalité déprimante.

                            Beaucoup moins banale, par contre, est l’allusion à Dieudonné. Et à ce propos, je me demandais si l’auteur n’aurait pas une dent contre les Noirs et s’il n’aurait pas, lui aussi, dérapé sous l’influence d’une bouteille trop entamée.

                            Faut-il bombarder Lilian Massoulier ?


                            • moh (---.---.170.166) 2 août 2006 17:16

                              Il y’a toujours de la violence, mais on sent depuis quelques années une tension grandissante... la faute à qui ? Car il nous faut un coupable, ça rassure. Mel s’est lâché sur les juifs, ce qui peut se comprendre au vu de l’actualité. Mais évidemment, il y’a d’autres responsables ! Alors, la faute à qui ?

                              Ici, tout le monde porte une responsabilité :

                              - nous, consommateurs immodérés d’énergies (électricité, carburant et matières premières issues de l’énergie fossile)

                              - les entreprises qui ont acquis un pouvoir politique considérable au titre du « une société heureuse est une société qui a de l’argent grâce à une bonne santé économique, donc grâce à nous les entreprises... ». Pensez aux compagnies pétrolières, aux prestataires de services aux militaires en campagne, aux industries d’armement...

                              - la politique des Grands pays (américains en tête, mais il ne faut pas oublier les Russes et les Chinois... et les européens) qui n’arrange pas du tout l’image des « blancs » déjà ternie par un passé colonial

                              - la politique de Bush, en particulier, qui aura permis aux extrémistes de tous bords d’exacerber la haine de l’occidental et qui aura permis à l’Iran de devenir la seule grande puissance du golfe en éliminant l’Irak de la carte...

                              Au final, on se retrouve avec de la haine où chacun voit le responsable des malheurs chez les autres. En réalité, nous sommes tous responsables du malheur du monde !

                              Pour lutter contre cela, commençons pas agir chacun comme un citoyen de la Terre : les identités (culturelles, religieuses...) sont une richesse ! La haine qui se répand dans le monde ne vient pas des différences entre religions mais de l’exploitation, économique et politique, des tensions nées des enjeux énergétiques des prochaines décennies !

                              Beaucoup de personnes sont coupables de haine, juifs, musulmans, chrétiens ou athées. Mais nous sommes surtout tous coupables de ne pas agir en citoyen de la Terre en ne réduisant pas considérablement notre consommation d’énergie... et pourtant, c’est assez simple, renseignez-vous un peu et vous verrez. Certes, ça paraît une goutte d’eau, mais est-ce une raison pour ne pas agir ? Et une goutte d’eau plus une goutte d’eau, ça finit par faire un océan...


                              • benjamin (---.---.146.62) 2 août 2006 19:05

                                C’est bien beau ce que vous dites... Et si enfin on calmait notre fièvre consommatrice, on ne produisait que ce dont on avait besoin pour survivre, ou pour vivre confortablement ? Si on arretait la production en masse de 10 000 sortes de bonbons différents, sous emballage individuel ? Si on arretait de produire des CD (emballages, plastique, petrole) pour ne plus vendre la musique que par internet ? Pourquoi ne pas prendre le train et le bus plutôt que la voiture ? .... Malheureusement, jamais de la vie. La société a tellement été endormie depuis plusieurs générations maintenant par leur confiance aveugle en ce système, ainsi qu’une confiance en un bonheur acquis grâce aux possessions matérielles et mesuré par le pouvoir d’achat, qu’elle ne remettra jamais en question son mode de vie.


                              • benjamin (---.---.146.62) 2 août 2006 19:33

                                Une question : Est-ce réellement dangereux que M. Gibson tienne ce genre de propos ? Y a-t-il vraiment des personnes suffisamment débiles pour associer l’acteur à ses personnages (en général des gentils), et pour être influencées par ses idées ? En tout cas, la volonté initiale de cacher les propos de Mel au public n’est pas innocente : http://www.jakouiller.com/index.php/2006/08/01/414-mel-gibson-en-etat-divresse-tient-des-propos-antisemites


                              • pierrot (---.---.141.25) 2 août 2006 19:44

                                C’est quoi les sources ?!?

                                Voici ? ou un autre journal QuiNiqueQui ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès