• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > People > Mort de George Michael : un dieu parmi tant d’autres

Mort de George Michael : un dieu parmi tant d’autres

L'année 2016 a été "riche" en décès de stars. Le dernier en date étant la pop-star George Michael qui succombe en pleine période de fêtes. Une vague de "RIP" reprend sa course folle sur les réseaux sociaux. Chacun a à coeur de rendre un hommage à sa petite divinité du show-business... 

Le RIP de star, une prière moderne.

En ce qui concerne cette vertigineuse vacuité du RIP en réseau, il est pour moi important de structurer ça en storytelling indécent auquel chacun participe avec gourmandise.

Créer la saison 2015-2016 des décès de stars et autres vedettes avec ses articles dans les magazines People, les photos de leur décrépitude physique (pour ceux qui sont morts des « suites d’une longue maladie ») et surtout le relai puissant de chacun, dans sa piteuse existence révélant son appétence pour des artistes pop/creux, de variété ou de rock de classe moyenne en passant par les comédiens/acteurs aux carrières en dents de scie se produisant généralement dans des navets d’auteurs ou de grosse production (perçus comme des chefs d’œuvre deux trois décennies plus tard). Chacun y met du sien et pourtant, pas un seul hommage appuyé à ces producteurs de l’ombre qui ont fabriqué ces purs produits de divertissement. Car disons-le tout net, on ne « RIPE » pas (du néologisme indispensable « RIPER ») ceux qui créent, on ne ripe que des idoles, des « étoiles » qui s’éteignent (Quelle immonde expression !), ces petits dieux en « poster » dans les chambres d’ados, imprimés sur des tee-shirts et en mimétisme « lookesque ». L’insipide élevé au statut de divinité, des Vierges Marie, des Jésus crucifiés par milliers qui prônent l’amour « forever together », qui remercient la planète entière en recevant des gros trophées dorés en guise de « meilleur acteur/actrice », de « meilleur clip »,…

Des chambres d'ados à ciel ouvert.

On « ripe » pour « honorer » la mémoire express de l’idole dézinguée par cette « putain de mort »… A défaut d’un au-delà, on se pavane dans un en-deçà du réel, dans la boue électrique des réseaux. Un mort en remplace un autre. Car nous ne fêtons pas la naissance de ces « dieux » de la Pop ou du cinéma contemporain. Nous ne célébrons pas leur venue au monde car précisément, ils n’ont de divin, d’iconique que ce que les millions d’euros investis en eux par l’industrie de la culture et du divertissement dans leur carrière ont pu mettre au jour. Ils sont nés avec un tube ou un film. Un seul tube ou un seul film numéro UN au box-office dans une carrière, et voilà l’idole considérée comme une vedette. Plusieurs au compteur et les voilà stars. Plusieurs au compteur sur plusieurs décennies, et nous voilà face à des dieux sur Terre. C’est là qu’entrent en jeu les « internautes », aux commandes de leurs comptes Facebook, Twitter ou Instagram, telles des chambres d’ados à ciel ouvert, exposées les unes à côté des autres, en bord d’une route nationale, reluquées par les voisins mais aussi les quidams de passage sur le trottoir d’en face. Chacun, à la hauteur de sa sensibilité, de l’impression d’époques révolues, inscrit son RIP Bowie, RIP Galabru, RIP Delpech, RIP Bidule/Chose. Notez qu’il s’agit généralement d’artistes qui étaient sortis de la scène, qui n’étaient plus vraiment là, qui étaient passés de mode ou dont les œuvres les plus récentes étaient reléguées au rang de fiascos commerciaux. 

Des selfies en contrejour, camouflant leur profonde humanité.

Pourtant, avec les années et Internet aidant, ces grandes divinités contemporaines se raréfient, vieillissent, meurent. Le renouvellement ne s’effectue plus avec la même intensité. Le web produit des millions de mini-stars de niche auto-proclamées. Il y a bien quelques Rihanna, Lady Gaga ou Mat Pokora qui, à leur tour, descendront dans les affres de la « divinitude » oubliée avant, peut-être, de bénéficier d’une ultime vague de RIP à leur mort, après des années de solitude, d’anonymat forcé, de galas tristes, de revivals foirés et surtout des suites d’une longue agonie qu’ils auront cachée tant bien que mal en « tweetant » des selfies en contrejour, camouflant leur profonde humanité révélée par la maladie, la dépression, le désespoir. 

Nous vivons à l'époque où ceux qui ont le moyen de se procurer des outils de connexion au cerveau mondial peuvent se répandre, s'étaler, faire des petites vagues, mais lorsque la mort les frappe -tous, pour rappel - ils sont dissous dans le brouhaha général, ils deviennent poussières numériques. Une œuvre posthume dure six mois pour des méga-stars (en phase de disparition généralisée) et quelques secondes pour un écrivain sans carrure ni succès.

Internet n'a pas encore trente ans et il n'est généralisé que depuis quelques années. Ainsi, nous connaissons encore très peu de personnes qui sont nées avec internet et qui mourront avec internet... C'est inquiétant. Tout le monde peut s'imaginer important dans ce "machin" alors qu'en réalité, il a mis en décote le destin de chacun. Le décès est une information qui se consomme et le deuil est une phase éclair, une purge TGV, à l'instar de la course poursuite en accéléré de la série comique Benny Hill.

Léonel Houssam


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

78 réactions à cet article    


  • fred.foyn 26 décembre 2016 12:23
    Mort de George Michael un dieu tailleur de « pipes » dans les urinoirs !

    • JL JL 26 décembre 2016 13:07

      @fred.foyn
       

       George Michael, on en parle en boucle sur les médias.
       
       Pas un mot en revanche, au Journal de 13 heures de France Inter aujourd’hui, sur le crash de l’avion militaire risse qui s’est abîmé hier en Mer Noire avec 92 personnes à bord dont 64 membres des Chœurs de l’Armée Rouge en route pour un concert de fin d’année donné pour les militaires syriens.
       
       Quelle scandale, quelle honte ! Voilà une catastrophe qu’il ne sera pas possible de mettre sue le compte des Services secrets russes : ça n’intéresse pas nous merdias.
       
       

    • Piere CHALORY Piere CHALORY 26 décembre 2016 13:12

      @JL


      Un scandale en effet : 64 artistes de cette qualité disparus en mer et ignorés par les médias (français), de mieux en mieux !


    • JL JL 26 décembre 2016 13:20

      @JL,

       au temps pour moi : après 20 minutes de nouvelles sans grande importance, le journaliste du service de désinformation vient de consacrer quelque secondes à faire un communiqué laconique et froid sur ce drame.

    • fred.foyn 26 décembre 2016 14:43

      @JL...Vous avez raison, les « merdias » préfèrent la fange au vrai talent !


    • Shawford Orange Skink 42 26 décembre 2016 14:53

      @fred.foyn

      Vous discutez souvent ici avec VIP Here ? Je vous garantie pur soup qu’elle est à même de faire briller et se projeter droit vers le #B42 les plus grands talents ! Reste juste à savoir pour ma petite part si elle est toujours disposée à en faire autant


    • Djam Djam 26 décembre 2016 20:28

      @JL

      Vouliez écrie « autant » pour moi, non ?


    • JL JL 27 décembre 2016 08:31

      @Djam
       

       non.

    • Shawford Orange Skink 42 27 décembre 2016 08:36

      @DJAM

      Le temps est bien pour lui pour autant !


    • Garibaldi2 27 décembre 2016 10:10

      @JL

      Au frustré auteur de l’article et à ses cire-pompes :

      https://lc.cx/JUqb


    • JL JL 27 décembre 2016 10:22

      @Garibaldi2
       

       grand bien vous fasse de voir dans ceux qui n’apprécient guère vos pratiques, des frustrés : chacun préserve son amour propre comme il peut.

    • hervepasgrave hervepasgrave 27 décembre 2016 21:05

      @JL
      Bonsoir ?quel honte franchement tu n’es pas vraiment mieux mon garçon,tu es du même tonneau.
      .
      La raison en est très simple ,s’il n’y avait pas eut 64 membres des chœurs de l’armée rouge ,Alors les 28 autres personnes ne sont rien ? c’est du même genre qu’il n’y a pas si longtemps sur un bombardement ou il y avait 21 civils et une personne travaillant pour une association humanitaire. Et oui ! l’humanitaire représente quelque chose ,les autres ne n’existe pas !Eux, n’ont que la valeur du nombre pour seule identité .
      Alors ne chies tu pas la honte ?question pour moi réglée ,c’est oui et avec des claques qui se perdent.


       La vie a bien peu de valeur,et cela est bien grave.Les médias et tous les acteurs qui peuvent se prendre du pognon,Eux se régalent de la connerie générale cela fait vendre. L’auteur de l’article aurait même du dire qu’aussitôt meurt ces beaux dieux,nous verrons combien d’albums souvenirs ,cela nourriras grassement encore pas mal de monde.Pendant ce temps la, il n’y a pas a se casser le cul pour créer .Si tenté qu"ils en soient capables.
      Franchement quand je dis cela cela sent pire ,je ne me trompe pas cela sent la merde à plein nez.


    • JL JL 27 décembre 2016 21:24

      @hervepasgrave

       C’est du second degré ?
       
       Sachez que pour pouvoir me donner du ’’mon garçon’’ j’exige que vous ayez au moins 95 ans.
       
       Pour le reste, sauf erreur j’ai mentionné toutes les victimes, et désolé si je n’avais pas en ma possession les noms et qualités de chacun d’entre eux quand j’écrivais ce que vous me reprochez.
       
       Mais je vous pardonne votre outrance : en cette période de Trêve des confiseurs, je sais que les vapeurs d’alcool ne se sont pas dissipées dans tous les esprits.

    • Garibaldi2 28 décembre 2016 08:35

      @JL

      Il faudra que vous appreniez aussi à comprendre ce que signifie un texte. J’ai parlé de l’auteur, qui se présente comme un créateur, qui à ma connaissance est un illustre inconnu. J’attends votre commentaire sur le lien que j’ai donné !


    • JL JL 28 décembre 2016 09:17

      @Garibaldi2
       

       ’Il faudra que vous appreniez aussi à comprendre ce que signifie un texte. ’’
       
       Et prétentieux avec ça !
       
       Je n’ai que faire du lien que vous m’avez donné dans de si bonnes dispositions.
       
       Contrairement à vous semble-t-il, je ne nourris aucune jalousie à l’encontre de l’auteur.
       
       Enfin, vous avez parlé de l’auteur et de ses cire-pompes. Vu qu’auparavant j’avais posté ça : ’’j’approuve entièrement votre article.’’, je me suis pardonnez moi, senti visé.
       
       Je vous retourne donc votre phrase : apprenez à lire correctement.

    • hervepasgrave hervepasgrave 28 décembre 2016 10:41

      @JL
      Bonjour, pour les vapeurs d’alcool je ne sais pas si cela se dissiperas un jour ?Cela n’est pas le sujet non plus. Cela ne fait pas vraiment classe, comme réponse.Cela doit être une erreur de jeunesse ?! .
       Il suffisait de dire 92 victimes ,les adjectifs qualificatifs ne sont pas qualitatifs dans ce domaine. Aie ! 95 ans ,alors j’aurais du employer « jeune homme » 


    • JL JL 28 décembre 2016 11:07

      @hervepasgrave
       

       Pardon pour les vapeurs d’alcool, ce doit être votre grand âge. 95 ans, c’est pas rien. Plus ? Pfiou !
       
       Bon, sérieusement, imaginez la phrase : ’’ un avion militaire russe s’est abîmé en Mer Noire avec 92 victimes à bord’’ Franchement, qu’est-ce que vous en pensez ? ça le fait pas, hein !?
       
       Des excuses seraient appréciées pour ça : ’’quelle honte franchement tu n’es pas vraiment mieux mon garçon, tu es du même tonneau. ’’ Du même tonneau que qui, pépé ?

    • Garibaldi2 8 janvier 20:00

      @JL

      Oui, décidément, il faut que vous appreniez à comprendre le sens de ce que vous lisez ! Ayant écrit ’’frustré’’ au singulier, ce qualificatif s’adressait à l’auteur, illustre inconnu par ailleurs. Mais rien ne vous empêche de le rejoindre si vous estimez que c’est là votre place.

      Si vous aviez pris la peine de suivre le lien, vous auriez peut-être rafraîchi votre mémoire. A l’heure de sa disparition, il convient de saluer le courage de George Michael, artiste mondialement connu, pour sa prise de position contre la guerre en Iraq.
       


    • tf1Groupie 26 décembre 2016 12:49

      A 43 ans l’auteur est un total inconnu alors qu’au même âge G. Michael avait déjà vendu 100 millions d’albums ... on peut comprendre sa frustration.

      Et je ne vous parle même pas de sa beauté.


      • Shawford Orange Skink 42 26 décembre 2016 12:52

        @tf1Groupie

        Je me fais fort de te répondre pour BBC1, BBC2, BBC3 et RTL2 : fonce Buddy, aucune espèce de contrainte d’aucune sorte ne te sera opposé pour y passer en premier.

        ShawShowtement tien


      • tf1Groupie 26 décembre 2016 13:20

        @L’homme aux 2000 pseudos

        Attends un peu j’ai pas encore sorti mon premier album (je suis en retard sur mon plan de marche), mais quand ce sera fait je te dis pas comment je serai une e-conne.

        Sauf que maintenant Gay est devenu mainstream alors faut trouver autre chose : je vais faire mon coming-out de Vegan.


      • Shawford Orange Skink 42 26 décembre 2016 13:25

        @tf1Groupie

         smiley smiley smiley

        GG

        Tu joues Terran toi, non ?

        GM ? Moi à mon top j’étais Platine. L’essentiel c’est que j’ai eu l’occasion de mettre 2 clockettes à Pomf 😇⭐️🌚😂❤👨🏿‍✈️


      • Shawford Orange Skink 42 26 décembre 2016 13:31

        @Orange Skink 42

        🙊 J’ai quand même eu un passage en diamant !!


      • colza 26 décembre 2016 14:13

        @tf1Groupie
        Avant ce matin, je ne savais même pas qu’un certain George Michael existait et ce qu’il faisait.

        Normal, je ne suis pas célèbre et n’ai publié aucun album.

      • Shawford Orange Skink 42 26 décembre 2016 14:18

        @colza

        Rien ne vous empêche de progresser smiley


      • tf1Groupie 26 décembre 2016 15:18

        @colza

        Si vous n’étiez pas né en 1980 c’est normal.

        Simple Minds, Depeche Mode et Boys George n’évoque rien pour vous non plus ?


      • tf1Groupie 26 décembre 2016 15:19

        @Orange Skink 42

        J’aime bien les Protoss aussi ....


      • Shawford Orange Skink 42 26 décembre 2016 15:27

        @tf1Groupie

        (#DarkTemplar embedded dans l’army of One de ByuN 👨🏿‍✈️🌚📞🖤 : chut)


      • colza 26 décembre 2016 18:41

        @tf1Groupie
        Oh, que si. Je suis né même bien avant cette date, et tous les groupes dont vous parlez, y compris Boy George, me sont bien connus.

        Simplement, je ne connaissais absolument pas Georges Michael, j’ai du attendre que le journaliste développe un peu son commentaire pour savoir que c’était un chanteur.
        Désolé pour ses fans, si je les ai froissés.

      • tf1Groupie 26 décembre 2016 19:14

        @colza

        La notoriété de G. Michael étant similaire à celle de Boy Georges il est étonnant que vous n’ayez pas entendu parler de ce chanteur ni du groupe Wham.

        Et si aucune de ses chansons ne vous évoque rien, de même que son physique, c’est encore plus surprenant.
        « Careless Whispers » est un standard qui passe très régulièrement sur les radios, « Faith » aussi.

        Moi-même je ne suis pas un fan de ce chanteur, mais comme pour beaucoup de gens de ma génération il m’est familier et représente une époque.


      • tobor tobor 26 décembre 2016 22:16

        @tf1Groupie
        « Simple Minds, Depeche Mode et Boys George n’évoque rien pour vous non plus ? »
        .
        Ah oui, comme Bronski beat ? Kajagoogoo ? Howard Jones ? Duran Duran ? 
        moi ça me rappelle le moment où la new-wave partait vraiment en couille


      • Piere CHALORY Piere CHALORY 26 décembre 2016 12:56

        Tout le monde peut s’imaginer important dans ce « machin » (internet) alors qu’en réalité, il a mis en décote le destin de chacun. 


        Internet ne décote rien ni personne, mais permet simplement, effectivement, à n’importe qui de se faire connaître d’un large public.

        Mais dans la vraie vie, ce que vous faites réellement devra être confronté de toute manière à des gens en chair et en os, à moment donné.

        Que vous écriviez, chantiez, peigniez, jouiez d’un instrument, seul le public décidera à la fin du succès commercial de ce que vous faites. Sans forcément d’ailleurs que vous possédiez un talent réel, voir la télé-réalité, ou le Top 50.

        Même les stars authentiquement préfabriquées tel G.Michael, qui pour le coup n’a jamais rien fait d’autre que de la variété insipide, a plu par son physique et sa voix aux pisseuses énamourées d’une époque récente, midinettes clairement trompées sur la marchandise au vu de l’orientation sexuelle du sus-dit, sans jeu de mot...



        Bonne journée

        • francesca2 francesca2 26 décembre 2016 14:29

          Le fait qu’un artiste soit l’auteur du commentaire ci-dessus fait vraiment désespérer de la race humaine.


        • tobor tobor 26 décembre 2016 22:23

          @francesca2
          tu sais, il y a même des artistes qui peignent avec leur caca...
          Il n’y a pas de quoi casser trois pattes à un canard, mis à part qu’il n’est pas très délicat avec le publique de feu George...


        • francesca2 francesca2 27 décembre 2016 14:07

          @tobor


          Ah bon ?

          Même les stars authentiquement préfabriquées tel G.Michael, qui pour le coup n’a jamais rien fait d’autre que de la variété insipide

          Je veux bien que PC ait des visions, ça le regarde, mais en l’occurence son propos est complètement faux, -George Michael était un musicien accompli- 

          Pour qui se prend-il, le sieur Chalory, pour juger le travail d’un autre artiste ? 

        • Piere CHALORY Piere CHALORY 27 décembre 2016 14:48

          @francesca2




          ’’-George Michael était un musicien accompli- ’’

          C’est possible, comme nombre d’autres producteurs de variétés accomplies.

          J’avoue que je croyais, comme beaucoup d’autres d’ailleurs, qu’il s’agissait d’un boys band au vu du son et du genre de musique produite par Michael. j’ai appris depuis hier qu’il composait ses oeuvres, mea culpa.

          Ceci ne change toutefois absolument rien au fait que ses tubes ne sont rien d’autre que de la variété in-sipide, je persiste et signe.

          On peut aimer ou pas, chacun ses goûts, personnellement, j’ai eu la chance ou la malchance de connaître autre chose dès mon plus jeune âge. Je ne supporte pas plus la voix de freddy mercury que celle de g.michael, c’est complètement subjectif. 

          Evidemment, si vous puisez votre plaisir musical sur Tf1 ou chez Drucker, je conçois votre admiration béate pour ce musicien accompli.

          Le seul bémol serait peut-être la chanson Last Christmas, reprise entre autre par Paul Banks ; le chanteur, guitariste et parolier de l’excellent groupe new-yorkais Interpol. Il en a fait une version nettement plus fun et c’est une femme à la voix très sexy qui transcende agréablement l’original, atrocement sirupeux (pour moi).

          Désolé de vous avoir perturbée, Francesca. En tout cas bravo pour la formule :

          ’Le fait qu’un artiste soit l’auteur du commentaire ci-dessus fait vraiment désespérer de la race humaine.’’

          J’adore ce genre de phrase lapidaire et si vous permettez, je m’en servirai prochainement, car on peut la transformer, par exemple dire : 

          ’’Le fait qu’un désigner soit l’auteur d’une voiture comme la Renault 6 fait vraiment désespérer de la race humaine,’’

          ou autres déclinaisons ;

          ’’le fait qu’un musicien accompli soit l’auteur d’une chanson comme la bonne du curé, ou la danse des canards, fait vraiment désespérer de la race humaine,’’

           smiley










        • francesca2 francesca2 27 décembre 2016 15:08

          @Piere CHALORY


          J’avoue que je croyais, comme beaucoup d’autres d’ailleurs, qu’il s’agissait d’un boys band au vu du son et du genre de musique produite par Michael. j’ai appris depuis hier qu’il composait ses oeuvres, mea culpa.



          Vous devriez être fiché S. 

        • JL JL 26 décembre 2016 13:33

          Bonjour Léonel Houssam,

           
           j’approuve entièrement votre article.
           
           Vous écrivez : ’’ L’insipide élevé au statut de divinité, des Vierges Marie, des Jésus crucifiés par milliers qui prônent l’amour « forever together », qui remercient la planète entière en recevant des gros trophées dorés en guise de « meilleur acteur/actrice », de « meilleur clip  »,…’’
           
           C’est exactement ça, et je me permets à ce sujet de lire cet article : Gouvernance et médiocratie
           qui est est la transcription de la deuxième partie de l’émission « Les Matins de France Culture » diffusée le 7/12/2016 : un entretien de Guillaume Erner avec ses invités Paul Jorion et Alain Deneault.
           
           Au royaume de la médiocratie et de la bonne gouvernance, l’insipide quand il est générateur de profits fabuleux est en effet, élevé au rang de divinité.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès