• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > People > Yann Moix « censuré » sur Facebook = chronique d’un buzz (...)

Yann Moix « censuré » sur Facebook = chronique d’un buzz manqué

Yann Moix tente de faire parler de lui en maudissant le site communautaire Facebook qui l’aurait, dit-il, censuré.

Or, Facebook, avec ses 250 000 000 membres, a bien autre chose à faire que de s’attacher à son cas.

Revenons sur cette histoire pour démontrer la légèreté de l’emportement de Moix.

Dans un premier temps, celui-ci publie sur le site de Bernard Henri Levy "la Règle du jeu" un texte d’une violence inouïe contre le peuple et la nation Suisse.

La raison ?

Une défense aveugle du cinéaste Roman Polanski, impliqué dans des faits d’agression sexuelle sur mineur, avoués à l’époque, et pour lesquels, en toute logique, la Suisse a, courageusement, enfin collaboré avec les autorités américaines qui cherchaient à mettre la main sur ce délinquant depuis plus de vingt ans.

Les autres pays contactés avaient toujours, pour une raison obscure, refusé.

Se déclarant "Polanskiste" et souhaitant punir la Suisse d’avoir commis le crime de lèse majesté : livrer un délinquant sexuel notoire en fuite aux autorités compétentes, Yann Moix se fend d’une diatribe assimilant la Suisse à un pays collaborationniste.

On se demande dès lors qu’elle aurait été la réaction de Monsieur Moix si Polanski n’était pas juif, lorsque l’on lit :

"La Suisse, qui est fondamentalement antisémite et qui n’a pas sécrété un seul génie depuis Jean-Jacques Rousseau, a la haine des Juifs et des artistes. La Suisse n’est pas un pays neutre, c’est un pays nul."

En gros, Moix nous ressort pour justifier l’arrestation légitime d’un délinquant sexuel le vieux discours de l’antisémitisme, usé jusqu’à la corde.

Il ne s’arrête pas là, et non content de faire de la Suisse Gestapoland, il passe dans le même texte à l’insulte d’adolescent :

"La Suisse ne se donne même pas, comme le feraient des salopes ordinaires : la Suisse se prête au plus fort. (...) Elle prête sa soumission. C’est une pute."

Finalement, le site de Bernard Henri Levy retire ce texte rapidement pour le transformer en une annonce publicitaire indiquant la sortie prochaine de l’ouvrage de Moix, LA MEUTE.

"En réponse aux lecteurs et amis suisses de La Règle du jeu qui nous ont fait part de leur étonnement quant au retrait du texte de Yann Moix publié le 1er février 2010 et intitulé “J’aime Polanski et je hais la Suisse”, la Rédaction précise que ce retrait a été effectué à la demande de l’auteur. Nous vous invitons à lire la version longue de ce texte, très controversé, dans son livre La Meute, à paraître chez Grasset le 24 février prochain. La Rédaction."

Où comment faire de la publicité en salissant un peuple tout entier.

Bernard Henri Levy et Yann Moix nous avaient habitués à mieux.

Ce texte, relayé sur le site communautaire Facebook, donnera ensuite lieu à des signalements de la part d’internautes, jugeant le contenu diffamatoire.

A partir d’un certain nombre de signalements, le réseau Facebook détruit automatiquement pour une période variable le profil incriminé.

Et c’est ainsi que le profil Facebook de Yann Moix disparait, en toute logique.

Cela arrive régulièrement. Par exemple, si un posteur se lance dans une apologie d’Hitler sur un groupe, les membres de la communauté le signalent, et, lorsque les signalements se multiplient, le profil du posteur est banni automatiquement.

De là, Moix s’imagine que c’est Facebook en tant qu’entité qui a procédé unilatéralement à son élimination, et en profite pour rajouter une couche là dessus.

"Facebook "ne fait plus de la censure : Facebook pratique le délit de sale gueule."

Il se pose alors en victime. "Je suis le premier artiste français, le premier écrivain du monde a être excommunié d’une société virtuelle ouverte à tout le monde sauf un".

Même les néo-nazis ne connaissent pas ce traitement.

On se demande ce qui peut se passer dans la tête de Moix pour multiplier ainsi les références systématiques au nazisme.

Surtout qu’il n’est pas le "seul écrivain" ayant vu son profil disparaitre, et malgré ses gesticulations, il semble bien ignorer l’histoire de ce réseau social.

De nombreux politiques, écrivains, journalistes, anonymes, voient leur profil disparaitre tout les jours du réseau, sur la base de la mécanique du "signalement" indiqué plus haut.

Moix n’est en rien une victime symbolique.

Tout au plus un membre de la communauté banni pour avoir tenu des propos diffamatoires signalés par des internautes.

En réaction, des groupes se montent sur le réseau, réunissant des Suisses, notamment, et, plus largement, des francophones, pour se venger de la pitoyable prose de Moix.

Un exemple : "Yann Moix, la Suisse t’emmerde", 10 000 membres.

Le Polanskiste fanatique enrage de cette situation, ne comprenant pas que ces groupes insultants perdurent et que son profil est supprimé.

A chaque problème sa solution.

Pour qu’un groupe de 10.000 membres soit supprimé, il faut en pratique un millier de signalements d’internautes.

Or, sur Facebook, très peu de membres ont l’intention de sauver Yann Moix de la colère suisse.

Bien au contraire, la plupart jugent cette colère justifiée et s’amusent de tourner en dérision celui qui croyait faire un "bon coup".

Monsieur Moix, s’agitant comme il peut, tente réalise par un buzz manqué de la publicité pour son prochain ouvrage.

On pourrait conclure en disant : Bravo, BHL et Moix, pour votre sens inné de la pub.

Mais la ficelle est tellement grosse qu’ils se font ridiculiser par le Web 2.0.

 

Moyenne des avis sur cet article :  4.37/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • Mat Mat 8 février 2010 10:27

    Lamentable, marcher dans les traces de BHL c’est déjà une erreur, mais se faire passer pour un martyr du web 2.0 c’est hautement risible. Bande de clowns tristes, incapables de s’intéresser à un autre sujet d’actualité que cette histoire banale et sans intérêts, Polanski doit payer, il paye, c’est tant mieux.


    Si l’envie vous prend de voir ou revoir les interventions de nos chers « penseurs », aller voir le sketch de Dieudo sur cette affaire, ca vaut vraiment le détour : 


    • simplesanstete 3 mars 2010 23:42

      Quand on pense qu’il ( ce MOI puissance X) a traité zemmour d’ accointance avec Dieudo cela vous décrit la bétise pranoïaque ARROGANTE « propre » a un sioniste CON..VAINCU.
      Enfin c’est fort bien, qu’ils s’enfoncent un peu plus chaque jour, ces drôles.


    • simplesanstete 3 mars 2010 23:51

      Oh que OUI, c’est trop bon, surtout quand Dieudo dit, a propos du cinéma juif « on peut dire le cinéma tout court » j’en ris encore.


    • barbouse, KECK Mickaël barbouse, KECK Mickaël 8 février 2010 11:35

      C’est dommage que Moix en passe par ce genre de connerie pour faire parler de lui,
      de la prose sympa au ridicule web 2.0 il y a qu’un pas...


      • K K 8 février 2010 11:45

        Votre argumentation serait plus crédible si facebook mettait autant de zèle a fermer les groupes pédophiles ou racistes. Mais il faut souvent plusieurs mois pour parvenir à ce résultat... Là quelques jours seulement ont suffi pour fermer le compte. 


        • Gueudin 8 février 2010 12:37

          Sources ? Il ne suffit pas d’affirmer quelque chose pour que cela soit vrai.


          Moi aussi je peux le faire : le système de modération de facebook élimine les groupes pédophiles ou raciste en moins d’une demi heure.

        • K K 8 février 2010 15:06

          mes sources sont juste mes constats personnel pour cette affaire. Je ne dis pas que facebook n’a pas supprimé ces groupes (cela a été fait) simplement que les groupes concernés (« il n’y a pas de pedophiles etc... », et autre groupe sur les Juifs ) étaient restés de septembre à décembre en ligne. 


        • Gueudin 8 février 2010 18:58

          Quand on défend la thèse du « deux poids deux mesures », on a intérêt à avoir une solide argumentation, et pas seulement des « constats personnels ».

          Dieudonné aussi se base sur ses constats personnels pour étayer le « deux poids deux mesures »....


        • K K 8 février 2010 19:04

          Je ne conteste pas votre point de vue qui est sain. J’apporte mon temoignage : deux groupes l’un niant la pédophilie et l’autre demandant le port d’un signe distinctif pour les juifs sont restés trois mois en ligne alors que de nombreuses personnes les ont signalés. Maintenant, libre à vous de ne pas me croire, je n’en ferai pas une maladie. 


        • Gueudin 8 février 2010 19:23

          Laissons de coté ces « constatations ».
          Que sous entendez vous ? Que facebook, en étant laxiste avec un groupe antisémite, et sévère avec Moix serait une société antisémite ? Le facebook créé par un certain Elliot Zuckerberg ?


        • Charles Martel Charles Martel 9 février 2010 00:26

          Non, qu’il sagit juste d’un buzz pour vendre son bouquin.


        • Mat Mat 8 février 2010 14:09

          La Suisse malhonnête ? Dans la mesure ou elle a livrée un criminel à la justice, c’est discutable.

          La scène internationale nous accuse de collaborer avec les Etats-Unis alors que nous sommes en zone Europe mais que nous n’en voulons pas, que le secret bancaire persiste malgré les condamnations internationales (légitimes par ailleurs), que nous organisons des conférences sur les crimes de guerre commis par Israël,etc.etc. 
          La Suisse est malhonnête sur beaucoup de points je te l’accorde, mais pour cette affaire, permet-moi d’en douter.

          Je pense que la France devrait regarder son président (t-shirt NYPD et Ray Bann pour le jogging), ses médias (pro-américains et pro-sionistes) et son système monétaire (affilié depuis l’Euro a la réserve fédérale américaine)etc.etc. avant de nous critiquer de collabo ou de nation soumise à l’empire. 

          Monsieur Moix est un imbécile paranoïaque (comme BHL ou Filkien-crotte) qui est certain que les origines religieuses d’une personne peuvent lui éviter une condamnation pour viol sodomite sur mineure droguée, c’est cet état d’esprit qu’il faut dénoncer ! Aux yeux de la loi, tout le monde est égal, son travail artistique ou ses origines n’ont pas à poluer le débat.

        • le naif le naif 8 février 2010 13:54

          @ L’auteur

          « Bernard Henri Levy et Yann Moix nous avaient habitués à mieux. »

          Des exemples ??? ou peut-être ne s’agit-il que d’un trait d’humour


          • Le Clem 8 février 2010 14:09

            « Bernard Henri Levy et Yann Moix nous avaient habitués à mieux »

            Huhuhuhu.

            Sans blague ?

            Ces gens la me dégoute.


            • Nobody knows me Nobody knows me 8 février 2010 14:22

              chronique d’un buzz manqué

              Comme le préconisent les Guignols de l’Info en raison de la trop fréquente utilisation du mot « buzz », un coup au visage : Paaaaaaff !!


              • Darwa 8 février 2010 15:24

                C’est quand j’entends et vois parler Yann Moix que je comprends d’où vient ma rage intérieur. Elle vient en très petite partie de cette intelligentsia médiatique sans talent ni vertu sans classe et crasse d’ignorance. A croire que si on vit assez vieux on finit par tout voir jusque dans la plus profonde des médiocrité. En réalité Sartre avait raison l’enfer c’est les autres et l’espace d’1 minute ou j’ai lu cet article l’enfer aura été Yann Moix.

                AHHH mais quel monde de merde, ça me dégoute j’en ai la nausée.


                • Le Clem 8 février 2010 17:38

                  Tiens BHL, l’ami de Moix, vient d’en faire une bien bonne aussi.

                  Ce con a pris comme référence sérieuse dans son prochain chef d’oeuvre philosophique un canular.

                   http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/culture/20100208.OBS6232/bernardh enri_levy_en_flagrant_delire.html

                  Une simple recherche internet l’aurait détrompé, ce con ... Ha oui j’oubliez, « Internet c’est le royaume de la foule lyncheuse. »

                  Huhuhuhu le con.


                  • Gueudin 8 février 2010 19:26

                    Bon sang mais c’est bien sur !

                    Moix est le Dieudonné juif !


                    • King Al Batar Albatar 9 février 2010 00:12

                      MAis non il est pas juif Moix quand même....


                    • Hortus 8 février 2010 19:46

                      Vous dites : « Bernard Henri Levy et Yann Moix nous avaient habitués à mieux. »

                      En êtes-vous sûr ?
                      Avez-vous le moindre commencement de preuve ?


                      • Le Clem 8 février 2010 20:48

                        Je ne sais pas qui est le Charles G. qui a écrit cette réponse, et qui est tout a fait justifié d’ailleurs, mais il n’a pas l’air de bien comprendre a quel genre d’escrots intellectuels il a affaire.

                        Ca ne sert a rien de leur expliquer, a eux, pourquoi les saloperies, les abérations, les non-sens, les contradictions qu’ils enfilent comme des perles ne sont pas vrais, pas logiques, pas rationelles ou pas morale.

                        Ils s’en foutent ! Le mec avaient envie de se payer la Suisse parce que l’ami Polo y est honteusement enfermé dans son chalet luxueux pour une pauvre goyasse de 13 ans qu’il a sodomisé y’a longtemps, alors il sort les conneries habituelles, la shoah et compagnie, et il insulte comme un gars qui pense être intouchable parce qu’il a des tas de résaux.

                        On peut pas raisonner les gens comme ca. Ils sont de trop mauvaise foi, y’a qu’a voir sa misérable réponse victimaire a Facebook, a l’entendre on se croirait pendant la nuit de cristal. Eternel point godwin ...

                        Des pauvres malades ...


                      • Le Clem 8 février 2010 20:58

                        PS : Je parlais bien sur de la fameuse, selon BHL, « erreur de jeunesse » de Polanski. Il avait la 40aine ...

                        C’est pour dire le genre de gugusse a qui on a affaire ... Comment croire qu’on peut argumenter face a ca ? Ils finiraient de toute facon par vous traiter d’antisémite.
                         


                      • Le Clem 8 février 2010 21:05

                        Le plus triste dans cette histoire, c’est les Suisses qui répondent a Moix, et je les comprends trés bien, des trucs du genre « Et la France, elle a pas collaboré ? » « Balaye devant ta porte » etc. C’est une réaction bien normal mais il n’ont pas compris que Moix n’en a rien a foutre de la France, au contraire il la deteste surement encore plus que la Suisse, comme tout ces amis, BHL le premier. 


                        • lebreton 15 mars 2010 21:25

                          polansky est un criminel point barre ,il faut lui couper les couilles ,on a pendu des types de son genres pour moins que ça ,cest une ordure au meme titre que ces curtons pédo protégés par le nazillon benoit 16 , allez circulez y plus rien a voir ,mdr

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Fred Veritas

Fred Veritas
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires