Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Sports > 6e Grand prix d’échecs de Bordeaux

6e Grand prix d’échecs de Bordeaux

Le Grand prix de Bordeaux ressort ; l’échiquier Le Fémina sera l’antre de la stratégie, du 11 au 14 mai. Le théâtre accueille la sixième édition du Grand prix d’échecs de Bordeaux. Ressuscité l’an passé, le plus important évènement échiquéen de la région remet les soixante-quatre cases sur la table.


Les échecs, version spectacle. En 2005 déjà, pour la venue et la victoire du champion du monde Anatoly Karpov, les organisateurs déployaient le grand jeu : « Notre objectif n’est pas d’attirer un auditoire de spécialistes, explique Stéphane Laborde, président de Chaturanga, la société organisatrice de l’évènement. Le Grand prix de Bordeaux s’adresse aussi bien au joueur averti qu’au novice ». En effet, les parties sont rapides (pas plus de 50 minutes), et tout un arsenal technologique est mis en place afin de rendre accessible l’évènement au plus grand nombre. Le public, équipé de casques, bénéficie de commentaires. Il suit l’évolution des parties sur écran géant. Les coups sont expliqués par des flèches interactives. En clair, si l’on connaît les mouvements de base du jeu d’échecs, il n’y a plus qu’à vivre l’émotion du match.

Nouvelle formule
Cette année, le Grand prix change de formule. Plus de tournoi, il se calque sur le modèle d’un match de Championnat du monde, durant lequel deux joueurs s’affrontent pendant plusieurs parties.
« Le concept est vraiment différent. Les stratégies vont être déterminantes sur
un nombre conséquent de parties, et les tactiques passionnantes ».
Deux matchs. D’abord l’Espagne face à l’Aquitaine : Laurent Fressinet,
premier Aquitain à atteindre le rang de grand maître international, défie le numéro un espagnol, « Paco » Vallejo, habitué des plus grands tournois mondiaux.
Le deuxième match verra Vallejo s’attaquer au finaliste du Grand prix 2005 face à Karpov, Isham Hamdouchi, multiple champion d’Afrique, grand joueur d’attaque, et très apprécié des aficionados. Il avait créé la sensation l’an dernier en poussant l’ex-champion du monde dans les ultimes départages en blitz.

www.grandprixdebordeaux.com


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Nicolas Voisin Nicolas > Nues Blog 4 mai 2006 11:14

    marrant de classer en sport plutôt qu’en culture. C’est un choix délibéré ?!


    • Krib (---.---.98.30) 4 mai 2006 13:32

      Salut Nicolas ! et oui le jeu d’échecs est reconnu sport olympique depuis 1999 ! mais tu n’as pas tort, il se classe facilement dans les 2 catégories, sport et culture. A bientôt, peut-être au Grand Prix !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès